GUÉRILLA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Draza Mihajlovic

Draza Mihajlovic
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Tranchée au Vietnam

Tranchée au Vietnam
Crédits : Hulton Getty

photographie

Partisans vietcong

Partisans vietcong
Crédits : Hulton Getty

photographie

Prise d'Inchon

Prise d'Inchon
Crédits : Hulton Getty

photographie

Tous les médias


« Petite guerre », dont le vocable tient à l'insurrection populaire espagnole dressée de 1808 à 1813 contre les forces d'occupation napoléoniennes, la guérilla est, en première approche, une lutte armée du faible contre le fort, menée par des bandes ou des éléments légers qui s'efforcent de surprendre, de déséquilibrer, d'user l'adversaire, de le priver de sa liberté d'action et ainsi de sa supériorité par des actions multiples et incisives, toutes de souplesse, de mobilité et d'ubiquité.

Ce mode de combat répond à plusieurs logiques historiques, qu'il convient de distinguer :

– le soulèvement d'ordre sociologique de populations, plus ou moins minoritaires et opprimées, défendant leur intégrité, leurs biens, ou se battant pour une cause sociale, religieuse ou ethnique ; il s'agit là de violences souvent spontanées, voire primitives, que l'on retrouve dans les affrontements de clans propres aux sociétés pré-étatiques ou aux sociétés marquées par la désagrégation du cadre collectif ;

– la révolte à dominante idéologique et politique de partisans cherchant, en s'appuyant sur le peuple, à liquider un régime ou des dirigeants honnis ;

– la réaction nationale, enfin, contre un envahisseur ou un occupant, que celle-ci se présente sous la forme d'une « résistance » œuvrant au côté ou en complément d'une armée régulière chargée de la défense du pays ou bien qu'elle soit le fait, au contraire, de francs-tireurs ou de maquisards livrés à eux-mêmes.

De l'une à l'autre de ces hypothèses diffèrent non seulement les motivations, mais un certain nombre d'éléments, comme la structuration du mouvement, l'encadrement idéologique ou la formation des combattants. En revanche, sous réserve de l'évolution des matériels, les techniques ne varient guère, tandis que s'imposent deux facteurs communs essentiels : l'un est le temps, puisqu'il s'agit non pas de détruire l'ennemi à l'emporte-pièce, comme dans le combat classique, mais de le miner ou de le grignoter sous l'angle moral comme sous l'angle physique dans une lutte par essence prolongée ; l'autre facteur est le soutien populaire, atout ma [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-I, ancien président de la Fondation pour les études de défense nationale

Classification


Autres références

«  GUÉRILLA  » est également traité dans :

AFGHANISTAN

  • Écrit par 
  • Daniel BALLAND, 
  • Gilles DORRONSORO, 
  • Mir Mohammad Sediq FARHANG, 
  • Pierre GENTELLE, 
  • Sayed Qassem RESHTIA, 
  • Olivier ROY, 
  • Francine TISSOT
  • , Universalis
  •  • 34 325 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « La « révolution de Saur » »  : […] Le coup d'État communiste du 27 avril 1978, couramment appelé en Afghanistan la « révolution de Saur » ( Saur est le mois du calendrier afghan qui va du 22 avril au 22 mai), ne mit pas tout de suite en éveil la majorité des forces conservatrices du pays. On peut d'ailleurs penser que, si elles avaient été capables de réagir instantanément à ce type de coup d'État, elles aura […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afghanistan/#i_16804

ALMEIDA JUAN (1927-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 268 mots

Révolutionnaire et homme politique cubain. Compagnon d'armes de Fidel Castro dès 1953, Juan Almeida Bosque participe à l'attaque de la caserne du Moncada à Santiago de Cuba pour renverser le régime de Fulgencio Batista, à la suite de laquelle il est condamné à dix ans de prison. Amnistié deux ans plus tard, il participe à la fondation du Mouvement du 26-Juillet et s'exile au Mexique en 1956 avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-almeida/#i_16804

AMÉRIQUE LATINE - La question indienne

  • Écrit par 
  • David RECONDO
  •  • 2 810 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le recours aux armes : une exception »  : […] Comme d'autres mouvements sociaux paysans ou urbains, les mouvements indiens ont parfois basculé dans l'action armée. Souvent prises entre deux feux –  celui des guérillas marxistes-léninistes et celui des forces armées et de leurs alliés paramilitaires –, les organisations indiennes ont parfois eu recours aux armes pour se défendre, mais aussi pour s'allier à l'une des parties en conflit, le plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-latine-la-question-indienne/#i_16804

