Rhumatologie


ALGODYSTROPHIE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 139 mots

Syndrome douloureux ostéoarticulaire accompagnant un remaniement du tissu osseux provoqué par des causes diverses : traumatisme violent (fracture), microtraumatismes (exercice de certaines professions), immobilisation d'un membre pour des raisons thérapeutiques (traitement d'une entorse) ou dans des circonstances pathologiques (suites de paralysie). La région atteinte par l'algodystrophie est le s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/algodystrophie/#i_0

BOUILLAUD MALADIE DE ou RHUMATISME ARTICULAIRE AIGU

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 535 mots

Sous le terme de maladie de Bouillaud ou rhumatisme articulaire aigu, on regroupe un ensemble de manifestations pathologiques, articulaires ou non articulaires, faisant suite à une infection par un streptocoque du groupe A. Un mécanisme immunologique non entièrement élucidé semble à l'origine de cette maladie qui ne se produit que chez un petit nombre des sujets touchés par le streptocoque. La mal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouillaud-rhumatisme-articulaire-aigu/#i_0

CANAL CARPIEN SYNDROME DU

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS
  •  • 368 mots

Le canal carpien est un défilé fibro-osseux situé entre la paume de la main et le poignet ; il est limité en arrière par le carpe et en avant par le ligament annulaire. Dans ce canal inextensible vont vers la main les tendons fléchisseurs et leur gaine, entourant le nerf médian qui véhicule la sensibilité cutanée des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndrome-du-canal-carpien/#i_0

CHONDROCALCINOSE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 404 mots

Maladie « métabolique » caractérisée, au niveau des cartilages articulaires, par des calcifications (dépôt de microcristaux de pyrophosphate de calcium) visibles sur des radiographies, à partir de la cinquantaine, car cette affection augmente de fréquence avec l'âge de telle sorte que 25 p. 100 des octogénaires sont frappés. Sur le plan clinique, on peut observer des troubles de type arthritique ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chondrocalcinose/#i_0

CONNECTIVITES

  • Écrit par 
  • Ladislas ROBERT
  •  • 1 764 mots

On désigne par le terme connectivite ou collagénose un ensemble de maladies ou de syndromes qui touchent plus particulièrement certains tissus riches en matrice intercellulaire (tissus conjonctifs). Le terme connectivite évoque un processus inflammatoire (...ite) touchant des tissus conjonctifs et le te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/connectivites/#i_0

DÉCALCIFICATION

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS
  •  • 577 mots

Ce terme imprécis et très souvent « galvaudé » désigne une diminution de la minéralisation osseuse. On ne l'emploie guère dans le langage médical, car il est trop général, alors que tous les efforts tendent à préciser la nature et la cause des « décalcifications du squelette ». Pour plus de clarté, on distinguera les décalcifications en formes généralisées, qui évoquent des maladies diffuses, méta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decalcification/#i_0

DORSALGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS
  •  • 251 mots

Le mal de dos est une cause très fréquente de consultation en rhumatologie et/ou en médecine générale. Souvent, les malades confondent colonne vertébrale et dos, si bien qu'il faut d'abord leur faire préciser le siège exact de leurs douleurs, plus souvent lombaires que dorsales proprement dites.Le rachis dorsal peut devenir douloureux à tous les âges de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dorsalgie/#i_0

ÉPAULE-MAIN SYNDROME

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS
  •  • 426 mots

Le syndrome épaule-main (Steinbrocker, 1947) est le nom souvent donné à l'algodystrophie réflexe du membre supérieur, décrite par Ravault en 1946. Ce syndrome paraît correspondre à un dérèglement vaso-moteur localisé lié à des facteurs nombreux et évoluant, généralement en deux périodes d'aspect clinique différent, vers la guérison à peu près totale.L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndrome-epaule-main/#i_0

ÉPICONDYLITE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS
  •  • 282 mots

L'épicondyle est une saillie osseuse située à la face externe de l'extrémité inférieure de l'humérus. De nombreux muscles s'y insèrent, jouant un rôle dans la prono-supination et les mouvements de la main et des doigts.L'épicondylite ou épicondylalgie est due à de petites ruptures musculaires au sein des insertions tendin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epicondylite/#i_0

ÉPIPHYSITES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS
  •  • 378 mots

On entend par épiphysites les affections des points d'ossification cartilagineux du squelette en période de croissance. Le plus souvent, il s'agit de points d'ossification tardive, concernant les extrémités des membres, certains points d'insertion musculaire (tubérosité antérieure du tibia) et le pourtour des corps v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epiphysites/#i_0

FIBROMYALGIE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 494 mots

Étymologiquement douleur des fibres musculaires [du latin fiber (fibre), et du grec myos (muscle) et algos (douleur)], le mot fibromyalgie, francisation de l'anglais fibromyalgia, s'est substitué au début des années 1990 au « syndrome polyalgique idiopathique diffus » créé par Ka […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fibromyalgie/#i_0

