ISLANDE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nom officielRépublique d'Islande (IS)
Chef de l'ÉtatGudni Th. Jóhannesson (depuis le 1er août 2016)
Note :
Chef du gouvernementKatrín Jakobsdóttir (depuis le 30 novembre 2017)
CapitaleReykjavik
Langue officielleislandais
Unité monétairecouronne islandaise (ISK)
Population353 600 (estim. 2018)
Superficie (km2)103 022

L'Islande indépendante

La vie politique

À l'heure de la guerre froide

L'indépendance acquise, il fallait l'enraciner. La Constitution confiait le pouvoir législatif à une assemblée de soixante membres, élue selon un système complexe favorable aux campagnes et divisée en deux chambres, le pouvoir exécutif étant exercé par un président élu au suffrage universel (pour quatre ans) et dix ministres responsables devant l'Althing. Aux élections législatives de 1946, les électeurs choisirent une majorité de centre droit autour du Parti de l'indépendance (P.I., conservateurs et libéraux) et du Parti du progrès (P.P.). L'Alliance du peuple (A.P., communistes et socialistes de gauche) fit cependant un bon score qui la plaça loin devant les sociaux-démocrates. En outre, comme un peu partout en Europe, le nouveau gouvernement fut issu d'une large coalition nationale. L'un des premiers problèmes qu'il eut à régler fut celui des bases militaires anglo-américaines présentes sur le sol islandais depuis 1941, malgré la neutralité officielle de l'île. Une demande officielle de retrait de ces bases fut formulée. Cependant, les prémices de la guerre froide amenèrent la droite politique à composer avec Washington et, durant l'année 1946, une majorité de l'Althing signa avec les États-Unis un traité maintenant la base de Keflavik, à la grande colère de l'Alliance du peuple, dont les ministres démissionnèrent. Entre-temps, un ambitieux plan national d'assurances avait été voté. Il posait les bases d'un État-providence à l'européenne. La puissance des syndicats et des coopératives entraîna aussi des mesures en faveur de l'amélioration des salaires et du plein-emploi, quitte à accepter une forte inflation et un affaiblissement de la monnaie.

Les années 1950 furent encore très marquées par la question de Keflavik, qui divisait l'opinion. L'adhésion à l'O.T.A.N. puis le renouvellement en 1951 du traité avec les États-Unis donna lieu à d'importantes manifestations. La victoire de l'atlantiste Asgeir Asgeirsson (pour seize années consécutives) à l'éle [...]


Médias de l’article

Islande : carte physique

Islande : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Islande : drapeau

Islande : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Le glacier Vatnajökull, Islande

Le glacier Vatnajökull, Islande
Crédits : George Kavanagh/ Stone/ Getty Images

photographie

Geysers en Islande

Geysers en Islande
Crédits : A. Mar/ Nordic Photos/ Getty

photographie

Tous les médias



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 25 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite (langues, littératures et civilisation scandinaves) à l'université de Paris-IV-Sorbonne
  • : ancien élève de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm et de l'Institut national des langues et civilisations orientales, professeur d'histoire contemporaine à l'institut des hautes études européennes de l'université de Strasbourg
  • : professeur des Universités à l'Institut de physique du globe de Paris, volcanologue
  • : maître de conférences à l'université de Caen
  • : professeur à l'université de Lille-III

Classification


Autres références

«  ISLANDE  » est également traité dans :

ISLANDE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/chronologie/islande/#i_16864

ANSPACH SÓLVEIG (1960-2015)

  • Écrit par 
  • Nicole GABRIEL
  •  • 704 mots
  •  • 1 média

Sólveig Anspach est née le 8 décembre 1960 à Heimaey, dans l’archipel de Vestmann (Islande), d’une mère islandaise et d’un père juif viennois qui avait rejoint les États-Unis puis combattu en Europe sous l’uniforme américain. Cette citoyenne du monde grandit à Paris, fréquente l’école allemande, fait des études de philosophie et de psychologie avant d’intégrer la Femis, d’où elle sort diplômée en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/solveig-anspach/#i_16864

ATLANTIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jacques GODECHOT, 
  • Clément THIBAUD
  •  • 13 632 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les Vikings »  : […] À partir du ix e  siècle, les Scandinaves prennent une place grandissante dans la navigation atlantique. Les rois du Vik – le golfe de Göteborg – ou Vikings, se lancent au loin sur des bateaux légers et rapides, les skeids , dont plusieurs exemplaires ont été retrouvés en parfait état dans les tombes de ces marins et ornent aujourd'hui les musées scandinaves. Montés sur ces barques, les Vikings je […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-l-atlantique/#i_16864

CHASSE À LA BALEINE

  • Écrit par 
  • Jean-Benoît CHARRASSIN, 
  • Vincent RIDOUX
  •  • 8 018 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les catégories définies par la C.B.I.  »  : […] Pour pouvoir gérer de manière différente des pratiques qui correspondent à des objectifs distincts pour les sociétés humaines qui les mettent en œuvre, la C.B.I. distingue trois catégories de chasse baleinière (cf. carte ). La chasse commerciale est l'exploitation des ressources baleinières pour la satisfaction de besoins industriels ou nutritionnels, gérée selon des modalités permettant de maxim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chasse-a-la-baleine/#i_16864

CHRISTIAN X (1870-1947) roi de Danemark (1912-1947) et d'Islande (1918-1944)

  • Écrit par 
  • Claude NORDMANN
  •  • 620 mots
  •  • 1 média

Fils aîné du futur roi Frédéric VIII (1906-1912) et de Louise de Suède-Norvège, le futur Christian X entre dans l'armée en 1889, est nommé commandant de la garde, puis major général (1908). Prince royal en 1906, il règne après la mort de son père le 15 mai 1912. Le Danemark est alors un État moderne, de civilisation démocratique et pacifique, réparant les conséquences de la guerre des Duchés. Il a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-x/#i_16864

DANEMARK

  • Écrit par 
  • Marc AUCHET, 
  • Frederik Julius BILLESKOV-JANSEN, 
  • Jean Maurice BIZIÈRE, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  • , Universalis
  •  • 19 538 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « L'Union du Nord »  : […] Un roi sans scrupule, mais d'une singulière capacité, Valdemar IV Atterdag (1340-1375), sut rétablir la situation sur des bases toutes nouvelles, en profitant des faiblesses des autres États scandinaves et en canalisant à son profit la brutale énergie de l'aristocratie guerrière. Il récupère la Scanie (1360), puis se jette sur l'île suédoise de Gotland, massacre son armée de paysans et pille son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/danemark/#i_16864

DÉCOUVERTE DU GROENLAND

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 182 mots
  •  • 1 média

Vers 870, les Vikings norvégiens occupèrent l'Islande et, à partir de là, explorèrent les mers du Nord à la recherche d'huile de phoque, de fourrures d'ours blanc ou d'ivoire de morse. Une saga rapporte qu'un certain Erik le Rouge, venant de l'est, aurait alors découvert, en 982, le sud de la « terre verte » ou Groenland. Un établissement y fut créé en 986, à Brattahlidh, et le christianisme fut i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-du-groenland/#i_16864

ÉCONOMIE MONDIALE - 2008 : de la crise financière à la crise économique

  • Écrit par 
  • Nicolas SAGNES
  •  • 3 178 mots

Dans le chapitre « Croissance en berne en Europe  »  : […] La zone euro n'a pas su trouver de souffle propre : la croissance s'est limitée à 1,3 p. 100 en 2008, après 2,6 p. 100 en 2007. La plupart des pays ont connu des trimestres de contraction du P.I.B., autrement dit de récession. Le commerce extérieur, entravé par le ralentissement mondial, n'a apporté qu'un soutien limité à l'activité. La demande intérieure n'a pas été au rendez-vous dans la plupar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-2008-de-la-crise-financiere-a-la-crise-economique/#i_16864

