ŒCUMÉNISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les ruptures

Il est évident que l'unité, si elle n'implique pas l'uniformité, ne saurait être spirituelle et invisible, pas plus que n'est invisible l'« œcuménie » qui en est la raison d'être.

C'est à partir du moment où l'on perd la perspective apostolique, missionnaire et universelle que les diversités deviennent divergences et les tensions fécondes ruptures stérilisantes : la confession de foi, résumé, à chaque époque et en chaque situation, de la compréhension de l'Évangile par l'Église, au lieu d'être comme le condensé de ce qu'elle a à communiquer, devient comme un signe distinctif d'identité jalousement affirmée et comme l'étiquette distinguant non seulement l'Église du monde, mais encore telle partie de l'Église de telle autre : au lieu de n'être que mission, l'Église se tourne vers elle-même, se définit et s'efforce de distinguer ce qui, en elle, est authentique de ce qui travestit le message originel ; la vigilance nécessaire et la fidélité à la Parole deviennent facilement introversion et raideur dogmatique. C'est ainsi que, dès le ve siècle, se constituent les grandes confessions orientales, séparées du tronc catholique, alors dominé par les Grecs et leurs spéculations sur la personne du Christ : lorsqu'en 451 le concile de Chalcédoine fixe dans une définition très élaborée la « doctrine des deux natures du Christ », on assiste à la constitution, en Églises autonomes, des communautés monophysites ; refusant l'« idole aux deux visages » qu'elle dénoncent dans la formulation conciliaire « un seul Christ en deux natures », elles proclament, avec bon nombre de nuances, l'unicité de nature en la personne du Christ, résultant d'un mélange en lui de la divinité et de l'humanité, et lui reconnaissent une nature théandrique ; de ce conflit, qui opposa principalement Alexandrie à Constantinople, sont nées certaines communautés chrétiennes existant encore aujourd'hui, telles l'Église orthodoxe copte d'Égypte, l'Église orthodoxe éthiopienne, l'Église apostolique arménienne, l'Ég [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages




Écrit par :

  • : docteur d'État en théologie, administrateur du musée Calvin de Noyon
  • : professeur des Universités, professeur d'histoire contemporaine à l'université de Lyon-II-Louis-Lumière
  • : directeur d'études émérite du groupe Sociétés, religions, laïcités au C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  OECUMÉNISME  » est également traité dans :

ANGLICANISME

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 4 368 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'anglicanisme et le mouvement œcuménique »  : […] La conférence de Lambeth de 1920 a lancé aux autres confessions chrétiennes un « Appel en faveur de l'unité ». Affirmant leur double parenté catholique et protestante, les évêques anglicans réunis présentaient la communion anglicane comme un pont entre les Églises traditionnelles et les confessions issues de la Réforme. Depuis le début du mouvement œcuménique, l'anglicanisme s'est reconnu ainsi un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglicanisme/#i_11612

ATHÉNAGORAS Ier (1886-1972) patriarche de Constantinople (1949-1972)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 593 mots
  •  • 1 média

Le patriarche Athénagoras a joué un rôle déterminant dans l'évolution contemporaine de l'Église orthodoxe et du Mouvement œcuménique. Né dans l'Épire encore ottomane, il étudia à la faculté patriarcale de Halki puis devint secrétaire de l'évêque de Monastir, en Macédoine, pendant les guerres balkaniques et la Première Guerre mondiale. Il fit ainsi l'expérience de la diversité des hommes et des tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/athenagoras-ier/#i_11612

BENOÎT XVI JOSEPH RATZINGER (1927- ) pape (2005-2013)

  • Écrit par 
  • Raymond WINLING
  •  • 2 140 mots

Le cardinal allemand Joseph Alois Ratzinger a été élu pape le 19 avril 2005 , pour succéder à Jean-Paul II sous le nom de Benoît XVI, nom qu'il a lui-même choisi, comme le veut la tradition. Son pontificat a été interrompu par l'annonce inattendue, le 11 février 2013, de sa démission motivée par le constat de son incapacité, due à une extrême faiblesse, à poursuivre son ministère. Cette renonciati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-benoit-xvi/#i_11612