ARAFAT YASSER (1929-2004)

  • Écrit par 
  • Nadine PICAUDOU
  •  • 1 389 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le temps de la lutte armée »  : […] Le Mouvement de libération de la Palestine, communément appelé Fatah (la conquête), naît en réalité de la fusion de plusieurs groupuscules qui ont vu le jour dans le Golfe. Le mouvement, qui obtient le soutien initial de l'Irak et de l'Algérie de Ben Bella, lance sa première opération de commando en janvier 1965 sous l'impulsion de Khalil al-Wazir (le futur Abou Jihad), le seul à avoir déjà fait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yasser-arafat/#i_16804

ARMÉE - Doctrines et tactiques

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 7 992 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Atome et foules »  : […] Arme de destruction massive, aux effets instantanés et éventuellement durables (radioactivité résiduelle), dégageant une énergie énorme contenue dans une masse très faible, n'exigeant donc qu'une faible logistique, facilement mise en œuvre, l'arme atomique apparaît, après Hiroshima, comme un facteur de rupture dans l'évolution de l'art de la guerre, aussi bien sur le plan stratégique que tactiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armee-doctrines-et-tactiques/#i_16804

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 23 138 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les poudrières de l'Asie »  : […] La concentration d'armes en Asie témoigne des séquelles du partage de Yalta (1945) entre les États-Unis et l'Union soviétique, de la décolonisation et de l'affrontement entre blocs (divisions de la Corée et de la Chine). Au début du xxi e  siècle, l'Asie orientale et méridionale est traversée par trois tendances géopolitiques qui semblent contradi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-espaces-et-societes/#i_16804

BARCO VIRGILIO (1921-1997)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 499 mots

Président de la Colombie de 1986 à 1990. Né le 17 septembre 1921 à Cúcuta, dans le département de Santander au nord-est du pays, Virgilio Barco est issu d'une riche famille ayant fait fortune dans le pétrole. Après avoir fréquenté l'université nationale de Colombie à Bogotá, il obtient un diplôme d'ingénieur en génie civil au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.) en 1943. Partisan des idé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virgilio-barco/#i_16804

BOLIVIE

  • Écrit par 
  • Virginie BABY-COLLIN, 
  • Jean-Pierre BERNARD, 
  • Jean-Pierre LAVAUD
  • , Universalis
  •  • 11 759 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'emprise militaire »  : […] En novembre 1964, l'armée, encouragée et réorganisée grâce aux appuis techniques et aux subsides des États-Unis, généreusement dispensés à la suite de la révolution cubaine, revient au pouvoir par un coup d'État. Elle y reste pendant dix-huit années, qui sont marquées par une instabilité permanente puisque dix-sept présidents se succèdent durant cette période. La première junte militaire du génér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bolivie/#i_16804

BRÉSIL - Le Brésil contemporain

  • Écrit par 
  • Luiz Felipe de ALENCASTRO
  •  • 5 657 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La dictature militaire »  : […] Sous la présidence du maréchal Castelo Branco (1964-1967), les partis politiques furent remplacés par deux formations imposées par la dictature. L'Alliance rénovatrice nationale (Arena) regroupait les élus ralliés au régime, tandis que le Mouvement démocratique brésilien (M.D.B.) rassemblait une opposition brisée par les arrestations et l'exil de ses leaders. Pendant la présidence du général Cos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bresil-le-bresil-contemporain/#i_16804

CASTRO FIDEL (1926-2016)

  • Écrit par 
  • Marie Laure GEOFFRAY
  •  • 2 542 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Premières armes militantes »  : […] Né le 13 août 1926 près de Birán, dans la province d'Oriente, Fidel Alejandro Castro Ruz est le fils d'un paysan galicien, arrivé à Cuba à la fin du xix e  siècle, et de sa servante. La fratrie de neuf enfants, issue de deux unions, vit dans un grand domaine agricole. Parti étudier à Santiago de Cuba en 1934, Fidel Castro est un élève turbulent, p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fidel-castro/#i_16804

CASTRO RAÚL (1931- )

