VIEILLISSEMENT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Dépense énergétique et vieillissement

Dépense énergétique et vieillissement
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Métabolisme et vieillissement

Métabolisme et vieillissement
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Nocivité des radicaux libres

Nocivité des radicaux libres
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Neuro-vieillissement et maladie d'Alzheimer

Neuro-vieillissement et maladie d'Alzheimer
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


Antivieillissement, hormono-thérapie substitutive

De nos jours, l'attention et l'assistance médicale aux personnes âgées se sont considérablement développées en raison, d'une part, des progrès de la gérontologie, d'autre part, de l'extension de la gériatrie dans les services hospitaliers. Il faut toutefois insister sur le fait que le meilleur acteur du bon déroulement de sa vieillesse est soi-même, qu'il faut vouloir la préparer (la prévention est plus efficace et moins coûteuse que la thérapie) .

Les deux domaines à considérer et à privilégier pour un vieillissement en bonne santé sont la nutrition, dont le préliminaire est l'alimentation, et les activités fonctionnelles, physique et cérébrale (fig. 5). L'objectif est de prolonger autant que possible, en les adaptant en intensité, les activités quotidiennes de l'âge adulte. Dès l'âge de cinquante ans, il est conseillé, à titre préventif, de procéder à des examens de contrôle (bilan, check-up) de son état de santé.

Capacités fonctionnelles et vieillissement

Capacités fonctionnelles et vieillissement

Dessin

Vieillissement et évolution des capacités fonctionnelles. On considère comme indicateurs de l'évolution des capacités fonctionnelles les niveaux de trois ensembles classiques d'activité: A.V.Q., activités de la vie quotidienne (soins personnels); A.I.V.Q., activités instrumentales... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Des expérimentations sur les rongeurs il ressort que la restriction énergétique alimentaire est le moyen le plus efficace pour ralentir le développement des manifestations physiologiques et pathologiques du vieillissement. Cette conclusion n'a pas encore été démontrée pour les primates, dont l'homme. Réduction énergétique implique réduction d'activité, et surtout de l'activité physique, car l'activité intellectuelle consomme relativement peu d'énergie. Ce serait une autre conception de la « vie ». Vie longue ? peut-être. Vie ressentie longue ? sûrement. Or l'allongement en cours de la vie humaine s'accompagne d'une augmentation considérable des maladies neurodégénératives (Alzheimer : au moins un sujet sur deux après quatre-vingt-dix ans), déterminant la fin – inconsciente – d'une vie mentale saine. Quel est l'intérêt de cet allongement pour soi-même, quel en est le prix pour la famille et pour la société ?

Le vieillissement étant caractérisé, sinon déterminé, par le déclin des fo [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 18 pages




Écrit par :

  • : professeur des Universités
  • : docteur ès sciences, professeur honoraire à l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification


Autres références

«  VIEILLISSEMENT  » est également traité dans :

VIEILLISSEMENT COGNITIF

  • Écrit par 
  • Patrick LEMAIRE
  •  • 1 060 mots

La psychologie du vieillissement cognitif est cette partie de la psychologie qui cherche à comprendre comment évoluent nos capacités intellectuelles au fur et à mesure que nous avançons en âge. Les recherches essaient de caractériser le vieillissement dit « normal », mais aussi le vieillissement pathologique (par ex. la maladie d’Alzheimer). Les cherc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vieillissement-cognitif/#i_89307

GÉRONTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Claude BALIER, 
  • François BOURLIÈRE, 
  • Martine DRUENNE-FERRY, 
  • Paul PAILLAT, 
  • Henri PÉQUIGNOT
  •  • 9 273 mots
  •  • 2 médias

La gérontologie est la science du vieillissement. Son objet est l'étude des modalités et des causes des modifications que l'âge imprime au fonctionnement des êtres vivants, sur tous les plans (biologique, psychologique et social) et à tous les niveaux de complexité (molécule, cellule, organe, organisme et population). Il s'agit donc là d'une approche particulière des problèmes de la vie plutôt que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerontologie/#i_89307

MORTALITÉ

  • Écrit par 
  • Jean BOURGEOIS-PICHAT
  •  • 2 985 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les variations selon l'âge »  : […] Pour beaucoup d'ovules fécondés la combinaison génique n'est pas viable et leur durée de vie est courte. Puis, après élimination des plus grosses « erreurs », on aborde une période où les pertes sont encore élevées, mais de moins en moins lourdes au fur et à mesure qu'on s'éloigne de la conception. On rassemble les décès qui se produisent de la conception à la fin du sixième mois de gestation sous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mortalite/#i_89307

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement humain

  • Écrit par 
  • Jacques-Michel ROBERT
  •  • 11 129 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  La sénescence »  : […] La sénescence ou vieillissement (d'un terme indo-européen wet qui signifie « année », puis latin vetus , « vieux d'une année de plus ») est un phénomène biologique naturel qui a sa place dans l'étude du développement humain. Vetus s'oppose à novus comme senex s'oppose à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-humain/#i_89307

