ARN (acide ribonucléique) ou RNA (ribonucleic acid)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

ARN de transfert : structure en feuille de trèfle

ARN de transfert : structure en feuille de trèfle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

ARN transfert-messager

ARN transfert-messager
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Faut-il voir dans une molécule biologique omniprésente dans toute structure cellulaire des êtres vivants, l'ARN (acide ribonucléique), la première étape de l'histoire de la vie ? Les ARN contemporains sont-ils les fossiles d'anciennes molécules ? Les voies métaboliques primordiales ont-elles été guidées par de petits ARN ? La biologie moléculaire, en mettant en évidence l'extraordinaire diversité moléculaire de l'ARN, est venue appuyer les prédictions formulées dans les années 1960 par Carl Woese, Francis Crick et Leslie Orgel. Selon eux, un « monde ARN », le « RNA World » ainsi baptisé par Walter Gilbert en 1986, aurait précédé le monde à ADN-ARN-protéines contemporain. Le message de dizaines d'années de recherche est maintenant bien clair. Dans les laboratoires, l'ARN a changé de statut : de simple molécule au rôle transitoire permettant de bâtir des objets plus complexes, les protéines, elle est devenue, au fil des découvertes, une molécule aux multiples fonctions métaboliques. Ce que nous observons à ce jour de l'activité des ARN pourrait bien n'être que le sommet d'un immense iceberg...

Le « monde ARN » moderne

Un véritable « monde ARN » existe en fait dans chaque cellule vivante qui met en œuvre de multiples ARN aux fonctions variées : informationnelles, catalytiques, ou servant de matrices, de guides, de défenses contre virus, transposons, etc., certaines molécules étant même capables de cumuler plusieurs de ces activités. Ce monde trouve-t-il ses sources dans le passé du vivant ?

Toutes les cellules vivantes possèdent trois grandes classes d'ARN, impliquées dans la biosynthèse des protéines : les ARN messagers (ARNm), les ARN de transfert (ARNt), et les ARN ribosomaux (ARNr). Synthétisés dans le noyau cellulaire au cours de la « transcription » de gènes faisant partie de l'ADN des chromosomes, ces ARN, molécules en simple brin, sont transférés dans le cytopla [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  ARN (acide ribonucléique) ou RNA (ribonucleic acid)  » est également traité dans :

ADN (acide désoxyribonucléique) ou DNA (deoxyribonucleic acid)

  • Écrit par 
  • Michel DUGUET, 
  • David MONCHAUD, 
  • Michel MORANGE
  • , Universalis
  •  • 10 066 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'ADN, source d'information génétique »  : […] Une fois connue la structure du matériel génétique, il fallait comprendre comment celui-ci pouvait contrôler la synthèse des protéines, molécules responsables des fonctions élémentaires de la cellule, et en particulier des fonctions de catalyse enzymatique. Dès 1940, les Américains George Beadle et Edward Tatum avaient démontré l'existence d'une relation précise, soupçonnée dès le début du xx e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adn-dna/#i_4378

ALTMAN SYDNEY (1939- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 361 mots

Biochimiste américain d'origine canadienne né à Montréal. Après des études de physique au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.) à Cambridge, et une année à l'université Columbia à New York, Sydney Altman effectue, à l'université de Boulder (Colorado) des recherches sur le mécanisme de la mutagenèse induite par l'acridine et ses dérivés, thème qui va constituer le sujet de sa thèse de doct […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sydney-altman/#i_4378

BACTÉRIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO, 
  • Jacques BEJOT, 
  • Michel DESMAZEAUD, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Daniel MAZIGH
  •  • 18 332 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le diagnostic bactériologique moléculaire »  : […] Le développement des techniques d'analyse des acides nucléiques (ADN ou ARN) a permis de mettre au point de nouvelles méthodes de détection directe de micro-organismes. Elles sont extrêmement sensibles et spécifiques, et servent à définir des marqueurs épidémiologiques précis permettant de tracer l'agent infectieux dans une épidémie. Ces techniques moléculaires sont particulièrement adaptées au d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacteriologie/#i_4378