  • Écrit par 
  • Marie Laure GEOFFRAY
  •  • 1 400 mots
  •  • 2 médias

Raúl Modesto Castro Ruz, président de Cuba de 2008 à 2018, ne surgit sur la scène politique internationale qu'à partir du 31 juillet 2006, lorsqu'il succède à son frère Fidel, malade, comme chef de l'État par intérim. Numéro deux du régime depuis la révolution cubaine, ministre de la Défense depuis 1959, vice-président du Conseil des ministres et du Conseil d'État depuis 1962, et deuxième secré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raul-castro/#i_16804

COLOMBIE

  • Écrit par 
  • Marcel NIEDERGANG, 
  • Olivier PISSOAT, 
  • Clément THIBAUD
  • , Universalis
  •  • 13 648 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La « guerre contre la société » »  : […] Au cours des années 1999-2002, la Colombie a traversé l'une des pires crises économiques de son histoire avec une diminution de 3,8 p. 100 du PIB en 1999. En 2003, le pays retrouve un taux de croissance de 4,12 p. 100. Cette crise a frappé les couches populaires exsangues, elle a affaibli la classe moyenne et contraint des centaines de milliers de personnes à émigrer. Les problèmes politiques ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colombie/#i_16804

CUBA

  • Écrit par 
  • Marie Laure GEOFFRAY, 
  • Janette HABEL, 
  • Oruno D. LARA, 
  • Jean Marie THÉODAT, 
  • Victoire ZALACAIN
  •  • 24 403 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Cuba et l'Afrique »  : […] Après la longue tournée de « Che » Guevara en Afrique (de juin à septembre 1959), c'est en 1961 que commence à Cuba l'entraînement des guérilleros africains. Ce sont d'abord les hommes de l'UPC (Union des populations camerounaises), du PAI (Parti africain de l'indépendance, Sénégal) et de Zanzibar qui viennent se former. Plusieurs gouvernements africains font appel à l'aide et au matériel cubains […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cuba/#i_16804

DROGUE

  • Écrit par 
  • Alain EHRENBERG, 
  • Olivier JUILLIARD, 
  • Alain LABROUSSE
  • , Universalis
  •  • 12 110 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Drogues, conflits locaux et terrorisme »  : […] Il est également difficile d'évaluer les sommes provenant de la production et du commerce des drogues qui sont investies dans l'achat d'armement, d'infrastructures, la solde des combattants. Depuis le début des années 1990, la multiplication des conflits locaux, effet pervers de la fin de l'antagonisme des blocs et des soubresauts provoqués par l'effondrement de l'Union soviétique, est une autre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drogue/#i_16804

GIAP VÔ NGUYÊN (1911-2013)

  • Écrit par 
  • Christian LECHERVY
  •  • 2 082 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Du politique au militaire »  : […] Quand, le 22 décembre 1944, l'Armée populaire est officiellement formée, Giap exerce des fonctions de commandement général, tandis que le commandement opérationnel est confié à Hoang Sam. L'objectif n'était pas tant de former une armée régulière que d'armer les masses révolutionnaires et de leur offrir une éducation militaire. En d'autres termes, le parti juge que le moment est venu de passer à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vo-nguyen-giap/#i_16804

GUATEMALA

  • Écrit par 
  • Marie-Chantal BARRE, 
  • Carine CHAVAROCHETTE, 
  • Noëlle DEMYK, 
  • Michel GUTELMAN
  •  • 8 902 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'influence des mouvements catholiques dans la contestation »  : […] En favorisant les revendications sociales des populations rurales et mayas, les nouveaux missionnaires catholiques participent au déclenchement de la guerre civile. L'Action catholique, qui est, au Guatemala, le principal groupe religieux au discours contestataire – prônant une orthodoxie religieuse et critiquant l'ordre social établi – était présente, dès 1948, dans les zones indiennes des hautes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guatemala/#i_16804

GUEVARA ERNESTO dit LE CHE (1928-1967)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 928 mots
  •  • 1 média

La figure de l'Argentin Ernesto Guevara est aujourd'hui l'objet d'un mythe puissant dont la fabrication commença au lendemain même de sa mort. L'écrivain guatemaltèque Miguel Angel Asturias déclare, en recevant le prix Nobel de littérature en octobre 1967, que « Che Guevara représente l'une de nos grandes figures romantiques », tandis que Jean-Paul Sartre célèbre quelques jours plus tard « l'homm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guevara-le-che/#i_16804

