RUSSIE (Le territoire et les hommes)Histoire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La Russie des despotes éclairés, grand État européen

Au xviie siècle, une guerre presque ininterrompue opposa la Pologne à la Russie, qui avait pour enjeu les terres russes occidentales occupées par les Polonais (Smolensk rendue aux Russes par le traité d'Androusovo [Andrusovo], 1667, confirmé par la « Paix perpétuelle » de 1686), mais qui eut pour conséquence le rattachement d'une partie de l'Ukraine, alors polono-lituanienne, à la Russie. L'ambitieux hetman des Cosaques Zaporogues, Bogdan Khmielnitski (Khmel'nickij), qui s'appuie sur une opinion populaire hostile aux nobles propriétaires polonais et au catholicisme (encore qu'une partie de la population, depuis un accord de 1596, eût reconnu l'autorité pontificale : les « uniates »), mène contre les Polonais une lutte difficile et négocie avec Moscou ; il signe en 1654 le traité de Péreiaslav (Perejaslav) par lequel il mettait l'Ukraine de la rive gauche du Dniepr et la région de Kiev sous la protection du tsar. Ce qui pour l'hetman créait un simple rapport provisoire de subordination fut considéré par le gouvernement russe comme une intégration définitive. La Pologne reconnut le partage de l'Ukraine par le traité d'Androusovo.

Le traité de Nertchinsk (Nerčinskij, 1689), négocié par les jésuites entre le gouvernement russe et le gouvernement chinois, fixa la frontière de la Sibérie méridionale, qui suivait d'abord la partie du cours du fleuve Amour (Amur) orientée nord-sud, puis rejoignait directement d'ouest en est le golfe de la mer d'Okhotsk. Dès le début du xviiie siècle, s'institua un commerce de caravanes qui, à partir de la Sibérie et de Pékin, échangeaient leurs marchandises à la ville frontière de Kiakhta (Kjakta).

L'expansion territoriale

Le régne de Pierre le Grand (1689-1725) marque un tournant et inaugure un siècle de nouvelle expansion territoriale, de développement économique rapide, de participation directe de la Russie (proclamée Empire en 1721) à la politique européenne. Les réformes de Pierre le Grand ont fait subitement avancer, dans la voie du modernisme occidental, la Russie, qui prend place parmi les monarchies éclairées du xviiie siècle, tout en gardant ses structures traditionnelles. Le siècle des Lumières a été, pour la Russie, un grand siècle.

Russie, formation de l'État

Dessin : Russie, formation de l'État

L'expansion russe : du grand-duché de Moscou en 1462 à la naissance de l'empire russe sous le règne de Pierre le Grand (1682-1725). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Pierre le Grand (1672-1725)

Photographie : Pierre le Grand (1672-1725)

Jean-Marc Nattier (1685-1766), Pierre Ier le Grand, tsar de Russie. 1717. 

Crédits : G. Dagli Orti/ De Agostini/ Age Fotostock

Afficher

1700 à 1800. L'âge des Lumières

Vidéo : 1700 à 1800. L'âge des Lumières

Traite des Noirs. Philosophie des Lumières. Révolution scientifique et politique. Indépendance des États-UnisLe XVIIIe siècle est fatal aux États les plus archaïques. La Dzoungarie, dernier empire nomade, est broyée entre l'expansion chinoise Qing et l'Empire russe. Ce dernier, modernisé... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La guerre, favorisée par les progrès de l'industrie métallurgique et de l'organisation militaire dont Pierre le Grand a posé ses premières bases, a permis à la Russie d'accéder à la Baltique et à la mer Noire, et de devenir une puissance maritime. Les succès de la guerre du Nord contre la Suède (victoire de Poltava, 1709) incorporent, par la paix de Nystad (1721), une grande partie des pays baltes (Estonie, Lettonie) et de la Carélie à l'État russe. Si, au sud, Pierre le Grand ne peut garder la ville d'Azov face au khanat de Crimée (guerre contre l'Empire ottoman, 1711-1713), il annexa le littoral occidental de la mer Caspienne (campagne contre la Perse, 1722-1723) et fit pénétrer l'influence russe parmi les peuples du Caucase. La ville d'Azov fut, elle, reconquise sous l'impératrice Anna à l'issue de la guerre contre la Turquie (1735-1739). La Russie, dont l'armée, au recrutement national, développe des qualités d'initiatives, et une tactique d'offensive et de poursuite tout à fait nouvelle, s'engage contre la Prusse en 1756 dans la guerre de Sept Ans. En 1760, les troupes russes entrent à Berlin ; la mort de la tsarine Élisabeth (en 1761) et l'accession au trône de Pierre III, admirateur de la Prusse, mettent fin à la guerre. C'est alors vers le sud que se porte l'effort de conquête : l'attrait des riches terres méridionales, la nécessité d'arrêter les razzias frontalières des Tatars de Crimée et de prendre position sur les rives de la mer Noire provoquent deux guerres russo-turques (1768-1774 et 1787-1791), où se distinguent les grands généraux Roumiantsev (Rumjancev) et Souvorov (Suvorov). En 1770, la flotte russe de la Baltique passe en Méditerranée et bat les Turcs à Tchesmé (Česme). Par le traité de Kutchuk-Kaïnardji (1774), la Russie s'installe sur la mer Noire et, en 1783, supprime le khanat de Crimée, incorporant toute cette côte s [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 31 pages

Médias de l’article

Russie, formation de l'empire

Russie, formation de l'empire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

1200 à 1300. L'Asie des Mongols

1200 à 1300. L'Asie des Mongols
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Russie, XVIIIe siècle

Russie, XVIIIe siècle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Alexandre Ier, tsar de Russie

