ḤUṬAY'A AL- (av. 600-apr. 661)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète arabe, Djarwal b. Aws al-Ḥuṭay'a se convertit à l'islam avec sa tribu, mais il est permis d'avoir des doutes sur la sincérité de sa conversion. Il apostasie, en effet, sous le califat d'Abū Bakr, successeur de Mahomet, et est emprisonné sous le calife ‘Umar b. al-Khaṭṭāb. Il mène une carrière de panégyriste itinérant, s'attachant à la fortune de seigneurs dont il tire sa subsistance.

L'histoire littéraire arabe a retenu deux aspects d'al-Ḥuṭay'a : celui, d'abord, d'un personnage âpre au gain, cynique, violent, maniant l'éloge ou la satire selon qu'il se juge bien ou insuffisamment récompensé ; celui, d'autre part, d'un poète de grand talent proposé à l'imitation par plusieurs critiques.

Rāwi (« transmetteur de poèmes ») de Zuhayr b. Abī Sulmā et émule de son fils Ka‘b, al-Ḥuṭay'a a écrit des ḳaṣīda de louange très classiques, avec introduction élégiaque (nasīb). , ainsi que des épigrammes dont un grand nombre s'est probablement perdu. Toute sa production préislamique a disparu, et c'est fort regrettable car il y a peut-être là des échantillons intéressants d'une poésie d'opposition à l'islām. Par ailleurs, son dīwān a sûrement subi des interpolations, et le millier de vers qui nous sont parvenus sous son nom contiennent des pastiches. On peut cependant souscrire au jugement des critiques anciens et affirmer avec eux que ce poète mérite de passer à la postérité.

—  Jamel Eddine BENCHEIKH

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jamel Eddine BENCHEIKH, « ḤUṬAY'A AL- (av. 600-apr. 661) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-hutay-a/