TORTURE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De l'Inquisition à l'abolition

Le concile de Vérone de 1184 donne pour la première fois ordre aux évêques de rechercher eux-mêmes les hérétiques ; il fait appel aux princes et aux seigneurs pour lutter contre l'hérésie sous peine d'excommunication. Il crée une « constitution » qui fait des évêques les premiers inquisiteurs et qui livre aux bras séculiers clercs et laïcs coupables d'hérésie (l'Église condamnant toute effusion de sang). Les premières commissions inquisitoriales composées de prêtres et de laïcs sont présentes au concile d'Avignon en 1200. En 1219, une bulle papale débute par ces mots : « Que chacun de vous ceigne son épée et n'épargne ni son frère ni son plus proche parent. » Et, le 20 avril 1223, Grégoire IX confie le quasi-monopole de l'Inquisition aux frères prêcheurs, auxquels sont associés les frères mineurs. Les pouvoirs inquisitoriaux sont confiés à deux dominicains au moins dans chaque cité, dans le midi de la France d'abord, foyer de l'hérésie cathare, puis dans toute la chrétienté. Les inquisiteurs rédigent des manuels de procédure qui deviennent rapidement des « guides pratiques de l'interrogation sous la torture ». Le plus célèbre de ces manuels est celui de Bernard Gui, inquisiteur dans le Toulousain de 1307 à 1324 ; on connaît, en outre, celui de Nicolas Eymeric qui, le premier, reconnaît les limites de la torture : elle peut faire mourir les plus forts sans qu'ils avouent et faire avouer les plus faibles indistinctement.

La torture acceptée par l'autorité religieuse ne diffère de la torture romaine que sous un aspect : le silence. Le secret est l'invention du pouvoir dominicain : les chefs d'accusation ne sont pas connus du suspect ; l'inculpé ne peut demander aucune assistance judiciaire (cela se passe « sans clameur d'avocat »). Les débats sont, certes, contradictoires, mais jamais publiés ; l'accusé n'est jamais mis en présence de ses accusateurs. Et, pourtant, il impo [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  TORTURE  » est également traité dans :

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA, 
  • Pierre VERMEREN
  •  • 42 216 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Dans l'engrenage de la terreur : la « bataille d'Alger » »  : […] Jusqu'alors, l'insurrection avait surtout touché les campagnes. Le congrès de la Soummam décide de l'étendre aux villes, en déclenchant des actions de terrorisme contre les quartiers européens. Le 30 septembre 1956, en fin d'après-midi, des bombes éclatent dans deux cafés du centre-ville d'Alger, le Milk-bar et la Cafétéria , faisant quatre morts et cinquante-deux blessés, parmi lesquels plusieur […] Lire la suite

ALLEG HENRI (1921-2013)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 836 mots

Journaliste communiste et militant anticolonialiste, Henri Alleg donna, par son ouvrage La Question , une résonance mondiale aux pratiques de torture des armées françaises en Algérie. Sartre écrivit qu’il fit « triompher l’humanisme des victimes et des colonisés contre les violences déréglées de certains militaires », car son récit avait réuni, selon la formule d’Edgar Morin, « l’expérience du su […] Lire la suite

AMNESTY INTERNATIONAL

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 788 mots

Créé en 1961, à l'inspiration de Peter Benenson, avocat britannique, Amnesty International est une organisation internationale non gouvernementale. Cette organisation, dont le siège est à Londres, œuvre en faveur des personnes emprisonnées pour des « raisons de conscience », hommes ou femmes auxquels leurs croyances, leur origine ethnique ou leur appartenance religieuse ou politique valent de se […] Lire la suite

CHILI

  • Écrit par 
  • Raimundo AVALOS, 
  • Olivier COMPAGNON, 
  • Roland PASKOFF, 
  • Sergio SPOERER, 
  • Sébastien VELUT
  • , Universalis
  •  • 19 433 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Le coup d'État du 11 septembre »  : […] Aujourd'hui encore, l'historiographie reste partagée quand il s'agit d'évoquer les causes du coup d'État : les uns mettent en avant la volonté des forces armées chiliennes, appuyées par les États-Unis, de mettre un terme à une expérience politique qui leur semblait menacer l'unité de la nation ; d'autres insistent davantage sur les divisions internes de l'Unité populaire ou sur les résistances d' […] Lire la suite

ENFERS ET PARADIS

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT, 
  • Mircea ELIADE
  •  • 6 307 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Enfers et paradis bouddhiques »  : […] Dans le Majjimanikāya , collection d'un certain nombre de « discours du Bouddha », les tortures de l'enfer sont décrites avec précision . Certains pécheurs, attelés à de lourds chariots, parcourent une étendue de flammes ; d'autres sont forcés de se jeter la tête la première dans un chaudron d'airain bouillant ; d'autres encore sont plongés dans une rivière de feu. Les auteurs bouddhistes postérie […] Lire la suite

