BABOUIN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Mandrill

Mandrill
Crédits : George H. Harrison from Grant Heilman

photographie

Babouins

Babouins
Crédits : Manoj Shah/ The Image Bank/ Getty Images

photographie


Singe au corps puissant, caractérisé par un museau allongé et nu comme celui du chien, d'où leur autre nom commun de cynocéphale (signifiant « tête de chien »). Répartition géographique : Afrique centrale, Afrique du Sud et Arabie. Habitat : savanes, collines rocheuses et forêts. Classe : Mammifères ; ordre : Primates ; sous-ordre : Simiens (Haplorrhini) ; famille : Cercopithécidés.

Les babouins, encore appelés papions (genre Papio), comprennent essentiellement : le babouin proprement dit (Papio cynocephalus), singe plutôt terrestre possédant une longue queue ; le cynocéphale brun ; l'hamadryas gris vivant plutôt en altitude et possédant une longue « collerette » ; les drill et mandrill, singes plutôt forestiers à la queue plus courte. Ils possèdent tous des canines particulièrement bien développées. Leur taille peut avoisiner 80 centimètres chez les mâles ; leur poids varie de 15 kilogrammes chez les femelles à 50 kilogrammes chez les mâles, suivant les espèces. Leur espérance de vie est de l'ordre de vingt-cinq à trente ans.

Mandrill

Mandrill

photographie

Le mandrill (Mandrillus sphinx ou Papio sphinx) est un singe voisin des babouins de la famille des cercopithécidés. Il vit en groupe de quelques dizaines d.individus en Afrique centrale. Les couleurs vives du nez du mâle (rouge bordé de bleu et de blanc) et de son postérieur le rendent... 

Crédits : George H. Harrison from Grant Heilman

Afficher

Tous ces singes catarhiniens sont omnivores à spécialisation frugivore, mais ils consomment aussi des graines, des racines, des écorces et des gommes ainsi que des petits vertébrés (lièvres, jeunes antilopes, oiseaux, jeunes singes verts...).

Les babouins vivent en grandes bandes. Leur organisation sociale est fondée sur les filiations mère-fille. Seuls, les jeunes mâles quittent le groupe quand ils deviennent matures. Les hiérarchies sont mouvantes. Des mimiques faciales, des cris et des attitudes corporelles constituent un faisceau de moyens de communication très élaboré.

Babouins

Babouins

photographie

Chez les babouins, l'épouillage revêt une fonction sociale, qui maintient et renforce la cohésion à l'intérieur du groupe. 

Crédits : Manoj Shah/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Ces singes se reproduisent toute l'année. Les parades sexuelles sont frustes et les accouplements de courte durée. Après une gestation de cinq à six mois, un jeune naîtra, couvert de poil et les yeux ouverts. Il sera allaité cinq mois durant et protégé par le groupe qui place en son sein les femelles et les juvéniles.

Autrefois vénérés, tel l'hamadryas en Égypte, les babouins sont à présent chassés par les populations locales notamment pour leur chair (Côte-d'Ivoire), pour la graisse de leurs callosités fessières ayant des vertus antirhumatismales et pour protéger les cultures. Seuls les drills du Nigeria et du Cameroun sont menacés d'extinction.

—  Marie-Claude BOMSEL

Écrit par :

Classification


Autres références

«  BABOUIN  » est également traité dans :

PRIMATES

  • Écrit par 
  • Bertrand L. DEPUTTE
  •  • 23 052 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Modification de l'aspect du jeune »  : […] Le jeune naît couvert d'une fourrure plus ou moins éparse mais, de plus, chez de nombreuses espèces, la peau nue n'est pas mélanisée (pigmentée en sombre) et la couleur du pelage du jeune contraste avec celui de l'adulte (Alley, 1980 ; Moore, 1984). Il est soit plus clair, blanc crème, jaune ou orangé chez des espèces où les adultes ont le pelage noir ou plus ou moins sombre (la plupart des espè […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE ANIMALE ou ZOOPSYCHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jacques VAUCLAIR
  •  • 4 738 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Imagerie »  : […] Un phénomène cognitif particulièrement bien connu chez l'homme concerne la rotation mentale, étudiée par R. N. Shepard et J. Metzler en 1971. Le test de rotation implique que le participant identifie une forme visuelle après qu'elle a subi un changement d'orientation. Le temps de décision pour identifier la forme représentée après ce changement est d'autant plus long que la rotation qu'elle a sub […] Lire la suite

SOCIÉTÉS ANIMALES

  • Écrit par 
  • Bernard THIERRY
  •  • 5 394 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les multiples rôles des sociétés animales »  : […] Les sociétés animales ne se réduisent pas à des groupements isolés les uns des autres. On doit les comprendre comme des populations où des individus s'agrègent tandis que d'autres passent d'un groupe à l'autre, avec pour corollaire que l'organisation sociale influence les modes de transmission génétique. Chez les espèces formant des unités sociales permanentes, une partie des individus sont allopa […] Lire la suite

Pour citer l’article

Marie-Claude BOMSEL, « BABOUIN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/babouin/