ÉVÊQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Nouveau Testament mentionne un ministère d'épiscope à quatre reprises (Philippiens, I, 1 ; Actes, xx, 28 ; I Timothée, iii, 2 ; Tite, i, 7). L'analyse du terme ne permet pas de lui attribuer à ce moment le contenu qu'il acquiert par la suite, dès l'an 120, avec Ignace d'Antioche par exemple, chez qui l'évêque (du grec épiskopos, « surveillant » ou « inspecteur ») apparaît à la fois comme le premier pasteur d'une Église locale et comme celui qui la représente dans ses relations avec les autres Églises. Lorsque, en 150 environ, s'ajoute à ces traits la conviction que l'évêque, dont la fonction est désormais partout bien distincte de celle du collège des presbytres, succède aux Apôtres non comme témoin de la Résurrection ou comme fondement de l'Église, mais dans une sorte de régence qui s'exerce en elle, se trouvent établies les grandes lignes désormais invariables de la théologie de l'épiscopat.

L'évêque apparaît dans une relation originale avec la communauté à laquelle il préside (« L'évêque est dans l'Église et l'Église dans l'évêque », dit saint Cyprien). De cette insertion mutuelle saint Augustin donne une formulation différente mais frappante : « Chrétien avec vous, évêque pour vous. » Sans cette caractéristique, il n'y aurait pas d'évêque du tout, selon le droit ; ainsi le canon 6 du concile de Chalcédoine prévoit-il la nullité de toute ordination qui ne serait pas faite pour une Église déterminée. On peut, par là, comprendre l'un des fondements de la signification de l'idée de collégialité épiscopale, principale redécouverte du concile de Vatican II en ce qui concerne l'épiscopat, car tout évêque, par son ordination épiscopale, fait partie du collège des évêques. Ce collège est aussi titulaire du pouvoir suprême dans l'Église, uni hiérarchiquement au successeur de Pierre, l'évêque de Rome, et donc, selon l'adage « cum Petro et sub Petro ». Cela se manifeste d'une manière solennelle dans le concile œcumé [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  ÉVÊQUE  » est également traité dans :

ABBÉ

  • Écrit par 
  • Patrice SICARD
  •  • 1 199 mots

Le mot abbé vient vraisemblablement du syriaque abba , signifiant père, où il traduisait le respect porté à un dignitaire de la société civile ou religieuse. Du syriaque le mot passa, vers le III e siècle, dans la langue du monachisme ancien de l'Orient chrétien. On est alors en présence de deux types d'abbés. Il y a d'abord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abbe/#i_31219

ANTIQUITÉ - L'Antiquité tardive

  • Écrit par 
  • Noël DUVAL
  •  • 4 294 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Institutions et société »  : […] L'Empire, sans connaître de mutation brutale, se transforme à partir du iii e  siècle. Certes, l'unité du « monde romain » ( orbis romanus ) subsiste en principe jusqu'à l'époque de Justinien, au vi e siècle (les Byzantins garderont toujours le nom de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antiquite-l-antiquite-tardive/#i_31219

ARCHEVÊQUE

  • Écrit par 
  • Jacques PONS
  •  • 348 mots

Titre fréquemment donné dans les Églises chrétiennes à un évêque ayant sur les autres évêques d'une province une certaine juridiction, qu'il exerce en plus de son pouvoir diocésain, mais qui n'implique pas une supériorité d'ordre. L'archevêque est l'héritier des anciens évêques métropolitains, qui avaient autorité sur les différents diocèses d'une province. Pourtant, l'archiépiscopat n'a pas impli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeveque/#i_31219

AUGUSTIN saint (354-430)

  • Écrit par 
  • Michel MESLIN
  •  • 8 944 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'évêque d'Hippone »  : […] Cet amour de la vie contemplative, Augustin le sacrifia très vite, en répondant à l'appel populaire des chrétiens d'Hippone qui l'élirent pour aider leur évêque Valère, déjà âgé et qui, Grec d'origine, parlait assez mal le latin. Cinq ans plus tard, Augustin était nommé évêque coadjuteur avec promesse de succession ; en 395-396, il devenait le chef de l'Église d'Hippone et allait le rester jusqu' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/augustin/#i_31219

CANONIQUE DROIT

  • Écrit par 
  • Patrick VALDRINI
  •  • 8 001 mots

Dans le chapitre « Le droit des communautés »  : […] Le droit organise le statut de deux sortes de communautés, les communautés hiérarchiques et les communautés associatives. Ces dernières sont constituées par les fidèles eux-mêmes et structurées comme ils l'entendent. Ils ont un droit d'y appartenir librement. Les liens de l'autorité à ces communautés sont distincts selon les cas. Habituellement, les associations jouissent d'une grande autonomie d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-canonique/#i_31219

