Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

IMMORTALITÉ

Articles

  • ALCHIMIE

    • Écrit par René ALLEAU, Universalis
    • 13 642 mots
    • 2 médias
    Chez les taoïstes, comme le souligne Kaltenmark, « si le fourneau alchimique est l'héritier de la forge magique, l'immortalité n'est plus, du moins depuis les seconds Han, le résultat d'un sacrifice à la forge, de la fonte rituelle. Elle est acquise à celui qui sait produire le « divin cinabre »....
  • ÂME

    • Écrit par Pierre CLAIR, Henri Dominique SAFFREY
    • 6 020 mots
    – les histoires de chamans disparaissant puis réapparaissant, les migrations magiques de l'esprit d'un chaman dans un autre conduisent tout naturellement à la croyance en une âme démonique, indestructible, qui se réincarne et peut passer de corps en corps.
  • AVERROÈS, arabe IBN RUSHD (1126-1198)

    • Écrit par Jean JOLIVET
    • 3 288 mots
    ...c'est pourquoi la pensée individuelle est périssable, et, après la mort, « nous ne nous souvenons plus ». Ainsi paraît supprimée toute croyance en une immortalité personnelle ; toutefois, dans le Tahāfut al-Tahāfut, Averroès rappelle que, selon Aristote, l'altération d'un organe, de l'œil par exemple,...
  • AVICENNE, arabe IBN SĪNĀ (980-1037)

    • Écrit par Henry CORBIN
    • 8 902 mots
    • 1 média
    ...l'Intelligence agente est unique pour le genre humain, ce n'est pas dire pour autant qu'elle est seule immortelle de plein droit. Car la capacité de surexistence, d'immortalité, c'est cela même qu'elle confère à tous ceux chez qui l'aptitude à recevoir son illumination est devenue un état habituel. Ni Fārābī, ni...
  • ÉGYPTE ANTIQUE (Histoire) - L'Égypte pharaonique

    • Écrit par François DAUMAS
    • 12 278 mots
    • 17 médias
    ...cette catastrophe sociale eut un résultat positif et durable : l'accession du peuple aux rites funéraires. Seul le roi possédait de plein droit l' immortalité, parce qu'il était dieu. Il pouvait la communiquer à qui il voulait pour se donner dans l'au-delà une cour et des serviteurs. Il possédait...
  • ENFERS ET PARADIS

    • Écrit par Olivier CLÉMENT, Mircea ELIADE
    • 6 311 mots
    • 3 médias
    Une hymne célèbre au Soma ( Rig Veda, IX, 113) nous révèle le désir de l'Indien védique de prendre place, après la mort, auprès des dieux immortels, dans les mondes de lumière :
  • ÉPOPÉE DE GILGAMESH

    • Écrit par Florence BRAUNSTEIN
    • 725 mots
    • 2 médias
    ...victorieusement le monstre Humbaba et défient même la déesse Ishtar. Mais ce n'est qu'après la mort de « son ami, son petit frère » que Gilgamesh commence véritablement son épopée, en partant en quête de l'immortalité : « Devrai-je donc mourir, moi aussi ? Ne me faudra-t-il pas ressembler...
  • FONTENELLE BERNARD DE (1657-1757)

    • Écrit par Werner KRAUSS
    • 1 754 mots
    Pour saisir le développement ultérieur de la pensée, il faut étudier ses Réflexions sur l'argument de M. Pascal et de M. Locke concernant la possibilité d'une vie à venir (1743). Selon ces deux auteurs, il fallait, en tout cas, choisir la cause de Dieu, pour n'être pas exclu de la vie...
  • GE HONG [KO HONG] (283-343)

    • Écrit par Kristofer SCHIPPER
    • 898 mots

    Grand philosophe originaire de la Chine du Sud, à l'époque des Jin, connu surtout comme alchimiste. Sa légende, créée par lui-même de son vivant, le montre subsistant péniblement, à l'écart du monde, presque en ermite ; en réalité, il a été fonctionnaire et officier. Sa vie est liée à l'histoire,...

  • GERSONIDE LÉVI BEN GERSHOM dit (1288-1344)

    • Écrit par Charles TOUATI
    • 2 394 mots
    ...intellect pratique d'où procèdent des arts indispensables à sa conservation, et un intellect spéculatif qui lui permet de saisir les vérités et d'accéder à l' immortalité. L'immortalité est la solution définitive du problème du mal. L'existence de celui-ci ne peut être niée, il arrive que le juste souffre. Mais,...
  • HAOMA

    • Écrit par Jean VARENNE
    • 316 mots
    • 1 média

    Nom iranien du « breuvage d'immortalité » qui correspond au soma hindou. La religion iranienne ancienne, analogue en cela à la religion védique, plaçait au centre du culte solennel un sacrifice offert aux dieux les plus importants du panthéon ; au cours de ce sacrifice était préparé...

