BEN LADEN OUSSAMA (1957-2011)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Oussama ben Laden est l'un des cinquante-quatre enfants officiellement reconnus par Mohammed ben Laden, puissant entrepreneur de travaux publics d'Arabie Saoudite, responsable entre autres des chantiers de rénovation des lieux saints de La Mecque, de Médine et – avant 1967 – de Jérusalem. La famille Ben Laden est originaire de la province yéménite de l'Hadramaout, que le patriarche Mohammed a quitté pour s'installer à Djeddah en 1925. La mère d'Oussama, Alia Ghanem, née dans la ville syrienne de Lattaquié, n'a que seize ans lors de sa naissance, le 10 mars 1957 à Riyad, et Mohammed ben Laden ne tarde pas à la répudier, non sans la remarier avec un des cadres de sa société, lui aussi originaire de l'Hadramaout. Le jeune Oussama ben Laden, éduqué dans une école privée pour expatriés de Djeddah, est secrètement initié par l'un de ses enseignants syriens à la doctrine des Frères musulmans, dont il devient dès l'adolescence un militant actif. En 1974, il épouse une cousine maternelle, Najwa Ghanem, âgée de quatorze ans, qui lui donnera onze enfants, dont l'aîné, Abdallah, lui a valu son surnom traditionnel, Abou Abdallah (père d'Abdallah).

Oussama ben Laden

Oussama ben Laden

photographie

Affiche de propagande découverte par les Américains dans l'est de l'Afghanistan en 2002. À l'aide de quelques images sommaires, l'affiche dit la place que l'homme du 11-Septembre a tenue dans l'imaginaire de ses contemporains : celle d'un chef de guerre susceptible de porter la guerre n'importe... 

Crédits : U.S. Department of Defense

Afficher

À partir de 1980, Oussama ben Laden effectue des allers-retours de plus en plus fréquents entre l'Arabie Saoudite et le Pakistan, pour apporter l'aide financière des Frères musulmans au djihad antisoviétique en Afghanistan. Il se lie avec Abdullah Azzam, un des dirigeants des Frères musulmans jordaniens, animateur d'une campagne internationale d'envoi de volontaires pour la guérilla afghane. Le refus des Frères musulmans de cautionner cette option militaire amène Azzam et Ben Laden à rompre avec la confrérie, puis à établir en 1984, dans la ville pakistanaise de Peshawar, un « Bureau des services », chargé d'acheminer combattants et soutien. Engagé brièvement en Afghanistan de 1986 à 1987, Ben Laden s'éloigne d'Azzam, pour qui le djihad afghan demeure une priorité, et épouse les thèses révolutionnaires d'un comploteur égyptien, Ayman al-Zawahiri. En [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  BEN LADEN OUSSAMA (1957-2011)  » est également traité dans :

AFGHANISTAN

  • Écrit par 
  • Daniel BALLAND, 
  • Gilles DORRONSORO, 
  • Mir Mohammad Sediq FARHANG, 
  • Pierre GENTELLE, 
  • Sayed Qassem RESHTIA, 
  • Olivier ROY, 
  • Francine TISSOT
  • , Universalis
  •  • 34 332 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Le retour de l'insurrection »  : […] frontalières, et ainsi la fermeture du sanctuaire, ont échoué. Oussama ben Laden est finalement tué, le 2 mai 2011, par des commandos américains à Abbottabad, dans le nord du Pakistan, non loin d'une base militaire pakistanaise, accroissant encore la méfiance des États-Unis par rapport à l'armée de ce pays. Le soutien pakistanais s'explique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afghanistan/#i_27378

AL-QAIDA

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre FILIU
  •  • 1 080 mots

« la Base » (Al-Qaida), a été fondée en août 1988 dans la banlieue de la ville pakistanaise de Peshawar par Oussama ben Laden. Alors que le retrait de l'Armée rouge d'Afghanistan était en cours, cette organisation clandestine de quelques dizaines de membres, tous liés par un serment d'allégeance personnelle à Ben Laden, visait à mobiliser les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-qaida/#i_27378

ATTENTATS DU 11 SEPTEMBRE 2001

  • Écrit par 
  • Christophe PÉRY
  •  • 219 mots

Si les intérêts américains avaient déjà été la cible d'attentats, par le passé, à travers le monde, jamais, depuis l'assaut japonais contre Pearl Harbor, en décembre 1941, les États-Unis n'avaient subi sur leur territoire de tels « actes de guerre » – selon les termes du président George W. Bush. Le 11 septembre 2001, des avions de ligne détournés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/attentats-du-11-septembre-2001/#i_27378

BUSH GEORGE WALKER (1946-    )

