MERCOSUR ou MERCOSUL (Marché commun du Sud)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Mercosur ou Mercosul (Marché commun du Sud)

Mercosur ou Mercosul (Marché commun du Sud)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

1989 à 1999. Le monde contemporain

1989 à 1999. Le monde contemporain
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo


Le traité d'Asunción, signé le 26 mars 1991 dans la capitale paraguayenne par les présidents d'Argentine, du Brésil, du Paraguay et de l'Uruguay, par lequel ces quatre pays de l'Amérique du Sud décidaient de constituer un marché commun, instaurait un processus d'intégration économique. Il est entré en vigueur le 31 décembre 1994. Ce Marché commun du Sud (Mercado común del Sur – Mercosur, en espagnol –, Mercado común do Sul – Mercosul, en portugais) parachevait le rapprochement entamé en novembre 1985 entre l'Argentine et le Brésil, à la suite de la restauration de la démocratie opérée dans les deux pays en 1984 et 1985. En 2006, le Venezuela devint le cinquième membre permanent de l'organisation. Le Chili et la Bolivie ont rejoint en 1996 l'organisation en tant que membres associés, puis le Pérou en 2003, la Colombie et l'Équateur en 2004.

Mercosur ou Mercosul (Marché commun du Sud)

Mercosur ou Mercosul (Marché commun du Sud)

Dessin

Membres permanents : Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay, Venezuela (suspendu). Pays associés : Bolivie, Chili, Colombie, Équateur, Guyana, Pérou, Suriname. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1989 à 1999. Le monde contemporain

1989 à 1999. Le monde contemporain

Vidéo

Effondrement des régimes communistes. Mondialisation. Regroupements régionaux. Poussées nationalistes.L'éclatement de l'U.R.S.S. et du bloc communiste marque de façon déterminante la fin du XXe siècle.La destruction du Mur de Berlin, en 1989, fait office d'événement symbolique qui a pour... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les mécanismes d'intégration prévus par le traité s'inspirent de ce que l'on appelle le « régionalisme ouvert ». Tous les efforts d'intégration de ces dernières années s'inscrivent dans cette nouvelle stratégie adoptée par les pays latino-américains, qui mise sur la libéralisation commerciale et la réinsertion compétitive dans le marché mondial. Le Mercosur respecte les principes de l'Organisation mondiale du commerce et participe des tendances actuelles à négocier des accords entre régions ou zones d'intégration.

Le marché commun est fondé sur la réciprocité des droits et des obligations entre les États membres et s'est donné plusieurs objectifs : la libre circulation des biens, services et facteurs de production entre les pays membres ; la mise en place d'un tarif douanier externe commun ; l'adoption d'une politique commerciale commune vis-à-vis des pays tiers ou des groupements d'États ; la coordination des posit [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : enseignant au Centre d'études ibériques et latino-américaines appliquées de l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification


Autres références

«  MERCOSUR ou MERCOSUL (Marché commun du Sud)  » est également traité dans :

AMÉRIQUE LATINE - Évolution géopolitique

  • Écrit par 
  • Georges COUFFIGNAL
  •  • 7 468 mots

Dans le chapitre « Naissance de diplomaties autonomes »  : […] En 1982, la dictature militaire au pouvoir en Argentine cherche à reconquérir une légitimité contestée en envahissant les îles Malouines dont l'Argentine revendiquait la souveraineté depuis toujours. On connaît la réaction de Margaret Thatcher, qui envoya une véritable armada pour reconquérir ces îles inhospitalières. La plupart des pays européens et les États-Unis soutinrent la Grande-Bretagne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-latine-evolution-geopolitique/#i_7957

ARGENTINE

  • Écrit par 
  • Romain GAIGNARD, 
  • Roland LABARRE, 
  • Luis MIOTTI, 
  • Carlos QUENAN, 
  • Jérémy RUBENSTEIN, 
  • Sébastien VELUT
  •  • 35 811 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Stabilité économique et Mercosur  »  : […] Sur le plan économique également, Kirchner poursuit dans une large mesure la politique de son prédécesseur. Qualifiée de « néo-développementalisme », par le sociologue argentin Julio Godio, en référence au plan économique mené par l'ancien président Arturo Frondizi à la fin des années 1950, celle-ci rompt avec le dogme de la parité entre le peso et le dollar et se présente comme une alliance entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/argentine/#i_7957

BOLIVIE

  • Écrit par 
  • Virginie BABY-COLLIN, 
  • Jean-Pierre BERNARD, 
  • Jean-Pierre LAVAUD
  • , Universalis
  •  • 11 759 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Enclave ou carrefour : vers une intégration régionale sud-américaine ? »  : […] Le sentiment national bolivien s'est construit sur le ressentiment à l'égard des pays voisins, au profit desquels la Bolivie a perdu plus d'un million de kilomètres carrés (54 p. 100 de son territoire) entre l'indépendance en 1825 et la guerre du Chaco (1932-1935), dont son accès à la mer, source d'une blessure profonde réactivée par la célébration annuelle du día […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bolivie/#i_7957

