DAUPHIN, zoologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Dauphin

Dauphin
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Dauphin souffleur

Dauphin souffleur
Crédits : Jeff Rotman, Getty Images

photographie

Orque

Orque
Crédits : JohnWarden/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Dauphins de Burrunan (Tursiops australis)

Dauphins de Burrunan (Tursiops australis)
Crédits : K. Charlton-Robb

photographie


Mammifère marin et parfois d'eau douce, au corps hydrodynamique, célèbre pour ses sauts acrobatiques et sa légendaire familiarité avec l'homme. Il peuple tous les océans et les mers ainsi que certains fleuves (Gange, Amazone, Yangzijiang...). Classe : Mammifères ; ordre : Cétacés ; sous-ordre : Odontocètes.

Dauphin

Dauphin

Vidéo

Les dauphins sont des mammifères marins, ce qui signifie que, tout comme les mammifères terrestres, ils possèdent des poumons, respirent de l'air et allaitent leurs petits. Les dauphins et les baleines sont classés dans le même ordre taxinomique : celui des Cétacés. Les biologistes... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les dauphins sont représentés par deux familles : la famille des Delphinidés (une trentaine d'espèces), regroupant les dauphins marins, et la famille des Platanistidés (cinq espèces) vivant en eau douce. De petite taille pour des cétacés, les dauphins marins possèdent un rostre, ou bec, moins développé que celui des espèces d'eau douce mais une vue plus performante. Ils possèdent tous un aileron dorsal et nagent à grande vitesse (plusieurs dizaines de kilomètres par heure). Leur longueur est comprise entre 1 mètre (dauphin du Chili) et 8 mètres (l'orque) et leur poids varie de 40 kilogrammes à 4,5 tonnes. L'espérance de vie est de quarante à cent ans, selon les espèces.

Dauphin souffleur

Dauphin souffleur

Photographie

Dauphin souffleur femelle (Tursiops truncatus) et son petit. 

Crédits : Jeff Rotman, Getty Images

Afficher

Orque

Orque

Photographie

Orque ou épaulard (Orcinus orca), grand carnassier des mers. 

Crédits : JohnWarden/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Dauphins de Burrunan (Tursiops australis)

Dauphins de Burrunan (Tursiops australis)

Photographie

C'est au sud-est de l'Australie, dans la région de Melbourne, qu'une nouvelle espèce de dauphins a été décrite et reconnue en 2011. Il s'agit de Tursiops australis, appelé communément dauphin de Burrunan. C'est la troisième espèce de dauphins à être découverte depuis le XIXe siècle.... 

Crédits : K. Charlton-Robb

Afficher

Les dauphins sont tous fondamentalement piscivores, mais ils capturent aussi des crevettes ou des calmars (pour les espèces à front arrondi) et même des oiseaux (manchots). Le régime alimentaire des orques est plus étendu.

Sociaux, ces animaux vivent en bandes peu structurées. Cependant, l'entraide pour la capture des proies est fréquente. Les bancs de poissons sont repérés par écholocation : les dauphins envoient des sons de différentes fréquences qui se réfléchissent sur les proies ; les échos renvoyés sont analysés par leur cerveau qui leur fournit une image acoustique.

Les accouplements s'effectuent au hasard des rencontres et sont précédés de longues caresses. Le temps de gestation est de l'ordre d'un an chez les petites espèces et de seize mois chez les plus grosses.

Le degré d'intelligence des dauphins est un des grands sujets de recherche actuelle. Il semblerait que le Q.E. (quotient d'encéphalisation, c'est-à-dire le rapport entre le volume du cerveau et celui de l'ensemble du corps), chez le grand dauphin soit de 5,7 chez le globicéphale noir. Par co [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  DAUPHIN, zoologie  » est également traité dans :

BAIJI

  • Écrit par 
  • Vincent RIDOUX
  •  • 491 mots

Au mois de mai 2007, le comité scientifique de la Commission baleinière internationale (C.B.I.) reconnaissait la probable extinction du Baiji ( Lipotes vexillifer ), ou dauphin du Yangzi (le plus long fleuve d'Asie), le seul représentant d'une famille de dauphins de rivière connue uniquement en Chine. Ce dauphin, qui atteignait 2,50 mètres chez les femelles et 2,30 mètres che […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baiji/#i_6992

