SAHEL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les activités humaines

Population et peuplement

D'ouest en est, la population sahélienne présente une grande diversité. Le désert mauritanien est traditionnellement le domaine des nomades Maures, de plus en plus sédentarisés. Le long de la vallée du fleuve Sénégal cohabitent les peuples afro-mauritaniens noirs : Ouolof, Sarakolé, Peul et Toucouleur. Au Mali se succèdent du nord au sud les nomades touareg, puis les pasteurs peul, enfin les paysans bambara, manding, sarakolé, aux côtés des commerçants dioula, tandis que le delta intérieur du fleuve Niger accueille les pêcheurs bozo et les Songhaï. Au nord du Burkina Faso (Yatenga), les populations de paysans mossi dominent à 90 p. 100. Au Niger, jusqu'aux confins de l'Aïr, on retrouve les pasteurs touareg, auxquels se mêlent, venant du sud, les Peuls Wodaabe. Côté tchadien, les nomades toubou et téda du nord cèdent la place plus au centre aux tribus arabisées originaires du Soudan, alors que le sud est le domaine du groupe composite des Sara, riverains du fleuve Chari.

Peuls (Tchad)

Photographie : Peuls (Tchad)

La quête permanente de points d'eau et de pâturages conditionne le mode de vie des Peuls et leur identité même à travers toute l'Afrique occidentale sahélo-soudanienne. 

Crédits : Godong/ Getty Images

Afficher

Le Sahel est fondamentalement marqué par la faiblesse et la discontinuité de son peuplement. Cependant, les cartes de densité présentent trois principaux foyers de population (densités moyennes supérieures à 40 hab./km2). À l'ouest, le bloc sénégalais coïncide avec la presqu'île du cap Vert et le bassin arachidier, et se poursuit en auréole de densité décroissante le long du fleuve Sénégal, en Casamance et dans le Ferlo. Au centre, le second foyer est encadré à l'ouest par un axe reliant les villes de Bamako, Ségou et Mopti (Mali) et, à l'est, celles de Ouahigouya et Kaya (Burkina Faso). Le troisième foyer s'étend au Niger selon un axe ouest-est le long des villes de Birni-Kkoni, Maradi et Zinder. Entre ces foyers s'intercalent des zones de très faible peuplement, ainsi que deux grands vides démographiques (Sénégal oriental-delta intérieur du Niger ; est du Niger-lac Tchad).

L'espace sahélien connaît, depuis les années 1930, un accroissement démographique sans précédent (entre 2,5 p. 100 par an au Burkina et 3,9 p. 100 par an au Niger, en 2009), lié à l'effondrement de la mortalité. Celui-ci ne s'est pas encore accompagné de la baisse de la natalité. L'indice de fécondité demeure partout très élevé, supérieur à 5 enfants par femme (de 5 au Sénégal à 7,4 au Niger, record mondial). La population sahélienne est, de ce fait, l'une des plus jeunes au monde (45 p. 100 de moins de 15 ans au Niger et au Mali). Cette situation s'explique par le maintien des déterminants traditionnels de la fécondité : précocité du mariage, faible recours aux méthodes de contraception, besoin de main-d'œuvre dans les campagnes, absence d'assurance-vieillesse, faible niveau d'instruction (en moyenne 30 p. 100 d'alphabétisés), notamment chez les femmes, polygamie, etc. Si les taux d'urbanisation restent faibles (de 20 p. 100 au Burkina Faso à 50 p. 100 en Mauritanie), ils progressent néanmoins, d'abord sous l'effet de la croissance naturelle, mais aussi du fait de l'exode rural. Nombre de jeunes sans emploi continuent cependant de migrer vers les pays du littoral, pour travailler dans les plantations de cacao et de café du Ghana, les régions arachidières du Sénégal ou les industries forestières de Côte d'Ivoire.

