GETZ STAN (1927-1991)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans les années1960, la bossa-nova a fait de Stan Getz une vedette commerciale de renommée mondiale. Et les amateurs de s'irriter. Peut-on obtenir cette popularité quasi universelle sans s'abandonner aux pires facilités, sans renier l'esprit même du jazz ? Oubliés l'instrumentiste d'exception, le maître des couleurs sonores, le styliste parfait. Une succession d'aventures musicales, dédiées tour à tour à des cénacles d'initiés ou aux foules innombrables, déroule un parcours quelque peu chaotique : Stan Getz offre une image brouillée à la postérité.

Stan Getz

Stan Getz

Photographie

L'Américain Stan Getz (1927-1991), saxophoniste de jazz.. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Stanley Gayetzby, de son véritable nom, naît à Philadelphie le 2 février 1927. À New York, où sa famille se fixe au début des années1930, il étudie d'abord le basson et la contrebasse avant de se consacrer au saxophone. Il a quinze ans quand il fait ses débuts professionnels dans l'orchestre de Dick « Stinky » Rogers. Suivent de premiers engagements dans les formations de Jack Teagarden, Dale Jones et Bob Chesterton. Il est ensuite appelé par Randy Brooks, Buddy Morrow, Herbie Fields et, surtout, après 1944, par Stan Kenton, Jimmy Dorsey et Benny Goodman. En 1947, il réalise son premier disque avec des boppers de la stature de Max Roach. Cette même année, il quitte la côte est pour la Californie. Il y travaille avec Butch Stone, s'associe avec le vibraphoniste Joe Garland et forme son propre trio au Swing Club de Hollywood. À cette époque, il joue aussi dans un orchestre de mambo dirigé par le trompettiste Tony de Carlo, qui se produit Chez Pontrelli, un dancing de Los Angeles. La formation présente l'originalité d'offrir quatre saxophones ténors solistes (Stan Getz, Herbie Stewart, Zoot Sims et Jimmy Giuffre, ce dernier étant responsable des arrangements) que l'on ne tardera pas à surnommer The Four Brothers. Après l'expressionn [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  GETZ STAN (1927-1991)  » est également traité dans :

BYRD CHARLIE (1925-1999)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 643 mots

Le guitariste et compositeur américain Charles L. Byrd naît le 16 septembre 1925 à Chuckatuck, près de Suffolk (Virginie), dans une famille très musicienne. Dès l'âge de dix ans, il aborde l'étude de la guitare avec son père. C'est paradoxalement en Europe, où il sert à la fin de la Seconde Guerre mondiale, qu'il découvre le jazz ; sa rencontre à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charlie-byrd/#i_42846

HARD BOP

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 467 mots
  •  • 1 média

À la fin des années 1950, le développement du cool et du West Coast signe, selon certains musiciens, un affadissement du jazz. De plus, la crainte de voir le be-bop récupéré et prendre une forme policé les convainc de revivifier le jazz par le blues et le gospel. Dans les années 1950, des musiciens comme Lester Young ou Count Basie sont sacralisés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hard-bop/#i_42846

JOBIM ANTONIO CARLOS (1927-1994)

  • Écrit par 
  • Louis LECOMTE
  •  • 924 mots

Figure emblématique de la musique populaire brésilienne, « inventeur » de la bossa nova à la fin des années 1950, auteur de plus de quatre cents chansons, dont une bonne dizaine de très grands succès internationaux, Antonio Carlos Jobim a su donner un rayonnement mondial à des formes musicales authentiquement brésiliennes. Il incarnait en outre, p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-carlos-jobim/#i_42846

Nobody else but me, GETZ (Stan)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 320 mots

Les débuts professionnels de Stan Getz (1927-1991) sont précoces, puisqu'il intègre dès 1943, comme saxophone ténor, l'orchestre de Jack Teagarden, puis les ensembles de Stan Kenton (1944-1945), Jimmy Dorsey (1945) et Benny Goodman (1945-1946). Il enregistre sous son nom un premier album en 1946. Il forme, de 1947 à 1949, avec trois autres saxophon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nobody-else-but-me-getz-stan/#i_42846

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « GETZ STAN - (1927-1991) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/stan-getz/