GOUTTE MALADIE

  • Écrit par 
  • Antoine RYCKEWAERT
  •  • 3 159 mots

Dans le chapitre «  Symptomatologie et évolution »  : […] La goutte se traduit, d'une part, par des arthrites aiguës fluxionnaires, appelées crises de goutte ou accès goutteux, qui se reproduisent à intervalles plus ou moins longs ; d'autre part, par des dépôts d'acide urique (plus exactement d'urate de sodium) dans les articulations, mais aussi sous la peau et dans les re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-goutte/2-symptomatologie-et-evolution/

HANCHE

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Jean JUDET, 
  • Henri JUDET
  •  • 2 401 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Pathologie non traumatique »  : […] Les affections non traumatiques sont congénitales, ou acquises.L'affection congénitale la plus courante est la luxation bilatérale que l'on doit déceler dès la naissance car elle est alors justiciable d'un traitement simple (maintien des membres inférieurs en abduction et rotation externe). Elle revêt volontiers un caractère familial.Parm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hanche/3-pathologie-non-traumatique/

HERNIE DISCALE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 318 mots

Glissement du noyau gélatineux d'un disque intervertébral à la suite d'un trouble mécanique éventuellement associé à de légères anomalies anatomiques. La masse expulsée hors du disque intervertébral est suffisamment consistante pour exercer une compression sur les tissus mous voisins, et notamment sur les racines nerveuses logées dans le canal rachidien. Les hernies discales se produisent dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hernie-discale/#i_0

HYDARTHROSE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 98 mots

Épanchement liquidien non sanglant et non purulent survenant dans la cavité synoviale d'une articulation. L'hydarthrose se rencontre aussi bien dans les traumatismes que dans les rhumatismes dégénératifs ou inflammatoires ; elle est sans conséquence propre mais l'augmentation de volume de l'articulation touchée témoigne, de manière souvent spectaculaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hydarthrose/#i_0

LOMBALGIE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 133 mots

Syndrome aigu caractérisé par une contracture douloureuse des muscles lombaires, la lombalgie se produit en règle générale à l'occasion d'une maladie infectieuse bénigne (infection saisonnière, par exemple).Le blocage de tout mouvement dans la région atteinte persiste souvent pendant plusieurs jours. En immobilisant les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lombalgie/#i_0

LYME MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Michel RUEL
  •  • 884 mots
  •  • 1 média

Transmise essentiellement par morsure de tique, la maladie de Lyme est due à l'infection de l'organisme par une bactérie sensible à la pénicilline, le spirochète Borrelia burgdorferi. Comme la syphilis, la maladie de Lyme évolue en trois phases : les graves lésions chroniques de la phase tertiaire peuvent être prévenues par un traitement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-lyme/#i_0

OS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS, 
  • Armand de RICQLÈS
  • , Universalis
  •  • 15 931 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les maladies des os »  : […] Le squelette humain est un système complexe, formé d'un tissu conjonctif, à cellules hautement différenciées, assurant des fonctions mécaniques, métaboliques et hématopoïétiques fondamentales. Sa croissance met en jeu des processus d'organisation tissulaire et d'incitation hormonale très précis.Les maladies du squelette sont de nature très variée ; elles peuvent être la conséquence d'une affection […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/os/3-les-maladies-des-os/

OSTÉOMYÉLITES

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 256 mots

Infection osseuse due à un germe pyogène banal, le plus souvent staphylocoque, véhiculé par le sang. Les ostéomyélites ont habituellement un début aigu, particulièrement chez l'enfant. Elles touchent spécialement l'extrémité inférieure du fémur, l'extrémité supérieure du tibia ou de l'humérus, le maxillaire supérieur. Elles sont toujours extra-articulaires, sauf l'ostéomyélite de la hanche du nour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/osteomyelites/#i_0

OSTÉOPHYTE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 95 mots

Formation osseuse juxta-articulaire exubérante, paraissant souvent prolonger la surface cartilagineuse vers l'extérieur ; elle se rencontre surtout dans les rhumatismes dégénératifs (arthrose). Au niveau de la partie supérieure de la colonne vertébrale, les ostéophytes, qui réalisent l'aspect radiologique classique du « bec de perroquet », peuvent comprimer les éléments nerveux contigus : on a dém […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/osteophyte/#i_0

POLYARTHRITE RHUMATOÏDE

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 422 mots

L'ancienne dénomination de la polyarthrite rhumatoïde mettait l'accent sur la chronicité et la progressivité de cette affection ostéoarticulaire redoutable : on parlait de polyarthrite chronique évolutive. La pharmacopée proposait des sels d'or et, arme ultime, la corticothérapie, hélas difficile à manier. Or, dans le traitement des formes sévères de la polyarthrite rhumatoïde qui entraînent une i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polyarthrite-rhumatoide/#i_0

