Littérature anglaise


ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ, 
  • Jacques DARRAS, 
  • Jean GATTÉGNO, 
  • Vanessa GUIGNERY, 
  • Christine JORDIS, 
  • Ann LECERCLE, 
  • Mario PRAZ
  •  • 28 230 mots
  •  • 29 médias

Toute histoire littéraire sous-entend une perspective et la perspective a rapport au temps présent, le passé étant vu en fonction de problèmes contemporains ; ainsi, maint écrivain dont le nom est consacré dans le panthéon des célébrités peut se trouver aujourd'hui ou demain dans la situation de la semence qui tombe sur le basalte. Si l'on conçoit l'histoire littéraire comme dynamique et non plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-litterature/#i_0

ANGRY YOUNG MEN

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉTILLON
  •  • 1 651 mots
  •  • 1 média

Bien que leur humeur ait plutôt été une amertume sarcastique ou boudeuse et leur rébellion un repli, un refus de souscrire plus longtemps à une vulgate officielle qui leur donnait des haut-le-cœur, on les a appelés, globalement, les « jeunes gens en colère », et le label est resté. Il désigne une poignée d'écrivains, romanciers dramaturges ou essayistes, qui, vers le milieu des années 1950, en Ang […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angry-young-men/#i_0

BLOOMSBURY GROUPE DE

  • Écrit par 
  • André TOPIA
  •  • 806 mots
  •  • 1 média

Cénacle d'intellectuels et d'artistes liés à Cambridge, coterie d'esthètes londoniens ou confrérie secrète, le groupe de Bloomsbury fut une nébuleuse insaisissable qui, pendant les dix années précédant la Première Guerre mondiale, eut une influence déterminante sur la vie culturelle anglaise. Littérature, biographie, peinture, économie, sciences sociales, politique, journalisme, peu de domaines lu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupe-de-bloomsbury/#i_0

CAVALIERS POÈTES

  • Écrit par 
  • Louis BONNEROT
  •  • 436 mots

Par une distinction sociale et politique plutôt que littéraire, on nomme poètes cavaliers, au milieu du xviie siècle, les poètes profanes, antipuritains, qui ont appartenu au parti royaliste. Successeurs de Ben Jonson, ils tirent de lui des exemples de sobriété et de régularité qui préparent le classicisme ; ils continuent aussi la tradition pétrarqui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poetes-cavaliers/#i_0

ÉLISABÉTHAIN THÉÂTRE

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 10 619 mots
  •  • 2 médias

On désigne sous le terme de théâtre élisabéthain la production dramatique qui fit la gloire littéraire du règne d'Élisabeth Ire (1558-1603) et se prolongea jusqu'à la fermeture des théâtres, en septembre 1642, après la victoire des puritains. Toutefois, la critique anglaise utilise le terme « jacobéen » ou « Stuart » quand il s'agit de pièces écrites après l'avènement de Jac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-elisabethain/#i_0

EMPFINDSAMKEIT, littérature

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 658 mots

L'Empfindsamkeit, la plus forte et la plus universelle des manifestations préromantiques, déferla d'Ouest en Est entre 1740 et 1790 sur toute l'Europe littéraire et artistique. La vague, partie de l'Angleterre, balaya devant elle le rationalisme tranquille de l'Aufklärung (les Lumières) pour le remplacer par l'inquiétante nostalgie de l'au-delà de la raison, où se trouvent rimes et sentiments. Un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empfindsamkeit-litterature/#i_0

ESQUISSE, genre littéraire

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 245 mots

Description divertissante d'un aspect du mode de vie d'un pays, généralement écrite à l'intention de lecteurs étrangers par quelqu'un qui se trouve sur place. Le portrait littéraire se présente comme une variante de l'esquisse. De style concret et journalistique, l'esquisse est moins dramatique, mais plus analytique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esquisse-genre-litteraire/#i_0

EUPHUISME

  • Écrit par 
  • Georges GRANJOUX
  •  • 1 594 mots

L'euphuisme, style maniéré qui tire son nom d'Euphues, œuvre romanesque en prose de John Lyly (1554 env.-1606) représente la première grande manifestation de la conscience, qui se développait chez les Anglais de la Renaissance, des possibilités de leur langue maternelle ; ce style a eu tout à la fois une fonction sociale, en marquant de son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/euphuisme/#i_0