BIBLE - L'étude de la Bible

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 6 431 mots

Dans le chapitre « Causes et effets du renouveau biblique »  : […] Depuis l'Antiquité chrétienne, le fait biblique considéré du point de vue quantitatif ou littéraire avait été limité au problème disciplinaire puis dogmatique du canon des Écritures. La Bible ne fut en effet longtemps que la somme organique des livres dont la « liste », ou canon , s'était trouvée définie par l'Église. À partir du concile de Trente, ce canon fut déclaré « règl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-l-etude-de-la-bible/#i_11612

CONCILE

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 5 669 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Conciliarité et œcuménicité »  : […] L'Orient orthodoxe partage dans une large mesure la conception du concile exposée ci-dessus. Il refuse cependant l'idée que l'Église de Rome puisse jouer au sein du concile un rôle déterminant. Le concile œcuménique peut, selon la conception orthodoxe, être complet sans une intervention du pape autre que sa participation à titre d'évêque de Rome ou de patriarche d'Occident. En outre, l'Église ort […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concile/#i_11612

CONGAR YVES (1904-1995)

  • Écrit par 
  • Étienne FOUILLOUX
  •  • 1 056 mots

Dans le chapitre « Un théologien œcuménique »  : […] Ordonné prêtre en 1930, le jeune théologien commence ses cours d'apologétique et d'ecclésiologie deux ans plus tard, au moment précis où Chenu accède à la régence des études. Le frère Congar s'intègre bien à l'équipe de ce dernier, dans laquelle la fidélité à saint Thomas d'Aquin ne s'accompagne d'aucune flagornerie envers sa postérité ni n'excuse aucune entorse à l'intégrité des faits, historiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yves-congar/#i_11612

CONSEIL ŒCUMÉNIQUE DES ÉGLISES, en bref

  • Écrit par 
  • Jacques-Noël PÉRÈS
  •  • 228 mots

Le rapprochement des chrétiens répond, dès la seconde moitié du xix e  siècle, à un double mouvement : confessionnel, les Églises cherchant à propager leur témoignage, mais aussi interconfessionnel, unissant dans la réflexion et l'action les chrétiens malgré les divisions confessionnelles. L'œuvre missionnaire et l'action sociale posaient ainsi la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conseil-oecumenique-des-eglises-en-bref/#i_11612

CONSEIL ŒCUMÉNIQUE DES ÉGLISES

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 678 mots

Organisme international et interconfessionnel dont le siège est à Genève et qui rassemble la quasi-totalité des Églises orthodoxes orientales et des Églises issues de la Réforme. Le Conseil œcuménique des Églises (C.O.E.) veut être une association fraternelle, chacune des Églises adhérentes restant libre et indépendante en matière de doctrine, d'organisation du culte ou de la vie de ses communauté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conseil-oecumenique-des-eglises/#i_11612

CULLMANN OSCAR (1902-1999)

  • Écrit par 
  • Jacques-Noël PÉRÈS
  •  • 924 mots

Né à Strasbourg le 25 février 1902, mort à Chamonix le 16 janvier 1999, Oscar Cullmann est l'un des théologiens luthériens les plus marquants de son siècle. Depuis son premier article (1925), par lequel il fait connaître au public français les méthodes de l'« histoire des formes » ( Formgeschichte ), jusqu'à son dernier livre sur la prière publié en 1994, l'originalité de sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oscar-cullmann/#i_11612

DÉCHRISTIANISATION

  • Écrit par 
  • Henri DESROCHE
  •  • 4 185 mots

Dans le chapitre « Désaxiologisation »  : […] On nomme axiologie un système de valeurs normatives sollicitant et entraînant des convictions. Les idéologies persuadent, les idéaux convainquent. Or, pendant des siècles les valeurs occidentales se sont identifiées aux valeurs chrétiennes : la vie quotidienne et saisonnière est encadrée dans un calendrier chrétien et, si le temps est ainsi christianisé à l'intérieur de ce calendrier, les espaces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dechristianisation/#i_11612

ECCLÉSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 5 742 mots

Dans le chapitre « Les ecclésiologies contemporaines »  : […] Les chrétiens n'accordent pas tous la même importance aux données de la constitution de l'Église reçues en droite ligne des Apôtres et de la primitive Église. Mais un consensus de plus en plus grand s'est dessiné entre les Églises au sein du mouvement œcuménique pour reconnaître que l'Église a été fondée par Jésus sur la reconnaissance de la Trinité et de Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur. S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecclesiologie/#i_11612

EUROPE - Diversité religieuse

  • Écrit par 
  • Michel MIAILLE, 
  • Kathy ROUSSELET
  •  • 11 280 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les Églises chrétiennes »  : […] Les années qui ont suivi l'effondrement du Mur de Berlin ont été marquées par de fortes incompréhensions entre les Églises de l'Est et de l'Ouest, modelées par des contextes historiques différents, et en particulier par de fortes tensions entre le Vatican et les patriarcats orthodoxes. La renaissance du conflit, spécialement en Ukraine et en Roumanie, entre les Églises orthodoxes et les Églises g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-diversite-religieuse/#i_11612

GRÂCE

  • Écrit par 
  • Georges CASALIS
  •  • 4 100 mots

Dans le chapitre « La Réforme »  : […] Au Moyen Âge, l'opposition se poursuit entre, d'une part, les semi-pélagiens, comme Vincent de Lérins, les néo-pélagiens, comme les nominalistes Occam et Biel, et, d'autre part, les représentants d'une tendance plus augustinienne comme Thomas d'Aquin, Bonaventure, Duns Scot ; mais à la Réforme le conflit rebondit avec une extrême rigueur, toute l'œuvre du moine augustinien, devenu le réformateur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grace/#i_11612

JEAN-PAUL II, KAROL WOJTYLA (1920-2005) pape (1978-2005)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PETIT, 
  • Giancarlo ZIZOLA
  •  • 6 400 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Œcuménisme et dialogue inter-religieux »  : […] Le front de l'œcuménisme enregistre également des oscillations. Dans des encycliques comme Orientale Lumen et Ut unum sint de 1995, le pape affirme le respect dû aux spécificités, aux traditions et aux structures particulières des « Églises sœurs » et reconnaît la nécessité de réviser l'absolutisme inhérent à l'exercice du primat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karol-jean-paul-ii/#i_11612

JEAN XXIII, ANGELO RONCALLI (1881-1963) pape (1958-1963)

  • Écrit par 
  • John COGLEY
  •  • 3 084 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le pontificat »  : […] En tant que cardinal, Roncalli devient immédiatement éligible à l'un des grands archevêchés italiens. Nommé patriarche de Venise à l'âge de soixante et onze ans, il pense une fois encore avoir atteint le sommet de sa carrière. Mais à la mort de Pie XII le 9 octobre 1958, il est élu pape, à l'étonnement de tous, au douzième tour de scrutin. En raison de son âge avancé, il représente manifestement u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angelo-jean-xxiii/#i_11612

KÜNG HANS (1928- )

  • Écrit par 
  • Raymond WINLING
  •  • 1 141 mots

Théologien catholique né le 19 mars 1928 à Sursee (Suisse), Hans Küng fait ses études de philosophie et de théologie à l'Université grégorienne de Rome. Il est ordonné prêtre en 1954. Tour à tour assistant à Münster (1959-1960), professeur de théologie fondamentale (1960-1963), puis de théologie dogmatique à Tübingen, il dirige depuis 1980 l'Institut de théologie œcuménique rattaché à l'université […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-kung/#i_11612

