Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ARABE LITTÉRATURE

Articles

  • HAYKAL MUḤAMMAD ḤUSAYN (1888-1956)

    • Écrit par Sayed Attia ABUL NAGA
    • 515 mots

    Né en 1888 d'une famille aisée de la bourgeoisie égyptienne, Muḥammad Ḥusayn Haykal étudie le droit en Égypte. Boursier en France, il soutient, en 1912, une thèse d'université sur La Dette publique égyptienne. C'est en France qu'il écrit le roman Zaynab, tableaux et...

  • ÉPOPÉE

    • Écrit par Emmanuèle BAUMGARTNER, Maria COUROUCLI, Jocelyne FERNANDEZ, Pierre-Sylvain FILLIOZAT, Altan GOKALP, Roberte Nicole HAMAYON, François MACÉ, Nicole REVEL, Christiane SEYDOU
    • 11 781 mots
    • 7 médias
    ...nouveau dans la langue vernaculaire, en rupture avec la tradition littéraire du Moyen Âge. À ces parallèles occidentaux il convient d'ajouter les gestes musulmanes de la même période et notamment les gestes de Sayyid-Battal et de Melik Danismend. L'état actuel des recherches comparatives – du corpus grec...
  • HERMÉTISME

    • Écrit par Sylvain MATTON
    • 4 971 mots
    • 1 média
    ...nombre des cultes monothéistes officiellement tolérés, par le biais du prophétisme d'Hermès-Idris, auquel ils faisaient remonter leur ascendance. Ils produisirent des livres dont le contenu, affirmaient-ils, avait été révélé par Hermès, telle la Risālat fī 'n-nafs (« Lettre sur l'âme...
  • ḤIĞĀZĪ AḤMAD ‘ABD AL-MU‘ṬĪ (1935- )

    • Écrit par Jamel Eddine BENCHEIKH
    • 409 mots

    L'écrivain égyptien Ḥiǧāzī compte parmi les novateurs de la poésie arabe contemporaine. Interdit d'enseignement pour activités politiques dans sa jeunesse, il gagne Le Caire en 1955 et se consacre au journalisme littéraire. Il milite pour le nassérisme jusqu'en 1959, soutient la cause algérienne et...

  • HILĀL AL-ṢĀBI‘ (969-1056)

    • Écrit par Claude CAHEN
    • 269 mots

    Appartenant à une famille de savants, de lettrés et de fonctionnaires califiens originaires de Harran, Hilāl est le premier d'entre eux à s'être converti à l'islam. Il est surtout connu comme historien, bien que son œuvre à cet égard ne nous soit pas entièrement parvenue. Avant tout, il poursuivit...

  • ḤUṬAY'A AL- (av. 600-apr. 661)

    • Écrit par Jamel Eddine BENCHEIKH
    • 253 mots

    Poète arabe, Djarwal b. Aws al-Ḥuṭay'a se convertit à l'islam avec sa tribu, mais il est permis d'avoir des doutes sur la sincérité de sa conversion. Il apostasie, en effet, sous le califat d'Abū Bakr, successeur de Mahomet, et est emprisonné sous le calife ‘Umar b. al-Khaṭṭāb. Il mène une carrière...

  • IBN AL-ATHĪR (1160-1233)

    • Écrit par Claude CAHEN
    • 521 mots

    Frère de deux savants, spécialistes l'un (Madjd al-dīn Abū l-Sa‘adāt al-Mubārak) de science religieuse, l'autre (‘Izz al-dīn Abū l-Hasan ‘Alī) de philologie et qui ont joué un certain rôle politique au service, le premier, d'un prince zangide de Mosūl, l'autre d'un des Ayyūbides successeurs de Ṣalaḥ...

  • IBN AL-FAQĪH (Xe s.)

    • Écrit par André MIQUEL
    • 910 mots

    Parfois tenue pour marginale dans l'ensemble de la production géographique arabe, l'œuvre d'Ibn al-Faqīh apparaît aujourd'hui comme une des mieux faites pour nous faire saisir les rapports de cette géographie avec le contexte d'ensemble de la culture arabe aux ixe...

  • IBN AL-FĀRIḌ (1181-1234)

    • Écrit par Georges BOHAS
    • 317 mots

    Poète ṣūfi. Si l'on excepte deux pèlerinages qu'il a faits à La Mecque, ‘Umar b. Alī (Sharaf al-dīn) Abū l-Qāsim al-Miṣrī al-Sa‘di Ibn al-Fāriḍ mène une vie de retraite sur les collines voisines du Caire, ville où il est né et dans laquelle il revient à la fin de sa vie. « D'une magnifique indépendance...

  • IBN AL-MUQAFFA‘ (714-759)

    • Écrit par Mostafa Ibrahim MORGAN
    • 769 mots

    Célèbre prosateur arabe, traducteur d'un recueil de fables indiennes, Kalīla wa-Dimna, traduites par la suite dans presque toutes les langues, Abū ‘Amr, et plus tard Abū Muḥammad, ‘Abd Allāh Ibn Rōzbih Ibn Dāduway dit al-Muqaffa‘, est surtout l'auteur d'essais sur le réformisme politique...

