GÉNIE GÉNÉTIQUE

Médias de l’article

Gènes et protéines

Gènes et protéines
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Clonage d'un fragment de gène

Clonage d'un fragment de gène
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Représentation schématique du code génétique

Représentation schématique du code génétique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Gène : structure

Gène : structure
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


La découverte, dans les années 1950, du rôle de l'ADN (acide désoxyribonucléique) et des gènes qu'il contient a donné naissance à une discipline appliquée nouvelle : le génie génétique. Fondé sur un ensemble de techniques, il a pour but d'étudier et d'exploiter les gènes, essentiellement dans les domaines médical, pharmaceutique et agroalimentaire. L'exploitation des gènes suppose que l'on puisse les isoler, déterminer leur structure et les introduire dans des cellules ou des organismes entiers afin de modifier leurs propriétés biologiques.

Du gène à la protéine

Les gènes sont des messages codés dont le support moléculaire est l'ADN. Le décodage de ces messages se traduit par la synthèse de molécules, les protéines, dont chacune exerce une ou plusieurs fonctions précises dans les organismes vivants. Ces molécules qui sont de grande taille, sont toujours composées des mêmes éléments, les acides aminés (au nombre de vingt), dont l'ordre définit la structure de la protéine et son activité biologique. La succession des acides aminés est directement déterminée par la succession des bases nucléotidiques (A, C, G, T, pour, respectivement, adénine, cytosine, guanine et thymine) qui sont les constituants essentiels de l'ADN. Le code de correspondance entre les bases de l'ADN et les acides aminés, appelé le code génétique, est défini par la règle qui veut que trois bases successives (formant un codon) désignent un acide aminé précis des protéines (fig. 1 et 2). Il est important de noter que le code génétique est universel. Il a donc probablement été créé pour permettre le fonctionnement des premières bactéries et il s'est transmis sans modification jusqu'aux mammifères. C'est pour cette raison qu'il est possible de faire fonctionner un gène de bactérie dans une autre bactérie, une plante ou un animal et réciproquement.

Gènes et protéines

Gènes et protéines

dessin

La relation entre les gènes et les protéines. Après les repas, lorsque l'organisme doit abaisser le taux de glucose circulant dans le sang pour éviter ses effets délétères et pour le stocker sous forme de graisse, certaines cellules du pancréas reçoivent un signal pour synthétiser et... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La synthèse de chaque protéine est régulée de manière [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : directeur de recherche, unité de biologie du développement et reproduction, Institut national de la recherche agronomique

Classification


Autres références

«  GÉNIE GÉNÉTIQUE  » est également traité dans :

TECHNIQUES DU GÉNIE GÉNÉTIQUE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 515 mots

1962 Découverte, par Werner Arber , des enzymes de restriction, enzymes bactériennes capables de couper l' ADN . 1971 Première utilisation, par Daniel Nathans , des enzymes de restriction comme ciseaux moléculaires : découpage de l'ADN du virus SV40. 1975 Mise au point, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/techniques-du-genie-genetique-reperes-chronologiques/#i_82580

ANIMAUX MODÈLES, biologie

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 6 054 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  De l'animal expérimental à l'animal modèle »  : […] in vitro chez l'homme menés au même moment) et leur réimplantation dans l'utérus. C'est vers 1985 que l'application de ce savoir sur la manipulation des œufs aux méthodes de la génétique moléculaire (grâce à laquelle on peut produire des quantités significatives de l'ADN de gènes isolés) a permis de mettre au point la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/animaux-modeles-biologie/#i_82580

ANTICORPS MONOCLONAUX

  • Écrit par 
  • Michel MAUGRAS, 
  • Jean-Luc TEILLAUD
  •  • 2 135 mots

Dans le chapitre « Molécules thérapeutiques »  : […] Ces deux régions étant codées par des gènes différents, les chercheurs ont fabriqué des anticorps chimériques homme-souris en associant les gènes humains des régions constantes aux gènes de souris des régions variables de l'anticorps monoclonal initial. Les anticorps chimériques sont beaucoup moins immunogènes, étant composés à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anticorps-monoclonaux/#i_82580