L'élevage

Territoire de bergers par excellence, le Sahel est une des principales régions d'élevage en Afrique, essentiellement pour le lait, la viande et, dans une moindre mesure, la traction. Mené essentiellement dans un cadre extensif (sauf autour de certaines grandes villes où des formes plus intensives existent déjà), l'élevage transhumant est une remarquable forme d'adaptation des populations face à l'insuffisance et à la variabilité pluviométriques. Aussi l'élevage dépend-il très étroitement de la répartition géographique des espèces végétales, ainsi que de la biomasse du tapis herbacé par hectare (de 500 kg de matière sèche/ha au nord, jusqu'à 3 000 kg/ha au sud). Les bergers et leurs troupeaux (en dehors des vaches laitières qui paissent au même en [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Médias de l’article

Délimitation du Sahel

Délimitation du Sahel
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Peuls (Tchad)

Peuls (Tchad)
Crédits : Godong/ Getty Images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : agrégé de géographie, maître de conférences à l'université Paris-X-Nanterre

Classification

Autres références

«  SAHEL  » est également traité dans :

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 21 447 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Le climat »  : […] Les climats africains présentent une forte composante zonale, particulièrement nette dans l'hémisphère Nord : se succèdent, du nord au sud, les climats méditerranéen, aride, tropical sec, tropical humide, équatorial. Ce dispositif est déterminé par la dynamique des masses d'air qui a fait l'objet de différents modèles explicatifs depuis celui de la « cheminée équatoriale » attribuant un rôle déc […] Lire la suite

BERBÈRES

  • Écrit par 
  • Salem CHAKER, 
  • Lionel GALAND, 
  • Paulette GALAND-PERNET
  •  • 7 634 mots

Dans le chapitre « Les Berbères dans le monde contemporain »  : […] Au Maghreb, les Berbères sont insérés dans un environnement arabo-musulman et des États-nations qui se définissent comme tels. Marqués par un nationalisme forgé dans la lutte contre l'occupation coloniale, ces pays ne reconnaissent aucune minorité, régionale ou ethnique, en leur sein. Les Berbères ont été perçus comme un danger potentiel pour la nation et combattus comme tel, surtout en Algérie. […] Lire la suite

BURKINA FASO

  • Écrit par 
  • Michel IZARD, 
  • René OTAYEK, 
  • Jean-Fabien STECK
  •  • 7 348 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Géographie et économie »  : […] Enclavé en zone sahélienne, le territoire du Burkina Faso cumule a priori les handicaps d'une situation en partie héritée de tâtonnements coloniaux : considéré comme peu viable, mais aussi, et surtout, comme un réservoir de main-d'œuvre, il fut intégré de 1932 à 1947 aux colonies voisines de Côte d'Ivoire, du Soudan français (actuel Mali) et du Niger. C'est un des pays les plus pauvres du monde : […] Lire la suite

DÉSERTS

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Huguette GENEST, 
  • Francis PETTER
  •  • 20 856 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Climats arides chauds »  : […] Les régions de climats arides chauds s'étendent normalement le long des tropiques, sauf sur les façades orientales des continents. Elles constituent une bande large d'une vingtaine de degrés de latitude. La diversité et l'inégale répartition de ces régions est frappante. Il y a des différences essentielles entre les centres et les marges. Les marges du côté polaire ont un hiver légèrement marqué e […] Lire la suite

DIORI HAMANI (1916-1989)

  • Écrit par 
  • Bernard NANTET
  •  • 966 mots

Premier président du Niger indépendant, Hamani Diori est né en 1916, dans le village zerma de Soudouré, au bord du Niger, près de Niamey. Cette région, où le souvenir de l'équipée meurtrière de la colonne Voulet-Chanoine est resté vif dans la population, a fourni plusieurs lots de « tirailleurs sénégalais » destinés aux champs de bataille européens. Après l'école normale William-Ponty de Dakar qu […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2020

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 6 732 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Devant les turbulences du monde »  : […] Particulièrement engagé depuis le début de son mandat dans l’action européenne et internationale, Emmanuel Macron est plongé au cours de l’année 2020 dans de nouvelles turbulences. Le couple franco-allemand est à l’origine d’un plan de relance exceptionnel. Porté par l’Union européenne, celui-ci est destiné à faire face à la crise pandémique et à limiter l’effondrement des économies européennes. […] Lire la suite

