Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ARABE LITTÉRATURE

Articles

  • IBN ḤAWQAL (Xe s.)

    • Écrit par André MIQUEL
    • 1 017 mots

    Géographe arabe, le plus illustre représentant, avec Muqaddasī, de sa discipline en son âge d'or du ive siècle de l'hégire (xe s.), Ibn Ḥawqal est l'auteur d'un Livre de la configuration de la terre (Kitāb ṣūrat al-arḍ, éd. J. H. Kramers, Leyde, 1938 ; trad. franç....

  • IBN ḤAZM (994-1064)

    • Écrit par Roger ARNALDEZ
    • 2 204 mots
    ...Épître sur les degrés des sciences). Il étudia la grammaire et la poésie, et se familiarisa avec l'adab (belles-lettres). On connaît de lui un dīwān, recueil de poésies qui reflètent ses tristes expériences. Son ouvrage le plus célèbre, Ṭawq al-Ḥamāma (Le Collier de la colombe), est...
  • IBN IYĀS (1448-1524)

    • Écrit par Claude CAHEN
    • 131 mots

    Auteur d'une histoire de l'Égypte sous les derniers mamlouks et les premiers Ottomans, Ibn Iyās est le seul historien important de ce pays après Ibn Taghribirdi, auquel il ressemble d'ailleurs peu. Son traducteur français, G. Wiet, a donné à son ouvrage le titre assez juste de ...

  • IBN KHALDŪN (1332-1406)

    • Écrit par Jamel Eddine BENCHEIKH
    • 2 108 mots

    En ce xive siècle (viiie de l'hégire), les rivalités dynastiques déchirent le Maghreb. La Reconquista chrétienne entreprend de mettre un terme au destin d'al-Andalus presque réduit à la gloire de Grenade. L'Orient arabe subit la terrible invasion de Tīmūr Lang et connaîtra bientôt la puissance...

  • IBN KHALLIKĀN (1211-1282)

    • Écrit par Claude CAHEN
    • 239 mots

    Né à Irbil (Arbèles en Mésopotamie orientale) d'une grande famille arabe, Ibn Khallikān passe la plus grande partie de sa vie en Syrie ; il exerce longtemps à Damas les fonctions de grand qādī. Il doit surtout son renom à un dictionnaire des hommes célèbres (Wafayāt al-a‘yān wa-anbā'...

  • IBN KHURRADĀDHBEH (IXe s.)

    • Écrit par André MIQUEL
    • 489 mots

    Polygraphe arabe, Ibn Khurradādhbeh fut le véritable initiateur de la géographie en cette langue. Sa vie est mal connue, mais sa personnalité, grâce à quelques renseignements biographiques et surtout à ses œuvres, se laisse assez facilement cerner. Un penchant très net pour l'histoire et la géographie...

  • IBN QUTAYBA (828-889)

    • Écrit par Roger ARNALDEZ
    • 252 mots

    Célèbre polygraphe sunnite, Abū Muḥammad ‘Abd Allah b. Muslim al-Dīnawārī ibn Qutayba est né à Kūfa et est mort à Baghdād. Ayant reçu une bonne formation dans les diverses sciences musulmanes, il est qāḍī de Dīnawār, passe peut-être par le tribunal de la répression des abus (...

  • IBN RASHĪQ (1000-1063 ou 1070)

    • Écrit par Jamel Eddine BENCHEIKH
    • 486 mots

    Poète et théoricien de la poésie qui se range parmi les hommes de lettres les plus célèbres de la littérature arabe. Originaire de Msila, bourgade de la région de Constantine, Ibn Rashīq Abū ‘Ali Ḥasan, pour parfaire ses études, se rend à Kairouan, alors métropole culturelle importante où fleurit...

  • IBN RUSTEH (IXe-Xe s.)

    • Écrit par André MIQUEL
    • 488 mots

    Encyclopédiste arabe, Ibn Rusteh composa, peu après 903, une encyclopédie dont la septième partie seulement nous a été conservée (Kitāb al-A‘laq al-nafīsa, éd. De Goeje, Leyde, 1892 ; trad. franç. G. Wiet, Les Atours précieux, Le Caire, 1955). Ce qui subsiste de cette œuvre a trait...

  • IBN TAGHRĪBIRDĪ ABŪ L-MAḤĀSIN (1530/31-1604)

    • Écrit par Claude CAHEN
    • 132 mots

    Historien issu d'une famille de mamlūk turcs d'Égypte, milieu auquel son œuvre doit certains caractères, Abū l-Maḥasin ibn Taghrībirdī est l'auteur, d'une part, d'un dictionnaire des principaux mamlūk, le Manhal al-safi, genre dans lequel il est unique, d'autre...