  • Écrit par 
  • Annick FOUCRIER
  •  • 1 621 mots
  •  • 1 média

des talibans, accusé d'abriter l'homme qu'ils considèrent comme le principal responsable des attentats, Oussama ben Laden. La chute du régime des talibans est rapide, mais Ben Laden reste introuvable. Le 26 octobre 2001, G. W. Bush fait voter le USA Patriot Act, loi antiterroriste qui donne au gouvernement droit de surveillance sur les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-walker-bush/#i_27378

DROGUE

  • Écrit par 
  • Alain EHRENBERG, 
  • Olivier JUILLIARD, 
  • Alain LABROUSSE
  • , Universalis
  •  • 12 112 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Drogues, conflits locaux et terrorisme »  : […] dans le pays. Contrairement à ce qu'ont prétendu les États-Unis et leurs alliés, Ben Laden n'a pas été financé par eux, mais a eu recours à sa fortune personnelle, à celle de proches et au réseau de riches arabes saoudiens et ressortissants des Émirats arabes unis qui soutenaient, et continuent à soutenir depuis le 11 septembre, les réseaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drogue/#i_27378

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN, 
  • Annick FOUCRIER, 
  • Marie-France TOINET
  •  • 33 193 mots
  •  • 55 médias

Dans le chapitre « L'attentat du 11 septembre 2001 »  : […] mêmes la nébuleuse Al-Qaida, sans avoir pris la mesure du danger. Oussama ben Laden est rapidement désigné comme le responsable des attentats. Vétéran des combats contre l'URSS en Afghanistan avec le soutien des monarchies du Golfe, du Pakistan et des États-Unis dans les années 1980, il se radicalise après l'opération américaine contre l'Irak en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_27378

ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Nathalie CLAYER, 
  • Andrée FEILLARD, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Altan GOKALP, 
  • Denys LOMBARD, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Alexandre POPOVIC, 
  • Catherine POUJOL, 
  • Jean-Louis TRIAUD
  • , Universalis
  •  • 31 433 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « En Afghanistan »  : […] États-Unis en Afrique sont attribués au réseau terroriste Al-Qaida, dirigé depuis l'Afghanistan par le Saoudien Oussama ben Laden. En riposte, l'aviation américaine détruit plusieurs de ses bases d'entraînement, près de la ville afghane de Khost. L'O.N.U. demande, en vain, à Kaboul l'extradition de Ben Laden. Un mois après les attentats du 11 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-le-monde-musulman-contemporain/#i_27378

ISLAM (Histoire) - L'émergence des radicalismes

  • Écrit par 
  • Olivier ROY
  •  • 2 596 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les courants fondamentalistes »  : […] occidentalisme à la suite de la chute de l'U.R.S.S. et de la guerre du Golfe, en 1991. Ben Laden est un bon exemple de cette conjonction entre anti-américanisme radical et conservatisme religieux : il n'a aucun projet social, aucune grande vision stratégique, c'est un activiste pour qui le combat remplace le programme. Ses idées religieuses sont, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-l-emergence-des-radicalismes/#i_27378

PROCHE ET MOYEN-ORIENT CONTEMPORAIN

  • Écrit par 
  • Nadine PICAUDOU, 
  • Aude SIGNOLES
  •  • 21 333 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « La « guerre contre le terrorisme »  »  : […] L'Afghanistan des talibans, accusé de collusion avec le leader du réseau terroriste Al-Qaida, Oussama ben Laden, est le premier État à expérimenter le nouveau « ton » américain. En octobre 2001, le pays est bombardé par les États-Unis et l'O.T.A.N. qui plaident la « légitime […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proche-et-moyen-orient-contemporain/#i_27378

SOUDAN

  • Écrit par 
  • Alain GASCON, 
  • Roland MARCHAL
  •  • 10 539 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La trajectoire du pouvoir »  : […] 1990. Et, en 1991, Hassan al-Tourabi est à l'initiative de la formation d'une Conférence populaire arabe et islamique qu'il préside et qui regroupe des mouvements radicaux, islamistes ou nationalistes. C'est à cette époque qu'un jeune Saoudien, en rupture de ban après une brève épopée en Afghanistan, s'installe à Khartoum : Oussama ben Laden […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soudan/#i_27378

TERRORISME

  • Écrit par 
  • Gérard CHALIAND, 
  • Pierre DABEZIES, 
  • Sylvia PREUSS-LAUSSINOTTE, 
  • Jean SERVIER
  •  • 13 242 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La mouvance islamiste internationale »  : […] base aérienne de Khobar. L'installation permanente depuis la guerre du Golfe de troupes américaines sur le sol saoudien, où se trouvent La Mecque et Médine, deux villes saintes de l'islam, a été dénoncée comme une « profanation » par les islamistes radicaux, notamment par Oussama […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terrorisme/#i_27378

Pour citer l’article

Jean-Pierre FILIU, « BEN LADEN OUSSAMA - (1957-2011) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/oussama-ben-laden/