INFLATION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Qu'est-ce que l'inflation ?

Définition

Du latin inflare, qui veut dire « enfler », « gonfler », le mot « inflation » désigne habituellement le processus d'augmentation continue des prix des biens de consommation. Parce que bon nombre d'économistes associent, comme on le verra, cette hausse des prix des biens de consommation à une augmentation excessive de la quantité de monnaie en circulation dans l'économie, le terme peut également faire référence au « gonflement » de la masse monétaire. Les prix des biens de consommation subissant une augmentation – volontiers dénommée « vie chère » –, il s'ensuit que le « pouvoir d'achat » des revenus et des patrimoines, c'est-à-dire la quantité de biens qui peut être achetée avec une unité de revenu ou de patrimoine, mais également le pouvoir d'achat de la monnaie, c'est-à-dire ce qui peut être acheté avec une unité de monnaie, diminue au rythme de l'inflation, dont on dit qu'elle ampute le pouvoir d'achat, sauf dans le cas où les revenus ou les patrimoines sont indexés sur une mesure du niveau des prix à la consommation : on parle alors de maintien de la valeur « réelle » du revenu ou du patrimoine, c'est-à-dire de maintien du pouvoir d'achat.

Lorsque le niveau général des prix à la consommation baisse de façon prolongée, on parle de « déflation », qui est donc une inflation négative. Rare depuis la Seconde Guerre mondiale, la déflation est généralement considérée comme une situation dangereuse pour l'économie, parce que l'anticipation d'une baisse future des prix des biens incite les consommateurs à différer leurs achats, ce qui engendre une baisse de la demande adressée aux entreprises, donc une baisse ultérieure des prix, etc. En revanche, la « désinflation », qui est un ralentissement de l'inflation, est généralement saluée comme une évolution favorable, notamment dans les pays où l'inflation a été forte et durable. Pourtant, même lorsque l'inflation est basse, certains gouve [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages



Médias de l’article

La crise en Allemagne, vers 1920

La crise en Allemagne, vers 1920
Crédits : Hulton Getty

photographie

Jean Bodin

Jean Bodin
Crédits : AKG

photographie

David Ricardo

David Ricardo
Crédits : AKG

photographie

Milton Friedman

Milton Friedman
Crédits : George Rose/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Afficher les 6 médias de l'article





Écrit par :

  • : professeur des Universités à l'université de Pau et des pays de l'Adour

Classification


Autres références

«  INFLATION  » est également traité dans :

ACHAT POUVOIR D'

  • Écrit par 
  • Stéfan LOLLIVIER
  •  • 5 610 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Perte de repères lors du passage à l'euro »  : […] Les personnes sont très sensibles au prix des biens qu'ils achètent le plus fréquemment, et jugent alors leurs évolutions de pouvoir d'achat en fonction des hausses de prix de ces biens. Le passage à l'euro constitue un cas d'école venant illustrer ce phénomène. Lors du passage à l'euro en 2002, l'indice des prix à la consommation n'a pas marqué de rupture de tendance véritable. En revanche, le s […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - L'économie allemande depuis la réunification

  • Écrit par 
  • Hans BRODERSEN
  •  • 6 018 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « D’autres performances méritent d’être notées »  : […] De 1991 à 2018, le PIB allemand a augmenté de 46 p. 100 en termes réels, contre 52 p. 100 en France. Les augmentations salariales de la seconde moitié de la décennie 2010, encouragées par le gouvernement, contribuent à soutenir les revenus des ménages et le pouvoir d'achat des actifs comme celui des nombreux retraités dont les pensions sont indexées sur les salaires ; le salarié allemand à temps p […] Lire la suite

AMÉRIQUE LATINE, économie et société

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL
  •  • 13 682 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « La crise des années 1980 »  : […] La mise en place de politiques d'austérité en Amérique latine après la crise de la dette démarrée au Mexique en 1982 (compression de la demande, gel des salaires et de l'épargne, dévaluations, réduction des dépenses politiques) et le freinage brutal des apports de capitaux extérieurs ont entraîné un recul général de l'activité économique dans cette période. Le taux de croissance a été en moyenne […] Lire la suite

