ÉVÊQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Nouveau Testament mentionne un ministère d'épiscope à quatre reprises (Philippiens, I, 1 ; Actes, xx, 28 ; I Timothée, iii, 2 ; Tite, i, 7). L'analyse du terme ne permet pas de lui attribuer à ce moment le contenu qu'il acquiert par la suite, dès l'an 120, avec Ignace d'Antioche par exemple, chez qui l'évêque (du grec épiskopos, « surveillant » ou « inspecteur ») apparaît à la fois comme le premier pasteur d'une Église locale et comme celui qui la représente dans ses relations avec les autres Églises. Lorsque, en 150 environ, s'ajoute à ces traits la conviction que l'évêque, dont la fonction est désormais partout bien distincte de celle du collège des presbytres, succède aux Apôtres non comme témoin de la Résurrection ou comme fondement de l'Église, mais dans une sorte de régence qui s'exerce en elle, se trouvent établies les grandes lignes désormais invariables de la théologie de l'épiscopat.

L'évêque apparaît dans une relation originale avec la communauté à laquelle il préside (« L'évêque est dans l'Église et l'Église dans l'évêque », dit saint Cyprien). De cette insertion mutuelle saint Augustin donne une formulation différente mais frappante : « Chrétien avec vous, évêque pour vous. » Sans cette caractéristique, il n'y aurait pas d'évêque du tout, selon le droit ; ainsi le canon 6 du concile de Chalcédoine prévoit-il la nullité de toute ordination qui ne serait pas faite pour une Église déterminée. On peut, par là, comprendre l'un des fondements de la signification de l'idée de collégialité épiscopale, principale redécouverte du concile de Vatican II en ce qui concerne l'épiscopat, car tout évêque, par son ordination épiscopale, fait partie du collège des évêques. Ce collège est aussi titulaire du pouvoir suprême dans l'Église, uni hiérarchiquement au successeur de Pierre, l'évêque de Rome, et donc, selon l'adage « cum Petro et sub Petro ». Cela se manifeste d'une manière solennelle dans le concile œcuménique. L'évêque de Rome demeure le premier des évêques au sein du collège épiscopal. Ainsi, chaque Église locale est manifestation de l'Église entière en un lieu déterminé et son évêque est membre du collège des évêques uni au successeur de Pierre.

Les effets de cette redécouverte de l'insertion de l'évêque dans son Église locale commencent à se faire sentir en plusieurs directions. D'abord, l'épiscopat se situe désormais d'une façon plus exacte par rapport à la primauté papale, avant tout en se constituant en conférences épiscopales nationales dotées de pouvoirs juridiques. Ensuite, un effort s'est poursuivi pour abolir l'anomalie que constitue la nomination des évêques par les pouvoirs civils. De plus, des vœux se sont exprimés, en de nombreuses régions, en vue d'associer les chrétiens au choix de leur évêque, conformément à la tradition (des consultations ont été organisées dans plusieurs diocèses français sur le « profil » du futur évêque). Enfin, l'ordination épiscopale de plusieurs fonctionnaires ecclésiastiques (prélats de la curie, nonces) est ressentie comme peu fondée et comme donnant aux Églises réformées une image discutable de la succession apostolique. Cependant, si plus d'un tiers des quelque trois mille évêques de l'Église catholique sont des évêques sans diocèse, leur ordination ne soulève pas d'objection théologique, parce que la plupart du temps ce sont des évêques auxiliaires ou coadjuteurs, au service d'une Église locale.

La figure sociologique de l'épiscopat a beaucoup varié au cours des siècles. Fonction essentiellement religieuse jusqu'à l'époque constantinienne, elle commença alors à se séculariser, mouvement qui s'accentua dans le cadre de la féodalité et jusqu'au xie siècle. Ce fut de nouveau le cas à la Renaissance et au xviiie siècle, quand l'épiscopat se trouva confisqué par certaines couches sociales et politiques, telle la noblesse ; ainsi s'explique, pour une large part, le fait que l'épiscopat n'ait pu jouer un rôle actif lors de la Réforme ou de la Révolution française. À l'époque actuelle, l'évêque redevient un personnage principalement religieux, recherchant la simplicité dans le costume et la titulature, soucieux d'abord du service de l'Évangile et du peuple de Dieu, dont il est certaine [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  ÉVÊQUE  » est également traité dans :