ÉCONOMIE MONDIALE - 1995 : vers une redistribution des ressources mondiales

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 6 188 mots

Dans le chapitre « Amérique latine : l'intégration à petits pas »  : […] L'intégration latino-américaine, pour sa part, a marqué le pas en 1995. La dynamique de l'intégration s'est nettement ralentie en Amérique latine, à commencer par celle dont était porteuse l'A.L.E.N.A. (Accord de libre-échange nord-américain), qui semble avoir perdu son pouvoir d'attraction pour les autres pays de la région. Certains observateurs y ont vu la conséquence d'un désenchantement de mi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1995-vers-une-redistribution-des-ressources-mondiales/#i_7957

ÉCONOMIE MONDIALE - 1994 : l'assainissement à mi-parcours

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 5 984 mots

Dans le chapitre « L'Amérique latine et l'intégration »  : […] L'ensemble des pays latino-américains a poursuivi en 1994 les progrès enregistrés dans les années précédentes grâce à l'assainissement financier chez les principaux d'entre eux, à de nouvelles avancées pour la restructuration de la dette et au retour des capitaux privés. La croissance — 3,7 p. 100, contre 3,2 p. 100 en 1993 — a été la plus élevée depuis huit ans. Le P.I.B. par habitant, après une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1994-l-assainissement-a-mi-parcours/#i_7957

ÉCONOMIE MONDIALE - 1992 : vers un nouveau modèle de croissance?

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 7 238 mots

Dans le chapitre « Difficile intégration en Amérique latine »  : […] Les problèmes sont passés de l'endettement aux échanges, constate un rapport du Système économique latino-américain (S.E.L.A.), publié au début de novembre 1992. Les pays de la région ont en effet été pénalisés par la récession qui se prolongeait aux États-Unis, leur principal débouché, et en Europe. Ces difficultés ont affecté la dynamique de l'intégration régionale sur laquelle ils comptaient po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1992-vers-un-nouveau-modele-de-croissance/#i_7957

ÉCONOMIE MONDIALE - 1991 : une économie convalescente

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 8 560 mots

Dans le chapitre « Les progrès de l'intégration en Amérique latine »  : […] Les ambitions de George Bush ne se sont pas limités à cette zone de libre commerce « de l'Arctique à Acapulco ». Son projet d'Entreprise pour l'initiative des Amériques (E.I.A.), annoncé le 27 juin 1990, visait à étendre le libre-échange aux deux Amériques, tout en codifiant les questions relatives aux investissements et à l'endettement. Moyennant l'engagement des pays partenaires d'ouvrir leurs m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1991-une-economie-convalescente/#i_7957

OLÉAGINEUX

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 7 291 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les marchés : principaux importateurs et principaux exportateurs »  : […] Trois marchés distincts – celui des graines, celui des tourteaux et celui des huiles – coexistent. Ils ont connu une progression rapide depuis le début du xxi e  siècle : les échanges mondiaux de graines oléagineuses ont presque doublé, passant de 60 millions de tonnes en 2000 à 106 millions de tonnes en 2012 ; ceux de tourteaux d’oléagineux ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oleagineux/#i_7957

PARAGUAY

  • Écrit par 
  • Rubén BAREIRO-SAGUIER, 
  • Renée FREGOSI, 
  • Sylvain SOUCHAUD
  •  • 13 245 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les déséquilibres du développement »  : […] L'intégration au Marché commun du Sud (Mercosur) en 1991 et la démocratisation de la fin des années 1990 vont consolider le processus de modernisation de la seconde moitié du xx e  siècle ; l'évolution positive d'indicateurs clés, tels que la mortalité infantile, l'espérance de vie à la naissance, l'alphabétisation, confirme cette tendance. Néanm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paraguay/#i_7957

URUGUAY

  • Écrit par 
  • Éric FOULQUIER, 
  • Georges FOURNIAL, 
  • Maria Laura REALI
  •  • 7 692 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le réformisme des années 1990 »  : […] Les années 1990 se caractérisèrent par une série de réformes, inspirées du Consensus de Washington, pour libéraliser les mouvements de capitaux. La présidence de Luis Alberto Lacalle (1990-1995) inaugurait cette période, avec la victoire du parti Nacional qui obtenait 38,9 p. 100 des suffrages aux élections du 26 novembre 1989. Les partis Colorado, Frente Amplio et Por el gobierno del pueblo (soc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uruguay/#i_7957

VENEZUELA

  • Écrit par 
  • Virginie BABY-COLLIN, 
  • Véronique HÉBRARD
  • , Universalis
  •  • 14 164 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Paradoxes de la géopolitique vénézuélienne »  : […] La fin du xx e et le début du xxi e  siècle sont synonymes de nouvelles orientations en termes de géopolitique, notamment avec la tentative de diversification des partenaires économiques, dans une quête de moindre dépendance aux États-Unis, avec la création de nouvelles alliances commerciales iné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venezuela/#i_7957

Pour citer l’article

Liliana GALVEZ, « MERCOSUR ou MERCOSUL (Marché commun du Sud) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mercosur-mercosul/