  • MORT - Les interrogations philosophiques

    • Écrit par René HABACHI
    • 7 550 mots
    L'immortalité, cependant, subit une sorte de recul qui servira à mieux garantir la résurrection. « L'âme humaine, en soi, n'est pas immortelle, ô Grecs ; elle est mortelle ; mais cette même âme est capable aussi de ne pas mourir », dit Tatien. Un philosophe médiéviste, É. Gilson, a remarqué que les premiers...
  • MORT - Les sociétés devant la mort

    • Écrit par Louis-Vincent THOMAS
    • 8 202 mots
    • 2 médias
    Nulle part peut-être plus qu'en Égypte le droit à l'immortalité n'a été reconnu aux hommes avec autant de foi et de conviction. D'abord réservé aux seuls pharaons, il fut, peu avant l'an 2000, reconnu à tous les Égyptiens. Non seulement l'âme (ba), mais encore le double...
  • MYTHOLOGIES - Le monde gréco-romain

    • Écrit par Universalis, John SCHEID, Giulia SISSA, Jean-Pierre VERNANT
    • 4 815 mots
    ...dans le monde, dont ils occupent l'étage supérieur et qu'ils gouvernent conformément à un ordre dont Zeus garantit l'équité et assure la permanence. Ce qui sépare radicalement la condition divine de l'existence terrestre que partagent hommes et bêtes, c'est qu'elle ignore les maladies, la souffrance, la...
  • NECTAR & AMBROISIE

    • Écrit par Universalis
    • 88 mots

    Dans la mythologie grecque, tantôt la nourriture, tantôt la boisson des immortels. À l'origine, les deux termes étaient probablement interchangeables ; mais, chez Homère et les auteurs postérieurs, le nectar est souvent le breuvage, tandis que l'ambroisie est la nourriture. Chez Homère,...

  • NIRVĀṆA ET SAṂSĀRA

    • Écrit par André BAREAU
    • 3 532 mots
    ...l'île, le refuge, l'abri, la protection, la sécurité, la quiétude, l'état où l'on est délivré de la douleur, de l'affliction, du désir, des impuretés... Il est encore appelé l'immortel (amṛta), le but suprême, la fin, l'état excellent, extraordinaire, merveilleux, subtil, très difficile à voir,...
  • PARFUMS

    • Écrit par Brigitte MUNIER, Paul TEISSEIRE
    • 5 934 mots
    • 5 médias
    ...dialectique évoquée : quand Prométhée, instaurant le sacrifice, donne aux dieux la fumée parfumée montant de l'autel, et aux hommes la viande, le partage entre immortalité et mortalité ne s'opère point par le corps, mais par l'alimentation : la fumée ou l'ambroisie, substances intangibles et embaumées...
  • PÈLERINAGES & LIEUX SACRÉS

    • Écrit par Alphonse DUPRONT
    • 22 779 mots
    • 6 médias
    ...élection cosmique unique. Les premiers sont essentiellement lieux des pèlerinages sans retour, c'est-à-dire des pèlerinages de la marche à la terre d' immortalité. À certaines époques, les grands pèlerinages de la chrétienté (Jérusalem, Rome) ou de l'islam ont été des pèlerinages sans retour, l'accomplissement...
  • PHÉDON, Platon - Fiche de lecture

    • Écrit par François TRÉMOLIÈRES
    • 989 mots
    • 1 média
    ...serait ainsi le principe de permanence qui permettrait de penser la succession des vivants : vivre suppose de revivre (c'est le thème de la réminiscence). Simmias objecte que si l'on brise un instrument de musique (l'équivalent ici de l'élément corporel), on fait taire aussi la musique : admettre l'immortalité...
  • PHÉNIX, mythologie

    • Écrit par Universalis
    • 396 mots

    Oiseau fabuleux, originaire d'Éthiopie et rattaché au culte du Soleil, en particulier dans l'ancienne Égypte et dans l'Antiquité classique. Le phénix était, disait-on, une sorte d'aigle, mais de taille considérable ; son plumage se parait de rouge, de bleu et d'or éclatant, et son aspect était splendide....