IRLANDE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Langue et littérature

Aperçu sur la langue irlandaise

La langue celtique, parlée en Irlande depuis le début de la période historique, est souvent appelée gaélique ou goïdelique, du vieil irlandais goidel, terme d'origine brittonique dont l'équivalent moderne est le mot gallois gwyddel, « irlandais ». On ne sait pas exactement quand le goïdelique a été introduit en Irlande : il semble que ce soit aux environs du début de l'ère chrétienne.

De façon assez arbitraire, on divise l'évolution de la langue irlandaise en quatre périodes : celle des inscriptions en ogham (c'est-à-dire un alphabet indigène), que l'on situe entre 300 et 600 ; le vieil-irlandais entre 600 et 900 ; l'irlandais moyen de 900 à 1200 ; enfin, l'irlandais moderne. Après 1600, la langue littéraire cesse d'être en usage et les dialectes modernes, dont le gaélique écossais et le mannois, font leur apparition.

Les témoins les plus anciens sont des inscriptions funéraires en alphabet oghamique. Elles attestent une langue archaïque, phonologiquement très proche du brittonique ancien des inscriptions celtiques de Grande-Bretagne et de Gaule ; on pourrait comparer ses rapports avec l'irlandais trouvé dans les sources littéraires les plus anciennes à ceux qui existent entre le latin et le vieux français.

Le vieil-irlandais se présente comme une langue qui vient de se dégager du stade archaïque et qui est pourtant déjà dotée d'une structure remarquablement complexe de verbes composés et de pronoms infixes qui survivent pendant plusieurs siècles. Au cours de la période de l'irlandais moyen, elle se simplifie au point de ressembler aux premiers spécimens du gallois. Cette tendance s'est développée dans le gaélique écossais et le mannois où, tout comme dans le danois moderne, il n'y a qu'une forme verbale pour chaque temps de verbe. Aujourd'hui plus de cinq cent mille personnes parlent l'irlandais, surtout dans la région de Galway, à l'ouest du pays.

Le temps des filid

Depuis les temps les plus reculés, la littérature irlandaise fut une littérature aristocratique, l'apanage d'une classe professionnelle, les filid (au s [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 25 pages

Médias de l’article

Irlande, Ve-VIIe siècle

Irlande, Ve-VIIe siècle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Assassinat du roi Brian Boru en 1014

Assassinat du roi Brian Boru en 1014
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Henry Grattan, figure du parlementarisme irlandais

Henry Grattan, figure du parlementarisme irlandais
Crédits : Hulton Getty

photographie

Daniel O'Connell

Daniel O'Connell
Crédits : Getty

photographie

Afficher les 9 médias de l'article


Écrit par :

  • : ancien directeur des études générales à l'université du Bénin, au Nigeria, auteur
  • : historien, docteur en droit, docteur honoris causa de la National University of Ireland et de l'Université d'Ulster (Royaume-Uni)

Classification

Autres références

«  IRLANDE  » est également traité dans :

AUTONOMIE

  • Écrit par 
  • François BOURRICAUD
  •  • 4 121 mots

Dans le chapitre « La « solution autonomiste » »  : […] L'histoire de cette notion en fait apparaître l'extrême instabilité : être autonome, est-ce la même chose qu'être indépendant ? Et quelle est la nature de cette loi qui assure à la fois notre obéissance et notre liberté ? À ces deux questions, l'histoire politique contemporaine permet d'apporter quelques éléments de réponse. D'abord, c'est par rapport à l'État unitaire que la revendication d'auto […] Lire la suite

BRIAN BORU (941-1014) roi d'Irlande (1002-1014)

  • Écrit par 
  • Paul QUENTEL
  •  • 144 mots
  •  • 1 média

Fils de Cenneidigh, Brian Boru (ou Brian Borumha) devint roi de Munster (978), puis roi suprême ( ard - ri ) de l'ensemble du pays ; il se distingua dans la lutte contre les envahisseurs danois. En 968, Mahon, autre guerrier célèbre, battit les Danois à Sulchoit, près de Tipperary. Brian battit le roi de Leinster qui s'était allié aux Danois de Dublin puis le roi de Meath et fut alors, en 1002, re […] Lire la suite

CELTES

  • Écrit par 
  • Christian-Joseph GUYONVARC'H, 
  • Pierre-Yves LAMBERT, 
  • Stéphane VERGER
  •  • 15 892 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Religion celtique »  : […] L'étude de la religion celtique a été longtemps paralysée par deux difficultés majeures : d'une part, l'abus des commentaires fondés sur l'iconographie à l'exclusion des textes, ce qui a eu pour conséquence la méconnaissance ou le refus des sources insulaires, irlandaises et galloises ; d'autre part, l'absence de toute méthode cohérente, la plupart des exégètes se bornant à l'évaluation de la re […] Lire la suite

CHAMBERLAIN AUSTEN (1863-1937)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 985 mots

Fils aîné de Joseph Chamberlain, demi-frère du plus jeune, Neville, Austen Chamberlain appartient à la famille qui influença de manière décisive la politique britannique de la fin de l'ère victorienne à la Seconde Guerre mondiale. Son prestige personnel fut immense dans l'entre-deux-guerres, bien que progressivement éclipsé par celui de son frère, et le bilan aujourd'hui très critique de son actio […] Lire la suite

CHARLES Ier (1600-1649) roi d'Angleterre (1625-1649)