INDE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Jacques POUCHEPADASS
  • , Universalis
  •  • 22 498 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Indira Gandhi, du populisme à l'autoritarisme  »  : […] À la mort de Nehru, Lal Bahadur Shastri, un vétéran du Congrès, prend la tête du gouvernement. Il se révèle un véritable chef dans la conduite de la guerre de 1965, mais il meurt en janvier 1966 à Tachkent d'une crise cardiaque lors des négociations de paix. L'establishment congressiste, que la presse appelle « le Syndicat », jette alors son dévolu sur Indira Gandhi, la fille de Nehru, qui lui se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_16804

INFANTERIE

  • Écrit par 
  • Henri de NANTEUIL
  •  • 3 156 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Guérilla et infanterie modernes »  : […] Au cours de l'après-guerre, de bons esprits considérèrent assez rapidement que les rôles jusqu'ici dévolus aux chars et à l'aviation étaient secondaires, alors qu'ils pourraient être principaux s'ils étaient employés autrement. Au lieu de servir l'infanterie, ces armes pourraient agir seules, en masse, avec des objectifs lointains, et prendre la manœuvre à leur compte, rôle qui fut assigné aux Pan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/infanterie/#i_16804

IRAK

  • Écrit par 
  • Loulouwa AL RACHID, 
  • Brigitte DUMORTIER, 
  • Philippe RONDOT, 
  • Pierre ROSSI
  •  • 29 305 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « L'Autorité provisoire de la coalition »  : […] C'est après force hésitations et maladresses que cette vacance du pouvoir est comblée avec la mise en place d'une administration civile dirigée par un diplomate de carrière, l'Américain L. Paul Bremer et comprenant plusieurs milliers de fonctionnaires, essentiellement américains et britanniques. Le 22 mai, la résolution 1483 des Nations unies met fin aux sanctions internationales et donne aux Éta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irak/#i_16804

KOIRALA GIRIJA PRASAD (1925-2010)

  • Écrit par 
  • Anne RANSON
  • , Universalis
  •  • 783 mots

Homme politique népalais d'origine indienne, Girija Prasad Koirala fut à quatre reprises Premier ministre du Népal (1991-1994, 1998-1999, 2000-2001, 2006-2008). Né en 1925 à Tedi, dans l'État indien du Bihar, Girija Prasad Koirala appartient à l'une des principales familles politiques du Népal. Ses deux frères aînés ont été chefs du gouvernement népalais : Matrika Prasad Koirala en 1951-1952 puis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/girija-prasad-koirala/#i_16804

KURDES

  • Écrit par 
  • Thomas BOIS, 
  • Hamit BOZARSLAN, 
  • Christiane MORE, 
  • Éric ROULEAU
  •  • 16 400 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les transformations de l'espace kurde depuis la guerre d'Irak »  : […] De 1999 à 2003, l'espace kurde traversa une période de calme relatif : l'appel d'Öcalan à suspendre la guérilla fut entendu par les militants du P.K.K., qui se replièrent en partie sur le Kurdistan irakien. La candidature de la Turquie à l'Union européenne, accompagnée de la levée des interdits concernant l'usage écrit et audiovisuel de la langue kurde, contribua à apaiser la situation, sans pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurdes/#i_16804

MAGHREB - Le Maghreb politique

  • Écrit par 
  • Karima DIRÈCHE
  •  • 7 437 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'Algérie et l'islamisme radical »  : […] L'Algérie des années 1980 est représentative de ces mutations sociétales et idéologiques. Le Front islamique du salut (F.I.S.) devient la principale force politique contestataire, dotée d'une légitimité électorale acquise lors des scrutins de 1990 et 1991 . Toutefois, en 1992, le gouvernement en place interrompt brutalement le processus électoral et impose l'état d'urgence. Les leaders historiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maghreb-le-maghreb-politique/#i_16804

MALAISIE

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Nathalie FAU, 
  • Denys LOMBARD
  • , Universalis
  •  • 17 179 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'« Emergency » »  : […] Le projet se heurta immédiatement à l'opposition résolue des Chinois de toutes tendances. Protestations, manifestations et grèves se multiplièrent. En juin 1948, les communistes (pratiquement tous chinois) des syndicats et du Malayan Communist Party – dont le leader était Chin Peng – déclenchèrent la grève générale. Les Britanniques, soupçonnant le M.C.P. de vouloir créer des « zones libérées » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malaisie/#i_16804