ASILOMAR CONFÉRENCE D' (1975)

  • Écrit par 
  • Jérôme PIERREL
  •  • 614 mots

et une cinquantaine originaires d'Europe et d'U.R.S.S. L’objectif de cette conférence n'était pas simplement d'exposer les avancées dans un domaine de recherche, le génie génétique, bien que cela occupât la partie la plus importante de ce congrès, mais aussi de débattre sur les risques et la sûreté des expériences de ce domaine naissant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conference-d-asilomar/#i_82580

BACTÉRIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO, 
  • Jacques BEJOT, 
  • Michel DESMAZEAUD, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Daniel MAZIGH
  •  • 18 335 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Bactériologie appliquée à l'industrie pharmaceutique »  : […] Un pas décisif a été franchi lorsqu'on a obtenu la production de protéines humaines par des bactéries dont le génome « naturel » ne possédait pas l'information génétique adéquate. Le premier polypeptide humain synthétisé par une bactérie fut la somatostatine, une hormone hypothalamique. Elle agit au niveau de l'hypophyse où […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacteriologie/#i_82580

BERG PAUL (1926-    )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 323 mots

la mise en évidence des ARN (acide ribonucléique) de transfert. Il met au point, en 1972, une méthode permettant d'introduire des gènes sélectionnés dans des bactéries, ce qui conduit à faire produire par la bactérie modifiée la protéine caractéristique des cellules d'où provenaient les gènes introduits. Cette technique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-berg/#i_82580

BIOÉTHIQUE - La protection du génome humain

  • Écrit par 
  • Noëlle LENOIR
  •  • 3 228 mots

de « bioéthique », apparue dans les années 1970. À cette époque, en effet, fut mise au point la technique du « génie génétique », qui permet de doter un être vivant d'une caractéristique nouvelle en modifiant son patrimoine génétique. Ce pouvoir nouveau de transformation du vivant conféré par la génétique, en provoquant l'inquiétude, y compris […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bioethique-la-protection-du-genome-humain/#i_82580

BIOLOGIE - Les pratiques interventionnelles

  • Écrit par 
  • François GROS
  •  • 6 551 mots
  •  • 3 médias

expérimentaux qui lui donnent la possibilité d'intervenir sur les organismes vivants au niveau de leurs gènes : soit pour leur conférer de façon permanente et transmissible certaines propriétés physiologiques, métaboliques ou morphologiques non inhérentes à l'espèce (exemple : modifications transgéniques des micro-organismes, des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biologie-les-pratiques-interventionnelles/#i_82580

BIOTECHNOLOGIES

  • Écrit par 
  • Pierre TAMBOURIN
  •  • 5 348 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'essor des biotechnologies »  : […] Les outils moléculaires du génie génétique (enzymes de restriction, polymérases, réverse transcriptase, ligases), découverts dans les années 1970, permettent de découper finement et spécifiquement la molécule d'ADN, de la copier, de la ressouder, etc. Il devient alors possible d'isoler […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biotechnologies/#i_82580

BREVETS SUR LE VIVANT - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 488 mots

1980 Premier brevet, aux États-Unis, sur un micro-organisme génétiquement modifié : une bactérie capable de dégrader les hydrocarbures […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brevets-sur-le-vivant-reperes-chronologiques/#i_82580

BREVET SUR UN O.G.M.

