ÉTATS LIMITES ou BORDERLINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La notion que recouvre l'expression « états limites » traduit l'anglais borderline, locution introduite outre-Atlantique dans le champ de la psychanalyse, puis exportée dans la nosologie psychiatrique, où elle désigne actuellement une pathologie grave de la personnalité, dont la prévalence paraît en constante augmentation dans la civilisation contemporaine.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

Classification


Autres références

«  ÉTATS LIMITES ou BORDERLINE  » est également traité dans :

PSYCHOSE (psychanalyse)

  • Écrit par 
  • Pierre FÉDIDA, 
  • Pierre JUILLET, 
  • Hélène STORK
  •  • 10 030 mots

Dans le chapitre « Les psychoses infantiles »  : […] C'est très tardivement que la psychiatrie infantile s'est libérée de classifications et de descriptions empruntées à la clinique des adultes. L'individualisation des psychoses infantiles par rapport aux concepts de démence précoce et de schizophrénie en est une illustration. Jusqu'au début du xx e  siècle, les différents tableaux de pathologie mentale de l'enfant furent confondus sous les vocables […] Lire la suite

SUICIDE ET CONDUITES SUICIDAIRES

  • Écrit par 
  • Fabrice JOLLANT
  •  • 5 948 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Facteurs de vulnérabilité »  : […] Les facteurs de vulnérabilité sont les problèmes développementaux (maltraitances dans l’enfance, problèmes obstétricaux), certains traits (impulsifs, agressifs, pessimistes) et troubles de la personnalité (notamment borderline et antisociale), les affections cérébrales ayant des conséquences au long cours, des antécédents personnels ou familiaux de tentative de suicide ou de suicide… Les maltrait […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Rémi TEVISSEN, « ÉTATS LIMITES ou BORDERLINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-limites-borderline/