BLYDEN EDWARD WILMOT (1832-1912)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 3 août 1832 à Saint-Thomas, une des colonies danoises des Caraïbes, et descendant d'esclaves, Edward Wilmot Blyden devint l'une des personnalités internationales les plus brillantes du monde africain et caraïbe.

Sa candidature dans des établissements d'enseignement supérieur américains ayant été refusée, E. W. Blyden fut envoyé au Liberia par la New York Colonisation Society. Il devint à Monrovia directeur du collège où il avait fait ses études et ministre du culte presbytérien. Connaissant plusieurs langues, dont le français, l'allemand, le grec, l'hébreu et l'arabe, il exerça des fonctions d'enseignement tout d'abord, au Liberia et en Sierra Leone, puis il entra dans une carrière gouvernementale et diplomatique à partir de 1877. Après plusieurs échecs comme candidat à la présidence de la République du Liberia, Blyden se retira en 1909 avant de mourir en 1912.

Son œuvre se caractérise par une infatigable recherche dans le domaine historique et religieux. À l'issue d'un voyage en Égypte et au Moyen-Orient, son intérêt pour la culture islamique l'incitait à fonder une école islamique à Freetown (Sierra Leone) en 1901, époque à laquelle Blyden s'élevait contre l'intensification du processus de colonisation européenne en Afrique. Prenant le contre-pied des théories européennes sur l'infériorité des populations africaines, il chercha à expliquer les différences culturelles par l'influence du milieu et par des facteurs d'ordre théologique : l'action d'un « grand dieu de l'Univers ». Il se consacra ainsi à l'examen des apports des premières civilisations africaines à la culture européenne classique et des conséquences des débuts de la traite négrière pratiquée par les Portugais à partir du xve siècle. Ses travaux érudits sur l'islam en Afrique, réunis dans l'ouvrage Christianity, Islam and the Negro Race (1887), ont longtemps fait autorité. Blyden y affirmait notamment : « La solidarité de l'humanité r [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : chargée de recherche au C.N.R.S., Centre d'histoire de la France contemporaine, groupe de recherches Caraïbes-Amériques, université de Paris-X-Nanterre

Classification

Pour citer l’article

Nelly SCHMIDT, « BLYDEN EDWARD WILMOT - (1832-1912) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-wilmot-blyden/