CÉTACÉS

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE, 
  • Vincent RIDOUX
  •  • 3 281 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Classification »  : […] Les odontocètes, cétacés à dents qui ne possèdent qu'un seul évent et sont capables d'écholocation, se divisent en un certain nombre de familles dont : – Les Platanistidae , dauphins d'eau douce de l'Inde ( Platanista gangetica , ou plataniste du Gange, par exemple). Deux autres familles de dauphins de fleuve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cetaces/#i_6992

COMPORTEMENT ANIMAL - Développement du comportement

  • Écrit par 
  • Dalila BOVET
  •  • 3 913 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Imitation »  : […] Pour différencier l'imitation réelle de l'attraction vers un stimulus et de l'émulation décrits ci-dessus, les expérimentateurs ont inventé la méthode dite de double action : les animaux étudiés sont divisés en deux ou trois groupes ; l'un observe un démonstrateur (souvent un congénère, mais il peut aussi s'agir d'un humain) ouvrir d'une certaine façon une boîte contenant de la nourriture tandis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comportement-animal-developpement-du-comportement/#i_6992

INCROYABLES CÉTACÉS (exposition)

  • Écrit par 
  • Sami HASSANI
  •  • 1 374 mots

Au sein de la Grande Galerie de l'évolution du Muséum national d'histoire naturelle, une exposition entièrement dédiée aux cétacés a rappelé aux visiteurs que ces animaux sont des mammifères, et non des poissons, dont les ancêtres ont dû s'adapter au milieu marin. Incroyables Cétacés (11 juin 2008-25 mai 2009) s'organise autour de six thèmes : diversité des cétacés, de la te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/incroyables-cetaces/#i_6992

OCÉAN ET MERS (Vie marine) - Vie pélagique

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER, 
  • Jean-Marie PÉRÈS
  •  • 7 198 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Particularités biologiques »  : […] Parmi les espèces nectobenthiques qui se déplacent entre le fond et la pleine eau, certaines crevettes de la famille des pénéides qui vivent sur la partie supérieure du talus continental, benthiques le jour, deviennent nectoniques la nuit ; elles se nourrissent alors abondamment de diverses espèces planctoniques (des euphausiacés, en particulier). Toutefois, la plupart des Pénéides, et notamment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-et-mers-vie-marine-vie-pelagique/#i_6992

PÊCHE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul TROADEC
  •  • 4 848 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Effets sur la biodiversité et sur l'environnement »  : […] Très tôt, les mouvements écologistes ont été sensibles à la vulnérabilité de certains groupes d'animaux (mammifères, tortues, oiseaux, sélaciens...) à certaines techniques de pêche. Sous leur pression, le gréement et la manœuvre des engins de pêche ont évolué. Ainsi, au cours de la décennie 1990, les captures de dauphins dans la pêche thonière de l'océan Pacifique sont tombées de 800 000 à 25 000 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peche/#i_6992

SOMMEIL

  • Écrit par 
  • Patrice FORT, 
  • Michel JOUVET, 
  • Patrick LÉVY, 
  • Véronique VIOT-BLANC
  •  • 18 052 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Phylogenèse des états de vigilance »  : […] Aucun critère comportemental ou polygraphique ne permet de mettre en évidence le sommeil paradoxal chez les Poissons ou les Reptiles (iguane, python, tortue), alors que l'alternance entre la veille et le sommeil est évidente. Par contre, chez les Oiseaux, des périodes brèves mais indiscutables de sommeil paradoxal ont pu être constatées. Celles-ci ne constituent cependant qu'une partie minime du s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sommeil/#i_6992

VISION - Vision et évolution animale

  • Écrit par 
  • Stéphane HERGUETA
  •  • 5 757 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les organisations cognitives »  : […] Le cerveau des Mammifères, comme celui des Oiseaux ou des Mollusques Céphalopodes (pieuvre, par exemple), possède un grand nombre de réseaux comparateurs – localisés en particulier dans les aires corticales et l'hippocampe – imbriqués les uns aux autres pour former des réseaux cognitifs qui manipulent des représentations mentales du monde. Ces derniers constituent ainsi des systèmes très complexes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-vision-et-evolution-animale/#i_6992

Pour citer l’article

Marie-Claude BOMSEL, « DAUPHIN, zoologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dauphin-zoologie/