Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

DUBLIN

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par
Irlande : carte administrative - crédits : Encyclopædia Universalis France

Irlande : carte administrative

Cité millénaire, capitale d'un État souverain depuis à peine plus d'un demi-siècle, Dublin est une métropole européenne en pleine expansion depuis les années 1980. Selon le recensement de 2006, l'agglomération dublinoise compte 1 187 176 habitants, dont 506 211 pour la ville, et atteint 1 534 000 million d'habitants si l'on considère l'aire métropolitaine de Dublin qui inclut la ville, ses banlieues, les villes satellites et les localités périurbaines. L'explosion urbaine spectaculaire de Dublin renforce la forte primauté de cette ville de la façade orientale de l'Irlande sur les autres villes. Elle reflète la croissance rapide du pays, le changement des « gens de Dublin », héros des nouvelles de James Joyce, et la mutation des fonctions de la « dear dirty Dublin », dont les pubs crasseux du port, chers à Brendan Behan, écrivain truculent des quartiers pauvres de Dublin, ont disparu au profit de cabinets de conseil ou de bureaux de firmes internationales. La douce Molly Malone de la ballade, qui vendait ses coques et ses moules par les rues populeuses, ne reconnaîtrait pas Moore Street, où marchandes des quatre saisons, mendiants et musiciens de rue ont cédé la place aux commerçants chinois, indiens ou africains.

Une ville millénaire

Dublin, la Record Tower - crédits : S. Amantini/ De Agostini/ Getty Images

Dublin, la Record Tower

Comparée aux villes du bassin méditerranéen, Dublin est une cité relativement récente. Une histoire urbaine marquée dès les origines par des interventions extérieures, tour à tour danoises, normandes, anglaises, fit de Dublin une capitale longtemps mal-aimée des Irlandais, dont l'identité s'ancrait davantage dans un Ouest celtique rural, jamais romanisé et fort peu anglicisé. On trouve des traces d'occupation humaine vers l'embouchure de la Liffey dès le iie siècle avant notre ère, mais l'on admet que la ville a été fondée en 988. Son nom, forme anglicisée d'un toponyme scandinave (Dubh Linn, « étang noir »), tiendrait à la couleur sombre des eaux tourbeuses du fleuve côtier sur les deux rives duquel elle s'est développée au confluent de la rivière Poddle, sur un site de fond d'estuaire typique des comptoirs vikings. Son toponyme gaélique, Baile athà Cliath (« le gué des claies »), fait lui aussi allusion à la dimension fluviale du site initial de la ville, qui s'est étendue le long d'une baie de la mer d'Irlande. La bataille de Clontarf (1014), aujourd'hui localité de la proche banlieue dublinoise, constitue un tournant dans l'histoire de la ville. Les Irlandais l'emportent sur les Vikings qui l'avaient fondée. C'est la fin de la domination scandinave, mais la mort sur le champ de bataille de Brian Boru, le haut-roi d'Irlande à la harpe emblématique, marque le début d'une période de divisions internes en royaumes rivaux qui affaiblissent l'Irlande face à l'île voisine. En 1169, le débarquement de Strongbow et de ses barons normands, vassaux du roi d'Angleterre, inaugure une longue période de domination étrangère. Dublin, prise en 1170, supplante Tara des rois, la très ancienne capitale des Gaëls, qui garde une forte valeur symbolique. Ce lieu sacré, situé sur une colline à une trentaine de kilomètres au nord de Dublin, est choisi en 1843 par Daniel O'Connell, qui lutta pour l'émancipation des catholiques et la reconnaissance de leurs droits politiques et économiques, pour tenir l'un des plus importants rassemblements de l'histoire du nationalisme irlandais.

Trinity College - crédits : JoeCornish/ The Image Bank/ Getty Images

Trinity College

C'est à partir de Dublin et ses environs, le « Pale », que va s'étendre la conquête du pays par les Anglo-Normands. La ville restera six siècles durant le centre administratif et politique du pouvoir colonial. Elle connaîtra au xviiie siècle un âge d'or architectural, marqué par James Gandon, qui a légué ses bâtiments géorgiens : The Four Courts (le Palais[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : ancienne élève de l'École normale supérieure, agrégée de géographie, maître de conférences à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer cet article

Brigitte DUMORTIER. DUBLIN [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Médias

Irlande : carte administrative - crédits : Encyclopædia Universalis France

Irlande : carte administrative

Dublin, la Record Tower - crédits : S. Amantini/ De Agostini/ Getty Images

Dublin, la Record Tower

Trinity College - crédits : JoeCornish/ The Image Bank/ Getty Images

Trinity College

Autres références

  • AHERN BERTIE (1951- )

    • Écrit par et
    • 499 mots

    Homme politique irlandais né le 12 septembre 1951, à Dublin. Premier ministre de 1997 à 2008.

    Après une formation chez les Saint Aidan's Christian Brothers, Bartholemew Ahern effectue ses études à l'école de commerce de Rathmines, à l'University College de Dublin et à la London School of Economics...

  • DEANE sir THOMAS NEWENHAM (1828-1899)

    • Écrit par
    • 160 mots

    Les trois générations de Deane, architectes irlandais, qui se succèdent recouvrent presque toute la période victorienne. Le père, sir Thomas (1792-1871) a travaillé à Dublin et à Cork, s'associant à Benjamin Woodward (1815-1861). L'association est reprise en 1850 par le fils, sir Thomas Newenham...

  • IRLANDE

    • Écrit par et
    • 16 195 mots
    • 8 médias
    ...progressivement en ports fortifiés, centre d'un commerce florissant et prospère : en 841, ils édifièrent un enclos palissadé sur la Liffey, qui deviendra Dublin ; Wicklow, Arklow, Wexford, Waterford, Cork, Limerick, Carlingford furent créées peu après. Celtes et Vikings s'affrontèrent autour de ces territoires...
  • IRLANDE RÉPUBLIQUE D' (EIRE)

    • Écrit par , et
    • 10 126 mots
    • 17 médias
    ...traditionnel de l'espace rural s'ajoutent des entités administratives urbaines, insérées ou non dans les comtés selon leur importance. Cinq cités (cities), Dublin, Cork, Galway, Limerick, Waterford, jouissent de prérogatives équivalentes à celles des comtés et cinq bourgs (boroughs), Clonmel, Drogheda...