Édouard KAMINSKI

professeur des Universités à l'Institut de physique du globe de Paris, volcanologue

EAU DU MANTEAU TERRESTRE

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 2 672 mots

On qualifie souvent la Terre de « planète bleue » parce que l'eau des océans recouvre plus des deux tiers de sa surface. Les géologues spécialistes de l'intérieur de la Terre pourraient la qualifier plutôt de « planète verte », car le manteau – enveloppe la plus importante de la planète qui s'étend de la base de la croûte jusqu'à la surface du noyau métallique à 2 900 kilomètres de profondeur – es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eau-du-manteau-terrestre/#i_0

ÉRUPTIONS VOLCANIQUES

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 3 949 mots

Jets de gaz, projections de magma, cendres, lapilli, blocs, ponces et scories, coulées et fontaines de lave, lahars, écoulements pyroclastiques, bombes volcaniques, panaches pliniens, nuées ardentes... les éruptions volcaniques peuvent être définies comme la dispersion à la surface de la Terre de différents matériaux géologiques d'origine magmatique. Comprendre les éruptions volcaniques, c'est étu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eruptions-volcaniques/#i_0

EYJAFJALLAJÖKULL, volcan

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 358 mots

L'Islande est une terre de glace et de feu, née de la superposition de deux phénomènes géodynamiques majeurs, une dorsale océanique et un point chaud. Les dorsales sont de longues chaînes magmatiques sous-marines produisant plus de 30 milliards de mètres cubes de magma par an pour former le plancher océanique dans le ballet continu de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eyjafjallajokull-volcan/#i_0

GÉOLOGIE - Géologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 5 665 mots

La géologie moderne a pour but de mieux décrire et comprendre la structure et l'évolution du monde minéral, en interaction avec les enveloppes fluides et la biosphère, à toute échelle de temps et d'espace. Science exploratoire, elle l'a été historiquement en premier lieu pour la collecte d'échantillons, la descript […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geologie-geologie-contemporaine/#i_0

ISLANDE

  • Écrit par 
  • Claude NORDMANN, 
  • Édouard KAMINSKI, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Régis BOYER
  •  • 16 470 mots

L'Islande, qui a acquis son indépendance complète vis-à-vis du Danemark en 1944, est une île de 103 000 kilomètres carrés, située au nord de l'Atlantique, près de l'océan Arctique. Elle est constituée par un plateau dont l'altitude dépasse souvent 500 mètres et dont le centre est recouvert de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islande/#i_0

MANTEAU TERRESTRE

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 3 901 mots

Comme l'ensemble des planètes telluriques de notre système solaire, et contrairement aux corps astronomiques de petite taille comme les astéroïdes, la Terre est une planète différenciée. Entre quelques dizaines et une centaine de millions d'années après le début de sa formation par accrétion, l'énergie apportée par les impacts des météorites – en particulier l'énergie apportée par la collision géa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manteau-terrestre/#i_0

MATÉRIAU PRIMITIF TERRESTRE

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 332 mots

Les profondeurs de la Terre cachent des mystères encore insondables, et la chimie du manteau « inférieur », entre 660 et 2 900 kilomètres, reste très mal connue. Les indices apportés par de rares diamants de très haute pression suggèrent une composition différente de celle du manteau supérieur. Les compositions isotopiques de l'hélium de laves de « points chauds » montrent également que celles-ci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/materiau-primitif-terrestre/#i_0

SUPERVOLCANS

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 1 736 mots

Si la notion de supervolcan est assez récente, c'est parce qu'elle se rapporte à des appareils volcaniques qui se manifestent rarement ; on ne trouve d'ailleurs aucune trace de superéruption dans l’histoire des civilisations humaines. Le premier à suggérer l'idée de superéruption fut le géologue néerlandais Reinout Willem van Bemmelen en 1949, alors qu'il étudiait les dépôts volcaniques gigantesqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/supervolcans/#i_0