  • IBN AL-NADĪM (936/37-env. 995)

    • Écrit par Michèle ÉPINETTE
    • 286 mots

    On connaît peu de choses de la vie d'Ibn al-Nadīm, sinon qu'il exerce à Baghdad le métier de copiste-libraire, vendant et copiant des manuscrits. Il partage avec ses anciens maîtres, al-Sīrāfī et le philosophe ‘Abū Sulaymān al-Manṭiqī, un intérêt pour la philosophie grecque, en particulier celle d'Aristote....

  • IBN AL-QALĀNISĪ (1073 env.-1160)

    • Écrit par Claude CAHEN
    • 154 mots

    Chroniqueur damasquin, Abū Ya‘lā Hamza b. Asad al-Tamīmī Ibn al-Qalānisī est l'auteur d'une histoire de Damas et des régions environnantes (Dhayl ta'rikk dimashqī), qui, abstraction faite de quelques pages perdues au début, s'étend de l'arrivée des Fāṭimides à la veille de...

  • IBN ‘ARABĪ (1165-1241)

    • Écrit par Osman YAHIA
    • 4 422 mots

    Prestigieuse figure du soufisme, et l'un des plus grands visionnaires de tous les temps, Ibn ‘Arabī est le théoricien du monisme ontologique et théologal, le grammairien de l'ésotérisme musulman. Sa doctrine a ébranlé le monde de la pensée islamique, suscitant nombre de controverses. Son œuvre, authentique...

  • IBN BĀDJDJA ABŪ BAKR IBN AL-SĀ'IGH, dit AVEMPACE (fin XIe s.-1138)

    • Écrit par Abdelkader BEN CHEHIDA
    • 1 183 mots

    Auteur dont l'œuvre constitue un grand moment dans l'histoire de la philosophie arabe d'Espagne et une source importante pour les théologies médiévales. Le nom d'Ibn Bādjdja, qu'on donne communément à Abū Bakr Ibn al-Sā'igh (fils de l'orfèvre), a été latinisé en Avempace par les scolastiques...

  • IBN BAṬṬŪṬA (1304-1368 ou 1377)

    • Écrit par André MIQUEL
    • 1 186 mots

    Écrivain de langue arabe et l'un des plus grands voyageurs de tous les temps, Ibn Baṭṭūṭa est l'auteur d'un récit de voyage (Rila) qui, par l'ampleur du champ parcouru et les qualités du récit, constitue une des œuvres de la littérature universelle (Rila...

  • IBN DJUBAYR (1145-1217)

    • Écrit par André MIQUEL
    • 981 mots

    Écrivain de l'Espagne andalouse, célèbre par son récit de voyage (Riḥla) en Orient, Ibn Djubayr, en même temps qu'un témoin de premier ordre, devait devenir l'initiateur d'un genre littéraire aux confins du récit pur, de la géographie et de l'histoire.

    Né à Valence,...

  • IBN EZRA MOSHE (1060?-? 1139)

    • Écrit par Gérard NAHON
    • 246 mots

    Poète et philosophe juif espagnol, appelé aussi Abu Harūn. Né à Grenade, Moïse ibn Ezra apprit la poésie à Lucena. Occupant, semble-t-il, une fonction publique en vue jusqu'en 1090, il dut s'exiler en Espagne chrétienne après la conquête de Grenade par les Almohades. Il mena une existence difficile...

  • IBN FAḌL ALLĀH AL-‘UMARĪ (1301-1349)

    • Écrit par André MIQUEL
    • 534 mots

    Écrivain arabe et l'un des plus importants représentants de l'encyclopédisme qui se développa dans le cadre de l'État et du domaine mamlūk. Né à Damas, Shiḥāb al-dīn Aḥmad ibn Faḍl Allāh al-‘Umarī appartient, par sa famille, à la bourgeoisie des fonctionnaires : il finira...

  • IBN FAḌLĀN (Xe s.)

    • Écrit par André MIQUEL
    • 498 mots

    L'homme désigné sous le nom d'Ibn Faḍlān est connu pour avoir participé à une ambassade chez les Bulgares de la Volga, sur l'ordre du calife ‘abbāside de Bagdad, al-Muqtadir. Le récit de cette ambassade a donné lieu à une « dépêche », Risāla (Kovalevski éd., Kharkov,...

  • IBN GUZMAN (1095 env.-1160)

    • Écrit par ETIEMBLE
    • 1 256 mots

    Dans le Libro de las banderas de los campeones, de Ibn Sa‘īd al-Maghribi, on lit (LVII) : « L'écrivain Abū Bakr Muḥammad ben ‘Īsā ben ‘Abd al-Malik Ibn Ḳuzmān, célèbre pour ses zadjals, appartenait à une famille à la fois noble et lettrée. On me récita ces vers-ci, qui sont...