YANGZI, fleuve

Médias de l’article

Chine : carte administrative

Chine : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Pollution d'une rivière (province de Sichuan, Chine)

Pollution d'une rivière (province de Sichuan, Chine)
Crédits : Peter Turnley/ Corbis

photographie


Le Yangzi ou Yangzijiang, que les Chinois dénomment Changjiang – « Long Fleuve » –, est l'un des plus grands fleuves du monde : il a 5 980 kilomètres de long, pour un bassin de 1 830 000 kilomètres carrés ; son débit annuel serait de mille milliards de mètres cubes, son débit moyen de 29 000 à 30 000 mètres cubes par seconde en aval de Datong, ce qui le classe au troisième rang dans le monde, mais très loin toutefois derrière le premier, l'Amazone (150 000 m3/s). Afin de maîtriser son débit et d’améliorer sa navigabilité, il a fait l’objet de nombreux aménagements, dont le principal est le barrage des Trois Gorges.

Chine : carte administrative

Chine : carte administrative

carte

Carte administrative de la Chine. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Le fleuve

Le régime

En dépit de sa longueur, le Yangzi a un régime relativement simple, avec des basses eaux d'hiver et des hautes eaux d'été ; cela vient de ce que son alimentation est à peu près exclusivement fluviale, au moins en aval de Yichang, où la fonte des neiges sur les montagnes du Sichuan ne produit qu'un gonflement limité en avril. D'une tout autre ampleur est la crue due aux grandes pluies de la mousson : celles-ci provoquent une montée régulière et prévisible, mais très forte, des eaux, avec une pointe en juillet et une autre en septembre.

L'amplitude moyenne de la crue est de 9 m environ à Yichang (le niveau d'étiage étant de 0,75 m en février, le niveau de crue de 10,20 m en septembre). Elle est toutefois atténuée en aval : ainsi, elle est d'environ 6 m, en moyenne, à Wuhu, du fait du rôle régulateur joué par le lac Dongting (Dongtinghu) : en hiver, celui-ci n'est, sur 3 100 km2, qu'un assemblage d'étendues d'eau peu profondes, séparées par des îles ; à partir de mai, il reçoit par cinq chenaux une partie du flot de crue du Yangzi (à peu près 40 p. 100), soit environ 13 000 m3/s, et ce jusqu'à la fin de septembre ; il atteint alors 20 000 km2, avec des profondeurs de [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, professeur émérite à l'université de Paris-Sorbonne
  • : professeur des Universités, Institut national des langues et civilisations orientales
  • : professeur de géographie à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification


Autres références

«  YANGZI, fleuve  » est également traité dans :

BAIJI

  • Écrit par 
  • Vincent RIDOUX
  •  • 491 mots

Au mois de mai 2007, le comité scientifique de la Commission baleinière internationale (C.B.I.) reconnaissait la probable extinction du Baiji (Lipotes vexillifer), ou dauphin du Yangzi (le plus long fleuve d'Asie), le seul représentant d'une famille de dauphins de rivière connue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baiji/#i_21661

CHINE - Cadre naturel

  • Écrit par 
  • Guy MENNESSIER, 
  • Thierry SANJUAN, 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 5 866 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le climat »  : […] Une trop forte sollicitation des sources souterraines par des motopompes a provoqué un déficit durable en eau et le gouvernement central a lancé la construction de deux canaux de dérivation des eaux du Yangzi vers le Nord de la Chine pour répondre à ces nouveaux défis. L'ouvrage de dérivation le plus oriental réutilise le Grand Canal impérial […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-cadre-naturel/#i_21661

CHINE - Hommes et dynamiques territoriales

  • Écrit par 
  • Thierry SANJUAN
  •  • 9 793 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les inégalités régionales »  : […] La décision de construire le barrage des Trois Gorges sur le Yangzi a été prise par l'Assemblée populaire nationale en 1992. Cet ouvrage hydraulique, achevé en 2006, est long de 2 309 mètres. Il dispose de 26 turboalternateurs, et s'accompagne d'un ascenseur à bateaux et d'un système d'écluses à double sens. Il a trois objectifs : réguler le cours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-hommes-et-dynamiques-territoriales/#i_21661

CHINE - Les régions chinoises

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 11 736 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La Chine du Sud-Est »  : […] Au-delà de Yichang, le Yangzi, dont la pente est très faible, avec 14 mm/km, parcourt les vastes plaines, basses et plates, qu'il a lui-même construites. Toutefois, montagnes et collines encadrent le fleuve jusqu'au-delà de Nankin. À l'ouest, dans le Hubei, la plaine est enfermée dans un cadre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-les-regions-chinoises/#i_21661

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 690 mots
  •  • 51 médias

Dans le chapitre « Les cultures néolithiques »  : […] la Mongolie et la haute vallée de l'Ienisseï ; elle l'a été aussi avec la vallée du Yangzi (fleuve Bleu) et la Chine du Sud, domaine de chasseurs et de pêcheurs mésolithiques dans la région des grands lacs du bassin du Yangzi, d'une part, et le long des côtes du Sud-Est d'autre part. À la zone du millet, qui s'étend en arc de cercle sur plus de 2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_21661

