ÉCRITS LES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On appelle « Écrits » (en hébreu : Ketûbim) l'ensemble des livres qui, n'appartenant ni à la Loi (Pentateuque) ni aux Prophètes, forment la troisième partie de la Bible juive. Le caractère vague du terme dit à la fois l'hétérogénéité du matériau et les difficultés qu'il y eut à classer les œuvres qui le composent et à les reconnaître comme canoniques. Le prologue à la traduction de l'Ecclésiastique les désigne comme « les autres livres » et l'évangéliste Luc les appelle simplement « les Psaumes » (« dans la Loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes », xxiv, 24).

Les Écrits comprennent d'abord les Psaumes — auxquels on doit faire une place à part —, les Proverbes et Job ; puis les « Cinq Rouleaux » (Megillot), recueil de prières liturgiques pour cinq grandes fêtes (avec le Cantique des cantiques, Ruth, les Lamentations, l'Ecclésiaste et Esther) ; enfin, Daniel — placé à part dans le canon juif —, Esdras, Néhémie et les Chroniques, par lesquels se termine le corpus sacré du judaïsme.

Depuis Épiphane et Jérôme, l'appellation « hagiographe » (en grec hagiographa, « écrits saints ») a connu une large fortune comme supplétif d'« Écrits ».

La pratique synagogale des Juifs n'avait d'abord retenu, pour la lecture et les commentaires, que la Loi et les Prophètes ; ce n'est que très tardivement, parfois à l'âge post-talmudique, qu'on introduisit dans la liturgie de certaines fêtes les textes désignés comme « Écrits ».

—  André PAUL

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

Classification

Autres références

«  ÉCRITS LES  » est également traité dans :

BIBLE - Les livres de la Bible

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SANDOZ
  •  • 7 684 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un livre lu en communauté »  : […] L'ensemble de ces vocables met en lumière le rapport qui existe, dès l'origine, entre les hommes qu'un tel livre rassemble et ce livre lui-même : c'est un livre de vie. Significative est aussi la multiplicité même des œuvres qui le composent, multiplicité qu'exprime le jeu des pluriels et des singuliers dans ses diverses dénominations. Il semble que, de tout temps, les fidèles aient eu conscience […] Lire la suite

CANTIQUE DES CANTIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SANDOZ
  •  • 1 828 mots

Le Cantique des cantiques, c'est-à-dire le Cantique par excellence, constitue l'un des plus beaux chants d'amour de la littérature universelle. Il célèbre un couple, le bien-aimé et la bien-aimée, qui se rejoignent et se perdent, se cherchent et se retrouvent. De toutes les œuvres bibliques, c'est celle qui a suscité le plus d'interprétations diverses. Dans la Bible juive, il fait partie des cinq […] Lire la suite

CHRONIQUES LIVRES DES

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 769 mots

Tel un écho de ce que fut avant l'Exil la tâche du deutéronomiste, l'œuvre de l'auteur du Livre biblique des Chroniques s'affirme après l'Exil dans une manifestation théologique et littéraire aux tendances particulières et constantes. On la désigne du nom de sa première partie, les Livres I et II des Chroniques, la seconde étant constituée par les Livres d'Esdras et de Néhémie. Dans ce vaste ensem […] Lire la suite

DANIEL LIVRE DE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 856 mots

Le Livre de Daniel est classé, dans la Bible hébraïque, parmi les Écrits ( Ketubim ), entre Esther et l'ensemble formé par Esdras et Néhémie (pour les karaïtes, il est un livre prophétique). Dans la Septante et dans les autres versions, il figure à la suite d'Ézéchiel ; la Bible chrétienne a homologué cette disposition. C'est dans ces traductions que l'on rencontre des additions « deutérocanonique […] Lire la suite

ECCLÉSIASTE LIVRE DE L'

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 925 mots

L'ouvrage que les Bibles chrétiennes appellent l'Ecclésiaste est placé dans celles-ci après les Proverbes et dans les Bibles juives parmi les Cinq Rouleaux (Megilloth), parce qu'il est lu à la fête des Tabernacles. Son nom hébreu est Qoheleth, participe féminin appliqué à l'auteur : « le rassembleur » (de Qahal , l'assemblée). De là vient la traduction grecque Ekklèsiastès . Il est rédigé en un hé […] Lire la suite

ESDRAS LIVRES D'

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 1 000 mots

Plusieurs livres, juifs — bibliques ou non — et chrétiens, ont été attribués à Esdras. Arrivé à Jérusalem en ~ 428, avec un groupe important de nouveaux immigrants, ce personnage joua le premier rôle dans la réforme du judaïsme postexilique. Aussi fut-il vénéré par les Juifs comme le réinventeur de leur religion, à l'instar de Moïse, le premier inventeur. Selon une légende tardive, tous les livres […] Lire la suite

ESTHER LIVRE D'