BIOCHIMIE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 3 873 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Biochimie structurale »  : […] La biochimie structurale nous apprend aujourd'hui que les êtres vivants sont constitués de quatre grandes catégories de molécules : les protéines, les glucides, les lipides et les acides nucléiques. Les protéines , molécules de tailles très variables, sont formées de la combinaison de vingt molécules de petites tailles, les acides aminés : le premier isolé, l'asparagine, fut purifié dès 1906 par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biochimie/#i_4378

BIOLOGIE - La bio-informatique

  • Écrit par 
  • Bernard CAUDRON
  •  • 5 439 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Analyse des transcriptomes et des protéomes  »  : […] Le dogme classique de la biologie moléculaire énonce que les gènes sont transcrits en ARNm qui sont ensuite décodés en protéines. Tous les ARN codés dans le génome ne sont pas des ARNm : nous mentionnerons ici, la présence d'autres types d'ARN, non messagers, et en particulier les ARN ribosomaux, les ARN de transfert qui sont bien connus et, surtout, les ARN dits interférents (ARNi, en anglais siR […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biologie-la-bio-informatique/#i_4378

CECH THOMAS ROBERT (1947- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 248 mots

Biochimiste américain né le 8 décembre 1947 à Chicago. À partir de 1970, Thomas Robert Cech entreprend des études de chimie, de biochimie et de biophysique à l'université de Berkeley (Californie) pour préparer un doctorat, qu'il obtient en 1975. Après trois années de stage postdoctoral au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T., Cambridge), il obtient son premier poste universitaire en 1978 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-robert-cech/#i_4378

CELLULE - L'organisation

  • Écrit par 
  • Pierre FAVARD
  •  • 11 007 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Complexes nucléoprotéiques »  : […] Les complexes nucléoprotéiques sont formés par l'association d'une ou plusieurs chaînes d' ARN simple brin à des protéines, c'est le cas des ribosomes, ou par l'assemblage d'une molécule d'ADN double brin à des histones, c'est le cas des nucléofilaments chromosomiques des eucaryotes. Un ribosome de colibacille est constitué de deux sous-unités de taille inégale : la petite et la grosse (fig. 6c). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cellule-l-organisation/#i_4378

CELLULE - La division

  • Écrit par 
  • Marguerite PICARD
  •  • 4 983 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La mitose »  : […] Les processus qui permettent la distribution du matériel génétique nucléaire préalablement dupliqué de manière identique en deux noyaux distincts sont décrits dans l'article chromosome - La mitose . Pendant la mitose, on constate que l'activité des chromosomes en termes de transcription est extrêmement réduite et que seuls les petits ARN, c'est-à-dire les ARN de transfert et l'ARN ribosomique 5S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cellule-la-division/#i_4378

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement végétal

  • Écrit par 
  • Georges DUCREUX, 
  • Hervé LE GUYADER, 
  • Jean-Claude ROLAND
  •  • 19 202 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Contenu du noyau »  : […] Les cellules méristématiques décrivent un cycle de divisions au cours duquel elles doublent leurs matériaux et entrent en mitoses. La période de synthèse de l'ADN au cours de ce cycle s'appelle conventionnellement la phase S, précédée par la phase de présynthèse G 1 et suivie par la phase de postsynthèse G 2 . Lorsque les cellules s'engagent dans la voie de la différenciation, elles sortent de ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-vegetal/#i_4378

ENDOMÉTRIOSE

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 2 834 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Comment réduire les délais diagnostiques ?  »  : […] La reconnaissance des lésions en imagerie reste en effet délicate. Pour ce motif, beaucoup de spécialistes de l’endométriose souhaiteraient que les diagnostics soient plus souvent recherchés par des experts afin de limiter les interventions inutiles et l’errance diagnostique. Dans ce domaine, les médecins tentent donc d’améliorer les outils. Ainsi, à l’hôpital Cochin, l’équipe du professeur Chapro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/endometriose/#i_4378

ÉPIGÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre-Antoine DEFOSSEZ, 
  • Olivier KIRSH, 
  • Ikrame NACIRI
  •  • 5 972 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les niveaux de contrôle épigénétique de l’expression des gènes »  : […] Les niveaux de contrôle épigénétique coïncident en large part avec les niveaux d’organisation de l’ADN au sein d’un chromosome . Le génome humain est constitué par vingt-trois paires de chromosomes. Présents dans chacune de nos cellules, ces morceaux de l’ADN humain atteindraient une longueur de près de 2 mètres s'ils étaient déroulés et mis bout à bout. In vivo, la double hélice d’ADN est fineme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epigenetique/#i_4378

GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Axel KAHN, 
  • Philippe L'HÉRITIER, 
  • Marguerite PICARD
  •  • 25 812 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « Les macromolécules codées »  : […] Dans l'ensemble des progrès accomplis, la reconnaissance de la structure et du rôle biologique des macromolécules codées, également appelées molécules informationnelles, est l'élément le plus significatif pour la représentation de ce qu'est réellement un système vivant. Les macromolécules codées sont des édifices chimiques, dont le poids moléculaire, toujours très élevé, se chiffre en nano ou pico […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genetique/#i_4378

ÉDITION DES GÉNOMES

  • Écrit par 
  • Gilles SAUCLIÈRES
  •  • 3 922 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La révolution des outils d’édition des génomes »  : […] Cette démarche de construction de sites de reconnaissance programmés selon les besoins d’une expérience n’est pas à la portée de tous les laboratoires. Plusieurs autres systèmes d’édition des génomes ont donc été mis au point à partir de 2000 mais l’usage pratique de ces systèmes n’explose véritablement qu’à partir de 2012 : on passe alors d’une moyenne de 100 publications annuelles jusqu’à cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edition-des-genomes/#i_4378

GÉNOMIQUE - Le séquençage des génomes

  • Écrit par 
  • Bertrand JORDAN
  •  • 4 700 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Le décryptage des gènes »  : […] Les acides nucléiques qui constituent le génome de tous les organismes (ADN, ou ARN pour certains virus) présentent une structure d'apparence très monotone car ce sont des polynucléotides, c'est-à-dire des polymères formés d'une chaîne de nucléotides. L'information que portent ces molécules est en fait constituée par l'ordre dans lequel se suivent les quatre types de bases puriques et pyrimidiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genomique-le-sequencage-des-genomes/#i_4378

HISTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élodie BOUCHERON, 
  • Dominique CHRIQUI, 
  • Anne GUIVARC'H, 
  • Jacques POIRIER
  •  • 5 320 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'innovation méthodologique »  : […] Mais des outils supplémentaires actuellement utilisés en histologie moléculaire permettent d'observer les molécules in situ. – L'histochimie et l'histoenzymologie regroupent de nombreuses techniques permettant de mettre en évidence différents constituants chimiques des tissus (lipides, glucides, protéines, acides nucléiques, métaux, enzymes, etc.). Depuis les années 1970, l'histochimie a égalemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histologie/#i_4378

MACROMOLÉCULES

  • Écrit par 
  • Michel FONTANILLE, 
  • Yves GNANOU, 
  • Marc LENG
  •  • 13 783 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les acides nucléiques »  : […] Deux familles d' acides nucléiques, l'acide désoxyribonucléique (ADN) et l'acide ribonucléique (ARN), sont présentes dans les cellules. L'ADN et l'ARN résultent de l'enchaînement linéaire régulier de nucléotides. Chaque nucléotide est constitué d'une base hétérocyclique azotée (adénine, guanine, cytosine ou thymine dans le cas de l'ADN ; adénine, guanine, cytosine et uracile dans le cas de l'AR […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macromolecules/#i_4378