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 198 mots

Au début des années 1970, le microbiologiste indien Ananda Chakrabarty invente, pour le compte de la General Electric Company, une bactérie génétiquement modifiée capable de dégrader les hydrocarbures. Le brevet qu'il demande lui est alors refusé, conformément à la jurisprudence (Plant Patent Act, 1930) excluant les êtres vivants – à l'exception […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brevet-sur-un-o-g-m/#i_82580

CHOLÉRA

  • Écrit par 
  • Henri-Hubert MOLLARET
  •  • 2 871 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Traitement et prophylaxie »  : […] des biologistes (Nochi et al.) de l'université de Tōkyō ont mis au point un vaccin oral. Il a été produit par génie génétique : en communiquant un gène microbien (responsable de la formation d'une sous-unité de la toxine du choléra) à un végétal, le riz. Sous l'action du transgène, le riz ainsi traité élabore une protéine antigénique capable d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cholera/#i_82580

COLZA

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 4 216 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le colza, produit du génie génétique »  : […] Le colza figure parmi les plantes cultivées qui ont été les plus transformées par le génie génétique. Toutefois, la transgenèse – méthode permettant d’obtenir des organismes génétiquement modifiés ou O.G.M. – ne constitue qu’une des techniques utilisées par le génie génétique. Les plus importants programmes de recherche ont été conduits en Europe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colza/#i_82580

COMMERCIALISATION DU PREMIER O.G.M.

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 197 mots

Durant l'été de 1994, une tomate d'un genre nouveau apparaît sur les étals de Californie et du Midwest américain. Produite par la firme américaine Calgene, la tomate flavr savr (jeu sur les mots flavour parfum, et savour, goût) a été génétiquement modifiée pour rester ferme plus longtemps […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/commercialisation-du-premier-o-g-m/#i_82580

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement végétal

  • Écrit par 
  • Georges DUCREUX, 
  • Hervé LE GUYADER, 
  • Jean-Claude ROLAND
  •  • 19 206 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Acquisition de la totipotence »  : […] L'exploitation biotechnologique de ces découvertes ouvre de nombreuses perspectives de manipulations génétiques et de production de semences. L'étape transitoire du protoplaste permet, en l'absence de paroi, l'introduction d'ADN étranger qui, s'il est intégré au génome de la cellule d'origine, pourra être exprimé au niveau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-vegetal/#i_82580

EMBRYOLOGIE

  • Écrit par 
  • Maurice PANIGEL, 
  • Josselyne SALAÜN, 
  • Denise SCHEIB, 
  • Jean SCHOWING
  •  • 13 229 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Manipulations cytologiques : l'œuf de souris »  : […] De plus en plus se développe l'étude de l'embryologie de la souris, qui, grâce à l'existence de nombreuses mutations, constitue un outil génétique essentiel. En effet, les différentes souches mutantes permettent des études comparatives entre le développement normal et l'embryogenèse aberrante, et, ainsi, l'élucidation des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/embryologie/#i_82580

ENZYMES DE RESTRICTION

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 197 mots

Comment les bactéries, dépourvues de système immunitaire, se défendent-elles contre les virus (appelés aussi phages) qui les infectent ? C'est le Suisse Werner Arber (né en 1929), qui apporte le premier la réponse à cette question. En 1962, il découvre que des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enzymes-de-restriction/#i_82580

GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Axel KAHN, 
  • Philippe L'HÉRITIER, 
  • Marguerite PICARD
  •  • 25 822 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « La génétique moléculaire »  : […] n'importe quel organisme vivant. Du fait de sa « puissance », le génie génétique devait bientôt quitter les laboratoires où il avait vu le jour pour pénétrer, et modifier, une très large gamme de secteurs d'activité : la quasi-totalité de la biologie, la médecine, la médecine légale, l'industrie, l'agriculture... On peut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genetique/#i_82580

GÉNOMIQUE - Théorie et applications

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 4 030 mots

Avec la fin du xxe siècle, le génie génétique est entré dans sa maturité. Les techniques de base, définies dans le courant des années 1960, se sont perfectionnées, simplifiées et en partie automatisées. Les plus importantes sont : le clonage de gènes, l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genomique-theorie-et-applications/#i_82580