ABBÉ

  • Écrit par 
  • Patrice SICARD
  •  • 1 199 mots

Le mot abbé vient vraisemblablement du syriaque abba , signifiant père, où il traduisait le respect porté à un dignitaire de la société civile ou religieuse. Du syriaque le mot passa, vers le III e siècle, dans la langue du monachisme ancien de l'Orient chrétien. On est alors en présence de deux types d'abbés. Il y a d'abord ces ermites, retirés dans les déserts égyptiens, à qui, en raison de leu […] Lire la suite

ANTIQUITÉ - L'Antiquité tardive

  • Écrit par 
  • Noël DUVAL
  •  • 4 295 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Institutions et société »  : […] L'Empire, sans connaître de mutation brutale, se transforme à partir du iii e  siècle. Certes, l'unité du « monde romain » ( orbis romanus ) subsiste en principe jusqu'à l'époque de Justinien, au vi e siècle (les Byzantins garderont toujours le nom de Romaioi ), mais, en pratique, l'Empire connaît des divisions, dues soit à des usurpations (cas des Empires « gaulois » et « palmyrénien » au iii e […] Lire la suite

ARCHEVÊQUE

  • Écrit par 
  • Jacques PONS
  •  • 348 mots

Titre fréquemment donné dans les Églises chrétiennes à un évêque ayant sur les autres évêques d'une province une certaine juridiction, qu'il exerce en plus de son pouvoir diocésain, mais qui n'implique pas une supériorité d'ordre. L'archevêque est l'héritier des anciens évêques métropolitains, qui avaient autorité sur les différents diocèses d'une province. Pourtant, l'archiépiscopat n'a pas impli […] Lire la suite

AUGUSTIN saint (354-430)

  • Écrit par 
  • Michel MESLIN
  •  • 8 944 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'évêque d'Hippone »  : […] Cet amour de la vie contemplative, Augustin le sacrifia très vite, en répondant à l'appel populaire des chrétiens d'Hippone qui l'élirent pour aider leur évêque Valère, déjà âgé et qui, Grec d'origine, parlait assez mal le latin. Cinq ans plus tard, Augustin était nommé évêque coadjuteur avec promesse de succession ; en 395-396, il devenait le chef de l'Église d'Hippone et allait le rester jusqu' […] Lire la suite

CANONIQUE DROIT

  • Écrit par 
  • Patrick VALDRINI
  •  • 8 014 mots

Dans le chapitre « Le droit des communautés »  : […] Le droit organise le statut de deux sortes de communautés, les communautés hiérarchiques et les communautés associatives. Ces dernières sont constituées par les fidèles eux-mêmes et structurées comme ils l'entendent. Ils ont un droit d'y appartenir librement. Les liens de l'autorité à ces communautés sont distincts selon les cas. Habituellement, les associations jouissent d'une grande autonomie d […] Lire la suite

CANONISATION

  • Écrit par 
  • Joachim BOUFLET
  •  • 1 260 mots

La canonisation est, dans l'Église catholique, l'acte par lequel un personnage est proclamé officiellement saint, c'est-à-dire arrivé à l'union parfaite avec le Christ. La notion de sainteté existe dans le christianisme dès l'origine, car, « appelés par Dieu, non au titre de leurs œuvres mais au titre de son dessein et de sa grâce, justifiés en Jésus notre Seigneur, les disciples du Christ sont vé […] Lire la suite

CATHÉDRALE

  • Écrit par 
  • Anne PRACHE
  •  • 914 mots
  •  • 1 média

Édifice religieux chrétien, la cathédrale est, ou a été, l'église de l'évêque d'un diocèse. L'évêque y a son siège réservé, cathedra en latin, origine du mot cathédrale. Depuis le concile de Nicée en 325, le principe de l'établissement de l'évêque dans une ville, chef-lieu de la cité romaine, a eu pour conséquence de localiser la cathédrale dans un site urbain. Les modifications des circonscripti […] Lire la suite

CATHOLICISME - Histoire de l'Église catholique des origines au pontificat de Jean-Paul II