ANTICIPATIONS, économie

  • Écrit par 
  • Christian de BOISSIEU
  •  • 6 068 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Anticipations et arbitrages de la politique économique »  : […] Les pouvoirs publics font des anticipations sur le comportement des agents privés intérieurs, la conjoncture mondiale, etc. Ils en tiennent compte lorsqu'ils choisissent leur propre comportement. Considérons d'abord des exemples relevant de la politique conjoncturelle. En matière budgétaire et fiscale, les mesures discrétionnaires se conjuguent avec des effets automatiques (cas de l'augmentation […] Lire la suite

ARGENTINE

  • Écrit par 
  • Romain GAIGNARD, 
  • Roland LABARRE, 
  • Luis MIOTTI, 
  • Carlos QUENAN, 
  • Jérémy RUBENSTEIN, 
  • Sébastien VELUT
  •  • 35 811 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Défis et perspectives »  : […] Pour autant, l'économie argentine n'est pas exempte de difficultés. La maîtrise de l'inflation reste l'un des défis posés aux autorités. Bien que l'inflation ait fortement baissé au sortir de la crise (3,7 p. 100 en 2003 et 6,1 p. 100 en 2004, contre 41 p. 100 en 2002), elle s'est ensuite ravivée et demeurait proche des 10 p. 100 en 2006. Les origines de cette inflation sont diverses. Premièremen […] Lire la suite

BANQUES CENTRALES

  • Écrit par 
  • Sylvie DIATKINE
  •  • 6 873 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La recherche de crédibilité »  : […] Depuis 1980, dans un contexte de développement et de libéralisation des marchés financiers internationaux et des innovations financières, de désinflation, la politique monétaire a recherché une « crédibilité » qui a coïncidé avec les idées des « nouveaux classiques » (Robert Lucas, 1972). Il est apparu que les anticipations des agents économiques étaient déterminantes dans la réussite des politiq […] Lire la suite

BRÉSIL - La conquête de l'indépendance nationale

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURO
  •  • 6 211 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une tragique instabilité monétaire »  : […] Ce développement économique pose le problème de la monnaie. Celle-ci fut toujours déficiente au Brésil, sauf à la belle époque de l'or noir du Minas. Après 1808, le désordre monétaire est à son comble et la Banque du Brésil, créée en 1808, disparaît en 1829 après avoir émis des billets en trop grande quantité. Une nouvelle Banque du Brésil est fondée en 1851 par Mauá, en même temps que des banque […] Lire la suite

BRÉSIL - Le Brésil contemporain

  • Écrit par 
  • Luiz Felipe de ALENCASTRO
  •  • 5 657 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le Plan real »  : […] Conformément à la Constitution, le vice-président Itamar Franco devient le chef de l'État. Dans une conjoncture instable, il cherche à juguler l'hyperinflation. Après plusieurs réformes qui ont échoué, Itamar Franco confie le ministère des Finances à Fernando Henrique Cardoso. Sociologue connu au Brésil et à l'étranger, Cardoso prépare un plan anti-inflation qui tire les leçons des précédents é […] Lire la suite

BRÉSIL - Économie

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL
  •  • 6 366 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La crise de la dette et la décennie perdue »  : […] En 1979, le retournement brutal de la politique économique américaine, avec l'arrivée de Paul Volcker à la Fed et les mesures monétaristes de lutte contre l'inflation (hausse rapide des taux d'intérêt et du dollar), ainsi que la récession économique mondiale à la suite du deuxième choc pétrolier, déclenchent la crise de la dette dans les pays du Sud, qui se transforme en crise économique durable […] Lire la suite

CANADA - Économie

  • Écrit par 
  • Serge COULOMBE
  •  • 7 907 mots

Dans le chapitre « La politique monétaire »  : […] La politique monétaire est menée par la Banque du Canada, fondée en 1934, au cœur de la grande dépression. En 1950, au début de la guerre de Corée, contraint de laisser flotter le cours de sa monnaie à la suite des pressions sur les cours des ressources naturelles, le Canada est le premier pays à abandonner le régime de changes fixes par rapport au dollar américain adopté à Bretton Woods en 1944. […] Lire la suite

CANADA - Réalités socio-économiques

  • Écrit par 
  • Ludger BEAUREGARD, 
  • Henri ROUGIER
  •  • 12 409 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Finances publiques, politique budgétaire et politique monétaire »  : […] sont volatils, comme l'alimentation, l'énergie et les taxes indirectes, on remarque que l'inflation tendancielle a évolué parallèlement à la hausse de l'IPC global, avec des niveaux parfois un peu plus faibles. Afin de poursuivre un objectif de maîtrise de l'inflation, la Banque du Canada et le gouvernement fédéral commencèrent en 1991 à fixer des […] Lire la suite