GÉNOMIQUE - Les fusions cellulaires

  • Écrit par 
  • Georges BARSKI, 
  • Marc FELLOUS, 
  • France LATRON
  •  • 3 122 mots
  •  • 1 média

Depuis le début des années 1960, il est possible de fusionner des cellules somatiques entre elles. Ce mode de croisement est bien distinct de celui qui s'opère lors de la reproduction sexuelle. Il constitue néanmoins une approche alternative et très fructueuse de la génétique moderne humaine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genomique-les-fusions-cellulaires/#i_82580

GÉNOMIQUE - Génome artificiel

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 140 mots

Le 20 mai 2010, des chercheurs du John Craig Venter Institute aux États-Unis ont publié en ligne, sur le site Internet de la revue américaine « Science », un article intitulé « Création d'une cellule bactérienne contrôlée par un génome synthétisé chimiquement ». Il ne s'agit pas de vie ou de cellule synthétique comme on l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genomique-genome-artificiel/#i_82580

HÉRÉDITÉ

  • Écrit par 
  • Charles BABINET, 
  • Luisa DANDOLO, 
  • Jean GAYON, 
  • Simone GILGENKRANTZ
  •  • 11 222 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les manipulations génétiques »  : […] À partir de 1965, des enzymes particulières sont découvertes qui deviennent des outils au service des biologistes moléculaires : couper et recoller des segments d'ADN devient possible, d'où le projet d'insérer un ADN étranger au sein d'une bactérie comme Escherichia coli. Mais ces « manipulations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heredite/#i_82580

MÉDECINE - Morale médicale et bioéthique

  • Écrit par 
  • Jean BERNARD
  •  • 2 857 mots

Dans le chapitre « Maîtrise de l'hérédité »  : […] Génie génétique. On sait depuis une vingtaine d'années transformer le patrimoine génétique d'un être vivant – en l'occurrence le colibacille –, rendre le colibacille résistant à tous les antibiotiques connus, l'obliger à transporter un virus de cancer, le contraindre à fabriquer un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-morale-medicale-et-bioethique/#i_82580

MICROBIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Corinne DOREL, 
  • Philippe LEJEUNE, 
  • Jean-Michel PANOFF
  •  • 3 883 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre «  La microbiologie alimentaire »  : […] ) ou de l'éthanol (par exemple, Saccharomyces cerevisiae). La production de composés pharmaceutiques comme l'insuline humaine peut nécessiter l'utilisation d'organismes microbiens génétiquement modifiés (O.G.M.) qui, dans le cas présent, sont exploités dans des conditions de confinement maîtrisable […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microbiologie/#i_82580

MULLIS KARY BANKS (1944-    )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 472 mots

durant une nuit de 1983, alors qu'il effectuait un long parcours automobile, que Mullis eut l'idée de la découverte qui allait faire sa renommée. Le problème qui le préoccupait était de trouver une méthode permettant d'identifier des gènes ou d'autres fragments d'un acide désoxyribonucléique (ADN), à partir d'une très petite quantité de substance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kary-banks-mullis/#i_82580

NUCLÉIQUES ACIDES

  • Écrit par 
  • Jacques KRUH, 
  • Ethel MOUSTACCHI, 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE, 
  • Alain SARASIN
  •  • 13 454 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Biosynthèse des ARN dans les virus à ARN »  : […] de catalyser la synthèse d'ADN en utilisant l'ARN comme matrice. On l'utilise actuellement dans les expériences de génie génétique pour synthétiser l'ADN correspondant à un ARN messager spécifique d'une protéine donnée. Cet ADN est inséré dans un ADN bactérien, l'ensemble est inclus dans une bactérie et l'ADN peut dans certaines conditions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acides-nucleiques/#i_82580

