IRLANDE RÉPUBLIQUE D' (EIRE)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielIrlande (IE)
Chef de l'ÉtatMichael D. Higgins (depuis le 11 novembre 2011)
Chef du gouvernementLeo Varadkar (depuis le 14 juin 2017)
CapitaleDublin
Langues officiellesanglais, irlandais
Unité monétaireeuro (EUR)
Population4 939 000 (estim. 2019)
Superficie (km2)70 273

De la guerre d'indépendance au Marché commun

« Les quatre années glorieuses »

Entre le 3 et le 12 mai 1916, quinze des principaux chefs de l'insurrection de Pâques – dont Padraic Pearse, le poète, et James Connolly, le syndicaliste – sont passés par les armes. Près de deux mille suspects sont internés en Angleterre et au Pays de Galles. Les excès de la répression retournent une population qui avait, sur le moment, condamné cette aventure insensée : de fous et de criminels, les rebelles deviennent des héros et des martyrs. Alors qu'il est urgent de dégager une solution, le tortueux Lloyd George négocie un marché de dupes avec Redmond et Carson, et ignore superbement les recommandations de la Convention irlandaise pourtant réunie à sa demande en 1917. Résultat : le Sinn Fein, qui revendique un peu malgré lui la paternité de l'insurrection de Pâques, enlève coup sur coup trois élections partielles. Le 10 juillet 1917, notamment, Eamon De Valera est triomphalement élu dans le comté de Clare : dernier commandant de la rébellion de Pâques à avoir déposé les armes, condamné à mort, gracié et récemment amnistié, il personnifie l'intransigeance héroïque des insurgés. La fraction nationaliste la plus avancée le porte d'un même élan à la présidence du Sinn Fein et à celle des Volontaires Irlandais qu'un stratège de vingt-huit ans, Michael Collins, s'emploie à transformer en une véritable armée de guérilla. Dans ce climat prérévolutionnaire, l'extension de la conscription à l'Irlande, décidée à Westminster le 16 avril 1918, relève de la provocation. En dehors de l'Ulster orangiste, c'est le tollé général : du Parti nationaliste au Sinn Fein en passant par l'Église, les syndicats et les corps constitués, l'opposition fait bloc. Pour briser cette résistance imprévue, Lloyd George expédie en Irlande le maréchal French qui prétexte un fumeux « complot allemand » pour arrêter et déporter une centaine de cadres du Sinn Fein et des Volontaires. Cette campagne d'intimidation ne sert qu'à conf [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 16 pages

Médias de l’article

Irlande : carte physique

Irlande : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Irlande : drapeau

Irlande : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Falaises de Moher

Falaises de Moher
Crédits : Joe Cornish/ Getty Images

photographie

Clew Bay

Clew Bay
Crédits : Joe Cornish/ Getty Images

photographie

Afficher les 16 médias de l'article


Écrit par :

  • : ancienne élève de l'École normale supérieure, agrégée de géographie, maître de conférences à l'université de Paris-IV-Sorbonne
  • : historien, docteur en droit, docteur honoris causa de la National University of Ireland et de l'Université d'Ulster (Royaume-Uni)

Classification

Autres références

«  IRLANDE RÉPUBLIQUE D' (EIRE)  » est également traité dans :

IRLANDE RÉPUBLIQUE D' (EIRE), chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

ACCORD DU VENDREDI SAINT

  • Écrit par 
  • Christophe PÉRY
  •  • 300 mots

Entre la partition de l'Irlande, en 1921, qui maintient six comtés du nord de l'Ulster au sein du Royaume-Uni, et la conclusion de l'accord de paix du 10 avril 1998, la province autonome d'Irlande du Nord a été le théâtre d'un des plus longs conflits qu'aura connus l'Europe moderne. À l'image de la lutte ancestrale entre l'Irlande catholique et la Grande-Bretagne protestante, ce conflit, alimenté […] Lire la suite

AHERN BERTIE (1951- )