CHANGE - Les théories du change

  • Écrit par 
  • Hélène RAYMOND-FEINGOLD
  •  • 9 061 mots

Dans le chapitre « Les premières approches réelles du taux de change »  : […] Les deux principales théories traditionnelles de la détermination du taux de change sont la parité des pouvoirs d'achats et l'approche du taux de change par la balance des paiements. Elles ont en commun, outre leur développement déjà ancien, de reposer sur une approche réelle du taux de change, dans laquelle le marché des biens et services joue un rôle essentiel. La théorie selon laquelle le taux […] Lire la suite

CHANGE - Les régimes de change

  • Écrit par 
  • Patrick ARTUS
  •  • 6 878 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La crise des pays émergents d'Asie (1997-1998) »  : […] Nous prendrons ici comme exemple caractéristique la Thaïlande, pays où la crise de change a débuté. Les évolutions dans les autres pays (Corée du Sud, Malaisie, Indonésie, Philippines...) sont très voisines. Tous ces pays avaient choisi, au début des années 1990, de lier leurs monnaies au dollar. Avec une inflation qui, sans être très forte, est restée toujours supérieure à celle des États-Unis, c […] Lire la suite

CHANGE - Le système monétaire international

  • Écrit par 
  • Henri BOURGUINAT, 
  • Gunther CAPELLE-BLANCARD
  •  • 6 569 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les accords de Bretton Woods »  : […] La conférence qui a lieu dans cette petite station proche de Boston, en juillet 1944 , ne compte qu'un petit nombre de délégués (une quarantaine), y compris ceux de l'U.R.S.S. qui ne signeront pas le texte final. Elle aboutit néanmoins à un accord qui, des dizaines d’années plus tard, constitue encore la pierre angulaire de tout l'édifice. Plusieurs de ses dispositions sont devenues caduques, mais […] Lire la suite

CHANGE - L'intégration monétaire européenne

  • Écrit par 
  • Christian BORDES
  •  • 14 236 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La prise du pouvoir monétaire par la Bundesbank et l'Europe monétaire en crise »  : […] Un calendrier précis est fixé pour le passage à la monnaie unique. La première étape entre en vigueur le 1 er  juillet 1990 pour s'achever le 1 er  janvier 1994. « Les États membres [y] considèrent leurs politiques économiques comme une question d'intérêt commun et les coordonnent au sein du Conseil [...] . Afin d'assurer une coordination plus étroite des politiques économiques et une convergence […] Lire la suite

CHINE, histoire, de 1949 à nos jours

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe BÉJA, 
  • François GODEMENT
  •  • 19 149 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Multiplication des débats politiques dans la société »  : […] Toutefois, Deng cherche à maintenir un certain équilibre entre réformateurs et conservateurs puisqu’il nomme le conservateur Li Peng Premier ministre par intérim en lieu et place du réformateur Zhao Ziyang, qui devient secrétaire général du parti par intérim. Dès le printemps de 1987, Zhao annonce que le mouvement lancé au début de l’année ne doit pas dépasser le cadre du parti et surtout qu’il n […] Lire la suite

CHÔMAGE (NOTION DE)

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 1 690 mots

Dans le chapitre « Des explications variées »  : […] Longtemps, on a opposé le chômage « classique » au chômage « keynésien ». Pour les « classiques » (ceux qui se réclament de l'école de pensée libérale issue d'Adam Smith) et leurs successeurs, le chômage résulterait d'une offre d'emploi bridée pour différentes raisons : taxation excessive, règles freinant ou empêchant la concurrence et la création d'entreprises, et, plus généralement, obstacles a […] Lire la suite

CRISES ÉCONOMIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN, 
  • Anne DEMARTINI, 
  • Pascal GAUCHON, 
  • Patrick VERLEY
  •  • 21 774 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Les facteurs de la croissance américaine  »  : […] La phase d'expansion qu'a connue l'économie américaine au cours de la décennie de 1990 est apparue à bien des égards exceptionnelle, même si son ampleur doit être relativisée. Dans sa durée, elle reste en effet comparable aux phases d'expansions des années 1960 et 1980. Surtout, les taux de croissance moyens affichés pendant cette période sont demeurés bien inférieurs aux performances enregistrée […] Lire la suite