O.G.M. - Production et utilisation

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 4 084 mots

Dans le chapitre « De la sélection génétique à la transgenèse  »  : […] La transgenèse procède autrement. Un des intérêts majeurs du génie génétique réside dans la possibilité d'introduire un gène isolé dans une cellule voire dans un organisme entier. Dans le premier cas, on obtient une cellule transformée et, dans le second, un organisme génétiquement modifié qui peut être une bactérie, une levure, une plante ou un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/o-g-m-production-et-utilisation/#i_82580

O.G.M. - Les risques

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 4 713 mots

Les biotechnologies et notamment la possibilité de préparer des O.G.M. (organismes génétiquement modifiés) sont considérées par la majorité des biologistes comme une des grandes avancées du xxe siècle. En toute logique, les pays les plus démunis devraient en bénéficier en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/o-g-m-les-risques/#i_82580

ORGANISMES GÉNÉTIQUEMENT MODIFIÉS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS, 
  • Universalis
  •  • 896 mots

1972 L'Américain Paul Berg et ses collaborateurs ouvrent l'ère de la transgenèse en intégrant un fragment d'ADN du virus SV40 dans le génome d'une bactérie : c'est le premier organisme génétiquement modifié (O.G.M.), obtenu à des fins purement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/organismes-genetiquement-modifies-reperes-chronologiques/#i_82580

PCR (polymerase chain reaction) ou AMPLIFICATION EN CHAÎNE PAR POLYMÉRASE

  • Écrit par 
  • Véronique BARRIEL
  •  • 4 887 mots
  •  • 6 médias

chain reaction ou amplification en chaîne par polymérase, expression française rarement utilisée) est une suite de réactions enzymatiques qui permettent d'amplifier un fragment d'ADN spécifique (ADN cible), souvent présent au départ en très faible quantité, et parfois en mauvais état, parmi des millions d'autres fragments. On peut mesurer la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pcr-amplification-en-chaine-par-polymerase/#i_82580

PLANTES GÉNÉTIQUEMENT MODIFIÉES ET RÉSISTANCE

  • Écrit par 
  • Denis BOURGUET
  •  • 2 250 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « P.G.M. résistantes aux insectes et aux herbicides  »  : […] aussi tolérance) à divers herbicides, notamment le glyphosate, principe actif du Roundup. Pour résister à leurs ravageurs, les P.G.M. contiennent, dans leur génome, un ou plusieurs gènes qui ont été insérés par transgenèse (et donc appelés transgènes) ; ils assurent la production de protéines insecticides. Ces transgènes proviennent pour l’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plantes-genetiquement-modifiees-et-resistance/#i_82580

PLASMIDES

  • Écrit par 
  • Annie BUU HOÏ, 
  • Michel GUÉRINEAU
  •  • 6 597 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Outils pour génie génétique »  : […] thérapeutique. Ce sont des outils particulièrement efficaces dans les expériences de génie génétique. Un des champs d'application privilégiés du génie génétique est l'introduction de gènes codant pour des protéines animales ou humaines dans Escherichia coli pour transformer cette bactérie en usine à fabriquer des protéines d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plasmides/#i_82580

POLYMERASE CHAIN REACTION (PCR)

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 179 mots

En 1983, Kary Mullis, chercheur de la jeune firme de biotechnologie californienne Cetus, invente la polymerase chain reaction (PCR), une technique qui permet d'amplifier plusieurs millions de fois tout fragment d'ADN, pour peu qu'on connaisse la séquence de ses extrémités. Véritable photocopieuse à gènes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polymerase-chain-reaction-pcr/#i_82580

PREMIÈRE TRANSGENÈSE

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 204 mots

En 1972, l'Américain Paul Berg (né en 1926) et ses collaborateurs de l'université Stanford parviennent à insérer dans le génome de la bactérie Escherichia coli, rendue perméable par un traitement chimique à base de calcium, un fragment d'ADN du virus SV40. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-transgenese/#i_82580