Alexandre Ier, tsar de Russie
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Afficher les 27 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-I, directeur de l'Institut de recherches comparatives sur les institutions et le droit du C.N.R.S.
  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification

Autres références

«  RUSSIE  » est également traité dans :

RUSSIE - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Myriam DÉSERT
  •  • 1 234 mots

L'hyperbole est d'usage dès qu'il s'agit de la Russie. La démesure y est montrée partout à l'œuvre, dans le territoire comme dans les passions individuelles et l'histoire collective. Au panthéon littéraire elle a légué des héros caractérisés par leurs excès, indolent Oblomov ou modèles exaltés de l'Homme révolté. Le flirt constant avec l'infini se dit jusque dans la conquête de l'espace : les Russ […] Lire la suite

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Pascal MARCHAND
  •  • 8 556 mots
  •  • 11 médias

En 1985, Mikhaïl Gorbatchev engageait l'U.R.S.S. dans la perestroïka, nouvelle politique qui se transforma bien vite en séisme géopolitique pour le continent européen.Après l'effondrement des démocraties populaires en 1989, l'implosion de l'U.R.S.S. en 1991 laissait la place à quinze républiqu […] Lire la suite

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - La Fédération de Russie

  • Écrit par 
  • Myriam DÉSERT
  •  • 14 323 mots
  •  • 8 médias

La Fédération russe naît en 1991 avec la disparition de l'URSS. Elle doit alors s'inventer comme État-nation, qui plus est multiethnique, tâche d'autant plus ardue que le pays a été tout au long de son histoire à la tête d'un empire et que sa population vient de subir, avec la perestroïka, un traumatisme identitaire, la sensation d'être une superpuissance déchue venant s'ajouter à la perte des rep […] Lire la suite

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Économie

  • Écrit par 
  • Julien VERCUEIL
  •  • 5 353 mots
  •  • 6 médias

L’histoire de l’économie russe à partir de la disparition de l’URSS en 1991 est symptomatique des enjeux de la « transition » qu’a connue toute l’Europe de l’Est à la fin du xxe siècle et au début du xxie : le passage d’un système économique de type soviétique à un système de type capitaliste. Les grandes […] Lire la suite

RUSSIE (Arts et culture) - L'art russe

  • Écrit par 
  • Michel ALPATOV, 
  • Olga MEDVEDKOVA, 
  • Cécile PICHON-BONIN, 
  • Andreï TOLSTOÏ
  •  • 18 903 mots
  •  • 22 médias

Par art russe ancien les historiens de l'art désignent la période d'activité artistique qui débute en Russie par l'adoption du christianisme, en l'an 988, et se poursuit jusqu'à la réforme de Pierre le Grand, au début du xviiie siècle, moment où l'art religieux d'inspiration byzantine est remplacé par un art profane qui participera à tous les grands c […] Lire la suite

RUSSIE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Michel AUCOUTURIER, 
  • Marie-Christine AUTANT-MATHIEU, 
  • Hélène HENRY, 
  • Hélène MÉLAT, 
  • Georges NIVAT
  •  • 25 104 mots
  •  • 7 médias

Produit d'une société dont l'histoire est caractérisée par une suite de ruptures brutales, la littérature russe est née de la première de ces ruptures, celle qui, dans les dernières années du premier millénaire, fait de la Russie païenne évangélisée par Byzance l'un des grands États de la chrétienté médiévale. Une seconde rupture, provoquée à l'aube du xviii […] Lire la suite

RUSSIE (Arts et culture) - Le théâtre

  • Écrit par 
  • Béatrice PICON-VALLIN, 
  • Nicole ZAND
  •  • 8 636 mots

L'année 1898 est une des grandes dates de l'histoire du théâtre européen. Elle marque la fondation du Théâtre d'art de Moscou, en réaction contre l'académisme, le vedettariat, le bas niveau du répertoire et le caractère commercial de la scène russe de l'époque. C'est sur les planches du Théâtre d'art que se produit la rencontre des deux figur […] Lire la suite

RUSSIE (Arts et culture) - La musique

  • Écrit par 
  • Michel-Rostislav HOFMANN
  •  • 3 034 mots
  •  • 4 médias

« C'est le peuple qui crée la musique, et nous sommes des « arrangeurs » à son service », déclarait Glinka qui, même s'il eut quelques précurseurs, tel A. Verstovski, fut bel et bien le « père » de la musique russe, le fondateur d'une école nationale, durant la première moitié du xixe siècle. Et Glinka écrit enc […] Lire la suite

RUSSE CINÉMA

  • Écrit par 
  • Bernard EISENSCHITZ
  •  • 10 172 mots
  •  • 6 médias

Le cinéma soviétique naît officiellement du décret de nationalisation signé par Lénine le 27 août 1919. Pendant soixante-dix ans, ce cinéma va être affaire d'État, pour le meilleur et pour le pire. Pour le meilleur : par l'indifférence à peu près constante aux questions de rentabilité, qui en fait un cas unique, ouvert à de très nombreuses expérimentations. P […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

6-31 août 2021 Afghanistan – États-Unis. Prise du pouvoir par les talibans.

Le Pentagone annonce l’envoi de quelques milliers d’hommes à Kaboul pour superviser l’évacuation du personnel diplomatique et des ressortissants américains. Le 14, les insurgés s’emparent de Mazar-i-Sharif, dans le nord, quatrième ville du pays. Le président américain Joe Biden avertit les dirigeants talibans que « toute action de leur part sur le terrain en Afghanistan, qui mettrait en danger le personnel américain […], se heurtera à une réponse militaire américaine rapide et forte ». […] Lire la suite

Pour citer l’article

Michel LESAGE, Roger PORTAL, « RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Histoire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-le-territoire-et-les-hommes-histoire/