DÉPRÉCIATION MONÉTAIRE

  • Écrit par 
  • Georges BLUMBERG
  •  • 639 mots

Baisse plus ou moins rapide de la valeur d'une unité monétaire par rapport au métal précieux en référence auquel elle a été créée ou par rapport aux biens et services qu'elle permet d'obtenir. Toutes les monnaies, dans tous les pays et à toutes les époques, ont subi une dépréciation, et souvent elles finissent par disparaître pour être remplacées par une monnaie nouvelle, à laquelle on donne le no […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

12 septembre 2019 • Union européenne • Assouplissement de la politique monétaire de la BCE.

de la BCE sera toutefois exemptée du taux négatif ; relance du programme de rachat de titres de dette arrêté en décembre 2018 ; promesse de ne pas augmenter les taux tant que l’inflation ne remontera pas aux environs de 2 p. 100. Ce plan est critiqué par l’Allemagne et les Pays-Bas. Mario Draghi exhorte [...] Lire la suite

6-25 juillet 2019 • Turquie • Limogeage du gouverneur de la Banque centrale.

de la Banque centrale Murat Uysal décide d’abaisser fortement le taux directeur, à 19,75 p. 100, arguant du « ralentissement de l’activité économique globale » et de l’« amélioration constante » du taux d’inflation – 15,7 p. 100 en juin.  [...] Lire la suite

4-29 avril 2019 • France • Annonce des mesures inspirées par le « grand débat national ».

postes de fonctionnaires au cours du quinquennat. Il annonce également une baisse de l’impôt sur le revenu de 5 milliards d’euros ; la réindexation des pensions de retraite sur l’inflation et la fixation d’un montant minimum de mille euros pour les retraites à taux plein, tout en préconisant un [...] Lire la suite

7-14 février 2019 • Haïti • Mouvement de contestation.

Le 7, des milliers de personnes manifestent à Port-au-Prince contre l’inflation et demandent la démission du président Jovenel Moïse, à la suite de la publication en janvier d’un rapport de la Cour des comptes dénonçant la mauvaise gestion des dépenses publiques et le détournement d’aides [...] Lire la suite

18-19 décembre 2018 • Soudan • Mouvement de contestation du président Omar el-Béchir.

Le 18, le prix du pain, base de l’alimentation des Soudanais, est multiplié par trois, après une première augmentation en janvier et alors que l’inflation annuelle atteint 70 p. 100. Le 19, des manifestations éclatent à Atbara, au nord de Khartoum. Le mouvement de contestation s’étend bientôt à [...] Lire la suite

13 septembre 2018 • Turquie • Forte augmentation du taux directeur.

La Banque centrale satisfait les attentes des marchés en relevant son principal taux directeur de 17,75 à 24 p. 100, dans le but d’enrayer la dépréciation de la livre turque – 40 p. 100 depuis le début de l’année par rapport au dollar et à l’euro –, ainsi que la forte inflation que celle [...] Lire la suite

2 août 2018 • Royaume-Uni • Relèvement du taux directeur.

En dépit des incertitudes liées au Brexit, la Banque d’Angleterre annonce le relèvement d’un quart de point de son taux directeur, le portant à 0,75 p. 100. Celui-ci n’avait été relevé qu’une fois depuis la crise financière de 2008, en novembre 2017. Ce relèvement vise à contenir l’inflation due à la dépréciation de la livre qui a suivi l’annonce du Brexit.  [...] Lire la suite

13 juin 2018 • États-Unis • Relèvement des taux par la Réserve fédérale.

La Réserve fédérale annonce, pour la deuxième fois de l’année, le relèvement d’un quart de point de ses taux directeurs qui se situent désormais entre 1,75 et 2 p. 100. Ce mouvement est justifié par la vitalité de l’économie et la remontée de l’inflation qui atteint 2 p. 100. Il illustre un retour de la Fed à la neutralité monétaire après dix ans d’accompagnement de la reprise à la suite de la crise financière de 2008.  [...] Lire la suite

2 novembre 2017 • Royaume-Uni • Relèvement du taux directeur par la Banque d’Angleterre.

du Brexit. La décision de la Banque répond à la hausse de l’inflation qui a atteint en septembre 3 p. 100 en rythme annuel, en raison de la dépréciation de la livre sterling consécutive au Brexit.  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacques LE CACHEUX, « INFLATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/inflation/