FANTASTIQUE

  • Écrit par 
  • Roger CAILLOIS, 
  • Éric DUFOUR, 
  • Jean-Claude ROMER
  •  • 21 074 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Les années 2000 : remakes et transgression »  : […] Si ce qui caractérise les années 1980 et 1990, ce sont les suites (qu’on nomme aussi sequels ), les années 2000 accordent une large place aux remakes. Les nouvelles aventures des héros des années 1980 (Freddy Krueger, Michael Myers, Jason Voorhees, etc.) n’intéressent plus les spectateurs : le filon s’est tari. Après une très brève période de cross-over (procédé consistant à faire se rencontrer l […] Lire la suite

GARZÓN BALTASAR (1955- )

  • Écrit par 
  • Luis Guillermo PÉREZ CASAS
  •  • 1 396 mots

Celui qui est appelé le « super-juge » par ses admirateurs et le « juge étoile » par ceux qui l'envient ou critiquent ses méthodes n'est pas devenu un magistrat de renommée internationale par sa seule capacité de travail ou la médiatisation de ses interventions. C'est la gravité même des affaires qu'il a accepté d'instruire, au péril de sa vie et de celle de ses proches, qui l'a placé en première […] Lire la suite

CRIMES CONTRE L'HUMANITÉ

  • Écrit par 
  • Mario BETTATI
  •  • 6 322 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La torture »  : […] Par torture, les rédacteurs de l'article 7 paragraphe 2 entendent « le fait d'infliger intentionnellement une douleur ou des souffrances aiguës, physiques ou mentales, à une personne se trouvant sous sa garde ou sous son contrôle ; l'acception de ce terme ne s'étend pas à la douleur ou aux souffrances résultant uniquement de sanctions légales, inhérentes à ces sanctions ou occasionnées par elles » […] Lire la suite

INTELLECTUEL

  • Écrit par 
  • Jean Marie GOULEMOT
  •  • 9 430 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le temps des guerres coloniales »  : […] Le conflit indochinois, si l'on excepte le final tragique de Diên Biên Phu, ne troubla guère les consciences. Les quelques intellectuels qui prirent parti s'alignèrent sur les positions communistes. Sartre défendit Henri Martin, quartier-maître mutin ( L'Affaire Henri Martin , 1953). La guerre d'Algérie, au contraire, a beaucoup mobilisé. Les « événements » d'Algérie surviennent alors que l'influ […] Lire la suite

IRAK

  • Écrit par 
  • Loulouwa AL RACHID, 
  • Brigitte DUMORTIER, 
  • Philippe RONDOT, 
  • Pierre ROSSI
  •  • 29 305 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Le transfert de souveraineté »  : […] L'approche de l'élection présidentielle américaine ainsi que le coût financier grandissant de l'occupation poussent vers une accélération et une « irakisation » de la transition. Or la nouvelle classe politique irakienne se distingue par un foisonnement d'acteurs incapables de s'entendre sur une ligne commune et qui, rapidement, succombent à la corruption, le népotisme et le clientélisme. Une étap […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Allemagne. Condamnation d’un agent syrien. 24 février 2021

La Haute Cour régionale de Coblence, en application du principe de « compétence universelle », condamne un ancien membre des services de renseignement syriens, le sergent Eyad al-Gharib, à quatre ans et demi de prison pour « complicité de crimes contre l’humanité », pour avoir participé à l’arrestation de manifestants près de Damas en 2011 et à leur transfert vers un centre de détention des services syriens pratiquant la torture. […] Lire la suite

Algérie. Dissolution de l’Assemblée nationale. 1er-28 février 2021

de la population à prendre les armes », celui-ci est finalement reconnu coupable de « possession de tracts portant atteinte à l’intérêt du pays ». Lors de son procès, Walid Nekiche a affirmé avoir été agressé sexuellement et torturé par des membres des services de sécurité lors de sa détention préventive […] Lire la suite

Chine – Royaume-Uni – États-Unis – Canada. Arrêt des importations de produits chinois issus du travail forcé. 12-13 janvier 2021

politique, le travail forcé, la torture et la stérilisation forcée » des Ouïgours. Le 13, les États-Unis font de même, visant notamment le coton et les tomates provenant du Xinjiang. […] Lire la suite

Kosovo. Démission du président Hashim Thaçi. 5-11 novembre 2020

Le 5, le président Hashim Thaçi annonce sa démission, à la suite de la validation de son inculpation par le tribunal spécial pour le Kosovo, en juin, pour « crimes contre l’humanité et crimes de guerre, y compris meurtre, disparition forcée de personnes, persécution et torture ». Ce tribunal […] Lire la suite

Belgique. Condamnation de Bruxelles par la Cour européenne des droits de l’homme. 27 octobre 2020

La Cour européenne des droits de l’homme condamne l’État belge pour n’avoir pas pris en compte le risque de torture auquel était exposé un ressortissant soudanais renvoyé dans son pays d’origine en octobre 2017 et pour n’avoir pas respecté son droit à un recours effectif, en violation […] Lire la suite

Pour citer l’article

Olivier JUILLIARD, « TORTURE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/torture/