  • IBN ṬUFAYL ABŪ BAKR MUḤAMMAD (déb. XIIe s.-1185/86)

    • Écrit par Abdelkader BEN CHEHIDA
    • 1 377 mots

    Né à Wādi Ash (Guadix) et mort à Marrakech, Abū Bakr Muḥammad Ibn Ṭufayl, contemporain et disciple indirect d'Ibn Bādjdja (Avempace), appartient, selon les historiens, à la génération qui précède celle d'Ibn Rushd (Averroès). Descendant de la célèbre famille arabe de Kays, il s'est illustré par...

  • IBRĀHĪM ḤĀFIẒ (1872-1932)

    • Écrit par Sayed Attia ABUL NAGA
    • 328 mots

    Poète et officier égyptien. Ayant perdu son père à l'âge de quatre ans, Muḥammad Ḥāfiẓ Ibrāhīm est recueilli par son oncle maternel qui vit à Tantah, en basse Égypte. Il fréquente les cours donnés à la mosquée al-Aḥmadi, découvre la poésie arabe classique, notamment celle de l'époque ‘abbāside. Au...

  • ‘IMĀD AL-DĪN AL-IṢFAHĀNĪ (1125-1201)

    • Écrit par Claude CAHEN
    • 294 mots

    Écrivain de langue arabe et de souche persane, ‘Imād al-dīn Muḥammad b. Muḥammad al-Kātib al-Iṣfahānī s'établit d'abord en ‘Irāq au service des Saldjūqides, puis en Syrie et en Égypte au service de Nūr al-dīn et surtout de Salāh al-dīn. On doit à ‘Imād al-dīn une importante anthologie des poètes arabes...

  • IMRU'L-QAYS (mort en 550 env.)

    • Écrit par Jamel Eddine BENCHEIKH
    • 338 mots

    Grand nom de la littérature arabe préislamique, tenu pour le premier maître de sa poésie, Imru'l-Qays b. Ḥudjr n'est peut-être qu'une figure de légende. Car tout suscite le doute, son nom, sa filiation, sa vie, son personnage, son œuvre. Un véritable roman épique s'est constitué autour de lui, mêlant...

  • ‘IRĀQĪ (1211-1289)

    • Écrit par Michèle ÉPINETTE
    • 255 mots

    Dès la fin de ses études, Fakh ed-dīn Ebrahim ‘Irāqī mène une vie de derviche errant, se rendant successivement en ‘Irāq, en Inde, à Mūltān, où il s'attache au shaykh Bahā' ed-dīn Zakariyyā qu'il célèbre dans plusieurs de ses qaṣida. A la mort de celui-ci, ‘Irāqī...

  • ISLAM (La civilisation islamique) - La philosophie

    • Écrit par Christian JAMBET, Jean JOLIVET
    • 8 975 mots
    ...la mystique, sous forme de commentaires, de gloses, d'opuscules et de récits mythiques retraçant les aventures de l'âme. Surtout, il composa plusieurs encyclopédies plus ou moins détaillées dont les principales sont le Šifā' (La Guérison), la Naǧāt (Le Salut), les Išārāt (Les Instructions...
  • ISLAM (La civilisation islamique) - Les sciences historiques et géographiques

    • Écrit par André MIQUEL
    • 2 148 mots
    • 1 média
    ...haut, de rassemblement du trésor, l'intégration de l'histoire à un savoir qui se veut total. Deux démarches sont ici possibles. D'un côté, celle de l' encyclopédie, englobant l'histoire avec les autres disciplines : l'Égypte des Mamelouks donne le ton avec Nuwayrī (1279-1332), Ibn Fadl Allāh al-‘Umarī...
  • IṢṬAKHRĪ AL- (déb. Xe s.)

    • Écrit par André MIQUEL
    • 518 mots
    • 1 média

    Le seul événement qui nous soit connu de la vie de Iṣṭakhrī ou al-Fārisī est sa rencontre avec Ibn Ḥawqal, auquel il demanda de revoir et de développer son ouvrage, le Livre des routes et des royaumes (Kitāb al-masālik wa l-mamālik, éd. De Goeje, Leyde, 1927 ; éd. M. G. ‘Abd al-Āl...

  • KUMAYT AL- (680-env. 743)

    • Écrit par Jamel Eddine BENCHEIKH
    • 220 mots

    Poète arabe, peut-être d'ailleurs d'origine persane. On possède peu de renseignements sur la vie d'Ibn Zayd al-Kumayt. Il aurait été maître d'école, mais sa culture est grande, il se sent du talent et il essaie de le mettre au service de la dynastie régnante des Umayyades ou de ses soutiens. Ses convictions...

  • KUTHAYYIR (665 env.-env. 723)

    • Écrit par Jamel Eddine BENCHEIKH
    • 224 mots

    Poète arabe originaire du Yémen, Kuthayyir ibn ‘abd al-Raḥmān, malgré son adhésion au parti des légitimistes ‘alides, se met à la disposition des califes umayyades de Damas et compose des panégyriques en l'honneur de plusieurs d'entre eux. L'histoire et la légende, qu'on ne peut plus démêler, ont fait...