JOBIM ANTONIO CARLOS (1927-1994)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Figure emblématique de la musique populaire brésilienne, « inventeur » de la bossa nova à la fin des années 1950, auteur de plus de quatre cents chansons, dont une bonne dizaine de très grands succès internationaux, Antonio Carlos Jobim a su donner un rayonnement mondial à des formes musicales authentiquement brésiliennes. Il incarnait en outre, par son style de vie, une forme d'épicurisme en quoi beaucoup de Brésiliens se reconnaissaient. Intarissable causeur, grand amateur de cigares, de bière glacée et de whisky-soda, homme de rencontres et d'échanges, ce nonchalant infatigable — « Je travaille plus que je ne mérite », se plaisait-il à dire — laisse une œuvre aux dimensions imposantes.

Né à Rio de Janeiro le 25 janvier 1927, dans une famille bourgeoise dont le nom conserve la trace de lointaines origines normandes, « Tom » Jobim a vécu son enfance et son adolescence dans le quartier d'Ipanema, qui n'était alors qu'une longue plage encore très peu urbanisée au sud de Rio. De ce contact avec une nature édénique, il gardera durablement une nostalgie dont se font l'écho la plupart des albums enregistrés à partir des années 1970 (Stone Flower, Matita Perê, Terra Brasilis), et tout particulièrement le dernier d'entre eux, Antonio Brasileiro, achevé quelques semaines avant sa mort soudaine, le 8 décembre 1994.

Pourtant, la musique de Tom Jobim ne cultive en rien le passéisme. Lui-même était de ces Brésiliens plus spontanément tournés vers les États-Unis que vers l'Europe et avait une claire conscience de sa modernité. Quant à la bossa nova, elle s'inscrit dans un contexte citadin : celui des beaux quartiers de la zona sul de Rio, au temps où une bohème artiste et cultivée hantait les bars et les boîtes de nuit de Copacabana et d'Ipanema. Pianiste de bar lui-même, dès le début des années 1950, puis arrangeur et directeur artistique dans l'industrie du disque, Tom Jobim voit ses premières compositions enregistrées par des vedettes de l'époque. Dans ce contexte, la bossa nova va naître de deux rencontres capitales : celle du poète Vi [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : ancien directeur du développement éditorial à l'Encyclopædia Universalis

Classification


Autres références

«  JOBIM ANTONIO CARLOS (1927-1994)  » est également traité dans :

BOSSA-NOVA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 282 mots

Musique populaire née au Brésil à la fin des années 1950, la bossa-nova (« tendance nouvelle ») mêle les rythmes de la samba et du jazz cool sur un rythme syncopé à 2/4. Le vocable semble être apparu en 1959, dans l'album Chega de Saudade du chanteur et guitariste João Gilberto, plus précisément dans la chanson Desafinado , dont la musique a été composée par Antônio Carlos « Tom » Jobim. Ce st […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bossa-nova/#i_21950

BYRD CHARLIE (1925-1999)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 643 mots

Le guitariste et compositeur américain Charles L. Byrd naît le 16 septembre 1925 à Chuckatuck, près de Suffolk (Virginie), dans une famille très musicienne. Dès l'âge de dix ans, il aborde l'étude de la guitare avec son père. C'est paradoxalement en Europe, où il sert à la fin de la Seconde Guerre mondiale, qu'il découvre le jazz ; sa rencontre à Paris avec Django Reinhardt, avec qui il joue, va […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charlie-byrd/#i_21950

GILBERTO JOÃO (1931-2019)

  • Écrit par 
  • Louis LECOMTE
  •  • 1 042 mots

L’œuvre du guitariste et chanteur brésilien João Gilberto est indissociable de la naissance de la bossa-nova puis de sa diffusion planétaire dans les années 1960, mais c’est l’ensemble de la scène musicale de son pays que cet interprète de génie a marqué de son empreinte. Au long d’une carrière qui a duré plus d’un demi-siècle, il a livré au public une relecture très personnelle de la samba, paro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joao-gilberto/#i_21950

MORAES ou MORAIS VINÍCIUS MARCUS DE MELO (1913-1980)

  • Écrit par 
  • Patrice DELBOURG
  •  • 564 mots

Vinícius de Moraes (ou Morais) s'est éteint le 9 juillet 1980, à Rio de Janeiro. Diplomate pendant vingt-six ans, il était aussi « le petit poète », comme on l'appelait au Brésil. La gloire, Vinícius l'a connue en tant que librettiste du film Garota de Ipanema (« La Fille d'Ipanema », 1967), dont la musique est d'Antonio Carlos Jobim, avec qui il composa également Orfeu da Conceição (1956), drame […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moraes-morais/#i_21950

Pour citer l’article

Louis LECOMTE, « JOBIM ANTONIO CARLOS - (1927-1994) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-carlos-jobim/