Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

DÉFENSE MÉCANISMES DE

Articles

  • DÉFENSE MÉCANISMES DE

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 663 mots
    • 1 média

    Expression usitée en psychanalyse pour désigner plusieurs types d'opérations psychiques destinées à « protéger » le moi. La notion de défense est présente chez Freud dès le début de ses recherches ; ainsi, dans ses Études sur l'hystérie (1895) : « Une condition indispensable...

  • DÉFENSE, psychanalyse

    • Écrit par Odile BOMBARDE
    • 1 296 mots

    Le terme « défense » apparaît dès l'Esquisse pour une psychologie scientifique de Sigmund Freud (1895). Il comporte une dimension stratégique, implique l'idée de réaction à une agression et témoigne du lien constant établi entre clinique et théorie. Dans la compréhension de l'hystérie...

  • ANNULATION RÉTROACTIVE

    • Écrit par Anne-Marie LERICHE
    • 187 mots

    Mécanisme de défense typiquement obsessionnel, l'annulation rétroactive consiste à effacer, comme en soufflant dessus, un événement, un acte qui a eu lieu. Cette défense correspond à la régression bien connue du moi obsessionnel au stade narcissique de la libido caractérisé par l'animisme et la magie....

  • ASSOCIATION LIBRE, psychanalyse

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 468 mots

    Expression utilisée en psychanalyse pour désigner l'objet de la règle fondamentale, laquelle consiste pour le patient à exprimer toutes les pensées (idées ; images ; Einfall, dit Freud, « ce qui tombe » dans l'esprit) sans discrimination aucune et de manière spontanée. L'école de Zurich...

  • DÉNÉGATION

    • Écrit par Anne-Marie LERICHE
    • 410 mots

    Concept créé par Freud pour désigner, au cours d'une cure analytique, un processus défensif qui consiste à énoncer des désirs, des pensées, des sentiments tout en ne les reconnaissant pas. Par exemple, un sujet qui dit : « il n'y a pas de rapport entre le désir de tuer mon père et...

  • DÉNI, psychanalyse

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 819 mots

    Terme utilisé en psychanalyse et qui se distingue notamment de celui de négation et de dénégation (Verneinung). Le déni (Verleugnung), ce qu'on peut traduire aussi par « désaveu » ou « répudiation » (cf. le disavowal anglais), est un mode de défense particulier, où le sujet...

  • ÉTATS LIMITES ou BORDERLINE

    • Écrit par Rémi TEVISSEN
    • 1 352 mots
    ...un certain nombre de troubles de la personnalité qui auraient en commun une défaillance spécifique de la maturation du moi, et dresse l'inventaire des mécanismes psychopathologiques de défense du moi susceptibles d'en rendre compte (le clivage, le déni, l'idéalisation primitive, l'...
  • INCONSCIENT

    • Écrit par Christian DEROUESNE, Hélène OPPENHEIM-GLUCKMAN, François ROUSTANG
    • 8 283 mots
    • 2 médias
    ...l'inconscient qui se déduit des processus de condensation et de déplacement, des psychanalystes, en particulier Anna Freud dans Le Moi et les mécanismes de défense, tendent à pervertir la découverte freudienne par le simple fait qu'ils nomment ces processus des mécanismes de défense, singulièrement...
  • KLEIN MELANIE (1882-1960)

    • Écrit par Jean-Bertrand PONTALIS
    • 2 226 mots
    • 1 média
    – La théorie, progressivement dégagée, des positions paranoïde et dépressive fait apparaître la fonction de divers mécanismes de défense primaires, repérés particulièrement dans la psychose : clivage de l'objet, introjection, projection, déni de réalité, contrôle omnipotent de l'objet,...
  • NÉVROSE OBSESSIONNELLE (histoire du concept)

    • Écrit par Octave MANNONI
    • 3 247 mots
    ...si bien que, d'une part, cette pensée représente pour lui un péril et que, d'autre part, l'analyse est possible. Contre cette pensée, qui est déjà une défense, il est obligé d'utiliser sans fin de nouvelles défenses, parfois très compliquées, à la fois en vain et avec succès. Avec succès, car le ...
  • PROJECTION, psychanalyse

    • Écrit par Jacques POSTEL
    • 1 776 mots

    Dans la doctrine psychanalytique, la projection est un mécanisme de défense inconscient par lequel le sujet projette sur autrui les craintes et les désirs qu'il ressent comme interdits et dont la représentation consciente serait chargée d'angoisse ou de culpabilité ; elle participe à la constitution...

  • PSYCHANALYSE & CONCEPT D'OPPOSITION

    • Écrit par Émile JALLEY
    • 14 048 mots
    ...négation. D'ailleurs, dans « Pulsions et destins des pulsions », Freud présente le mécanisme du renversement dans le contraire comme une forme primitive de mécanisme de défense, qui préluderait à l'installation du refoulement. En outre, cette fonction négative du mécanisme en question apparaît avec une évidence...
  • RATIONALISATION, psychanalyse

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 372 mots

    Terme introduit en psychanalyse par Ernest Jones en 1908 (La Rationalisation dans la vie quotidienne), et utilisé pour désigner un procédé qui, comme tel, apparaît dans un champ très étendu allant de la pensée normale à la pensée délirante.

    La rationalisation permet au sujet de tolérer...

  • REFOULEMENT

    • Écrit par Pierre FISZLEWICZ
    • 3 633 mots
    ...l'angoisse de castration comme étant toujours à l'origine du refoulement. On peut se demander, d'autre part, si le refoulement est pour autant un mécanisme de défense au même titre que l'isolation, l'annulation rétroactive, la projection, etc. Freud n'a jamais soutenu cela qu'avec réticence. Cette...
  • TRAUMATISME PSYCHIQUE

    • Écrit par Hélène THOMAS
    • 1 221 mots

    La notion de trauma comporte deux pôles : l‘un médical et l’autre psychique. D'après l'étymologie – trauma, en grec, signifie « blessure » –, l'aspect médical apparaît historiquement en premier. En ce sens, on définira d'abord un traumatisme comme une lésion, une blessure produite...