LYME MALADIE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Transmise essentiellement par morsure de tique, la maladie de Lyme est due à l'infection de l'organisme par une bactérie sensible à la pénicilline, le spirochète Borrelia burgdorferi. Comme la syphilis, la maladie de Lyme évolue en trois phases : les graves lésions chroniques de la phase tertiaire peuvent être prévenues par un traitement antibiotique s'il est institué en phases primaire ou secondaire. Les manifestations cliniques peuvent intéresser la peau, le système nerveux, le cœur, les articulations.

Maladie de Lyme

Maladie de Lyme

Photographie

Dans cet exemple d'atteinte primaire de la maladie de Lyme, une éruption rosée se développe autour de la morsure de tique. 

Crédits : Meryll/ Shutterstock

Afficher

La plupart d'entre elles avaient été décrites en Europe depuis 1909, année où le Suédois Afzélius décrivit la lésion cutanée de la phase primaire (érythème chronique migrant). Les manifestations neurologiques étaient connues depuis les publications de Garin et Bujadoux à Lyon en 1922, et de Bannwarth en Allemagne en 1941. On en soupçonnait l'origine infectieuse, d'autant que la pénicilline s'était révélée en 1951 efficace sur l'érythème et les signes neuroméningés associés, mais le germe restait inconnu.

C'est aux États-Unis qu'il fut isolé par Steere et Burgdorfer, sept ans après l'apparition de la maladie dans la petite ville de Lyme. Cette découverte allait permettre de réunir dans un même cadre des maladies décrites isolément par les dermatologues et par les neurologues, et de leur reconnaître la même origine infectieuse.

La maladie de Lyme est transmise par morsure de tique, très rarement de moustique ou de puce. Les tiques ne sont pas toutes porteuses du spirochète et toutes les morsures ne transmettent pas la maladie. Le plus souvent la morsure de tique passe inaperçue. Le spirochète a été retrouvé dans la peau, les articulations, le cœur, le cerveau, le liquide céphalo-rachidien (LCR). Des anticorps spécifiques de Borrelia burgdorferi sont décelables dans le sang et le LCR. En cas d'infection pendant la grossesse, la transmission au fœtus est possible, mais exceptionnelle ; ses conséquences ne so [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : ancien interne des hôpitaux de Paris, ancien chef de clinique à la faculté de médecine de Paris, ancien assistant des hôpitaux de Paris, médecin des hôpitaux

Classification


Autres références

«  LYME MALADIE DE  » est également traité dans :

ACARIENS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis CONNAT, 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 6 633 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Acariens et maladies »  : […] Les acariens sont à l'origine de nombreuses maladies ou nuisances chez l'homme, les animaux et les plantes. Chez l'homme, les deux maladies les plus connues sont la maladie de Lyme et la gale. La première, rencontrée essentiellement dans les zones tempérées, est une infection bactérienne dont les atteintes chroniques peuvent être redoutables. Elle est propagée par les tiques qui transmettent, lor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acariens/#i_94375

BURGDORFER WILLY (1925-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 447 mots

Wilhelm (Willy) Burgdorfer est un chercheur américain né à Bâle, en Suisse, le 27 juin 1925. Il est surtout connu pour avoir découvert en 1981 la bactérie responsable de la maladie de Lyme, une infection propagée par les tiques, un spirochète plus tard baptisé Borrelia burgdorferi en son honneur. Wilhelm B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willy-burgdorfer/#i_94375

MALADIES INFECTIEUSES ÉMERGENTES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 10 465 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Prolifération du gros gibier et maladies à tiques »  : […] La maladie de Lyme est un autre exemple de maladie dont le caractère de nouveauté est ambigu. Elle fait partie du groupe des maladies à tiques (tularémie, diverses borrélioses dont la maladie de Lyme, babésioses, rickettsioses, etc.) provoquées par l’infection due à des bactéries hébergées par les tiques et transmises lorsque ces dernières s’accrochent sur la peau pour un repas de sang. La maladi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-infectieuses-emergentes/#i_94375

Pour citer l’article

Michel RUEL, « LYME MALADIE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-lyme/