CANONISATION

  • Écrit par 
  • Joachim BOUFLET
  •  • 1 260 mots

La canonisation est, dans l'Église catholique, l'acte par lequel un personnage est proclamé officiellement saint, c'est-à-dire arrivé à l'union parfaite avec le Christ. La notion de sainteté existe dans le christianisme dès l'origine, car, « appelés par Dieu, non au titre de leurs œuvres mais au titre de son dessein et de sa grâce, justifiés en Jésus notre Seigneur, les disciples du Christ sont vé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canonisation/#i_31219

CATHÉDRALE

  • Écrit par 
  • Anne PRACHE
  •  • 914 mots
  •  • 1 média

Édifice religieux chrétien, la cathédrale est, ou a été, l'église de l'évêque d'un diocèse. L'évêque y a son siège réservé, cathedra en latin, origine du mot cathédrale. Depuis le concile de Nicée en 325, le principe de l'établissement de l'évêque dans une ville, chef-lieu de la cité romaine, a eu pour conséquence de localiser la cathédrale dans un site urbain. Les modificat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cathedrale/#i_31219

CATHOLICISME - Histoire de l'Église catholique des origines au pontificat de Jean-Paul II

  • Écrit par 
  • Jean DANIÉLOU, 
  • André DUVAL
  •  • 16 419 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'organisation de la communion chrétienne »  : […] « Là où est le Christ, là est l'Église catholique  », écrit Ignace d'Antioche († env. 107), qui le premier veut expliquer par ce mot l'universalité du salut. Cette unique Église se réalise en chaque cité dans la communion de charité fraternelle qui unit les croyants entre eux autour de l' évêque , que les lettres d'Ignace d'Antioche considèrent comme le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catholicisme-histoire-de-l-eglise-catholique-des-origines-au-pontificat-de-jean-paul-ii/#i_31219

CHANOINES RÉGULIERS

  • Écrit par 
  • Patrice SICARD
  •  • 1 611 mots
  •  • 1 média

Dès les premiers siècles de l'Église, certains évêques, soucieux de mener avec leur clergé une vie de renoncement et de perfection évangéliques, groupèrent autour d'eux les clercs attachés au service de leur église. Dans la pauvreté volontaire, ils célébraient la liturgie et s'adonnaient au ministère pastoral. Ainsi saint Augustin (mort en 431), devenu évêque d'Hippone, voulut-il « avoir avec lu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chanoines-reguliers/#i_31219

CHAPITRE, ecclésiologie

  • Écrit par 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 456 mots

Dans le langage ecclésiastique, le mot « chapitre » désigne deux institutions hétérogènes, le chapitre cathédral et le chapitre des instituts religieux. Le chapitre cathédral, composé de chanoines titulaires, représente un collège qui, outre ses fonctions liturgiques, jouait un rôle important dans la vie d'un diocèse jusqu'au second concile du Vatican : pour de nombreuses décisions, l'évêque était […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chapitre-ecclesiologie/#i_31219

CLERGÉ CONSTITUTIONNEL

  • Écrit par 
  • Bernard PLONGERON
  •  • 975 mots

Au sens strict, les « constitutionnels » ne comprennent que les fonctionnaires publics ecclésiastiques : évêques, curés et vicaires (décret du 27 nov. 1790) ; prédicateurs (27 mars 1791) ; chapelains et aumôniers d'hôpitaux et de prisons (15-17 avr.). Les « assermentés » englobent les religieux non astreints au serment de 1790 et les ralliés tardifs, y compris les jureurs de Liberté-Égalité (14 ao […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clerge-constitutionnel/#i_31219

DIOCÈSE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 475 mots

Le diocèse est le type de l'Église particulière, portion du peuple de Dieu confiée à un évêque, qui en est le pasteur propre assisté de son presbyterium. Appelé d'abord paroisse ( paroikia ), il prit le nom de diocèse (du grec dioikisis ) vers le v e - vi e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diocese/#i_31219

D'UN MONDE À L'AUTRE, NAISSANCE D'UNE CHRÉTIENTÉ EN PROVENCE (exposition)

  • Écrit par 
  • Claude SINTES
  •  • 963 mots

En 1986 s'était tenue à Lyon une exposition intitulée Les Premiers Temps chrétiens en Gaule méridionale . Puis les fouilles effectuées sur plusieurs grands sites provençaux et les recherches concernant les iii e - vi e  siècles avaient amené une perception plus fine de ces an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/d-un-monde-a-l-autre-naissance-d-une-chretiente-en-provence-exposition/#i_31219