MAYARO FIÈVRE ET VIRUS

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 017 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un alphavirus très adaptable »  : […] Comme tous les alphavirus de la famille des Togaviridae , le virus Mayaro possède un matériel génétique constitué d’un ARN simple brin, qui code pour un petit nombre de protéines virales quatre enzymes spécifiques du virus et les protéines de la capside virale. Il ne se distingue guère en cela d’autres alphavirus comme le chikungunya et le virus de la forêt de Semliki dont il est très proche. Plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fievre-et-virus-mayaro/#i_4378

MÉTABOLISME

  • Écrit par 
  • Paul DI COSTANZO, 
  • Charles KAYSER, 
  • Jo NORDMANN
  •  • 8 425 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Acides nucléiques »  : […] L' ADN polymérase catalyse la synthèse de l'ADN à partir des triphosphates des quatre nucléotides : désoxyadénosine-triphosphate, désoxyguanosine-triphosphate, désoxycytidine-triphosphate et thymidine-triphosphate. Outre ces quatre désoxyribonucléoside-triphosphates, figure nécessairement une petite quantité d'ADN, de haut poids moléculaire, qui « initie » la synthèse et joue le rôle de matrice. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metabolisme/#i_4378

MICROBIOME HUMAIN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 817 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Exploration du microbiome humain »  : […] Depuis les années 2004-2005, l’étude des microbiotes humains s’est considérablement développée, comme en témoigne l’explosion du nombre d’articles consacrés à ce sujet sur le site bibliographique PubMed. Cette expansion exceptionnelle est le résultat du développement des approches dites « -omiques » (génomique, protéomique, etc.). Ces méthodes permettent de décrire la complexité du vivant dans son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microbiome-humain/#i_4378

NUCLÉIQUES ACIDES

  • Écrit par 
  • Jacques KRUH, 
  • Ethel MOUSTACCHI, 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE, 
  • Alain SARASIN
  •  • 13 449 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Biosynthèse des ARN »  : […] La synthèse de l'ARN, ou transcription , se fait au contact de l'ADN par formation de la chaîne complémentaire d'une des deux chaînes de l'ADN. La réaction peut être réalisée in vitro en mettant dans le milieu l'enzyme appelée ARN-polymérase, les quatre nucléosides triphosphates et un peu d'ADN dont une chaîne sera copiée sous forme d'ARN. In vivo , la synthèse d'ARN est précédée du déroulement d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acides-nucleiques/#i_4378

OCHOA SEVERO (1905-1993)

  • Écrit par 
  • Pierrette KOURILSKY
  •  • 348 mots

Biochimiste américain, d'origine espagnole. Né à Luarca (Espagne), Ochoa devient docteur en médecine de l'université de Madrid en 1929 et professeur dans cette même université deux ans plus tard. Il séjourne ensuite dans diverses villes européennes : Heidelberg, Plymouth, Oxford avant d'émigrer en 1940 aux États-Unis ; là, il exerce à l'université de Saint Louis comme enseignant et chercheur en ph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/severo-ochoa/#i_4378

O.G.M. - Production et utilisation

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 4 084 mots

Dans le chapitre « De la découverte des gènes au génie génétique »  : […] La notion de gène est apparue après la découverte des lois de l'hérédité qui ont été établies par Gregor Mendel (1865). Au début du xx e  siècle, cependant, l'idée de gène n'était encore qu'un concept abstrait destiné à rendre compte de l'hérédité des caractères. Il n'existait aucune base concrète de la réalité de cet agent de l'hérédité. Depuis les années 1960, en revanche, un gène est une entité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/o-g-m-production-et-utilisation/#i_4378