MALI

  • Écrit par 
  • Pierre BOILLEY, 
  • François BOST, 
  • Christian COULON
  •  • 8 522 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Un pays immense et enclavé »  : […] Doté d'une superficie de 1 240 190 kilomètres carrés, le Mali est le second plus grand pays d'Afrique de l'Ouest, après le Niger. Étiré entre 10 0 et 25 0 de latitude nord, des savanes soudaniennes au sud aux marges désertiques sahariennes au nord, le Mali présente un relief peu marqué, composé de plaines et de bas plateaux dépassant rarement les 350 mètres. Son point culminant est le mont Hombo […] Lire la suite

MAURITANIE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BALANS, 
  • Pierre BOILLEY, 
  • François BOST, 
  • Universalis
  •  • 10 129 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Un milieu naturel dominé par le désert »  : […] La République islamique de Mauritanie, avec 1 025 520 kilomètres carrés, se situe au troisième rang des pays les plus grands d'Afrique occidentale, derrière le Niger et le Mali. Sa position entre le 15 e et le 27 e  degré de latitude nord en fait un pays de contact et de transition entre le désert saharien (70 p. 100 du territoire), au nord, et les steppes sahéliennes, au sud. La monotonie du rel […] Lire la suite

MOUSSON

  • Écrit par 
  • René CHABOUD, 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 6 612 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La mousson d'Afrique »  : […] La zone intertropicale de convergence (Z.I.T.C.), bien connue des marins sous le nom de « pot au noir », se situe approximativement au niveau des basses pressions équatoriales. Elle doit son nom aux flux des vents, originaires de chaque hémisphère, qui convergent en direction de l'équateur. La convergence de ces deux flux et la chaleur équatoriale contribuent à la formation de puissants courants […] Lire la suite

NIGER

  • Écrit par 
  • Mamoudou GAZIBO, 
  • Sadou GAZIBO, 
  • Emmanuel GRÉGOIRE
  • , Universalis
  •  • 7 489 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Des hommes dans une nature hostile »  : […] Le tracé de ses frontières, fruit de l'arbitraire colonial français, en a fait un lieu de rencontre entre Maghreb et Afrique noire. Vaste espace de transition, le Niger est formé de trois entités régionales dont les centres de gravité sont hors de son territoire. L'ouest zarma-songhaï (régions de Niamey et Dosso) est tourné vers le golfe de Guinée (Côte d'Ivoire et Ghana) ; le centre méridional et […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

13-23 décembre 2021 Union européenne – Russie – Mali. Sanctions européennes contre le groupe Wagner.

Le 23, dans un communiqué commun, seize pays occidentaux engagés dans la lutte antidjihadiste au Sahel – Allemagne, Belgique, Canada, Danemark, Espagne, Estonie, France, Italie, Lituanie, Norvège, Pays-Bas, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni et Suède – condamnent « fermement le déploiement de mercenaires sur le territoire malien » et accusent la Russie « d’un soutien matériel au déploiement du groupe Wagner ». […] Lire la suite

16-24 septembre 2021 France – Mali. Mort du chef de l'organisation État islamique au Grand Sahara.

Il est le cinquante-deuxième soldat français tombé au Sahel depuis le début de l’intervention de la France dans la région en 2013. […] Lire la suite

5 juin - 3 juillet 2021 Burkina Faso. Attaque meurtrière d'un village.

Le 5, à Solhan, village de la région du Sahel proche des frontières du Mali et du Niger, l’attaque d’un poste de « volontaires pour la défense de la patrie » formés par l’armée, puis d’une mine d’or par un groupe djihadiste armé fait entre cent trente-deux et cent soixante morts selon les sources. Il s’agit de l’opération la plus meurtrière depuis le début des attaques djihadistes dans la zone dite des « trois frontières » en 2015. […] Lire la suite

1er-10 juin 2021 France – Mali. Annonce de la fin de l'opération Barkhane.

Le 10, estimant que « la France ne peut se substituer […] au choix des États souverains », le président français Emmanuel Macron annonce la fin de l’opération Barkhane, à laquelle doivent succéder d’autres formes de coopération avec les forces armées des pays du Sahel.  […] Lire la suite

2 janvier -19 février 2021 France – Mali – Niger. Pertes françaises et opération djihadiste.

Le 19 février, à l’issue d’un sommet en visioconférence avec les chefs d’État des pays du G5 Sahel, le président Emmanuel Macron confirme le maintien des effectifs de la force Barkhane. […] Lire la suite

Pour citer l’article

François BOST, « SAHEL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sahel/