LAMBETH CONFÉRENCES DE

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 228 mots

Nom donné aux assemblées des évêques des diverses Églises anglicanes, qui sont convoquées en principe tous les dix ans à la résidence londonienne de l'archevêque de Canterbury. Ces conférences manifestent l'unité de la communion anglicane par-delà les limites nationales. La première, qui fut présidée par C. T. Longley en 1867, devait contribuer à lutter contre l'action de l'évêque de Natal, J. W.  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conferences-de-lambeth/#i_11612

MALINES CONVERSATIONS DE

  • Écrit par 
  • Étienne FOUILLOUX
  •  • 530 mots

Série d'entretiens qui se déroulèrent de 1921 à 1926 entre des anglicans et des catholiques et qui, malgré leur échec, illustrent l'histoire de l'œcuménisme. L'ébranlement intellectuel et moral provoqué par la Première Guerre mondiale a accéléré le rapprochement entre les Églises chrétiennes : le mouvement œcuménique apparaît ; orthodoxes et anglicans lancent des appels à l'unité ; Benoît XV et Pi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conversations-de-malines/#i_11612

MARGOUNIOS MAXIME (1549-1601)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 257 mots

Emmanuel Margounios (Maxime à partir de sa profession monastique en 1578) naît en Crète d'un père crétois et d'une mère vénitienne, dans un milieu où l'occupation de l'île par Venise, depuis le xiii e  siècle, permet une véritable osmose entre le monde grec et le monde latin. Formé à Padoue, il est nommé évêque de Cythère par le patriarcat de Cons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maxime-margounios/#i_11612

MARIE

  • Écrit par 
  • Hébert ROUX
  •  • 3 033 mots

Dans le chapitre « La perspective œcuménique »  : […] Le problème de Marie n'occupe évidemment pas une place centrale dans le dialogue œcuménique à l'heure actuelle. Cependant le II concile du Vatican, en refusant un traité séparé de mariologie et en incorporant un chapitre sur Marie dans la constitution sur l'Église, a ouvert une perspective nouvelle en montrant un évident souci de ne pas dissocier le thème marial de l'en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie/#i_11612

MERCIER DÉSIRÉ JOSEPH (1851-1926)

  • Écrit par 
  • Étienne FOUILLOUX
  •  • 670 mots

Archevêque de Malines, l'un des promoteurs du renouveau thomiste dès la fin du xix e siècle, ainsi que du mouvement œcuménique, notamment avec les « Conversations de Malines ». Né à Braine-l'Alleud, gros bourg du Brabant belge, dans une famille catholique aisée, Désiré Joseph Mercier, très tôt orphelin de père, fait ses études au collège Saint-Ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/desire-joseph-mercier/#i_11612

MÉTHODISME

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT
  •  • 2 944 mots

Dans le chapitre « Expansion, scissions et regroupements »  : […] Le méthodisme s'organisa selon un principe centralisateur : plusieurs sociétés locales formaient un « circuit » dirigé par deux ou trois prédicateurs itinérants et un superintendant ; le district rassemblait cinq à dix circuits. En 1784, Wesley avait nommé une « conférence » de cent prédicateurs qu'il convoqua ensuite annuellement. La grande majorité des prédicateurs étaient originellement des laï […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/methodisme/#i_11612

MISSIONS SOCIÉTÉS PROTESTANTES DE

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 1 137 mots

Au début du xix e  siècle, les divers réveils qui touchent les Églises protestantes d'Europe et d'Amérique du Nord produisent, entre autres, une reprise de l'activité missionnaire outre-mer, dans le monde « non chrétien ». (On peut évoquer à ce sujet les liens de A. H. Francke et des piétistes de Halle avec les missions aux Indes et au Groenland, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/societes-protestantes-de-missions/#i_11612

ORIENT ÉGLISES CHRÉTIENNES D'