ÉCONOMIE MONDIALE - 2007 : zone de turbulences

  • Écrit par 
  • Nicolas SAGNES
  •  • 3 034 mots

Dans le chapitre « Le ballet des changes  »  : […] Sur le front des taux de change, l'année 2007 aura été marquée par le repli des stratégies dites de carry trade et la forte dépréciation de la devise américaine. Une stratégie dite de carry trade consiste à s'endetter dans une devise à faible taux d'intérêt (le yen par exemple) et à placer les fonds empruntés dans une autre devise à taux d'intérêt plus élevé (comme le dollar américain, la couro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-2007-zone-de-turbulences/#i_16864

EYJAFJALLAJÖKULL, volcan

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 355 mots
  •  • 1 média

L'Islande est une terre de glace et de feu, née de la superposition de deux phénomènes géodynamiques majeurs, une dorsale océanique et un point chaud. Les dorsales sont de longues chaînes magmatiques sous-marines produisant plus de 30 milliards de mètres cubes de magma par an pour former le plancher océanique dans le ballet continu de la tectonique des plaques. Les points chauds, quant à eux, alim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eyjafjallajokull-volcan/#i_16864

FINNBOGADÓTTIR VIGDÍS (1930- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 375 mots

Présidente de la république d'Islande de 1980 à 1996. Née le 15 avril 1930 à Reykjavik, Vigdís Finnbogadóttir est issue d'un milieu aisé. Sa mère est présidente de l’association nationale des infirmières d’Islande et son père ingénieur des travaux publics. Après ses études à Reykjavik, elle suit des cours à l’université de Grenoble puis à la Sorbonne et à l’université d’Uppsala en Suède. Elle étu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vigdis-finnbogadottir/#i_16864

GÉOTHERMIE

  • Écrit par 
  • Jean GOGUEL, 
  • Jacques VARET
  •  • 14 585 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Mesure du flux »  : […] La mesure du flux se fait dans des zones où la chaleur se dissipe exclusivement par conduction. Celle-ci n'est donc significative que dans une roche imperméable ou, à la rigueur, dans une roche où le déplacement de l'eau serait purement horizontal. On évite de ce fait tout site affecté par la convection, c'est-à-dire ceux où la chaleur est transmise par le mouvement des fluides – air, eau ou magm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geothermie/#i_16864

GLACIERS

  • Écrit par 
  • François ARBEY, 
  • Louis LLIBOUTRY
  •  • 12 998 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Glaciers de l'Arctique »  : […] La Scandinavie et l'Islande, réchauffées par le Gulf Stream, ne font pas partie de l'Arctique. En Scandinavie, il y a autant de surface englacée que dans les Alpes. Par 61 0 40' de latitude nord, le glacier du Jostedal, aux vingt-cinq langues émissaires, est, avec un peu plus de 400 kilomètres carrés, le plus étendu d'Europe, Islande exclue. À l'ouest, les précipitations sont de l'ordre de 3 mètr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glaciers/#i_16864

HAAKON IV HAAKONSSON ou HÅKON IV HÅKONSSON (1204-1263) roi de Norvège (1217-1263)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 476 mots

Roi de Norvège (1217-1263), né en 1204 près de Skarpsborg, mort le 15 décembre 1263 à Kirkwall, dans les Orcades. Haakon IV Haakonsson, dit Haakon l'Ancien, est le fils posthume illégitime reconnu de Haakon III (1170 env.-1204, règne 1202-1204) et le petit-fils de Sverre Sigurdsson de Norvège (1145/1151 env.-1202, règne 1184-1202). Il est élevé à la cour d'Inge II Baardsson (1185-1217, règne 120 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haakon-iv-haakonsson-hakon-iv-hakonsson/#i_16864

