MALADIE DE LYME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La tique vectrice du genre Ixodes

Les tiques appartiennent à l’ordre des Acariens et, avec les araignées et les scorpions, à la classe des Arachnides. Les tiques ont un aspect globuleux avec un capitulum (partie antérieure du corps) qui comprend deux pédipalpes (organes sensoriels) et les pièces piqueuses : un hypostome denticulé et deux chélicères qui découpent la peau. En ce sens, elles diffèrent des insectes par une absence de segmentation entre tête, thorax et abdomen et par leurs quatre paires de pattes aux stases nymphe et adulte ; trois paires de pattes pour les larves (trois pour les Insectes).

Rostre de tique (Ixodes ricinus)

Photographie : Rostre de tique (Ixodes ricinus)

Photographie

Sur ce cliché colorisé de la partie avant d'une tique (vue ventrale réalisée en microscopie électronique à balayage), on voit distinctement les pièces buccales refermées de l'animal. Les aspérités de ces pièces permettent de perforer la peau et de dilacérer l'espace sous-dermique,... 

Crédits : David Gregory & Debbie Marshall/ Wellcome Library ; CC-BY

Afficher

Les tiques sont divisées en trois familles.

– Les Argasidae ou tiques molles, dont Argas et Ornithodoros constituent les principaux genres, sont caractérisées par un tégument mou et des pièces piqueuses terminales, Ces tiques prennent des repas sanguins courts mais fréquents et transmettent les espèces de Borrelia agents de fièvres récurrentes. Elles sont nocturnes.

– Les Ixodidae ou tiques dures sont caractérisées par un tégument sclérifié, la présence d’un écusson dorsal ou scutum, et des pièces piqueuses terminales. Les genres les plus fréquents sont Ixodes, Dermacentor, Rhipicephalus, Hyalomma et Amblyomma. Elles prennent des repas sanguins importants de plusieurs jours. Elles sont plutôt diurnes.

Tique femelle (Ixodes ricinus), vue ventrale

Photographie : Tique femelle (Ixodes ricinus), vue ventrale

Photographie

On a rapporté sur cette photographie prise au microscope à balayage électronique le nom des différents appendices que la tique Ixodes ricinus femelle utilise pour se déplacer et se nourrir. 

Crédits : David Gregory & Debbie Marshall/ Wellcome Collection; CC-BY

Afficher

– Les Nutalliellidae ne comprennent qu’une seule espèce décrite à ce jour (McCoy et Boulanger, 2016).

Le vecteur de la borréliose de Lyme appartient au complexe d’espèces Ixodes ricinus. Selon le lieu géographique, différentes espèces d’Ixodes sont impliquées. En Europe occidentale, il s’agit d’I. ricinus tandis qu’en Asie I. persulcatus est impliquée. En Europe centrale, les deux espèces se superposent. Aux États-Unis, I. scapularis est impliquée dans la transmission de la maladie sur la côte est et le Centre tandis que I. pacificus sévit sur la côte ouest.

Les Ixodes ne vivent pas dans les habitations humaines, trop sèches pour leur cycle biologique, mais à l’air libre et dans des nids (oiseaux, hérissons...). Elles se nourrissent e [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages

Médias de l’article

Principales maladies transmises par les tiques

Principales maladies transmises par les tiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Borrelia burgdorferi

Borrelia burgdorferi
Crédits : à gauche : eye of Science/ SPL France; à droite : Université de Strasbourg, centre national de référence des Borrélia

photographie

Rostre de tique (Ixodes ricinus)

Rostre de tique (Ixodes ricinus)
Crédits : David Gregory & Debbie Marshall/ Wellcome Library ; CC-BY

photographie

Tique femelle (Ixodes ricinus), vue ventrale

Tique femelle (Ixodes ricinus), vue ventrale
Crédits : David Gregory & Debbie Marshall/ Wellcome Collection; CC-BY

photographie

Afficher les 8 médias de l'article


Écrit par :

  • : maître de conférences en parasitologie, université de Strasbourg, entomologiste médicale au Centre national de référence Lyme

Classification

Autres références

«  MALADIE DE LYME  » est également traité dans :

ACARIENS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis CONNAT, 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 6 633 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Acariens et maladies »  : […] Les acariens sont à l'origine de nombreuses maladies ou nuisances chez l'homme, les animaux et les plantes. Chez l'homme, les deux maladies les plus connues sont la maladie de Lyme et la gale. La première, rencontrée essentiellement dans les zones tempérées, est une infection bactérienne dont les atteintes chroniques peuvent être redoutables. Elle est propagée par les tiques qui transmettent, lor […] Lire la suite

BURGDORFER WILLY (1925-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 447 mots

Wilhelm (Willy) Burgdorfer est un chercheur américain né à Bâle, en Suisse, le 27 juin 1925. Il est surtout connu pour avoir découvert en 1981 la bactérie responsable de la maladie de Lyme, une infection propagée par les tiques, un spirochète plus tard baptisé Borrelia burgdorferi en son honneur. Wilhelm Burgdorfer obtient des doctorats de zoologie, parasitologie et bactériologie à l’universi […] Lire la suite

MALADIES INFECTIEUSES ÉMERGENTES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 8 018 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Protection de la nature et maladies à tiques »  : […] La maladie de Lyme est un autre exemple de maladie dont le caractère de nouveauté est ambigu. Elle fait partie du groupe des maladies à tiques (tularémie, diverses borrélioses dont la maladie de Lyme, etc.) provoquées par des bactéries hébergées par les tiques et transmises lorsque ces dernières s’accrochent sur la peau pour un repas de sang . La maladie elle-même est connue depuis la fin du xix e […] Lire la suite

SURVEILLANCE DES INSECTES VECTEURS

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 3 405 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une surveillance au plus près du terrain »  : […] En Europe, une des principales maladies vectorielles humaines est liée aux tiques : il s’agit de la maladie de Lyme (dont l’agent responsable est la bactérie Borrelia burgdorferi ). En France l’Anses, via son laboratoire de santé animale de Maisons-Alfort, étudie à la fois les tiques et les agents pathogènes qu’elles transmettent, afin de les identifier, de les caractériser et d’élaborer des stra […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Nathalie BOULANGER, « MALADIE DE LYME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-lyme/