LIBERIA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Liberia : carte physique

Liberia : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Liberia : drapeau

Liberia : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Le Liberia

Le Liberia
Crédits : Hulton Getty

photographie

Barclay et Roosevelt

Barclay et Roosevelt
Crédits : Hulton Getty

photographie

Tous les médias


Nom officielRépublique du Liberia (LR)
Chef de l'État et du gouvernementGeorge Weah (depuis le 22 janvier 2018)
CapitaleMonrovia
Langue officielleanglais
Unité monétairedollar libérien (LRD)
Population4 377 000 (estim. 2018)
Superficie (km2)99 691

Le peuplement

Le décompte précis de la population libérienne est malaisé, compte tenu des pertes occasionnées par la guerre et du manque de fiabilité des données statistiques. On estime en effet à plus de 200 000 le nombre de morts dus aux combats entre 1990 et 1995, et à 800 000 le nombre de Libériens réfugiés à l'étranger, en particulier en Côte d'Ivoire et en Guinée. En outre, le nombre de déplacés à l'intérieur du pays s'élèverait à plus d'un million de personnes.

Évaluée à 1,2 million d'habitants en 1981, la population était estimée à 3,23 millions en 2001. Mais ce chiffre a été ramené à 2,8 millions en 2004, pour tenir compte des ravages de la guerre. De l'ordre de 33 habitants au kilomètre carré, la densité est faible, surtout si on la compare avec celle de la Sierra Leone (72 hab./km2) ou du Nigeria (149 hab./km2). Le taux de mortalité infantile, dramatiquement affecté par le conflit, est de 142 p. 1 000 environ. Les quinze comtés sont très inégalement peuplés. On ne connaît pas le chiffre de la population de Monrovia, la guerre et l'exode rural ayant drainé vers la capitale, comme vers les autres centres urbains de moindre importance, des flots ininterrompus de déplacés. Parmi ceux-ci, Buchanan, port minéralier spécialisé dans l'évacuation du minerai de fer, est le plus connu.

La population libérienne se compose d'une trentaine de groupes ethniques, dont les plus importants sont les Kpellé (17 p. 100) et les Bassa (14,4 p. 100). Ce peuplement est le résultat de la superposition de strates migratoires successives, dont certaines très anciennes. Les premiers flux migratoires sont partis des savanes soudaniennes en des temps immémoriaux, alors que le plus récent est, au xixe siècle, celui des esclaves affranchis originaires des États-Unis, qui vont être à l'origine de la création du pays dans sa forme moderne. Classiquement, on distingue toutefois deux composantes principales.

La première, prépondérante numériquement, est celle des autochtones (Natives), formée de seize groupes ethn [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S., à Sciences Po Bordeaux

Classification


Autres références

«  LIBERIA  » est également traité dans :

LIBERIA, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/chronologie/liberia/#i_34966

BLYDEN EDWARD WILMOT (1832-1912)

  • Écrit par 
  • Nelly SCHMIDT
  •  • 552 mots

Né le 3 août 1832 à Saint-Thomas, une des colonies danoises des Caraïbes, et descendant d'esclaves, Edward Wilmot Blyden devint l'une des personnalités internationales les plus brillantes du monde africain et caraïbe. Sa candidature dans des établissements d'enseignement supérieur américains ayant été refusée, E. W. Blyden fut envoyé au Liberia par la New York Colonisation Society. Il devint à Mon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-wilmot-blyden/#i_34966

DOE SAMUEL K. (1951-1990)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 324 mots

Homme d'État libérien, né le 6 mai 1951 à Tuzon (Liberia), mort le 9 ou le 10 septembre 1990 à Monrovia. Samuel Kanyon Doe, membre de l'ethnie krahn, s'engage dans l'armée à dix-huit ans. Il monte en grade et devient sergent-chef en 1979. Comme d'autres Libériens autochtones, appelés Natives , Samuel K. Doe éprouve de la rancœur envers les Américano-Libériens, descendants de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samuel-k-doe/#i_34966