PSYCHOLOGIE DÉVELOPPEMENTALE DU LIFESPAN

  • Écrit par 
  • Patrick LEMAIRE
  •  • 1 527 mots

Dans le chapitre « L’évolution cognitive »  : […] Au niveau cognitif, les recherches visent à comprendre comment nos capacités se développent au cours de l’enfance et l’adolescence et comment elles déclinent, pour certaines d’entre elles, au cours du vieillissement. Les recherches tentent également de comprendre l’origine des très importantes différences individuelles au niveau de notre intelligence, aussi bien au cours de l’enfance et de l’adol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-developpementale-du-lifespan/#i_89307

SOLEIL ET SANTÉ

  • Écrit par 
  • Florence COURTEAUX
  •  • 2 720 mots

Dans le chapitre « Danger, soleil »  : […] Le soleil, lorsqu'il est « consommé » sans modération, devient un ennemi de la peau. Ainsi, les infrarouges sont responsables de l'apparition de « coups de chaleur » qui s'accompagnent d'une déshydratation. Ce phénomène est souvent très dangereux pour les nourrissons. On sait par ailleurs depuis longtemps que les U.V.B. – dont la concentration est particulièrement élevée en milieu de journée, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soleil-et-sante/#i_89307

METCHNIKOV ILIA ILITCH ou ÉLIE (1845-1916)

  • Écrit par 
  • Jérôme PIERREL
  •  • 1 092 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Metchnikov et le vieillissement »  : […] Au xx e  siècle, Metchnikov, vieillissant, se consacre à l’étude du vieillissement. Dès 1901, il note que les microbes intestinaux, par leur métabolisme, peuvent contribuer à l’empoisonnement, chronique ou aigu, du sujet. Ce serait une cause du vieillissement, la phagocytose expliquant, elle, l’atrophie des différents organes comme le blanchissem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metchnikov-ilia-ilitch-ou-elie/#i_89307

CROISSANCE, biologie

  • Écrit par 
  • André MAYRAT, 
  • Raphaël RAPPAPORT, 
  • Paul ROLLIN
  • , Universalis
  •  • 14 744 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Croissance et reproduction »  : […] Pour les animaux à reproduction asexuée, la division sous ses diverses formes (bipartition, bourgeonnement, et même formation de colonies) semble être davantage un procédé de multiplication de l'espèce qu'un moyen d'échapper aux contradictions de la croissance, car les tailles ne varient pas entre des limites précises. La durée de vie n'est pas limitée, elle non plus : un individu initial peut v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croissance-biologie/#i_89307

RÉSERVE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Stéphane ADAM, 
  • Catherine GROTZ
  •  • 329 mots

Le concept de réserve cognitive a été proposé pour rendre compte de la plasticité cérébrale du sujet âgé, qui s’exprime sous la forme d’une résistance aux effets du vieillissement ou de pathologies (par ex. Alzheimer) sur le cerveau. La réserve cognitive suggère que le système nerveux central fonctionnera plus longtemps de manière optimale si l’individu présente certaines c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reserve-cognitive/#i_89307

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement animal

  • Écrit par 
  • Marc-Yves FISZMAN, 
  • Thomas HEAMS, 
  • Lieba LAZARD, 
  • Andras PALDI, 
  • Alain PRIVAT, 
  • Patricia SIMPSON
  •  • 16 172 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Sénescence et mort »  : […] Avec l'accession à l'âge adulte, la croissance marque le pas, puis elle cesse. Les corrélations fonctionnelles sont parfaitement établies, l'activité de l'organisme a atteint sa plénitude. Mais l'organisme continue d'évoluer et les processus de vieillissement apparaissent dès la fin de la période de maturation sexuelle. Leur durée est extrêmement variable. Chez certains invertébrés, la mort survi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-animal/#i_89307

PERSONNALITÉ

  • Écrit par 
  • Jérôme ROSSIER
  •  • 5 262 mots

Dans le chapitre « Développement de la personnalité tout au long de la vie »  : […] Si l’on considère les différentes dimensions prises en compte chez un jeune enfant et le nombre de traits de la personnalité identifiés chez l’adulte, il est possible de penser que le développement du tempérament et de la personnalité implique une différenciation qui passe par un enrichissement du registre comportemental. Cette différenciation s’opère pendant l’enfance et l’adolescence parallèleme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/personnalite/#i_89307

VISION - Optique oculaire et optométrie

  • Écrit par 
  • Pierre DENIEUL, 
  • Pierre FLEURY, 
  • Françoise VIÉNOT
  •  • 8 840 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Défauts de l'œil »  : […] L'amplitude d'accommodation diminue progressivement à mesure que l'on vieillit ( presbytie ). Même pour un œil normal, elle subit constamment de petites fluctuations. Comme presque tout système optique, un œil, même excellent, n'est pas rigoureusement « stigmatique », c'est-à-dire qu'il ne donne jamais d'un point une image parfaitement ponctuelle : ses aberrations contribuent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-optique-oculaire-et-optometrie/#i_89307

Voir aussi

Pour citer l’article

Claude JEANDEL, Marc PASCAUD, « VIEILLISSEMENT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vieillissement/