CHONGQING [TCH'ONG-K'ING]

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 510 mots
  •  • 1 média

Plus grand centre urbain et industriel de tout le Sud-Ouest chinois, avec, en 2006, une population estimée à plus de 30 millions d'habitants. Chongqing s'est développée à partir d'un éperon rocheux à la confluence du Yangzi et du Jialing, site particulièrement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chongqing-tch-ong-k-ing/#i_21661

GÉNIE CIVIL

  • Écrit par 
  • Bernard TARDIEU
  •  • 5 802 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les barrages »  : […] barrage des Trois Gorges (plus de 2 300 m de longueur et 185 m de hauteur), sur le Yangzijiang en Chine, dont les travaux ont débuté en 1993 pour se terminer en 2009 avec la mise en fonction de la totalité des turbines, sera la plus puissante installation hydroélectrique du monde, avec une puissance installée de 18 200 mégawatts, soit 10 p. 100 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genie-civil/#i_21661

GRAND CANAL, Chine

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 984 mots

Les grands fleuves qui traversent le sous-continent chinois coulent d'ouest en est. Si l'idée de creuser des canaux faisant communiquer les différents drainages du nord au sud remonte à l'Antiquité, l'aménagement d'un boulevard fluvial continu date de la réunification de l'empire par les Sui : il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grand-canal-chine/#i_21661

HUBEI [HOU-PEI]

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 981 mots
  •  • 1 média

S'étendant au centre de la Chine orientale, la province du Hubei couvre 187 500 kilomètres carrés peuplés de 60,5 millions d' habitants en 2006 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hubei-hou-pei/#i_21661

JIANGSU [KIANG-SOU]

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 565 mots
  •  • 1 média

Province de la Chine orientale, le Jiangsu couvre 100 000 kilomètres carrés et comptait 75,5 millions d'habitants en 2006 : c'est une des régions les plus peuplées de la terre. Le Jiangsu (« pays de l'eau », « confluence des fleuves ») est une vaste région amphibie constituée au nord par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jiangsu-kiang-sou/#i_21661

NANKIN, chin. NANJING [NAN-KING]

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 1 156 mots
  •  • 2 médias

Capitale de la province chinoise du Jiangsu, Nankin est située sur la rive droite du Yangzi, à 250 kilomètres de son embouchure. Le site est protégé par le fleuve (au nord et à l'ouest) et par la montagne Pourpre (à l'est), qu'on a comparés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nankin-nanjing/#i_21661

SHANGHAI [CHANG-HAI]

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jean DELVERT, 
  • Universalis
  •  • 2 665 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Un site portuaire »  : […] La ville s'étend sur la rive gauche du Huangpu, rivière qui se jette dans l'estuaire du Yangzi distant de 18 kilomètres. Le Huangpu, émissaire du lac Taihu, est fortement remonté par la marée qui dépasse 3 mètres en vives eaux ; il atteint 700 mètres de large et ses fonds sont stables ; malheureusement les alluvions du Yangzi, d'une part ont édifié […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shanghai-chang-hai/#i_21661

SICHUAN ou SETCHOUAN [SSEU-TCH'OUAN]

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 987 mots
  •  • 3 médias

La province du Sichuan s'étend au cœur de l'espace chinois et couvre 569 000 kilomètres carrés ; sa population atteignait 81,7 millions d'habitants en 2006. Elle rassemble deux domaines bien différents : le tiers occidental est constitué, comme le sud-est du Tibet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sichuan-setchouan/#i_21661

TROIS GORGES BARRAGE DES

  • Écrit par 
  • Claude BESSIÈRE
  •  • 984 mots
  •  • 2 médias

Localisé dans le centre de la Chine, le barrage des Trois Gorges, ou barrage de Sanxia, est installé sur le Yangzi. Ce fleuve, le troisième plus important du monde par sa longueur (6 000 km environ) et son débit (30 000 m3/s en moyenne), a suscité pendant des siècles un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barrage-des-trois-gorges/#i_21661

WUHAN [WOU-HAN]

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 146 mots

de la province du Hubei, située à la confluence du Hanshui et du Yangzi (ou Yangzijiang), Wuhan est en fait une conurbation qui rassemble depuis 1950 Hankou, Hanyang et Wuchang. Hankou s'étend sur la rive gauche du Yangzi, au nord de l'embouchure du Han (ou Hanshui), juste en face de la vieille ville de Hanyang, sur la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wuhan-wou-han/#i_21661

YICHANG [YI-TCH'ANG]

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 203 mots
  •  • 1 média

Port situé sur le Yangzi, dans l'ouest de la province chinoise du Hubei et qui compte environ 600 000 habitants (la ville-préfecture regroupe un ensemble de plus de 4 millions d'habitants). Sa position était très remarquable : c'est à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yichang-yi-tch-ang/#i_21661

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean DELVERT, Pierre TROLLIET, Thierry SANJUAN, « YANGZI, fleuve », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/yangzi-fleuve/