  • Écrit par 
  • Irénée-Henri DALMAIS, 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 6 564 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le point de vue latin »  : […] En son principe, l'attitude latine se fondait sur les décisions du concile de Florence, prises solidairement : respect de l'originalité de chaque Église et des droits traditionnels de ses hiérarques, mais unanimité doctrinale, s'accommodant toutefois d'une diversité de formulations (par exemple pour le Filioque ). Cependant, dans le contexte de la Contre-Réforme, on se mit à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglises-chretiennes-d-orient/#i_11612

ORTHODOXE ÉGLISE

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT, 
  • Bernard DUPUY, 
  • Jean GOUILLARD
  •  • 23 318 mots
  •  • 2 médias

L'Église orthodoxe est l'une des trois expressions majeures du christianisme. Elle reste pourtant mal connue en Occident. Si son destin est d'une grande continuité spirituelle marquée par la fidélité aux Pères, il présente en effet d'étranges ruptures historiques, des phases d'occultation, des moments de « mort-résurrection ». À quatre reprises au moins, des forces hostiles venues d'Orient ou d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglise-orthodoxe/#i_11612

PAPAUTÉ

  • Écrit par 
  • Yves CONGAR
  •  • 5 492 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Au point de vue œcuménique »  : […] Paul VI a dit à plusieurs reprises avoir conscience d'être l'obstacle majeur sur le chemin de l'unité : alors que sa charge est un ministère de communion. Les chrétiens non catholiques romains soulèvent, à l'encontre de la papauté, des difficultés historiques et doctrinales. Pour les orthodoxes , un apôtre ne peut avoir été évêque d'un siège. Rome doit s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/papaute/#i_11612

PAUL VI, GIOVANNI BATTISTA MONTINI (1897-1978) pape (1963-1978)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 3 236 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des transformations sans doute irréversibles »  : […] Ce tableau, impressionnant, présente deux volets : d'une part, une Église qui n'est plus la même, avec sa nouvelle messe, son nouveau catéchisme, une nouvelle morale, un nouveau clergé ; d'autre part, une Église qui fond numériquement et se rétrécit comme une peau de chagrin. Il est objectif, en ce sens qu'il montre l'ampleur et la profondeur des secousses qui auront agité le catholicisme sous le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-battista-paul-vi/#i_11612

PROTESTANTISME - Problèmes contemporains

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT
  •  • 3 708 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les traditions confessionnelles face au dialogue œcuménique »  : […] Datant parfois du xvi e  siècle, les traditions confessionnelles se sont organisées depuis plusieurs décennies à un niveau international. L'Alliance baptiste mondiale, par exemple, fut fondée dès 1905. Ces diverses traditions se trouvent maintenant confrontées au problème de leur participation au dialogue œcuménique. Bien qu'elles lui soient pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protestantisme-problemes-contemporains/#i_11612

RUNCIE ROBERT A. K. (1921-2000)

  • Écrit par 
  • Suzanne MARTINEAU
  •  • 768 mots

Originaire de Crosby, près de Liverpool, Robert Alexander Kennedy Runcie y découvrit une paroisse de tradition anglo-catholique, tradition qu'il n'oublia jamais. La guerre interrompit sa première année d'études à Oxford. Il servit brillamment comme officier dans les Scots Guards, participa au débarquement en Normandie et reçut la Military Cross. Il revint à Oxford étudier l'histoire ancienne, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-a-k-runcie/#i_11612

SCHUTZ ROGER dit FRÈRE ROGER (1915-2005)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PETIT
  •  • 690 mots

Roger Schutz-Marsauche, fondateur de la communauté œcuménique de Taizé, de son nom de religion Frère Roger, a vu le jour le 12 mai 1915, en Suisse, près de Neuchâtel. Fils du pasteur Charles Schutz et d'Amélie Marsauche, française d'origine bourguignonne – protestante elle aussi –, le jeune Roger est le petit dernier d'une fratrie de sept frères et sœurs. Éduqué dans un protestantisme rigoureux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-schutz/#i_11612

SÖDERBLOM NATHAN (1866-1931)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 250 mots

