PROMÉTHÉE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Titan, fils de Japet, Prométhée est le « prévoyant » : il connaît tout d'avance, il a tout prévu, contrairement à son frère, Épiméthée, qui ne comprend qu'après. Dans un des mythes de la souveraineté, la puissance de Zeus est tenue en échec par le savoir de Prométhée qui en sait plus que tout dieu ou tout homme mortel. Zeus a triomphé des Titans, mais il est menacé par un mariage avec une femme dont il aura, sans qu'il s'en doute, un fils plus puissant que son père. Seul Prométhée connaît le danger qui guette le pouvoir de Zeus. Celui-ci peut l'emprisonner dans les liens les plus contraignants, il n'obtiendra rien avant d'avoir pactisé avec lui, avant d'avoir gagné sa collaboration. L'intelligence du Titan est nécessaire pour donner au souverain des dieux le pouvoir absolu de lier et de délier, sans quoi sa royauté pourrait toujours être remise en question.

Par sa nature titanique, Prométhée est aussi associé très étroitement aux origines de l'homme et de l'humanité. En Grèce, la condition humaine se définit à travers deux conflits qui opposent Prométhée à Zeus : la ruse du bœuf et le rapt du feu. Les hommes qui partageaient autrefois la table des dieux se querellèrent avec eux. Pour régler le différend, Prométhée joue le rôle de médiateur, en remplissant les fonctions de héraut qui sont également celles d'Hermès dans le monde des dieux. Prométhée entreprend de sacrifier un bœuf énorme, amené par ses soins. L'animal est partagé en deux parts inégales : d'un côté, la viande cachée sous la peau peu appétissante du ventre de la bête, de l'autre, l'ensemble des os, mais recouverts d'une graisse brillante et de belle apparence. Prométhée qui a machiné ce partage frauduleux invite Zeus à choisir la part qui lui plaît le plus. Zeus, qui connaît la supercherie mais joue le jeu, répond à Prométhée en prenant les ossements cachés sous la graisse. D'un coup, la bile emplit son cœur : pour se venger, il imposera désormais aux hommes, favorisés par la tromperie de Prométhée, d'avoir besoin de se nourrir [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École pratique des hautes études (Ve section, sciences religieuses)

Classification


Autres références

«  PROMÉTHÉE  » est également traité dans :

ESCHYLE (env. 525-456 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jacqueline de ROMILLY
  •  • 4 654 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les dieux »  : […] Même si l'on considère la tragédie des Perses , qui est sans doute la plus proche de la réalité vécue, cette présence divine est essentielle. Le véritable auteur de la défaite perse est en effet un dieu : chacun le sait, chacun le dit. Et ce dieu ne peut que punir quelque faute passée. C'est bien pourquoi le chœur, dès le début, s'inquiète. Il revit en pensée l'orgueil de son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eschyle/#i_2450

ORPHISME

  • Écrit par 
  • Marcel DETIENNE
  •  • 1 640 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Refus du sacrifice sanglant »  : […] Le genre de vie orphique se définit par un certain nombre d'interdictions, dont les unes sont alimentaires et les autres vestimentaires. Ne pas se laisser ensevelir dans des vêtements de laine, porter des habits de couleur blanche, ne pas entrer en contact avec un cadavre, autant de refus de ce qui appartient au monde de la mort. Sur le plan alimentaire, le régime orphique se caractérise essentiel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orphisme/#i_2450

PANDORE

  • Écrit par 
  • Nicole QUENTIN-MAURER
  •  • 230 mots

Personnage de la mythologie grecque. Hésiode, le premier, raconte l'histoire poétique de cette Ève des Grecs : la première femme fut fabriquée avec de la terre par Héphaïstos, douée de la vie par Athéna (ou Hermès), et parée par les dieux de l'Olympe de toutes les grâces et de tous les attraits, autant de dangereuses séductions. Irrité contre Prométhée qui avait dérobé le feu du ciel, Zeus lui env […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pandore/#i_2450

PARFUMS

  • Écrit par 
  • Brigitte MUNIER, 
  • Paul TEISSEIRE
  •  • 5 931 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Un rôle ontologique et social »  : […] La découverte par Marcel Detienne d'une mythologie de l'aromate dans la Grèce antique renouvela le regard sur l'anthropogonie en lui adjoignant la dialectique évoquée : quand Prométhée, instaurant le sacrifice, donne aux dieux la fumée parfumée montant de l'autel, et aux hommes la viande, le partage entre immortalité et mortalité ne s'opère point par le corps, mais par l'alimentation : la fumée o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parfums/#i_2450

PYTHAGORE (580 av. J.-C.?-? 500 av. J.-C.) ET PYTHAGORISME

  • Écrit par 
  • Marcel DETIENNE, 
  • Daniel SAINTILLAN
  •  • 3 175 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le végétarien et le carnivore »  : […] L'ambiguïté du pythagorisme est plus profonde encore, et c'est à travers les conduites alimentaires de Pythagore et de ses disciples qu'elle se révèle le plus nettement. Toute la tradition ancienne place côte à côte le pythagoricien végétarien et le disciple du maître qui mange d'un bon appétit une nourriture carnée. Ce contraste s'accuse à l'extrême entre Pythagore, censé ne prendre que des alim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pythagore-et-pythagorisme/#i_2450

THÉOGONIE, Hésiode - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 772 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Toute-puissance divine et faiblesses humaines »  : […] Les principaux mythes du patrimoine grec sont évoqués dans la Théogonie . Mais, dans la multitude des divinités, Hésiode se limite parfois à une simple présentation généalogique. Il accorde toutefois davantage de place aux unions entre déesses et mortels, ou dieux et mortelles, qui enfantent la race des héros, promise à occuper une place centrale dans la littérature grecque d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theogonie-hesiode/#i_2450

LE VOILE D'ISIS. ESSAI SUR L'HISTOIRE DE L'IDÉE DE NATURE (P. Hadot)

  • Écrit par 
  • Jean-Baptiste GOURINAT
  •  • 906 mots

« Nature aime à se cacher ». Vers 500 avant notre ère, le penseur grec Héraclite déposa dans le temple d'Artémis, à Éphèse, un ouvrage probablement sans titre, et qui contenait cet aphorisme énigmatique. En fait, la sentence d'Héraclite signifie probablement que ce qui naît (« nature ») tend à disparaître (« se cacher »). Mais, dès l'Antiquité, elle a été interprétée comme une allusion aux secr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-voile-d-isis-essai-sur-l-histoire-de-l-idee-de-nature/#i_2450

Pour citer l’article

Marcel DETIENNE, « PROMÉTHÉE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/promethee/