ORGE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Orge

Orge
Crédits : G. Heilman Photography, Inc.

photographie

Champ d'orge

Champ d'orge
Crédits : Andrew Sacks/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Orge : producteurs

Orge : producteurs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Orge : échanges mondiaux

Orge : échanges mondiaux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau


La production et les échanges internationaux de l’orge

L'Union européenne est de très loin le premier producteur mondial d'orge : elle réalise plus de 45 p. 100 de la production mondiale avec comme principaux pays producteurs l'Allemagne, la France, l'Espagne et le Royaume-Uni. Elle est suivie par la Russie et l'Australie. La production des « pays de la mer Noire » (notamment Russie et Ukraine) s’est développée depuis les années 2000, mais, comme dans le cas du blé, celle-ci est très irrégulière d’une année sur l’autre en raison des aléas climatiques. Dans ce contexte, les exportations ukrainiennes ont varié de près de 6 millions de tonnes en 2010 à seulement 3 millions de tonnes en 2013. Par rapport aux autres principaux pays exportateurs d’orge (parmi lesquels figurent également l’Australie, l'Argentine et le Canada), où cette céréale est produite dans des milieux bioclimatiques marqués par des vagues de sécheresse, l’Union européenne fait figure, comme pour le blé, de pôle de stabilité pour l’offre d’orge sur le marché mondial.

Orge : producteurs

Orge : producteurs

Tableau

Les principaux producteurs mondiaux d'orge (chiffres de 2013). L'Union européenne est de loin le premier pays producteur de cette céréale. La production des pays de la mer noire (dont la Russie et l'Ukraine), comme pour les autres céréales, est très variable d'une année à l'autre, en raison... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les exportations d’orge représentent environ 18 p. 100 de la production mondiale. Les principaux pays importateurs sont l'Arabie Saoudite, qui achète des orges fourragères, puis la Chine et le Japon, qui sont essentiellement acquéreurs d'orges de brasserie. Des entreprises françaises produisent aujourd’hui de l’orge en Ukraine.

Orge : échanges mondiaux

Orge : échanges mondiaux

Tableau

Les principaux exportateurs et importateurs d'orge (chiffres de 2013). Les échanges internationaux représentent environ 18 p. 100 de la production mondiale (sources : International Grains Council ; Toepfer International). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense, correspondant national de l'Académie d'agriculture de France

Classification


Autres références

«  ORGE  » est également traité dans :

CÉRÉALES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 6 239 mots
  •  • 13 médias

Le terme céréales désigne un ensemble de plantes qui sont principalement cultivées pour leurs grains riches en amidon et, très secondairement, pour les fourrages qu'elles procurent dans le cas où elles sont récoltées en vert, c'est-à-dire avant la maturation des grains. Parvenus à maturité, les grains sont principalement – pour les deux tiers de la production mondiale – consommés directement par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cereales/#i_16334

GRAMINALES

  • Écrit par 
  • Henri PRAT
  •  • 2 234 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les Festucoïdées »  : […] Parmi les Graminées, la sous-famille des Festucoïdées est la plus familière, car elle comprend d'une part les herbes des prairies s'étendant dans les régions tempérées et froides, et d'autre part les principales céréales cultivées par les Indo-Européens : blé, orge, seigle, avoine. Elle compte 85 genres et 1 800 espèces et se distingue par toute une série de caractères soit morphologiques (épille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graminales/#i_16334

HORDÉNINE

  • Écrit par 
  • Philippe COURRIÈRE
  •  • 256 mots

Alcaloïde, dont la formule brute est C 10 H 15 ON, extrait des touraillons d'orge (germes d'orge séparés du malt des brasseries). Il s'agit de l'orge Hordenum vulgare , de la famille des graminées. Léger remarqua que les infusions de touraillons d'orge donnaient des résultats satisfaisants quand on les utilisait pour le traitement de la diarrhée. Le docteur Roux observa lui a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hordenine/#i_16334

RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES - Réserves végétales

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 8 610 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Contrôle de l'utilisation des réserves »  : […] La mobilisation des réserves est liée à la réhumidification des graines. Avec celle-ci s'instaure un métabolisme actif qui est révélé par une respiration intense et une synthèse de nouvelles protéines servant à la croissance de la jeune plantule. Ces phénomènes débutent avec l'intervention d'enzymes dont l'action est déclenchée par des commandes hormonales venant en général de l'embryon. Ils ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reserves-physiologiques-reserves-vegetales/#i_16334

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Paul CHARVET, « ORGE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/orge/