ÉGLISE, architecture

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 8 040 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La réforme catholique et le concile de Trente »  : […] Le bouleversement spirituel des consciences fut cause de l'un des grands mouvements réformateurs de l'Église. Il aboutit, par intransigeance réciproque, à la rupture. Quel qu'ait été l'enjeu politique, pour certains États, d'une « Réforme », protestante et catholique, qui aboutit à dresser États catholiques contre États protestants, il s'agissait au départ de l'homme et de sa foi. La rigidité de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglise-architecture/#i_31219

ENLUMINURE

  • Écrit par 
  • Danielle GABORIT-CHOPIN, 
  • Eric PALAZZO
  •  • 11 847 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le pontifical et son illustration »  : […] Le pontifical, livre de l'évêque, est le mieux étudié des livres liturgiques. Créé à la fin du x e  siècle, il commence à être illustré au xi e  siècle, le point culminant de cette production peinte se situant au xiii e  siècle. Depuis la réforme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enluminure/#i_31219

ÉPISCOPALES CONFÉRENCES

  • Écrit par 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 676 mots

L'un des buts du concile de Vatican II a été de compléter l'ecclésiologie du concile qui l'avait précédé, le premier concile du Vatican — caractérisée par la défense et l'illustration de la papauté —, voire de corriger la centralisation et l'uniformité excessives qui en résultèrent. Pour cela, ce concile a poursuivi la remise en valeur non seulement théologique (par la redécouverte de la collégial […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conferences-episcopales/#i_31219

FÉBRONIANISME

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 781 mots

Stimulé par le richérisme et le jansénisme, apparenté en un certain sens au gallicanisme et au joséphisme, le fébronianisme se développa dans l'Église catholique des pays germaniques à la suite de la publication, en 1763, d'un traité intitulé De statu Ecclesiae et legitima potestate Romani pontificis, liber singularis ad reuniendos dissidentes in religione christianos compositus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/febronianisme/#i_31219

GRÉGORIENNE RÉFORME

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 701 mots

Nom donné au mouvement animé et dirigé dans la seconde moitié du xi e  siècle par la papauté, particulièrement à l'initiative du pape Grégoire VII. L'objectif proclamé de la réforme grégorienne fut de rétablir la discipline et de corriger les mœurs des clercs afin de mieux encadrer la société laïque et de faire davantage pénétrer dans les esprits […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reforme-gregorienne/#i_31219

INVESTITURES QUERELLE DES

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 476 mots

Conflit qui, au milieu du xi e  siècle, éclata entre le pape et l'empereur à propos de la pratique de l'investiture accordée aux évêques par les pouvoirs laïcs (investiture ecclésiastique). Des clercs réformateurs, désireux de lutter contre la simonie dans le clergé et contre le concubinage des prêtres, dénoncèrent alors une telle pratique comme l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/querelle-des-investitures/#i_31219

LIÈGE, ville

  • Écrit par 
  • Jean LEJEUNE, 
  • Xavier MABILLE
  •  • 6 992 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le diocèse (Xe-XIIIe s.) »  : […] Constitué durant le bas Empire romain ( civitas Tungrorum ), le diocèse de Liège engloba, au cours du haut Moyen Âge, le bassin de la moyenne et de la basse Meuse. Jusqu'en 1559, date du premier démembrement, il s'est étendu de la basse Meuse aux lisières méridionales de l'Ardenne, et de Louvain sur la Dyle jusqu'à Aix, où Charlem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liege-ville/#i_31219

MAGISTÈRE CATHOLIQUE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 279 mots

On peut appeler magistère toute autorité doctrinale, morale ou intellectuelle. Mais le terme reçoit un sens juridique, plus précisément canonique, quand on l'applique à la hiérarchie du catholicisme romain. Les responsabilités du magistère pontifical (papal et épiscopal) ont été officiellement définies au concile de Trente en 1545-1563 (constitution hiérarchique de l'Église), au I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magistere-catholique/#i_31219

MÉROVINGIENS

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG, 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 15 048 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La vie religieuse et intellectuelle »  : […] Alors que s'effondre l'Empire romain, l'Église demeure le seul soutien des populations dont l'État n'est plus à même d'assurer la défense. Choisi par le clergé et par les habitants de la civitas , l' évêque est souvent recruté parmi les familles les plus riches et appartient à la condition laïque. Les souverains mérovingiens s'attribueront la nomination des évêques, mais, afi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merovingiens/#i_31219

ORDINATION & SACREMENT DE L'ORDRE

  • Écrit par 
  • Robert CABIÉ
  •  • 555 mots

Par le sacrement de l'ordre, des baptisés reçoivent dans l'Église des fonctions déterminées au service du peuple chrétien. Ces ministères existent depuis les origines, bien qu'on ignore quelle en fut l'organisation précise à cette époque ; mais, depuis une très haute antiquité (saint Ignace d'Antioche l'affirme, au début du ii e  siècle), il s'agi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordination-et-sacrement-de-l-ordre/#i_31219