  • Écrit par 
  • Roland GOETSCHEL
  •  • 430 mots

Le Livre d'Esther ou plutôt le « rouleau d'Esther » (Megilah Esther) est un des vingt-quatre livres inclus dans le canon de la Bible hébraïque. Il fait l'objet d'une lecture publique le jour de la fête de Pūrim et comprend dix chapitres. Les deux premiers décrivent dans quelles conditions, après l'éviction de la reine Vashti, Esther, nièce du Juif Mardochée, devient l'épouse du roi de Perse Assuér […] Lire la suite

JOB LIVRE DE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 711 mots
  •  • 1 média

Le Livre de Job est classé parmi les Écrits ( Ketubim ) dans les différentes Bibles, mais à des endroits qui varient (dans le canon catholique, la version syriaque le met entre le Pentateuque et le Livre de Josué, tandis que la Vulgate le place en tête des livres didactiques). Ces divergences s'expliquent en partie par les incertitudes concernant l'origine du livre et l'époque de son héros. Le Li […] Lire la suite

LAMENTATIONS LIVRE DES

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 363 mots

Dans le canon juif des Écritures, le livre des Lamentations est classé parmi les Écrits ( Ketubim ) et apparaît, sous le nom de Eykab (« Comment », premier mot du livre) ou de Qinot (« Complaintes »), comme le quatrième des Cinq Rouleaux ( Megillot ). Dans la version des Septante ( Thrênoi , « Chants de plainte ») et dans la Vulgate ( Lamentationes ), il vient à la suite du livre de Jérémie : c' […] Lire la suite

MEGILLOTH

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 142 mots

Pluriel du mot hébreu megillâh (« rouleau »), les Megilloth représentent cinq livres bibliques, les Cinq Rouleaux, qui, chez les juifs, sont lus à la synagogue lors de certaines fêtes : le Cantique de Salomon (Cantique des cantiques) est lu le jour du sabbat de la semaine de Pâque ; le Livre de Ruth, à la fête des Shavuot (fête des Semaines ou de la Pentecôte) ; les Lamentations de Jérémie, le ne […] Lire la suite

Les derniers événements

28 mai 2018 Canada. Nomination de l'opposant saoudien Raif Badawi comme citoyen d'honneur de Montréal.

Arrêté en juin 2012, celui-ci a été condamné en appel, en mai 2014, à dix ans de prison et mille coups de fouet pour avoir publié des écrits dénoncés par les religieux. Il a reçu cinquante coups de fouet avant que les séances de flagellation ne soient suspendues sous la pression internationale. Son épouse Ensaf Haidar, qui a obtenu l’asile politique au Canada en décembre 2013 et vit au Québec avec ses enfants, demande en vain depuis mars au Premier ministre Justin Trudeau de faciliter l’obtention de la nationalité canadienne pour son mari. […] Lire la suite

1er août - 3 septembre 2009 Iran. Investiture du président Mahmoud Ahmadinejad sur fond de procès des opposants

Le 25 a lieu la quatrième audience du tribunal révolutionnaire qui juge l'ensemble des réformateurs proches de l'ex-président Khatami; selon le procureur, des « aveux écrits » attribuent la responsabilité des « incidents électoraux » au leader du parti réformateur Mocharekat, Mohsen Mirdamadi. Le 3 septembre, après quatre jours de débats houleux sur la formation du futur gouvernement, le Parlement ne refuse la nomination que de trois ministres sur les vingt et un présentés par le président Ahmadinejad, dont deux femmes et le candidat au ministère de l'Énergie. […] Lire la suite

27 février 1998 France. Condamnation de Roger Garaudy pour des écrits révisionnistes

Le tribunal correctionnel de Paris condamne le philosophe Roger Garaudy, ancien théoricien communiste, à 120 000 francs d'amende pour diffamation raciale et contestation de crimes contre l'humanité, à la suite de la publication en 1995 et de la réédition en 1996 de son livre Les Mythes fondateurs de la politique israélienne. L'ouvrage « porte à l'évidence atteinte à l'honneur [. […] Lire la suite

4-26 février 1995 États-Unis – Chine. Accord sur la propriété industrielle

Le 26, les deux pays parviennent à un accord qui engage Pékin à lutter contre la contrefaçon et à ne pas limiter l'importation de produits écrits ou audiovisuels américains. Cet accord était l'une des conditions de l'admission de la Chine à l'Organisation mondiale du commerce qui remplace le G.A.T.T.  […] Lire la suite

3-5 octobre 1984 Gabon – France. Visite officielle du président Omar Bongo en France

Les égards exceptionnels qui lui sont accordés tout au long de sa visite sont destinés à effacer le malaise survenu entre les deux pays à la suite d'écrits peu flatteurs sur le régime en place au Gabon parus dans la presse française et dans un livre intitulé Affaires africaines, dont l'auteur est Pierre Péan, journaliste au Canard enchaîné. Le 4, après une réception à l'Hôtel de Ville, le président Bongo est l'hôte du C. […] Lire la suite

Pour citer l’article

André PAUL, « ÉCRITS LES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/les-ecrits/