  • Écrit par 
  • Pierre JOANNON
  •  • 1 100 mots

Roi d'Angleterre, d'Écosse et d'Irlande, second fils de Jacques VI Stuart, roi d'Écosse, qui deviendra roi d'Angleterre en 1603 sous le nom de Jacques I er , Charles I er monte sur le trône en 1625. Jeune, séduisant et indécis, il est un jouet entre les mains de son entourage. L'impopulaire duc de Buckingham le pousse à attaquer l'Espagne. Pour se garantir du côté de la France, Charles I er dema […] Lire la suite

CORNWALLIS CHARLES (1738-1805)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 582 mots

Général britannique, né le 31 décembre 1738 à Londres, mort le 5 octobre 1805 à Ghazipur, en Inde (dans l'actuel Uttar Pradesh). Vétéran de la guerre de Sept Ans (1756-1763), Cornwallis, qui désapprouve l'intransigeance de Londres à l'égard des colons nord-américains, doit toutefois combattre sur place la révolution que mènent ces derniers. Fin 1776, il déloge du New Jersey les insurgents men […] Lire la suite

COSGRAVE WILLIAM THOMAS (1880-1965)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 552 mots

Homme d'État irlandais, né le 6 juin 1880 à Dublin, mort le 16 novembre 1965 à Dublin. William Thomas Cosgrave rejoint très tôt le Sinn Fein. Membre du conseil municipal de Dublin en 1909, il sera ensuite réélu sous la bannière du mouvement nationaliste. Il rejoint la milice nationaliste des Volontaires irlandais créée en 1913 et, en août 1914, quand l'organisation se scinde à l'entrée de la Gra […] Lire la suite

CROMWELL OLIVER (1599-1658)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 3 814 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du général au chef d'État »  : […] Le 12 décembre 1653, Cromwell se laisse convaincre de prendre directement les rênes d'un Commonwealth que les civils n'ont décidément pas réussi à gouverner. Il le fait à contrecœur, convaincu que la force ne crée par le droit, qu'il n'y a pas de fondement juridique à un pouvoir né de la volonté d'une armée. Mais il s'y résout parce que la Providence, manifestement, ne lui en laisse pas le choix e […] Lire la suite

DAVITT MICHAEL (1846-1906)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 345 mots

Agitateur irlandais, fils d'un petit fermier catholique émigré en Angleterre, Davitt a occupé une place particulière dans la révolte de l'Irlande. Membre à partir de 1865 du mouvement fenian, il a commencé par partager les idées de ses camarades nationalistes sur la priorité à l'indépendance et sur la valeur exclusive de la violence : il participe, en 1867, à des assauts contre des dépôts d'armes. […] Lire la suite

DROGHEDA

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 340 mots
  •  • 1 média

Ville de la côte est de la république d'Irlande, à 50 kilomètres environ au nord de Dublin. Située sur la Boyne, à proximité de son embouchure, Drogheda (en irlandais Droichead Átha, « le pont sur le gué ») a été fondée par les Normands au début du x e siècle. Forteresse et centre commercial, elle voit son rôle s'accroître encore après la conquête anglaise (fin du xii e s.) ; elle devient une de […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Irlande. Élection de Micheál Martin à la tête du gouvernement. 15-27 juin 2020

Le 15, les dirigeants du Fianna Fáil, du Fine Gael et du Parti vert concluent un accord de gouvernement. À l’issue des élections législatives de février, le Sinn Fein, arrivé en tête, n’a pas trouvé d’allié pour former une coalition. Le Premier ministre sortant Leo Varadkar (Fine Gael), dont le parti a subi un revers en février, assure l’intérim depuis lors. L’accord prévoit une direction tournant […] Lire la suite

Suisse. Fin de l’état de situation extraordinaire lié au Covid-19. 3-22 juin 2020

de Bulgarie, d’Irlande, de Croatie, de Roumanie, de Chypre et du Royaume-Uni, ces pays ne faisant pas partie de l’espace Schengen. Le 19, le Conseil fédéral met fin à l’état de situation extraordinaire et assouplit le régime du déconfinement, autorisant notamment, à compter du 22, les rassemblements jusqu’à mille personnes – contre trois cents depuis le 6. […] Lire la suite

Royaume-Uni. Présentation du dispositif de déconfinement. 4-28 mai 2020

qu’un isolement de quatorze jours sera imposé à tous les voyageurs, à l’exception de ceux venant d’Irlande, arrivant sur le territoire à compter du 8 juin, en vue d’éviter une seconde vague de contamination. Le 22 également, le Daily Mirror et le Guardian […] Lire la suite

Irlande. Victoire du Sinn Fein aux élections législatives. 8 février 2020

Le Sinn Fein (gauche nationaliste) de Mary Lou McDonald arrive en tête aux élections législatives, progressant fortement avec 24,5 p. 100 des suffrages et 37 sièges sur 160. Le Fianna Fáil (centre droit) de Micheál Martin est en léger recul avec 22,2 p. 100 des voix et 37 élus – la reconduction automatique du président du Parlement, membre du Fianna Fail, accorde un élu supplémentaire à cette form […] Lire la suite

Royaume-Uni. Formation d’un gouvernement en Irlande du Nord. 10-11 janvier 2020

Le 10, les loyalistes du Parti unioniste démocrate (DUP) et les indépendantistes du Sinn Fein approuvent le projet d’accord, soumis par Londres, qui vise à restaurer un gouvernement local en Irlande du Nord. Le précédent gouvernement avait éclaté en janvier 2017. À l’issue des élections anticipées […] Lire la suite

Pour citer l’article

David GREENE, Pierre JOANNON, « IRLANDE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/irlande/