HEKLA

  • Écrit par 
  • Alain Gil MAZET
  •  • 262 mots

Volcan du sud de l'Islande, l'Hekla dérive d'un volcanisme fissural : lors de l'éruption initiale, l'activité explosive s'est concentrée en quelques points de la fissure seulement, édifiant des cônes de pyroclastites sur les épanchements de lave. La répétition, au même endroit, d'éruptions de ce genre a donné naissance à des volcans qui fusionnèrent en une crête de cratères alignés dont le princip […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hekla/#i_16864

LAKI

  • Écrit par 
  • Georges MOTTAY
  •  • 187 mots
  •  • 1 média

Fissure volcanique de 20 kilomètres de long située en Islande, exemple type de l'activité volcanique fissurale : au cours de l'éruption la plus marquante du volcan Laki , en 1783, la lave s'épanche durant sept mois, recouvrant une superficie de 565 kilomètres carrés sous une épaisseur de 30 mètres de coulées basaltiques. Dès l'ouverture de la fissure, de violentes projections de cendres accompagné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laki/#i_16864

POINTS CHAUDS, géophysique

  • Écrit par 
  • Cinzia FARNETANI
  •  • 2 444 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Volcanisme des panaches et conséquences sur l'environnement »  : […] Bien que les volcans d'Hawaii soient les plus actifs de la Terre, les éruptions effusives de laves basaltiques n'ont pas un effet significatif sur l'environnement. En revanche, en Islande, là où la dorsale océanique croise un point chaud, l'activité volcanique peut être explosive : en 1783, l'éruption du volcan Laki a émis dans la haute atmosphère de grandes quantités de poussières, de gaz sulfur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/points-chauds-geophysique/#i_16864

REYKJAVIK

  • Écrit par 
  • Estelle DUCOM
  •  • 783 mots
  •  • 2 médias

Située dans le sud-ouest de l’Islande, dans la baie de Faxaflói, à 250 kilomètres du cercle polaire arctique, Reykjavik est la plus nordique des capitales. Elle bénéficie d'un climat subpolaire océanique. La température annuelle moyenne y est de 4,5  0 C, en raison de l’influence de la dérive nord-atlantique, un courant chaud qui prolonge le Gulf Stream. Le nom littéral de Reykjavik (« baie des fu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reykjavik/#i_16864

SCANDINAVIE

  • Écrit par 
  • Martin Edvard BLINDHEIM, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Nicole PÉRIN, 
  • Jean-Michel QUENARDEL
  •  • 22 094 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La solidarité nordique »  : […] Chacun des pays qui se partagent cet ensemble nordique demeure indépendant, bien que souvent leurs destinées les aient rapprochés. Ainsi, la Norvège fit longtemps partie du royaume de Danemark, puis fut au xix e  siècle rattachée à la Suède. Surtout, certains traits sont communs aux pays scandinaves. Ils sont tous liés à la mer qui les enserre ; toutes les villes importantes sont des ports. Les Sc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scandinavie/#i_16864

VOLCANISME ET VOLCANOLOGIE

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • Jean-François LÉNAT, 
  • Haroun TAZIEFF, 
  • Jacques VARET
  •  • 14 516 mots
  •  • 38 médias

Le 24 août de l'an 79 après J.-C., le Vésuve se réveilla au terme d'un repos de plusieurs siècles et détruisit les villes d'Herculanum, de Pompéi et de Stabiès. En 1783, l'éruption fissurale du Laki , en Islande, entraîna la mort de plus de 10 000 personnes par ses flots de lave et ses projections de cendres, qui couvrirent l'ensemble de l'île et engendrèrent des famines suivies d'épidémies. En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volcanisme-et-volcanologie/#i_16864

Voir aussi

Pour citer l’article

Régis BOYER, Maurice CARREZ, Édouard KAMINSKI, Lucien MUSSET, Claude NORDMANN, « ISLANDE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/islande/