GEORGIENS POÈTES

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 2 396 mots
  •  • 1 média

En Angleterre, on désigne les périodes ou les écoles littéraires par l'adjectif formé avec le nom du souverain régnant : ainsi, le terme « georgien » s'applique à un groupe de poètes ou plutôt à une production poétique qui connut ses belles années sous le règne de George V, c'est-à-dire, en gros, pendant les deuxième et troisième décennies du xxe sièc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poetes-georgiens/#i_0

GOTHIQUE LITTÉRATURE & CINÉMA

  • Écrit par 
  • Gilles MENEGALDO
  •  • 6 323 mots
  •  • 4 médias

Le terme « gothique » connaît de multiples acceptions. Outre le style bien connu et la référence au monde barbare, il permet de caractériser un ensemble d’œuvres romanesques publiées en Angleterre à la fin du xviiie siècle et au début du xixe siècle (1764-1820) qui ont connu une grande popularité, en part […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-et-cinema-gothique/#i_0

JOHN BULL

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 303 mots

Dans la littérature et la caricature anglaises, John Bull représente l'Anglais « typique » ; on trouve pour la première fois le personnage dans La loi est un puits sans fond... (Law is a Bottomless-Pit..., 1712), l'une des cinq satires politiques connexes écrites par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-bull-personnage/#i_0

KEEPSAKE

  • Écrit par 
  • Michel MELOT
  •  • 310 mots

Livre de luxe, sans aucune valeur utilitaire, mais de présentation très soignée et de contenu très anodin, que les Anglais offraient comme étrennes. Keepsake signifie : objet donné pour être gardé en souvenir. La vogue en fut lancée vers 1820 et correspond à l'époque romantique. Cette mode remplaçait celle du Taschenbuch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/keepsake/#i_0

LAKISTES POÈTES

  • Écrit par 
  • Louis BONNEROT
  •  • 243 mots
  •  • 1 média

The Lake Poets, The Lake School, le terme apparaît pour la première fois en août 1817, sous la plume du critique et fondateur de l'Edinburgh Review, Francis Jeffrey ; il s'applique à Southey, Coleridge et Wordsworth qui, tous trois, ont résidé dans la région des Lacs au nord-ouest de l'Angleterre (The Lake District) et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poetes-lakistes/#i_0

MÉTAPHYSIQUES POÈTES

  • Écrit par 
  • Robert ELLRODT
  •  • 3 070 mots
  •  • 1 média

La poésie « métaphysique » anglaise, contemporaine et proche parente de la poésie que l'on dit baroque sur le Continent, est-elle une école – l'école de Donne –, un style, un ordre esthétique, un mode de sensibilité, un moment de l'histoire littéraire ou une catégorie universelle ? Le critique soucieux de précision en définira l'esprit dominant, les formes d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poetes-metaphysiques/#i_0

ROMANTISME

  • Écrit par 
  • Henri PEYRE, 
  • Henri ZERNER
  •  • 22 196 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Littérature »  : […] L'adjectif « romantique », qui apparut le premier dans plusieurs langues de l'Europe (romantic, romantisch, romántico), et le substantif qui en fut tiré sont mal choisis et obscurs. Mais il en est de même pour « baroque », « classique », « réaliste », « symboliste » et pour presque tous les termes qui désignent une période ou un mouvement en littérature et en art ; et les adjec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romantisme/1-litterature/

SATANISME, littérature

  • Écrit par 
  • Max MILNER
  •  • 3 576 mots
  •  • 1 média

On désigne par « satanisme » un certain nombre de courants qui se sont développés au xixe siècle, principalement en Angleterre et en France, dans l'orbite du romantisme. Il s'agit toujours, pour les auteurs qui magnifient Satan ou qui modèlent à son image des héros révolt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/satanisme-litterature/#i_0

VICTORIENNE ÉPOQUE

  • Écrit par 
  • Louis BONNEROT, 
  • Roland MARX
  •  • 10 901 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Littérature »  : […] La littérature victorienne, conditionnée par le climat de l'époque, reçoit son empreinte profonde des forces intellectuelles nouvelles. La prose domine, propice à l'exposé des problèmes religieux et des controverses que pose la pensée scientifique face à l'idéalisme. Mill (1806-1873) représente, en l'assouplissant, l'utilitarisme ; Darwin (1809-1882) l'évolutionnisme dont l'influence est la plus f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epoque-victorienne/2-litterature/