ONCOGENÈSE ou CANCÉROGENÈSE ou CARCINOGENÈSE

  • Écrit par 
  • Roger MONIER
  •  • 7 285 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La découverte des proto-oncogènes. Leur conversion en gènes oncogènes viraux »  : […] Les premières études expérimentales sur l'oncogenèse, dont les travaux d'Ellerman et Bang et de Rous sont d'excellents exemples, ont fait appel à des modèles animaux. Ces modèles, qui ont permis la découverte des premiers virus oncogènes, ont également conduit à l'identification d'agents chimiques ou physiques qui sont capables de provoquer l'apparition de tumeurs lorsqu'ils sont administrés à un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oncogenese-cancerogenese-carcinogenese/#i_4378

ORIGINE DE LA VIE

  • Écrit par 
  • André BRACK
  •  • 11 454 mots

Dans le chapitre « Les acides nucléiques »  : […] L'information génétique qui permet la formation d'une cellule fille identique à la cellule mère est contenue actuellement dans les acides nucléiques. Ce sont des chaînes très longues, constituées par la répétition de nucléotides. Chaque nucléotide se compose d'un sucre (le ribose pour l'ARN, doté d'un groupe OH, et le désoxyribose pour l'ADN), d'une base (purine ou pyrimidine) et d'un groupe phos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/origine-de-la-vie/#i_4378

PCR (polymerase chain reaction) ou AMPLIFICATION EN CHAÎNE PAR POLYMÉRASE

  • Écrit par 
  • Véronique BARRIEL
  •  • 4 885 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Applications à la biologie cellulaire »  : […] On retrouve la PCR, en association avec d'autres techniques, dans la compréhension de la manière dont une cellule répond aux conditions extérieures – une problématique clé dans les études sur le contrôle de l'expression des gènes. Dans une cellule donnée, on estime que de 10 000 à 15 000 gènes sont susceptibles d'être exprimés chez l'homme et la plupart des mammifères (« expression » veut dire q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pcr-amplification-en-chaine-par-polymerase/#i_4378

PHYTOPATHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Marie-Thérèse ESQUERRÉ-TUGAYÉ
  •  • 5 860 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Diversité des agents pathogènes  »  : […] Dans le cadre des agents pathogènes, on réserve généralement le terme de parasites aux microorganismes – champignons, oomycètes, bactéries, mollicutes (très petites bactéries dépourvues de paroi cellulaire rigide) – et aux virus et viroïdes, même si des agents phytophages (nématodes, insectes et autres ravageurs) et des plantes parasites peuvent également provoquer des dégâts importants dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phytopathologie/#i_4378

PRIX LASKER 2018

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 535 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le prix Lasker-Koshland pour une réussite distinctive dans les sciences médicales »  : […] Ce prix est attribué en 2018 à l’Américaine Joan Elaine Argetsinger Steitz, de l’université de Yale pour « quarante ans de leadership en recherche biomédicale – démontrée par ses découvertes fondamentales concernant la biologie des molécules d’ARN, son activité généreuse de tutelle des chercheurs émergents et son soutien fort et passionné porté à la cause des femmes en science ». Joan Steitz aura […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-lasker-2018/#i_4378

PROGRAMME GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Corinne ABBADIE
  •  • 8 008 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le transfert d'information génétique au sein de la cellule »  : […] Concrètement, le génome est un ensemble de molécules d'acide désoxyribonucléique, ou ADN (quarante-six molécules chez l'homme). L'ADN est une macromolécule constituée par l'enchaînement de nucléotides, lesquels sont composés d'un sucre, le désoxyribose, et d'une base . Il n'existe que quatre bases différentes : l'adénine, la thymine, la guanine et la cytosine, notées A, T, G et C. C'est l'ordre d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/programme-genetique/#i_4378

RÉTROTRANSCRIPTION DE L'ADN

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 369 mots

À la fin des années 1960, la biologie moléculaire, alors jeune discipline, entre dans ce que l'historien Michel Morange a appelé sa « traversée du désert ». Les connaissances sont alors résumées par le « dogme central » énoncé par Francis H. C. Crick, qui veut que l'information aille uniquement de l'ADN (acide désoxyribonucléique) à l'ARN (acide ribonucléique), puis de l'ARN à la protéine. Le pass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/retrotranscription-de-l-adn/#i_4378

