Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CORPS NOIR

Articles

  • ATOMIQUE PHYSIQUE

    • Écrit par Philippe BOUYER, Georges LÉVI
    • 6 651 mots
    • 1 média
    ...certaines expériences réalisées à la fin du xixe et au début du xxe siècle. La première d'entre elles concerne l'étude du rayonnement du corps noir : tout corps, porté à n'importe quelle température, rayonne de l'énergie électromagnétique, dont la variation avec la longueur d'onde (distribution...
  • COULEUR

    • Écrit par Pierre FLEURY, Christian IMBERT
    • 7 731 mots
    • 21 médias
    ...incandescence est l'émission de lumière par un corps du seul fait de sa température (par opposition à la luminescence). Les physiciens appellent corps noirs tous ceux qui absorbent intégralement les radiations reçues ; on démontre que l'émission de lumière par incandescence est, à surface égale,...
  • INFRAROUGE

    • Écrit par Pierre BARCHEWITZ, Armand HADNI, Pierre PINSON
    • 5 406 mots
    • 5 médias
    Une source importante de rayonnement infrarouge est le corps noir qui est, par définition, un corps susceptible d'absorber complètement le rayonnement qu'il reçoit. Le corps noir obéit à la loi fondamentale de Planck : la brillance énergétique spectrale Wλ (énergie rayonnée par un corps...
  • LUMIÈRE

    • Écrit par Séverine MARTRENCHARD-BARRA
    • 6 168 mots
    • 4 médias
    Le second sujet de discussion de cette fin de xixe siècle est le « corps noir ». Tous les objets chauffés émettent un rayonnement électromagnétique, visible ou non ; plus l'objet est chaud, plus ce rayonnement se déplace vers les courtes longueurs d'onde. Ce rayonnement – dit thermique – ne dépend...
  • PHOTOMÉTRIE

    • Écrit par Michel CAGNET, Pierre FLEURY
    • 8 225 mots
    • 21 médias
    ...constitué à l'origine par des bougies, puis par des lampes à flamme, telles que la lampe à huile de Carcel, puis par des lampes électriques à incandescence ; c'est aujourd'hui un « corps noir » (enceinte à température uniforme, percée d'une très petite ouverture). La recherche d'une précision accrue a ainsi...
  • PLANCK MAX (1858-1947)

    • Écrit par Josef SMOLKA
    • 1 960 mots
    • 1 média
    ...rayonnement thermique se réduit à l'étude d'un récepteur intégral (avec le « pouvoir absorbant » égal à l'unité), désigné du nom de « corps noir » ; il s'agissait d'en définir l'énergie et la répartition spectrale. Les expériences indiquaient que l'énergie devait dépendre de la longueur...
  • QUANTIQUE PHYSIQUE

    • Écrit par Claude de CALAN
    • 5 273 mots
    • 6 médias
    Une première lézarde apparaît dans l'édifice. La thermodynamique classique montre qu'en situation d'équilibre un corps noir, c’est-à-dire un corps qui absorbe la totalité du rayonnement qu'il reçoit, émet un rayonnement dont le spectre (la distribution des longueurs d'onde) ne dépend que de la température...
  • QUANTUM DE PLANCK

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 204 mots
    • 1 média

    Le 14 décembre 1900, Max Planck (1858-1947), professeur de physique à l'université de Berlin, propose, lors d'une séance de la Société allemande de physique, une vision radicalement nouvelle du rayonnement des corps portés à haute température. Deux mois plus tôt, il avait explicité la distribution...

  • SOLEIL

    • Écrit par Jean-Claude VIAL
    • 11 498 mots
    • 19 médias
    ...par des éléments bien identifiés (hydrogène, calcium, hélium…) de la couche froide située au sommet de la photosphère, et qui absorbent le rayonnement sous-jacent. Il s'agit là d'une manifestation de l'écart entre le Soleil réel et lecorps noir qui représente son rayonnement.
  • STATISTIQUE MÉCANIQUE

    • Écrit par Berni J. ALDER, Bernard JANCOVICI
    • 5 852 mots
    • 8 médias
    La statistique de Bose-Einstein permet d'expliquer les propriétés du rayonnement du corps noir. On appelle ainsi le rayonnement électromagnétique qui existe à l'équilibre thermique à l'intérieur d'une enceinte de température T. Ce rayonnement est composé de photons qui sont des bosons. Ce nombre de...
  • STEFAN JOSEF (1835-1893)

    • Écrit par Agnès LECOURTOIS
    • 226 mots

    Physicien autrichien né à Sankt Peter près de Klagenfurt et mort à Vienne. Les travaux originaux de Josef Stefan, intéressant des domaines importants de la physique, comprennent la théorie cinétique des gaz, l'hydrodynamique et surtout la théorie du rayonnement. Après des études à l'université de...

  • WIEN WILHELM (1864-1928)

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 375 mots

    Né le 13 janvier 1864 à Fischhausen (Prusse-Orientale, aujourd'hui en Pologne), Wilhelm Wien était le fils d'un propriétaire terrien. Après des études universitaires à Göttingen et à Berlin, il consacra sa thèse (soutenue en 1886) à l'étude expérimentale de la diffraction de la ...