MAO ZEDONG ou MAO TSÉ-TOUNG (1893-1976)

  • Écrit par 
  • Yves CHEVRIER
  •  • 7 609 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La rupture avec l'horizon urbain (1928-1935) »  : […] Son univers politique s'est effondré : loin de se modeler sur les cadres politiques existants, l'activisme de masse doit forger les siens. L'inébranlable fidélité de Mao au P.C.C. passe désormais par cette condition : il devient un « hérétique en acte » (B. Schwartz), pour lequel la révolution doit changer de cadrage. L'horizon national est bouché par le G.M.D. ; limité par l'enclavement des dynam […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mao-zedong-mao-tse-toung/#i_16804

MARULANDA VÉLEZ MANUEL (1928 ou 1930-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 192 mots

Chef historique de la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (F.A.R.C.). De son vrai nom Pedro Antonio Marín, le plus vieux guérillero d'Amérique latine, d'origine paysanne, a passé plus d'un demi-siècle dans le maquis à lutter les armes à la main contre les pouvoirs en place. C'est en 1948, durant la guerre entre les conservateurs et les libéraux ( Violencia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-marulanda-velez/#i_16804

MEXIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL, 
  • Henri ENJALBERT, 
  • Roland LABARRE, 
  • Cécile LACHENAL, 
  • Jean A. MEYER, 
  • Marie-France PRÉVÔT-SCHAPIRA, 
  • Philippe SIERRA
  •  • 32 124 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Le conflit au Chiapas »  : […] Sur le plan de la politique intérieure, Zedillo a été confronté, dès sa prise de fonction, à la guérilla néo-zapatiste qui a éclaté dans le Chiapas le 1 er  janvier 1994, au moment même de l'entrée en vigueur de l'A.L.E.N.A. La guerre déclarée par l'Armée zapatiste de libération nationale (E.Z.L.N.) contre le gouvernement mexicain a été de courte durée (deux semaines), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mexique/#i_16804

MOZAMBIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard CALAS, 
  • Eric MORIER-GENOUD
  •  • 8 581 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un pays socialiste en guerre »  : […] En 1968-1969, le Frelimo a traversé une grave crise interne. Des factions se sont cristallisées et déchirées à propos de l'orientation politique, militaire et idéologique du mouvement. Après le départ, et parfois l'assassinat, de nombreux chefs et militants, la direction du Front est dominée par des éléments militaires et marxistes qui arriveront au pouvoir en 1975. C'est ainsi que Samora Machel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mozambique/#i_16804

NÉPAL

  • Écrit par 
  • Gilles BÉGUIN, 
  • Benoît CAILMAIL, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Luciano PETECH, 
  • Philippe RAMIREZ
  •  • 16 327 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La deuxième démocratie népalaise : naissance et échec »  : […] La pénurie engendrée par le blocus indien de 1989-1990 alliée au musellement politique qui sévit dans le royaume depuis le début des années 1960 parviennent à fédérer l’ensemble de la classe politique, qui initie un vaste mouvement contestataire en février 1990 afin d’obtenir le retour du multipartisme dans le pays. De nombreuses grèves et affrontements violents opposent les forces démocratiques a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nepal/#i_16804

NICARAGUA

  • Écrit par 
  • Marie-Chantal BARRE, 
  • David GARIBAY, 
  • Lucile MÉDINA-NICOLAS, 
  • Alain VIEILLARD-BARON
  •  • 8 794 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La période somoziste  »  : […] Placé à la tête de la Garde nationale par les États-Unis, Anastasio « Tacho » Somoza va transformer cette troupe apolitique de supplétifs en véritable milice à son service. Dans le contexte de la crise économique mondiale des années 1930, il est élu président, en 1937, face au président sortant, le libéral Juan Bautista Sacasa. Il instaure un régime d'ordre qui repose sur la Garde nationale et qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicaragua/#i_16804

OUGANDA

  • Écrit par 
  • Bernard CALAS, 
  • Odette GUITARD, 
  • Henri MÉDARD
  •  • 9 738 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Milton Obote au pouvoir »  : […] Obote revient au pouvoir avec un désir de vengeance exacerbé contre les sbires d'Amin Dada et tous ceux qui se sont opposés à lui. Le principal échec de son gouvernement est son incapacité à imposer l'ordre et la discipline dans l'armée, malgré l'aide financière du F.M.I., la coopération militaire britannique et l'envoi de contingents nord-coréens. Son armée se transforme rapidement en une bande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouganda/#i_16804