RÉTROVIRUS

  • Écrit par 
  • Jean-Luc DARLIX
  •  • 2 627 mots

Dans le chapitre « Réplication et dissémination d'un rétrovirus : l'exemple du VIH-1 »  : […] Grâce à de très nombreux travaux sur la structure et la réplication du VIH-1 et celles d'autres rétrovirus, on peut très schématiquement décrire le cycle de multiplication du VIH-1 en dix étapes. Les cinq premières étapes concernent la formation du provirus. Ce sont, dans l'ordre : (1) la reconnaissance entre le virus et la cellule grâce à des interactions entre la glycoprotéine de surface SUgp12 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/retrovirus/#i_4378

RIBOZYMES

  • Écrit par 
  • Joël CHOPINEAU, 
  • Alain FRIBOULET, 
  • Sabine PILLE, 
  • Daniel THOMAS
  •  • 347 mots

À l'instar des protéines enzymatiques, certaines molécules d'ARN, les ribozymes, possèdent naturellement des propriétés catalytiques. Le prix Nobel de chimie décerné en 1989 conjointement à Sydney Altman et à Thomas Cech a ainsi mis l'accent sur une découverte inattendue qui a bouleversé bien des idées tant sur la nature des molécules capables de catalyser les réactions chimiques que sur l'origin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ribozymes/#i_4378

RICH ALEXANDER (1924-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 522 mots

Le biophysicien et biologiste moléculaire américain Alexander Rich est connu pour ses découvertes originales concernant la structure et la fonction des acides nucléiques, l’ADN et l’ARN. Au nombre de ses apports les plus marquants figurent la première image (1973) à résolution atomique de la double hélice de l’ARN (qui confirmait par la même occasion la structure classique de l’ADN) et, en 1979, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-rich/#i_4378

STRUCTURE EXONS-INTRONS DES GÈNES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 654 mots

La découverte en 1978 de la structure discontinue des gènes marque une étape importante dans l’histoire de la génétique. Auparavant, on avait démontré que la mémoire génétique d’un organisme était inscrite dans son ADN et plus précisément codée par la suite linéaire de ses molécules constitutives, les nucléotides : un gène codant pour une protéine était donc réductible à une séquence de nucléotid […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/structure-exons-introns-des-genes/#i_4378

VIROÏDES

  • Écrit par 
  • Thierry CANDRESSE
  •  • 2 112 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Caractéristiques principales et différents types de viroïdes »  : […] Les viroïdes sont constitués d’un simple brin d’ARN (acide ribonucléique) circulaire, c’est-à-dire bouclé sur lui-même (ne présentant donc pas d’extrémité libre), de très petite taille (environ 250 à 400 nucléotides de longueur). Ils ne codent pour aucune protéine, ne sont pas encapsidés (c’est-à-dire qu’ils sont dépourvus de capside, enveloppe de protéine protégeant le génome des virus) et sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viroides/#i_4378

VIROLOGIE

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • Michel BARME, 
  • François DENIS, 
  • Léon HIRTH
  •  • 10 443 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Relations entre génome viral et génome cellulaire »  : […] Dans tous les cas précédemment exposés, le génome du virus se répliquait pour son propre compte et plus ou moins indépendamment du génome cellulaire. Dans d'autres cas, génome cellulaire et génome viral ne forment qu'une seule entité par intégration du génome viral dans le génome cellulaire, et le génome viral se réplique exactement comme ce dernier, se transmettant de générations cellulaires e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virologie/#i_4378

