PRIMATES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Processus cognitifs

Depuis plusieurs années, la perception et plus particulièrement le traitement cognitif des signaux et des autres types d'information sont l'objet d'une attention particulière. L'analyse de la perception visuelle a été et est encore largement consacrée aux problèmes de discrimination et de catégorisation. C'est encore l'existence de réseaux relationnels durables, l'inertie de certains phénomènes sociaux tels que les relations de « dominance », et aussi leur remise en cause, qui démontrent l'importance de la perception visuelle au cours des interactions à courte portée. Elle contribue, pour un sujet, à la compréhension de la gestualité des partenaires, et, au-delà, à celle de l'ensemble de leurs relations. La description encore anecdotique de l'existence de « duperies » (deceipt des Anglo-Saxons), au cours d'interactions, renforce la conviction de l'existence de processus cognitifs complexes dans le traitement de l'ensemble des informations (Woodruff & Premack, 1979 ; Byrne & Whitten, 1987 ; De Waal, 1992).

C'est cependant par le biais de la communication sonore que se sont développées, au cours de ces dernières années, les études cognitivistes, grâce à une approche psycholinguistique du traitement du signal sonore. L'intérêt de ces études est qu'elles se déroulent à la fois au laboratoire et dans le milieu naturel des singes. La fonction de régulation de l'espacement de vocalisations fortes des cercocèbes (Lophocebus), des hurleurs et des gibbons a pu être démontrée par des expériences de « repasse » (playback) en milieu naturel (Waser, 1977 ; Whitehead, 1987 ; Mitani, 1985, respectivement). Mais cette technique a été aussi utilisée pour rechercher si une « perception catégorielle » existait chez les Primates et si les vocalisations, ou du moins certaines d'entre elles, pouvaient prendre valeur de symbole en « représentant » pour le récepteur un « référent » absent (non perceptible et/ou non perçu). Ces deux axes de recherches constituent, en fait, une approche co [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 34 pages



Médias de l’article

Singes douroucoulis

Singes douroucoulis
Crédits : Gérard Lacz /Biosphoto/ Photononstop

photographie

Ouistiti

Ouistiti
Crédits : Stuart Westmorland/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Babouin olive et vervet

Babouin olive et vervet
Crédits : T. Grahaml/ Getty

photographie

Macaques

Macaques
Crédits : Ronny Adolof Buol/ Pacific Press/ LightRocket/ Getty Images

photographie

Afficher les 10 médias de l'article





Écrit par :

  • : docteur en éthologie, docteur ès sciences, professeur à l'École nationale vétérinaire d'Alfort

Classification


Autres références

«  PRIMATES  » est également traité dans :

BABOUIN

  • Écrit par 
  • Marie-Claude BOMSEL
  •  • 412 mots
  •  • 2 médias

Singe au corps puissant, caractérisé par un museau allongé et nu comme celui du chien, d'où leur autre nom commun de cynocéphale (signifiant « tête de chien »). Répartition géographique : Afrique centrale, Afrique du Sud et Arabie. Habitat : savanes, collines rocheuses et forêts. Classe : Mammifères ; ordre : Primates ; sous-ordre : Simiens (Haplorrhini) ; famille : Cercopithécidés. Les babouins, […] Lire la suite

CERCOPITHÈQUE

  • Écrit par 
  • Marie-Claude BOMSEL
  •  • 435 mots

Singe de taille moyenne, au corps svelte et à longue queue non préhensile, vivant dans les forêts africaines, au sud du Sahara. Classe : Mammifères ; ordre : Primates ; famille : Cercopithécidés. Autrefois appelés « guenons », les cercopithèques, représentés par plus de vingt espèces, ont un corps harmonieux et des membres postérieurs plus longs que les membres antérieurs. Leur tête ronde est souv […] Lire la suite

CHIMPANZÉ

  • Écrit par 
  • Marie-Claude BOMSEL
  •  • 645 mots
  •  • 1 média

Grand singe au pelage noir, moins lourd que le gorille, vivant dans les forêts denses et les savanes boisées de l'ouest et du centre de l'Afrique (du Sénégal au côté ouest de la Tanzanie). Classe : Mammifères ; ordre : Primates ; famille : Hominidés. Effectifs : 100 000. Les chimpanzés sont représentés par deux espèces : le chimpanzé commun ( Pan troglodytes ) et le bonobo ( Pan paniscus ). Dépour […] Lire la suite