GUINÉE

  • Écrit par 
  • Monique BERTRAND, 
  • Bernard CHARLES, 
  • Agnès LAINÉ
  • , Universalis
  •  • 19 483 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Nouvelle crise du régime Lansana Conté »  : […] Peu légitime, contesté par une partie de l'armée, le régime à la tête du pays appauvri doit, par ailleurs, faire face à des incursions des mouvements de rébellion au Liberia et en Sierra Leone. Ainsi, les Libériens unis pour la réconciliation et la démocratie (L.U.R.D.), un groupe armé rebelle soutenu d'abord par la Guinée, s'opposant aux forces du président libérien Charles Taylor, occupent une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guinee/#i_34966

JOHNSON-SIRLEAF ELLEN (1938- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 730 mots

Présidente du Liberia de 2006 à 2018, Ellen Johnson-Sirleaf, économiste de formation, fut la première femme élue à la tête d'un État africain. Ellen Johnson naît le 29 octobre 1938 à Monrovia, dans une famille ayant des origines à la fois gola et allemandes. Son père est le premier Libérien africain à siéger au Parlement. La jeune fille fréquente le College of West Africa à Monrovia, et épouse, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ellen-johnson-sirleaf/#i_34966

KRU

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 168 mots

Établis dans tous les ports entre Dakar au Sénégal et Douala au Cameroun, les Kru forment les équipages de nombreux navires et ont la réputation d'être d'excellents marins ; de là le fait que leur économie repose autant sur les produits de la pêche que sur la culture du riz et celle du manioc. L'origine des Kru est mal connue. Ils se sont installés progressivement, du xv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kru/#i_34966

MONROVIA

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 245 mots
  •  • 1 média

Capitale du Liberia, Monrovia est la seule grande ville du pays. Fondée en 1822 par l'installation d'un premier groupe d'esclaves libérés (les settlers américains), elle n'a connu qu'une croissance tardive ; de 45 000 habitants en 1956 elle est passée à 100 000 en 1967 et 208 600 en 1978. On ne connaît pas le chiffre de sa population à la suite de la guerre civile de 1990 à 2005. Le moteur de cett […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monrovia/#i_34966

SIERRA LEONE

  • Écrit par 
  • Comi M. TOULABOR
  •  • 7 344 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le général Momoh en quête de légitimité »  : […] Imposé à la fin de juillet 1985 comme dauphin à l'appareil du parti et à ses rivaux, Momoh n'entend pas être l'ombre de son prédécesseur. Il se donne une légitimité populaire à l'occasion de l'élection présidentielle d'octobre 1985, où il est plébiscité par 99 p. 100 des suffrages exprimés. Il confortera sa position lors des élections législatives de mai 1986, où les électeurs avaient à exprimer l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sierra-leone/#i_34966

TAYLOR CHARLES GHANKAY (1948- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 730 mots
  •  • 1 média

Homme politique et chef de guerre, Charles Taylor fut le président du Liberia de 1997 à 2003. Exilé, il fut finalement rattrapé par la justice internationale pour sa responsabilité dans la guerre civile qui a dévasté le pays durant les années 1990 et pour les crimes commis durant la guerre civile qui faisait rage dans la Sierra Leone voisine. Né le 27 janvier 1948 au Liberia, Charles Ghankay Taylo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-ghankay-taylor/#i_34966

TUBMAN WILLIAM VACANARAT SCHADRACH (1895-1971)

  • Écrit par 
  • Dominique QUENTIN
  •  • 602 mots

Fils d'un colon émigré de Georgie en 1834, William Tubman fait des études de droit et devient avocat en 1917. Collecteur d'impôts, puis professeur pendant une brève période, il sert ensuite dans la milice libérienne où il accède au grade de colonel. Candidat du True Whig Party au pouvoir depuis 1878, il est élu pour six ans au Sénat du Liberia en 1923. En 1928, il représente le Liberia à la confér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-vacanarat-schadrach-tubman/#i_34966

VAÏ

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 174 mots

Établis de part et d'autre de la frontière entre le Liberia et la Sierra Leone, les Vaï, ou Veï, sont organisés en chefferies, mais le pouvoir réel est entre les mains de sociétés secrètes : poro pour les hommes ; sande pour les femmes. Au xix e  siècle, les Vaï ont disposé d'une écriture originale de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vai/#i_34966

Voir aussi

Pour citer l’article

René OTAYEK, « LIBERIA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/liberia/