  • Écrit par 
  • Michael MARSH
  • , Universalis
  •  • 497 mots

Homme politique irlandais né le 12 septembre 1951, à Dublin. Premier ministre de 1997 à 2008. Après une formation chez les Saint Aidan's Christian Brothers, Bartholemew Ahern effectue ses études à l'école de commerce de Rathmines, à l'University College de Dublin et à la London School of Economics d'où il sort diplômé en fiscalité, en administration des affaires et en informatique. En 1977, Berti […] Lire la suite

BICAMÉRISME ou BICAMÉRALISME

  • Écrit par 
  • Raymond FERRETTI
  •  • 5 307 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Nomination par des groupes ou élection par le peuple »  : […] Le plus souvent, les assemblées économiques et sociales sont composées de membres désignés par les organismes professionnels. C'est cette solution qui avait été retenue dans le projet de loi relatif à la création de régions et à la rénovation du Sénat, rejeté par le peuple français le 27 avril 1969. Il en va de même au Maroc, où les deux cinquièmes des membres de la Chambre des conseillers sont él […] Lire la suite

COLLINS MICHAEL (1890-1922)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 395 mots
  •  • 1 média

L'un des principaux artisans de l'indépendance irlandaise. Né en Irlande, installé à Londres comme employé entre 1906 et 1916, très tôt membre du Sinn Fein, il prend part à la rébellion de Pâques 1916 et le paie d'un court emprisonnement. L'exécution des principaux chefs du mouvement favorise l'accession de jeunes aux hautes responsabilités, et Collins devient bientôt l'un des dirigeants les plus […] Lire la suite

CORK

  • Écrit par 
  • John O'BEIRNE RANELAGH
  •  • 830 mots

La ville de Cork, ou Corcaigh (« marais ») en langue irlandaise, est le chef-lieu du comté de Cork, dans la province de Munster, en Irlande. Ce port maritime de la côte sud jouit d'une certaine autonomie administrative en tant que county borough . La ville se situe au fond de la ria que forme Cork Harbour, à l'embouchure de la Lee. Avec 119 143 habitants (recensement 2006), Cork est la deuxième v […] Lire la suite

COSGRAVE WILLIAM THOMAS (1880-1965)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 552 mots

Homme d'État irlandais, né le 6 juin 1880 à Dublin, mort le 16 novembre 1965 à Dublin. William Thomas Cosgrave rejoint très tôt le Sinn Fein. Membre du conseil municipal de Dublin en 1909, il sera ensuite réélu sous la bannière du mouvement nationaliste. Il rejoint la milice nationaliste des Volontaires irlandais créée en 1913 et, en août 1914, quand l'organisation se scinde à l'entrée de la Gra […] Lire la suite

DE VALERA EAMON (1882-1975)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 439 mots
  •  • 1 média

Révolutionnaire et homme d'État irlandais . Fils d'un artiste espagnol et d'une Irlandaise, né aux États-Unis, professeur de mathématiques, membre de la ligue gaélique, Eamon De Valera prend part au soulèvement de Pâques 1916 et n'échappe à l'exécution que grâce à sa double nationalité britannique et américaine. Devenu président du Sinn Fein en octobre 1917, il fait alors de plus en plus figure de […] Lire la suite

DROGHEDA

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 340 mots
  •  • 1 média

Ville de la côte est de la république d'Irlande, à 50 kilomètres environ au nord de Dublin. Située sur la Boyne, à proximité de son embouchure, Drogheda (en irlandais Droichead Átha, « le pont sur le gué ») a été fondée par les Normands au début du x e siècle. Forteresse et centre commercial, elle voit son rôle s'accroître encore après la conquête anglaise (fin du xii e s.) ; elle devient une de […] Lire la suite

DUBLIN

  • Écrit par 
  • Brigitte DUMORTIER
  •  • 1 773 mots
  •  • 3 médias

Cité millénaire, capitale d'un État souverain depuis à peine plus d'un demi-siècle, Dublin est une métropole européenne en pleine expansion depuis les années 1980. Selon le recensement de 2006, l'agglomération dublinoise compte 1 187 176 habitants, dont 506 211 pour la ville, et atteint 1 534 000 million d'habitants si l'on considère l'aire métropolitaine de Dublin qui inclut la ville, ses banlie […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Brigitte DUMORTIER, Pierre JOANNON, « IRLANDE RÉPUBLIQUE D' (EIRE) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-d-irlande/