POTT MAL DE

  • Écrit par 
  • Marie-Christine STÉRIN
  •  • 224 mots

Localisation vertébrale antérieure du bacille tuberculeux ; elle fait suite à une primo-infection avec dissémination hématogène de ce bacille. Le mal de Pott peut toucher n'importe quel étage du rachis : cervical, dorsal, lombaire. Il s'agit généralement d'une spondylodiscite, c'est-à-dire d'une atteinte du disque intervertébral, des plateaux vertébraux adjacents et des corps vertébraux sus- et so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mal-de-pott/#i_0

RACHITISME

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 236 mots

Le rachitisme simple correspond à une carence en vitamine D (forme D3 ou cholécalciférol) chez le nourrisson et l'enfant. Le diagnostic en est aisé, après constatation clinique et radiologique de lésions osseuses au niveau du crâne, des poignets, des chevilles et des jonctions chondro-costales, avec hypotonie musculaire. Dans cette forme banale, le traitement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rachitisme/#i_0

RHUMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • André-Paul PELTIER
  •  • 6 185 mots

En grec puis en latin, le mot rheuma signifie flux, écoulement. Le mot « rhume » qui en est directement issu est particulièrement bien adapté à la condition pathologique qu'il désigne puisque la caractéristique majeure de cette affection est l'écoulement nasal. Dans le cas des rhumatismes, l'adaptation est moins parfaite car une partie des rhumatismes seulement se caractérisent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhumatologie/#i_0

SPONDYLOLISTHÉSIS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS
  •  • 306 mots

On appelle spondylolisthésis le glissement en avant d'une vertèbre, généralement L4 ou L5, sur la vertèbre sous-jacente (du grec olisthèsis, glissement). Fréquent et souvent latent, le spondylolisthésis témoigne de l'absence (congénitale) ou de l'allongement (acquis ou dégénératif) de l'élément de l'arc postérieur responsable de la stabilité intervertébrale, l'isthme, que montr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spondylolisthesis/#i_0

TENDINITES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS
  •  • 385 mots

Maladies fréquentes, très médiatisées dans le monde sportif, plus discrètement douloureuses dans le monde du travail, les tendinites comportent deux variétés essentielles :– les tendinites d'insertion, ruptures partielles, qui siègent sur le périoste et la partie adjacente du tendon ou des lames aponévrotiques musculaires ;– les ténosynovites, maladies des g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tendinites/#i_0

TORTICOLIS

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 106 mots

Contracture douloureuse aiguë frappant les muscles du rachis cervical, le torticolis se caractérise par son unilatéralité ou sa prédominance d'un seul côté qui tend à imprimer une torsion au cou, et à dévier plus ou moins nettement la tête du côté sain. Comme les lombalgies, les torticolis simples sont des localisations inflammatoires fugaces de type arthrit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/torticolis/#i_0

VERTÈBRES ET RACHIS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Claude GILLOT
  •  • 4 625 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Pathologie du rachis »  : […] Il existe tout d'abord des lésions infectieuses des corps vertébraux, appelées spondylites, l'agent pouvant être un staphylocoque, un bacille d'Eberth, une brucelle ; mais la plus redoutable est la tuberculose des corps vertébraux ou mal de Pott, qui se manifeste par un pincement discal et p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vertebres-et-rachis/5-pathologie-du-rachis/

WHIPPLE MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Thomas LAVERGNE
  •  • 541 mots

Cette maladie, découverte en 1907 aux États-Unis, se caractérise par l'association de plusieurs symptômes : polyarthrite subaiguë récidivante ; syndrome de malabsorption, avec diarrhée entraînant l'altération de l'état général et amaigrissement ; polyadénopathies, accompagnées parfois de signes cutanés, respiratoires, cardiaques, et toujours d'un état fébrile.Touchant principalement l'homme (plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-whipple/#i_0


Affichage 

Maladie de Lyme

Maladie de Lyme

photographie

Dans cet exemple d'atteinte primaire de la maladie de Lyme, une éruption rosée se développe autour de la morsure de tique. 

Crédits : Meryll/ Shutterstock

Afficher

Quantification de la minéralisation vertébrale

Quantification de la minéralisation vertébrale

photographie

En vue de détecter une ostéoporose, l'appareillage informatique emploie soit un émetteur isotopique, soit un tube à rayons X. 

Crédits : M. Laval-Jeantet

Afficher

Maladie de Lyme

Maladie de Lyme
Crédits : Meryll/ Shutterstock

photographie

Quantification de la minéralisation vertébrale

Quantification de la minéralisation vertébrale
Crédits : M. Laval-Jeantet

photographie