PAKISTAN

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Gilbert ÉTIENNE, 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Guy MENNESSIER
  • , Universalis
  •  • 19 646 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Le mouvement baloutche pour l'autodétermination »  : […] La population des Baloutches s'étendant sur plusieurs pays, le Pakistan, l'Iran et l'Afghanistan, leur nationalisme comporte une dimension irrédentiste. Cette idéologie se réclame d'ailleurs du royaume de Kalat qui coïncidait pratiquement au xviii e  siècle avec l'aire d'extension des populations baloutches et qui constituait une principauté de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pakistan/#i_16804

PALESTINIENNE AUTORITÉ

  • Écrit par 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Aude SIGNOLES
  • , Universalis
  •  • 28 716 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Hawatmeh »  : […] Il en va tout autrement de Nayef Hawatmeh, qui se sépare de Habache après une année de fusion dans le F.P.L.P., à la suite de combats de rues dans Ammān en janvier et février 1969. Né en 1935 à Salt, en Transjordanie, d'un milieu très modeste, il parvient à commencer des études de médecine au Caire en 1954, où il adhère au M.N.A. Son militantisme dans ce mouvement, en Jordanie, où il est petit pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autorite-palestinienne/#i_16804

PÉROU

  • Écrit par 
  • François BOURRICAUD, 
  • Albert GARCIA, 
  • Alain LABROUSSE, 
  • Évelyne MESCLIER, 
  • Valérie ROBIN AZEVEDO
  •  • 22 242 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Enlisement dans la guerre »  : […] La veille du scrutin présidentiel du 18 mai 1980, un groupe d'hommes masqués investit le village andin de Chuschi et brûle les urnes pour appeler à boycotter la consultation. Cette action passe presque inaperçue au niveau national. Cependant, elle scelle le début de la lutte armée du Parti communiste péruvien d'obédience maoïste, plus connu sous le nom de Sentier lumineux (PCP-SL). Fondé en 1964, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perou/#i_16804

PHILIPPINES

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Manuelle FRANCK, 
  • William GUÉRAICHE, 
  • Lucila V. HOSILLOS, 
  • Jean-Louis VESLOT
  • , Universalis
  •  • 21 391 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « L'occupation japonaise »  : […] Les bases philippines intégrées aux forces américaines sont bombardées le 8 décembre 1941, quelques heures après Pearl Harbor. Les troupes japonaises débarquent le 10 sur Luçon. Manille est déclarée ville ouverte le 26 décembre. Quezon s'est retiré deux jours auparavant dans la forteresse de Corregidor dans le nord-ouest du pays, d'où il part en sous-marin le 20 février 1942 pour Washington, via […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippines/#i_16804

SALVADOR EL

  • Écrit par 
  • Noëlle DEMYK, 
  • David GARIBAY
  • , Universalis
  •  • 9 390 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La guerre civile »  : […] Le 10 janvier 1981, le F.M.L.N. lance son « offensive finale ». La guerre civile commence véritablement entre le gouvernement et la guérilla. Militairement, l'offensive est un échec, et l'insurrection générale espérée n'a pas lieu. Cependant, la guérilla réussit à se replier en bon ordre dans les départements frontaliers avec le Honduras, et certaines régions montagneuses, qui vont devenir ses zo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/el-salvador/#i_16804

SURINAME

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA
  • , Universalis
  •  • 5 974 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un processus de démocratisation ? »  : […] En décembre 1984, le gouvernement de Bouterse annonça un « retour à la démocratie ». Une Assemblée nationale devait élaborer en deux ans un projet de Constitution. À la fin de 1986, toutefois, six gouvernements militaires s'étaient succédé à la tête du pays. Dans l'est du Suriname se développa à cette époque une rébellion contre la dictature de D. Bouterse, menée par Ronnie Brunswijk, un de ses a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suriname/#i_16804