  • Écrit par 
  • Jean DANIÉLOU, 
  • André DUVAL
  •  • 16 423 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'organisation de la communion chrétienne »  : […] « Là où est le Christ, là est l'Église catholique  », écrit Ignace d'Antioche († env. 107), qui le premier veut expliquer par ce mot l'universalité du salut. Cette unique Église se réalise en chaque cité dans la communion de charité fraternelle qui unit les croyants entre eux autour de l' évêque , que les lettres d'Ignace d'Antioche considèrent comme le chef de toute communauté chrétienne. Reconnu […] Lire la suite

CHANOINES RÉGULIERS

  • Écrit par 
  • Patrice SICARD
  •  • 1 611 mots
  •  • 1 média

Dès les premiers siècles de l'Église, certains évêques, soucieux de mener avec leur clergé une vie de renoncement et de perfection évangéliques, groupèrent autour d'eux les clercs attachés au service de leur église. Dans la pauvreté volontaire, ils célébraient la liturgie et s'adonnaient au ministère pastoral. Ainsi saint Augustin (mort en 431), devenu évêque d'Hippone, voulut-il « avoir avec lu […] Lire la suite

CHAPITRE, ecclésiologie

  • Écrit par 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 456 mots

Dans le langage ecclésiastique, le mot « chapitre » désigne deux institutions hétérogènes, le chapitre cathédral et le chapitre des instituts religieux. Le chapitre cathédral, composé de chanoines titulaires, représente un collège qui, outre ses fonctions liturgiques, jouait un rôle important dans la vie d'un diocèse jusqu'au second concile du Vatican : pour de nombreuses décisions, l'évêque était […] Lire la suite

Les derniers événements

8 décembre 2018 Algérie. Béatification de religieux assassinés.

Dix-neuf religieux, dont l’évêque d’Oran Pierre Claverie et les sept moines de Tibéhirine, tous assassinés dans le pays entre 1994 et 1996, durant la période de terrorisme islamiste, sont béatifiés lors d’une cérémonie rassemblant à Oran catholiques et musulmans. […] Lire la suite

11 avril 2018 Vatican – Chili. Lettre du pape François aux évêques chiliens.

En janvier, lors de sa visite au Chili, le pape avait créé une polémique en prenant la défense de l’évêque d’Osorno, Juan Barros, qu’il avait nommé en 2015 et que plusieurs personnes accusaient d’avoir couvert des agressions sexuelles commises par un prêtre. De retour à Rome, François avait dépêché deux émissaires au Chili, chargés de collecter des témoignages. […] Lire la suite

9-25 février 2018 Belgique. Interpellation controversée de sans-papiers dans les locaux d'une association.

Cette opération suscitera de vives réactions dans l’ensemble du monde culturel, ainsi que de la part du bourgmestre de Bruxelles Philippe Close (Parti socialiste), du ministre flamand de la Culture Sven Gatz (Libéraux et démocrates flamands), de son homologue de la Fédération Wallonie-Bruxelles Alda Greoli (Centre démocrate humaniste) et de l’évêque de Liège Jean-Pierre Delville. […] Lire la suite

16-30 janvier 2018 Vatican – Chili – Pérou. Visite du pape François en Amérique du Sud axée sur la pédophilie dans l'Église.

Le 18, le pape qualifie de « calomnies » les accusations portées contre Mgr Juan Barros, qu’il a ordonné évêque d’Osorno en janvier 2015. Mgr Juan Barros est accusé d’avoir couvert les actes d’un prêtre pédophile, Fernando Karadima, suspendu de ses fonctions sacerdotales en février 2011. Le 20, alors que François est en visite au Pérou, le cardinal américain Sean Patrick O’Malley, archevêque de Boston et chef de la Commission pontificale pour la protection des mineurs, affirme comprendre que la déclaration du pape ait choqué les victimes des prêtres pédophiles. […] Lire la suite

6 avril 2017 France. Démission de l'évêque de Dax.

La Conférence des évêques de France annonce que le pape François a accepté la démission de l’évêque de Dax, Mgr Hervé Gaschignard, que ce dernier a présentée sur la « suggestion » du représentant en France du Saint-Siège. Elle fait état, pour l’expliquer, de « rumeurs » sur des « attitudes pastorales inappropriées » envers des jeunes. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Hervé LEGRAND, « ÉVÊQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/eveque/