Théologien luthérien et historien des religions. Né à Trönö, Söderblom fait ses études de théologie à Uppsala et à Paris où il obtient, en 1901, le doctorat en théologie. Professeur d'histoire des religions à Uppsala (1901) et à Leipzig (1912), il est nommé archevêque d'Uppsala en 1914. Vivement attiré par l'œcuménisme, il en devient l'un des promoteurs avant même la Première Guerre mondiale. Il j […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nathan-soderblom/#i_11612

SOLOVIEV VLADIMIR (1853-1900)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 1 284 mots

Dans le chapitre « Du slavophilisme à l'eschatologie »  : […] De 1874 à 1880, Soloviev publie La Crise de la philosophie occidentale , les Principes de la connaissance intégrale , la Critique des principes abstraits . Il est alors idéaliste et slavophile. Dans l'Orient non chrétien, Dieu absorbe l'homme ; dans l'Occident rationaliste, l'homme prétend se déifier par ses propres forces ; seul l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-soloviev/#i_11612

TAIZÉ COMMUNAUTÉ DE

  • Écrit par 
  • André ENCREVÉ
  •  • 716 mots

La seule communauté cénobitique d'hommes qui se soit développée au sein des Églises issues de la Réforme et, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, important centre de rencontres œcuméniques. Le fondateur et prieur de Taizé est le pasteur Roger Schutz. En 1939, alors qu'il poursuivait à Lausanne ses études à la Faculté de théologie des Églises libres du canton de Vaud, il regroupa quelques a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communaute-de-taize/#i_11612

VATICAN (IIe CONCILE DU)

  • Écrit par 
  • Roger AUBERT
  •  • 6 130 mots
  •  • 2 médias

Le II e concile œcuménique du Vatican se déroula en quatre sessions, de l'automne 1962 à l'automne 1965. Il avait été question au début du pontificat de Pie XI de reprendre le I er  concile du Vatican, interrompu en 1870 ; et quelques enquêtes préliminaires furent même faites dans ce dessein, mais le projet resta sans suite, et c'est dans une pers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vatican-iie-concile-du/#i_11612

VAUDOIS

  • Écrit par 
  • Valdo VINAY
  •  • 1 635 mots

Dans le chapitre « Les vaudois en Italie après le milieu du XIXe siècle »  : […] En 1848, les vaudois obtinrent du roi Charles Albert tous les droits civils et politiques reconnus aux autres citoyens, et, par conséquent, celui de la liberté religieuse. Ils en profitèrent pour entreprendre et pour développer toujours plus intensément leur œuvre d'évangélisation dans toute l'Italie, en commençant par Turin, puis en suivant le processus d'unification du nouvel État d'Italie deven […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaudois/#i_11612

VISSER'T HOOFT WILHELM ADOLPH (1900-1985)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 360 mots

Théologien et œcuméniste protestant, né à Haarlem (Pays-Bas), Visser't Hooft étudia à Leyde, à Birmingham puis aux États-Unis. Reçu docteur en théologie en 1924, très attiré par les problèmes sociaux et par les questions touchant l'engagement des chrétiens dans la société, Visser't Hooft est nommé successivement secrétaire (1924) de l'Alliance mondiale des unions chrétiennes de jeunes gens (Young […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-adolph-visser-t-hooft/#i_11612

WILLEBRANDS JOHANNES (1909-2006)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 176 mots

Ecclésiastique néerlandais. Ordonné prêtre en 1934, Johannes Willebrands étudie à Rome la pensée de John H. Newman, pasteur anglican converti au catholicisme en 1845, et s'engage dans l'œcuménisme. Il participe à la préparation du deuxième concile du Vatican avec le cardinal allemand Augustin Bea, créateur du Secrétariat pour l'unité des chrétiens. Ami du pasteur Wilhelm Visser't Hooft, son comp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johannes-willebrands/#i_11612

Voir aussi

Pour citer l’article

Georges CASALIS, Étienne FOUILLOUX, Jean BAUBÉROT, « ŒCUMÉNISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/oecumenisme/