COMPORTEMENT ANIMAL - Comportement social

  • Écrit par 
  • Dalila BOVET
  •  • 3 591 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Accès à la dominance »  : […] La dominance est notamment influencée par le sexe de l'individu. Chez la plupart des mammifères (y compris les chimpanzés), les mâles sont dominants par rapport aux femelles car ils sont physiquement plus forts. Toutefois, il existe des exceptions : chez les bonobos, les femelles dominent les mâles parce qu'elles forment entre elles des liens solides qui leur permettent de se liguer contre eux. G […] Lire la suite

ÉQUATORIAL MILIEU

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Yves GAUTIER, 
  • Emmanuelle GRUNDMANN
  •  • 6 366 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La vie animale »  : […] Si une apparente cacophonie animale règne dans la forêt, il est très difficile d'en observer les habitants. Néanmoins, ces milieux abritent une extrême biodiversité, seulement égalée par celle des récifs coralliens. Certains scientifiques estiment le nombre d'espèces animales vivant sur Terre entre 2 et 3 millions, d'autres pensent que ce chiffre est nettement sous-estimé, avançant parfois même […] Lire la suite

FAUNE SAUVAGE

  • Écrit par 
  • Romain JULLIARD, 
  • Pierre PFEFFER, 
  • Jean-Marc PONS, 
  • Dominique RICHARD, 
  • Alain ZECCHINI
  •  • 14 135 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Ubiquistes et endémiques »  : […] À l'intérieur même de ces grandes régions biogéographiques, la faune sauvage se répartit de façon très inégale. Certaines espèces sont dites ubiquistes car elles se retrouvent d'une extrémité à l'autre d'un continent, parfois même au-delà. C'est le cas bien connu de l'ours brun et du loup, qui peuplent toute la région paléarctique, de l'Espagne aux États-Unis et de la Sibérie au Canada. C'est auss […] Lire la suite

FIÈVRES HÉMORRAGIQUES VIRALES

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 4 737 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Thérapeutiques et prévention des fièvres hémorragiques virales »  : […] La rareté relative et l'occurrence sporadique de ces maladies, associées à des considérations éthiques, constituent un obstacle majeur à la conduite d’essais cliniques sur l'homme, entravant le développement de nouvelles stratégies d'intervention. Les modèles animaux reproduisant fidèlement la plupart des aspects de la maladie humaine sont donc essentiels pour l'évaluation de nouveaux vaccins et […] Lire la suite

GIBBON

  • Écrit par 
  • Marie-Claude BOMSEL
  •  • 419 mots
  •  • 1 média

Singe de taille moyenne, à l'allure longiligne, dépourvu de queue et aux membres antérieurs démesurés. Habitat et répartition géographique : forêts humides d'Asie méridionale (Inde, Chine, Birmanie, Malaisie, Indonésie). Classe : Mammifères ; ordre : Primates ; famille : Hylobatidés. Représentés par une dizaine d'espèces (gibbons et siamangs), ces singes sont caractérisés par un corps élancé et de […] Lire la suite

GORILLE

  • Écrit par 
  • Marie-Claude BOMSEL
  •  • 482 mots
  •  • 3 médias

Le plus grand des Primates vivant sur notre planète, possédant un pelage brun noir et fréquentant les forêts denses de l'ouest et du centre de l'Afrique. Classe : Mammifères ; ordre : Primates ; famille : Hominidés ; effectifs : 50 000. Les gorilles ( Gorilla gorilla ) , représentés par trois sous-espèces, sont caractérisés par une silhouette puissante, un tronc court et large, des membres antérie […] Lire la suite

KÖHLER WOLFGANG (1887-1967)

  • Écrit par 
  • Jean-François RICHARD
  •  • 447 mots

Né à Reval dans les provinces baltes, Wolfgang Köhler fait ses études à Tübingen, Bonn et Berlin, avant d'être envoyé à la station établie dans l'île de Ténériffe en 1913, où il étudiera pendant plusieurs années le comportement des primates. Il revient en Allemagne, en 1920, et obtient en 1922 une chaire à l'université de Berlin. Ses recherches sur la discrimination visuelle chez le poulet et sur […] Lire la suite

LATÉRALISATION MANUELLE

  • Écrit par 
  • Jacqueline FAGARD
  •  • 1 597 mots

Le terme « latéralisation » renvoie au fait que les organes corporels doubles, bien que symétriques en apparence, sont fonctionnellement asymétriques. C’est le cas pour les mains, les pieds, les yeux, les oreilles, organes corporels périphériques qui ne sont pas nécessairement tous latéralisés du même côté. Concernant la latéralisation manuelle (ou préférence manuelle), il est notoire que chacun […] Lire la suite

LINGUISTIQUE - Le langage au carrefour des disciplines

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 8 258 mots

Dans le chapitre « La paléoanthropolinguistique, ou la question de l'origine des langues et du langage »  : […] À date récente, les chercheurs se sont tournés vers la question, longtemps refoulée par les linguistes, de l'origine des langues et du langage. S'inspirant de la méthode qui a conduit à reconstruire l'indo-européen, ils se sont interrogés sur la possibilité de remonter plus loin, et de trouver un ancêtre commun à cette famille de langues et à d'autres familles. À cette question, plusieurs types d […] Lire la suite

MACAQUE

  • Écrit par 
  • Marie-Claude BOMSEL
  •  • 449 mots
  •  • 2 médias

Singe de taille moyenne, robuste, terrestre plus qu'arboricole, peuplant les savanes, les forêts et parfois même les pourtours des villes d'Asie (Inde, Thaïlande, Chine, Indonésie, Japon ) et d'Afrique du Nord ainsi que le rocher de Gibraltar où il a été introduit au xviii e  siècle. Classe : Mammifères ; ordre : Primates ; famille : Cercopithécidés. Représentés par une quinzaine d'espèces, les ma […] Lire la suite

MAMMIFÈRES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Robert MANARANCHE, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ, 
  • Michel TRANIER
  •  • 10 776 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre «  Les Placentaires »  : […] Les Placentaires, ou Euthériens, constituent le groupe frère des Marsupiaux ou Métathériens (cf.  marsupiaux ). Ils se différencient de ces derniers par un ensemble conséquent de synapomorphies concernant le trophoblaste, la présence d'un placenta chorio-allantoïdien pourvu de villosités, une gestation intra-utérine prolongée, des uretères latéraux par rapport aux éléments dérivés des canaux de M […] Lire la suite

MAYARO FIÈVRE ET VIRUS

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 017 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un alphavirus très adaptable »  : […] Comme tous les alphavirus de la famille des Togaviridae , le virus Mayaro possède un matériel génétique constitué d’un ARN simple brin, qui code pour un petit nombre de protéines virales quatre enzymes spécifiques du virus et les protéines de la capside virale. Il ne se distingue guère en cela d’autres alphavirus comme le chikungunya et le virus de la forêt de Semliki dont il est très proche. Plu […] Lire la suite

NEUROSCIENCES SOCIALES

  • Écrit par 
  • Jean DECETY
  •  • 3 146 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le principe du déterminisme non additif  »  : […] Le principe du déterminisme non additif spécifie que les propriétés de l’ensemble ne sont pas toujours réductibles à la simple somme des propriétés des parties. Il peut être illustré par l’étude des effets de l’amphétamine sur le comportement des primates. Le comportement de primates non humains a été étudié à la suite de l’administration d’amphétamine ou de placebo afin d’examiner si les animaux […] Lire la suite

ORANG-OUTAN

  • Écrit par 
  • Marie-Claude BOMSEL
  •  • 406 mots
  •  • 1 média

Grand singe anthropomorphe, au pelage roux, peuplant les forêts tropicales denses des îles indo-malaises (Bornéo et Sumatra). Classe : Mammifères ; ordre : Primates ; famille : Pongidés. Effectifs : 10 000 à Sumatra, 50 000 à Bornéo. Les orangs-outans ( Pongo pygmaeus ), représentés par deux sous-espèces, sont caractérisés par un corps puissant, une tête large avec des arcades sourcilières bien m […] Lire la suite

OUISTITI

  • Écrit par 
  • Marie-Claude BOMSEL
  •  • 393 mots
  •  • 1 média

Petit singe à queue touffue peuplant les forêts tropicales et les savanes d'Amérique du Sud (centre et nord). Classe : Mammifères ; ordre : Primates ; famille : Callithricidés. Ces primates de petite taille, représentés par une vingtaine d'espèces (ouistitis , tamarins, pinchés), possèdent un corps menu, une tête souvent carrée portant des crêtes, des moustaches, des couronnes et autres signes dis […] Lire la suite

PHÉROMONES

  • Écrit par 
  • Charles DESCOINS
  •  • 5 573 mots

Dans le chapitre « Les phéromones de mammifères »  : […] Les phéromones des mammifères interviennent dans la définition des droits territoriaux et du statut social à l'intérieur d'une communauté. Elles jouent aussi un rôle dans l'attraction, généralement à assez courte distance, d'un sexe par l'autre, et dans l'identification de l'état physiologique d'un individu par ses congénères. Les droits territoriaux , qu'ils appartiennent à un animal solitaire […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Bertrand L. DEPUTTE, « PRIMATES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/primates/