PREMIÈRES SOURIS TRANSGÉNIQUES

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 324 mots

L'obtention des souris transgéniques en 1980 par John W. Gordon et Frank H. Ruddle n'a eu d'écho qu'auprès de spécialistes. Ces expériences démontraient en effet qu'il était possible de transférer des gènes étrangers par micro-injection directe dans un des pronoyaux des embryons de souris au stade d'une cellule. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premieres-souris-transgeniques/#i_82580

RÉGULATIONS BIOCHIMIQUES

  • Écrit par 
  • Jacques KRUH
  •  • 9 818 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Utilisation de cellules hybrides »  : […] On peut fusionner deux cellules de type différent par addition de polyéthylène glycol, on obtient un hétérocaryon avec 2 noyaux. Si on fusionne une cellule musculaire et une cellule non musculaire, on constate que le noyau de la cellule non musculaire synthétise des ARN messagers de protéines spécifiques de la cellule musculaire. On en conclut que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regulations-biochimiques/#i_82580

RÉSISTANCE D'UN INSECTE À UN PESTICIDE DE MAÏS O.G.M.

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 323 mots

aliment, et l'utilisation d'insecticides. Devant l'efficacité déclinante de ces derniers, des maïs transgéniques sécrétant une toxine issue de Bacillus thuringiensis ont été produits par la firme Monsanto ; ils représentent désormais la majorité des maïs cultivés en Amérique du Nord. Les signes d'une résistance de la chrysomèle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/resistance-d-un-insecte-a-un-pesticide-de-mais-o-g-m/#i_82580

R-MOLÉCULES ou PROTÉINES RECOMBINANTES

  • Écrit par 
  • Betty DODET
  •  • 674 mots

La recombinaison génétique consiste à introduire un gène étranger et à le faire exprimer chez un micro-organisme (bactéries, levure, champignons) dans des cellules d'insecte, de mammifère... ou dans un organisme (plantes, animaux transgéniques). L'expression du gène permet d'obtenir des molécules dites recombinantes, ou r− […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/r-molecules-proteines-recombinantes/#i_82580

SMITH MICHAEL (1932-2000)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 297 mots

En 1978, Smith met au point la méthode de mutagenèse dirigée, qui lui permet de modifier un gène de manière précise, ce que ne permettaient pas les méthodes alors existantes qui utilisaient des substances mutagènes (produits chimiques ou radiations) difficilement contrôlables. Pour ce faire, Smith met au point une méthode […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-smith/#i_82580

THÉRAPEUTIQUE - Thérapie génique

  • Écrit par 
  • Olivier DANOS
  •  • 3 975 mots

Dans le chapitre «  Obtention de vecteurs viraux »  : […] conduira pas à la production de nouvelles particules, mais permettra le transfert de l'information contenue dans le transgène. Pour obtenir un vecteur, le génome du virus est manipulé sous forme d'un ADN propagé dans une bactérie, au moyen des outils usuels du génie génétique. Les séquences codant pour les protéines virales (fonctions trans) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-therapie-genique/#i_82580

VARIATION, biologie

  • Écrit par 
  • Jean GÉNERMONT
  •  • 9 370 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Création de variabilité »  : […] seigle, réalisant des combinaisons de caractères intéressantes au moins dans certaines conditions de culture. Enfin, plus récemment, les techniques du génie génétique ont permis d'introduire, dans une espèce donnée, des gènes provenant d'espèces très éloignées. L'obtention de bactéries et de levures capables de fabriquer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/variation-biologie/#i_82580

VIRUS

  • Écrit par 
  • Vincent BARGOIN
  •  • 8 308 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Virus et médecine »  : […] En ce qui concerne les vaccins, le développement industriel des techniques du génie génétique permet la production par recombinaison génétique de peptides d'une part fortement immunogènes, à l'origine, par exemple, du vaccin contre le VHB, d'autre part très purs, ce qui constitue dorénavant une exigence de sécurité. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virus/#i_82580

Voir aussi

Pour citer l’article

Louis-Marie HOUDEBINE, « GÉNIE GÉNÉTIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/genie-genetique/