GILBERTO JOÃO (1931-2019)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’œuvre du guitariste et chanteur brésilien João Gilberto est indissociable de la naissance de la bossa-nova puis de sa diffusion planétaire dans les années 1960, mais c’est l’ensemble de la scène musicale de son pays que cet interprète de génie a marqué de son empreinte. Au long d’une carrière qui a duré plus d’un demi-siècle, il a livré au public une relecture très personnelle de la samba, paroles et musique confondues, et exprimé avec une économie de moyens radicale toute la profondeur de la musique populaire brésilienne.

João Gilberto Prado Pereira de Oliveira est né le 10 juin 1931 à Juazeiro, au bord du rio São Francisco, dans l’intérieur de l’État de Bahia. Dans cette bourgade marchande, au sein d’une famille de musiciens amateurs et de commerçants, le jeune João Gilberto semble ne s’intéresser, en autodidacte, qu’à la musique des rues et à ses moyens de diffusion mécanique alors en usage. On le rencontre en 1949 à Salvador de Bahia, dans l’environnement d’une radio locale, puis l’année suivante à Rio de Janeiro où il cherche à se faire un nom en tant que chanteur. La mode est alors à la « samba-chanson » : c’est donc en crooner qu’il intègre de façon éphémère quelques formations musicales et enregistre ses premiers disques. Toutefois, la tentative se solde par cinq ans de marasme et de bohème décevante, sans véritable percée.

Profondément déprimé, le jeune homme disparaît pendant deux ans et se refugie auprès d’amis à Porto Alegre, puis chez sa sœur à Diamantina (État de Minas Gerais). C’est là qu’il va trouver sa voie et préparer en solitaire la métamorphose musicale qui fera de lui le porte-parole de la bossa-nova, c’est-à-dire d’une interprétation de la samba qui consiste à la dépouiller de ses accessoires (percussions, chant expressionniste) pour la réduire à l’essentiel : une pulsion rythmique donnée par la guitare et un jeu subtil sur les sonorités de la langue portugaise. 

João Gilberto ne revi [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : ancien directeur du développement éditorial à l'Encyclopædia Universalis

Classification


Autres références

«  GILBERTO JOÃO (1931-2019)  » est également traité dans :

BOSSA-NOVA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 282 mots

Musique populaire née au Brésil à la fin des années 1950, la bossa-nova (« tendance nouvelle ») mêle les rythmes de la samba et du jazz cool sur un rythme syncopé à 2/4. Le vocable semble être apparu en 1959, dans l'album Chega de Saudade du chanteur et guitariste João Gilberto, plus précisément dans la chanson Desafinado , dont la musique a été composée par Antônio Carlos « Tom » Jobim. Ce st […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bossa-nova/#i_21953

JOBIM ANTONIO CARLOS (1927-1994)

  • Écrit par 
  • Louis LECOMTE
  •  • 924 mots

Figure emblématique de la musique populaire brésilienne, « inventeur » de la bossa nova à la fin des années 1950, auteur de plus de quatre cents chansons, dont une bonne dizaine de très grands succès internationaux, Antonio Carlos Jobim a su donner un rayonnement mondial à des formes musicales authentiquement brésiliennes. Il incarnait en outre, par son style de vie, une forme d'épicurisme en quo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-carlos-jobim/#i_21953

Pour citer l’article

Louis LECOMTE, « GILBERTO JOÃO - (1931-2019) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/joao-gilberto/