TERRORISME

  • Écrit par 
  • Gérard CHALIAND, 
  • Pierre DABEZIES, 
  • Sylvia PREUSS-LAUSSINOTTE, 
  • Jean SERVIER
  •  • 13 238 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre «  Figures du terrorisme contemporain »  : […] À côté du terrorisme d'État, largement utilisé dans nombre de pays non démocratiques en butte à une contestation violente, on peut diviser au début du xxi e  siècle les organisations qualifiées de terroristes en deux catégories. D'un côté, les guérillas, telles qu'en mènent les Kurdes de Turquie du P.K.K. ou les Tigres tamouls du Sri Lanka, qui on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terrorisme/#i_16804

TIMOR ORIENTAL

  • Écrit par 
  • Françoise CAYRAC-BLANCHARD, 
  • Frédéric DURAND, 
  • Universalis
  •  • 4 716 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'occupation indonésienne »  : […] Après une « consultation » arrangée, Timor oriental est proclamé vingt-septième province d'Indonésie en 1976. Le territoire est verrouillé, la répression militaire féroce : bombardements, regroupements forcés de population dans des camps où on laisse régner la famine, tortures, viols, exécutions sommaires. Il y aura quelque 200 000 morts sur une population de 600 000 personnes, proportion terrib […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/timor-oriental/#i_16804

TURBAY JULIO CÉSAR (1916-2005)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 496 mots

Président de la Colombie de 1978 à 1982. Né le 18 juin 1916 à Bogotá, dans une famille d'émigrés libanais de classe moyenne, Julio César Turbay Ayala (surnommé Turco) étudie à l'école de commerce de Bogotá et au collège universitaire. Il siège à la Chambre des représentants de 1943 à 1949 et devient l'un des principaux chefs du Parti libéral en 1953. Nommé ministre des Mines et de l'Énergie en 195 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julio-cesar-turbay/#i_16804

TURQUIE

  • Écrit par 
  • Michel BOZDÉMIR, 
  • Ali KAZANCIGIL, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Jean-François PÉROUSE
  •  • 40 595 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « La question kurde : l'État jacobin face à une revendication identitaire »  : […] Dans la réticence de l'État turc à reconnaître la pluralité de la société, la revendication identitaire de ses citoyens d'origine kurde tient une place particulière. Comme tous les empires, l'Empire ottoman fut une mosaïque de peuples. Tirant la leçon des interventions des puissances européennes dans les affaires intérieures ottomanes, au nom de la protection des minorités chrétiennes, tout au lo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turquie/#i_16804

URIBE VÉLEZ ÁLVARO (1952- )

  • Écrit par 
  • Clément THIBAUD
  •  • 1 070 mots
  •  • 1 média

Álvaro Uribe Vélez fut le président de la Colombie de 2002 à 2010. Il est né à Medellín le 4 juillet 1952 dans une famille prospère, liée de longue date au Parti libéral (P.L.). Brillant étudiant, il obtient le titre d'avocat à l'université d'Antioquia avant d'entamer sa carrière publique en 1976. Son ascension est rapide grâce au soutien des chefs du libéralisme. À vingt-huit ans, il est directe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alvaro-uribe-velez/#i_16804

ZAPATA EMILIANO (1879 env.-1919)

  • Écrit par 
  • Annick LEMPÉRIÈRE
  •  • 882 mots
  •  • 1 média

La révolution mexicaine a fait d'Emiliano Zapata un martyr de la réforme agraire et un héros national. Sa vie se confond, pour l'essentiel, avec celle des paysans qui combattirent à ses côtés entre 1911 et 1919 pour faire reconnaître leurs droits sur la terre. Emiliano Zapata, petit propriétaire métis, réputé expert en chevaux, est né à San Miguel de Anenecuilco, un village de l'État de Morelos, s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emiliano-zapata/#i_16804

ZIMBABWE

  • Écrit par 
  • Daniel COMPAGNON, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Franck MODERNE
  • , Universalis
  •  • 16 843 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « De la Déclaration unilatérale d'indépendance au Zimbabwe indépendant »  : […] La situation de la Rhodésie est certes des plus claires sur le plan intérieur mais des plus confuses sur le plan international. La colonie est devenue rebelle à la suite de la Déclaration unilatérale d'indépendance que Londres refuse d'avaliser (mais l'utilisation de la force armée pour amener les colons à résipiscence est écartée dès 1965). Le gouvernement de Harold Wilson décide de recourir à d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zimbabwe/#i_16804

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre DABEZIES, « GUÉRILLA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerilla/