PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielPapouasie-Nouvelle-Guinée (PG)
Chef de l'Étatla reine Élisabeth II (Royaume-Uni), représentée par le gouverneur général Bob Dadae (depuis le 28 février 2017)
Chef du gouvernementJames Marape (depuis le 30 mai 2019)
CapitalePort Moresby
Langues officiellesanglais (langue officielle de facto) ; le hiri motu et le tok pisin (pidgin) sont des langues véhiculaires
Unité monétairekina (PGK)
Population9 128 000 (estim. 2021)
Superficie (km2)461 937

Le dernier grand peuple découvert

Ce sont les Portugais qui, dans le prolongement de leur exploration des Moluques (épices), ont les premiers aperçu les côtes de Nouvelle-Guinée. Dès 1526-1527, Don Jorge de Meneses y aborda accidentellement et lui donna le nom de terre des Papous, un mot malais faisant référence aux cheveux crépus des habitants. En 1545, un Espagnol cette fois, Inigo Ortiz de Retes utilisa le nom Nouvelle-Guinée par analogie avec les populations noires africaines. Bien d'autres navigateurs par la suite passèrent sur les côtes de Nouvelle-Guinée (Bougainville, Cook lors de son premier voyage, Louis Duperrey, Dumont d'Urville notamment) mais les contacts restèrent très épisodiques et superficiels, limités à un littoral malsain et peu accueillant. Ce n'est que dans la seconde moitié du xixe siècle que les puissances européennes commencèrent à s'intéresser à la Nouvelle-Guinée dans la perspective d'une colonisation, par les Hollandais à l'ouest, les Britanniques au sud-est et les Allemands au nord-est. Leur attention se portait sur les plaines littorales et ils ignoraient tout des énormes masses montagneuses de la cordillère centrale, que seuls osèrent prospecter, pas avant les années 1930, des aventuriers et chercheurs d'or australiens. Leur surprise fut grande de découvrir, dans des vallées et plateaux enclavés dans les montagnes, entre 1 500 et 2 600 mètres d'altitude, des populations très nombreuses (parfois plus de 100, voire 200 habitants/km2) techniquement primitives (âge de pierre) mais qui avaient su développer une horticulture intensive fondée sur la patate douce et associée à un élevage massif de porcs ; cela impliquait l'organisation d'un bocage régulier pour protéger les cultures. Les porcs, eux, étaient et sont toujours sacrifiés à l'occasion des fêtes marquant la puissance des Big Men ou pour sceller des alliances entre tribus et vallées. La présence de la patate douce, plante d'origine américaine, dans ces hautes terres apparemment très isolées, posait un problème historique considérable. Il semble bien que ce soient les Portugais qui l'aient apportée dès le xvie siècle sur les côtes lors des premiers contacts et que, de là, elle se soit diffusée vers l'intérieur par le jeu des échanges actifs qui contredisent l'impression d'isolement total des populations intérieures. L'importante utilisation de coquillages marins dans l'ornementation des tribus des hautes terres confirme l'existence de ces relations traditionnelles entre la côte et les vallées intramontagnardes.

Les hautes terres ont été un champ privilégié pour l'action des missionnaires chrétiens, qu'ils soient catholiques (cette religion représente 29 p. 100 de la population en 2000) protestants luthériens (19,5 p. 100), adventistes du septième jour, United Church... Cette christianisation intègre plus ou moins des éléments des cultes animistes, encore très présents (un tiers de la population), une sorcellerie active et des rapports étroits entre vivants et ancêtres.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Médias de l’article

Papouasie-Nouvelle-Guinée : carte physique

Papouasie-Nouvelle-Guinée : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Papouasie-Nouvelle-Guinée : drapeau

Papouasie-Nouvelle-Guinée : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Port Moresby, Papouasie-Nouvelle-Guinée

Port Moresby, Papouasie-Nouvelle-Guinée
Crédits : Michael Coyne/ Getty Images

photographie

Huli (Papouasie-Nouvelle-Guinée)

Huli (Papouasie-Nouvelle-Guinée)
Crédits : Christopher Arnesen/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Afficher les 5 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE  » est également traité dans :

ANTHROPOLOGIE DE LA COMMUNICATION

  • Écrit par 
  • Julien BONHOMME
  •  • 4 199 mots

Dans le chapitre « De la parole à la communication »  : […] L’anthropologie de la communication se démarque également des approches plus étroitement linguistiques sur un autre point. Si, entre 1962 et 1964, Hymes passe de l’ethnographie de la parole à l’ethnographie de la communication, c’est pour souligner le fait que celle-ci ne se limite pas à l’échange de messages verbaux. La communication non verbale joue un rôle important dans la vie sociale, même s […] Lire la suite

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Vanessa CASTEJON, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  •  • 27 374 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Réformes et tensions : le Parti travailliste à l'épreuve du pouvoir »  : […] Cette situation profite à Gough Whitlam qui, à la fin de 1972, conduit le Parti travailliste au pouvoir, après vingt-trois ans d'absence. Dès son arrivée, il met en place un programme politique ambitieux, dont la mesure la plus forte est la création d'un système universel d'assurance-maladie (Medibank). En matière de politique étrangère et de défense, le gouvernement retire les troupes du Vietna […] Lire la suite

BISMARCK ARCHIPEL

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 536 mots

Possession allemande jusqu'en 1914, l'archipel Bismarck appartient à la Papouasie-Nouvelle-Guinée depuis 1975, date de l'indépendance de cet État. Il est constitué de deux îles principales, la Nouvelle-Bretagne et la Nouvelle-Irlande, et de quelques îles ou groupes d'îles secondaires : îles de l'Amirauté, Duke of York Group, Lavongai (Nouvelle-Hanovre), St. Matthias Group, îles de Witu (Vitu). L […] Lire la suite

BOUGAINVILLE ÎLE DE

  • Écrit par 
  • Alain HUETZ DE LEMPS
  •  • 480 mots
  •  • 2 médias

L’île de Bougainville appartient du point de vue géographique aux îles Salomon, situées dans le sud-ouest de l’océan Pacifique, mais elle est administrée par la Papouasie-Nouvelle-Guinée . L'île comptait 175 160 habitants en 2000. Plusieurs îles ou groupes d'îles ont été rattachés à Bougainville : Buka, et les groupes de Kilinailau, Tauu, Nulumanu, Nuguria et Nissan. Le centre administratif de la […] Lire la suite

BUKA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 318 mots

Petite île (56 km sur 14 km) de Papouasie-Nouvelle-Guinée, Buka fait partie de l'archipel des îles Salomon. Elle comporte une chaîne d'origine volcanique qui culmine à 498 mètres. Sur la côte est, des collines ont été découpées dans des calcaires coralliens soulevés. L'île est entourée par un récif-barrière et de nombreux îlots. De climat équatorial, elle est presque entièrement recouverte par […] Lire la suite

ENTRECASTEAUX ÎLES D'

  • Écrit par 
  • Alain HUETZ DE LEMPS
  •  • 106 mots
  •  • 1 média

Le petit archipel d'Entrecasteaux est situé à l'est de la Papouasie - Nouvelle-Guinée, État auquel il appartient (province de Milne Bay). Il comporte trois îles principales, Goodenough, Fergusson et Normanby — très accidentées, avec des sommets culminant à 1 525 mètres à Fergusson et à 2 400 mètres à Goodenough — ainsi que deux îles plus petites (Sanaroa et Dobu), pour une superficie totale de 3 1 […] Lire la suite

GODELIER MAURICE (1934- )

  • Écrit par 
  • Laurent BERGER
  •  • 2 424 mots

Dans le chapitre « Ethnographie des Baruya »  : […] Entre 1967 et 1969, Godelier entreprend une enquête de terrain sur les hautes terres de Nouvelle-Guinée (où il retournera à plusieurs reprises jusqu’en 1988) auprès des Baruya, une tribu d’horticulteurs et éleveurs de cochons, entrée en contact avec l’Occident en 1960. Il en tire une monographie devenue classique, La   P roduction des grands hommes , qui expose la reproduction des hiérarchies et […] Lire la suite

HULI

  • Écrit par 
  • Joël DUSUZEAU
  •  • 761 mots
  •  • 1 média

Peuple de langue papoue, les Huli habitent les montagnes centrales de la Papouasie - Nouvelle-Guinée . Les premiers contacts avec les Blancs ont lieu en 1934, mais ce n'est qu'en 1951 qu'un poste administratif est établi au centre du territoire des Huli. Puis les missions protestantes suivent. Les Blancs entreprennent systématiquement de supprimer les conflits qui existent entre groupes indigènes […] Lire la suite

INDONÉSIE - Géographie

  • Écrit par 
  • Muriel CHARRAS, 
  • Manuelle FRANCK
  •  • 5 807 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Des frontières nationales héritées de la période coloniale »  : […] La mer est un facteur d'unification de l'archipel indonésien comme de la partie insulaire de l'Asie du Sud-Est. Les migrations austronésiennes ont mené depuis Taïwan, par voie maritime, les populations qui occupent aujourd'hui la majeure partie de l'Asie du Sud-Est insulaire, péninsule malaise comprise, à partir de 3000 avant notre ère. Les échanges maritimes acheminant les produits de l'archipel […] Lire la suite

LOUISIADE

  • Écrit par 
  • Alain HUETZ DE LEMPS
  •  • 165 mots
  •  • 1 média

Le petit archipel de la Louisiade, situé à 200 kilomètres de l'extrémité sud-est de l'île de la Nouvelle-Guinée, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, comporte trois îles principales (Misima, Sudest ou Tagula et Rossel), sept îles secondaires et de nombreux îlots coralliens. La population, est d'origine mélanésienne, sauf à Rossel, où les Papous étaient jadis redoutés pour leur cannibalisme. La principale […] Lire la suite

Les derniers événements

7 décembre 2019 Papouasie-Nouvelle-Guinée. Référendum à Bougainville.

 100 en faveur de l’indépendance de leur territoire, plutôt que d’une simple autonomie renforcée à l’égard de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Le taux de participation dépasse 85 p. 100. Le résultat de cette consultation non contraignante doit être ratifié par le Parlement de Port Moresby. Ce référendum était prévu par l’accord de paix d’août 2001. Celui-ci a mis fin à la guerre meurtrière qui avait opposé des groupes sécessionnistes aux forces armées dans l’archipel de Bougainville entre 1988 et 1998. […] Lire la suite

8 juillet 2017 Papouasie-Nouvelle-Guinée. Victoire du Premier ministre aux élections législatives.

Avec 60 sièges sur 111, la coalition menée par le Congrès national populaire du Premier ministre Peter O’Neill remporte les élections législatives qui se déroulent depuis le 24 juin. La coalition d’opposition dirigée par le Parti de l’alliance nationale de Patrick Pruaitch obtient 46 élus. […] Lire la suite

13 juillet - 3 août 2012 Papouasie-Nouvelle-Guinée. Peter O'Neill confirmé au poste de Premier ministre après les élections législatives

Le 13, les partisans de Peter O'Neill remportent les élections législatives qui se déroulent depuis le 23 juin, en remportant 27 sièges sur les 111 du Parlement. Peter O'Neill dispute le poste de Premier ministre à Michael Somare depuis que le Parlement l'a élu, en août 2011, à la place de celui-ci, hospitalisé depuis le mois d'avril précédent. La Cour suprême a ordonné – en vain – la restauration de Michael Somare dans ses fonctions. […] Lire la suite

17-26 mars 1997 Papouasie-Nouvelle-Guinée. Démission du Premier ministre liée au conflit de Bougainville

Le 17, le chef d'état-major des armées, le général Jerry Singirok, est révoqué par le Premier ministre Julius Chan pour avoir demandé le renvoi du gouvernement. Il reprochait à celui-ci d'avoir engagé des mercenaires sud-africains pour tenter de mettre fin au conflit de l'île de Bougainville, et l'accusait, à cette occasion, de corruption. Depuis novembre 1988, les propriétaires terriens mènent une guérilla contre la compagnie minière australienne qui exploite sur l'île la mine de cuivre de Panguna, l'un des plus grands gisements du monde. […] Lire la suite

1er-22 septembre 1995 France. Essai nucléaire à Mururoa et émeutes à Papeete

Le 14, à l'occasion de leur réunion annuelle, qui se déroule en Papouasie – Nouvelle-Guinée, les seize membres du Forum du Pacifique Sud expriment leur « extrême indignation » face à la reprise des essais français. Le président Chirac avait accusé le 10, sur T.F. 1, l'Australie et la Nouvelle-Zélande de vouloir évincer la France du Pacifique. Le 22, la Cour internationale de justice de La Haye rejette la plainte déposée par la Nouvelle-Zélande au sujet de la reprise des essais français. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Christian HUETZ DE LEMPS, « PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/papouasie-nouvelle-guinee/