VIROSES VÉGÉTALES

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves TEYCHENEY
  •  • 4 018 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Biologie et symptomatologie »  : […] Les particules virales, ou virions, diffèrent d'une famille de virus à une autre en fonction de leur morphologie, de leur symétrie et de leur taille. Dans le cas des virus de plantes, elles sont souvent filamenteuses (potyvirus, potexvirus, carlavirus, closterovirus...), parfois sphériques (bromovirus, luteovirus...) ou en forme de bâtonnets rigides (tobamovirus, tobravirus...). Elles sont général […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viroses-vegetales/#i_4378

VIRUS

  • Écrit par 
  • Vincent BARGOIN
  •  • 8 306 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le cycle viral »  : […] D'une génération virale à la suivante, le cycle de tous les virus passe par les mêmes étapes obligées. Le cycle est amorcé par la contamination d'un organisme, s'il y a lieu, et l'infection proprement dite débute avec la reconnaissance des cellules cibles de l'hôte et la pénétration du virus dans ces cellules. Grâce à diverses transformations moléculaires, le génome viral intervient dans le métab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virus/#i_4378

VOINNET AFFAIRE

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 1 068 mots

En septembre 2014, le site PubPeer, consacré à la discussion des articles scientifiques, publie une série de commentaires pointant des anomalies dans les figures présentant les données de plusieurs articles cosignés par le biologiste Olivier Voinnet. Ce chercheur français est alors mondialement connu pour sa participation à la mise en évidence de l’interférence à ARN, un mécanisme de régulation d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affaire-voinnet/#i_4378

WATSON JAMES DEWEY (1928- )

  • Écrit par 
  • Pierrette KOURILSKY
  •  • 901 mots
  •  • 1 média

Généticien et biochimiste américain qui occupe une place importante dans l'histoire de la biologie moléculaire. Né le 6 avril 1928 à Chicago (Illinois), Watson reçoit une formation de biologiste-ornithologue, et soutient une thèse en 1950. En 1951, sur les conseils de Salvador Luria, qui fut son professeur de microbiologie à l'université d'Indiana, il se rend à Copenhague pour s'initier aux méthod […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-dewey-watson/#i_4378

XÉNOBIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 134 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un code génétique à six lettres »  : […] Chez tous les organismes étudiés jusqu’à présent – virus, archées, bactéries, plantes et animaux –, l’information génétique est codée dans un acide nucléique, de l’ADN dans l’écrasante majorité des cas, parfois de l’ARN. Le codage repose sur l’usage de quatre molécules, ou bases nucléiques : adénine, thymine (remplacée par de l’uracile dans l’ARN), cytosine et guanine (A, T[U], C et G). L’ordre d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xenobiologie/#i_4378

ZIKA FIÈVRE ET VIRUS

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 984 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le virus Zika et les signes cliniques de la maladie »  : […] Douze souches de virus Zika furent identifiées chez des moustiques vecteurs du genre Aedes ayant une affinité pour les singes rhésus. Le virus Zika appartient à la famille des Flaviviridae et est apparenté à d’autres virus, tels ceux de la dengue et de la fièvre jaune. Le matériel génétique du virus Zika est une molécule d’ ARN, qui code pour une longue protéine (3 419  aminoacides) découpée ensu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fievre-et-virus-zika/#i_4378

EUCARYOTES (CHROMOSOME DES)

  • Écrit par 
  • Denise ZICKLER
  •  • 7 716 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  Chromosomes et transcription : la première étape de la synthèse protéique »  : […] La synthèse protéique ne se fait pas directement sur l'ADN mais par l'intermédiaire d' ARN. L'information génétique contenue dans l'ADN est d'abord transférée (transcription ) à des molécules d'ARN qui servent à leur tour de matrice pour la fabrication au niveau des ribosomes des séquences d'aminoacides des protéines ( traduction ). La synthèse de l'ARN se fait par un processus semblable à celui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eucaryotes-chromosome-des/#i_4378

Voir aussi

Pour citer l’article

Marie-Christine MAUREL, « ARN (acide ribonucléique) ou RNA (ribonucleic acid) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/arn-rna/