ORIENT ÉGLISES CHRÉTIENNES D'

  • Écrit par 
  • Irénée-Henri DALMAIS, 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 6 564 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Du modèle impérial aux autocéphalies »  : […] L'histoire, au cours des temps, a elle-même bouleversé la géographie dans le cadre de laquelle s'étaient au départ constituées les communautés chrétiennes avec un évêque par cité, puis une organisation modelée sur celle de l'administration impériale dans les limites des provinces autour du chef-lieu (métropole) et selon les ensembles plus vastes établis par Dioclétien (384) sous le nom de diocèses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglises-chretiennes-d-orient/#i_31219

PAROISSE, histoire

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 614 mots

À l'époque du haut Moyen Âge, la paroisse désigne le lieu de culte, l'église et, par extension, les terres dont elle est dotée par l'évêque pour sa subsistance avec les tenanciers qui y vivent et lui versent la dîme. Le recteur ou curé a la charge (la cure) des âmes de ces tenanciers qui sont tenus d'y remplir leurs devoirs de chrétiens depuis le baptême jusqu'à l'inhumation des leurs dans le cime […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paroisse-histoire/#i_31219

PAUL VI, GIOVANNI BATTISTA MONTINI (1897-1978) pape (1963-1978)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 3 236 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des transformations sans doute irréversibles »  : […] Ce tableau, impressionnant, présente deux volets : d'une part, une Église qui n'est plus la même, avec sa nouvelle messe, son nouveau catéchisme, une nouvelle morale, un nouveau clergé ; d'autre part, une Église qui fond numériquement et se rétrécit comme une peau de chagrin. Il est objectif, en ce sens qu'il montre l'ampleur et la profondeur des secousses qui auront agité le catholicisme sous le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-battista-paul-vi/#i_31219

PRÊTRE, christianisme

  • Écrit par 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 1 460 mots

Pour le christianisme ancien, comme pour les Églises orthodoxe, catholique et anglicane d'aujourd'hui, le presbytérat est, avec l'épiscopat et le diaconat, l'un des trois ministères conférés par une ordination sacramentelle pour exercer une responsabilité originale à l'égard de la parole de Dieu, de la célébration liturgique et, plus spécialement encore, de la construction de l'Église. Le vocabula […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pretre-christianisme/#i_31219

SYNODE

  • Écrit par 
  • Jean PASSICOS
  •  • 1 030 mots

Terme ecclésiastique d'origine grecque, équivalent de concile, qui est d'origine latine. Il désigne, dans les diverses Églises, une assemblée délibérante représentative au cours de laquelle sont prises les principales décisions concernant la vie de ces Églises. On peut dire que la synodalité exprime la coopération commune dans les Églises et communautés chrétiennes. Dans l'Église catholique, on ut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/synode/#i_31219

TRENTE (CONCILE DE)

  • Écrit par 
  • Jean DELUMEAU
  •  • 3 511 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les réformes disciplinaires »  : […] Au long des sessions, le concile mena de front la clarification doctrinale et la réforme de l'Église. Le point de départ de celle-ci fut, dès la V e  session, le décret sur la prédication. Donnant implicitement raison à Luther, qui, dans un sermon de 1512, avait protesté contre « le silence organisé sur la parole de Dieu ou son adultération », les pères demandèrent au cle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trente-concile-de/#i_31219

VATICAN (IIe CONCILE DU)

  • Écrit par 
  • Roger AUBERT
  •  • 6 130 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les combats décisifs : deuxième session (29 sept.-4 déc. 1963) »  : […] Tandis que la première session avait été celle des prises de contact et des premiers déblocages, la deuxième fut celle des combats décisifs, dont les plus durs furent livrés et gagnés au sein de la commission théologique. Elle fut dominée par la discussion (30 sept.-30 oct.) du nouveau schéma sur l'Église (dû au professeur louvaniste G. Philips avec la collaboration étroite d'un groupe internation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vatican-iie-concile-du/#i_31219

VICAIRE

  • Écrit par 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 582 mots

D'usage fréquent dans le langage juridique de l'Église catholique, le terme de vicaire (du latin vicarius , mot résumant l'expression qui vices gerit , « celui qui tient la place d'un autre ») désigne actuellement des fonctions très diverses. Le vicaire apostolique est un prélat relevant directement du Saint-Siège, généralement évêque, préposé à un terri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vicaire/#i_31219

Pour citer l’article

Hervé LEGRAND, « ÉVÊQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eveque/