INCENDIES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les services d'incendie et de secours en France

En France, la lutte contre l'incendie est confiée aux services d'incendie et de secours qui en détiennent l'exclusivité de compétence (article L.1424-2 du Code général des collectivités territoriales). Leur histoire institutionnelle s'inscrit initialement dans les lois des 16 et 24 août 1790 qui instaurent l'obligation légale de services de lutte contre l'incendie sans pour autant les rendre obligatoire dans chaque commune. Après avoir, en 1810, à Paris, confié à une organisation militaire la lutte contre l'incendie, Napoléon attribua la protection contre le feu des palais impériaux et des bivouacs à une compagnie spéciale du génie de la garde impériale. C'est pour bien spécifier le rattachement de ces hommes au génie qu'il leur fut donné le nom de sapeurs-pompiers.

Après avoir été rattachés pendant une quarantaine d'année à la garde nationale, les corps de sapeurs-pompiers vont acquérir leur propre organisation en 1875, mais c'est seulement en 1925 qu'un nouveau texte viendra permettre d'envisager une dimension supracommunale avec la création possible d'un poste d'inspecteur départemental. En 1938, les dépenses de personnels et de matériels relatives au fonctionnement des corps de sapeurs-pompiers seront rendues obligatoires pour les communes. Néanmoins, il faudra attendre la loi de 1996, organisant les services départementaux d'incendie et de secours dans le cadre du seul établissement public départemental, pour voir clarifier la gestion de ces services. En effet, jusqu'à cette date, les plus petites structures utilisaient les ressources financières des amicales, abondées par la « vente » du célèbre calendrier des sapeurs-pompiers et vouées aux œuvres sociales, pour satisfaire des besoins relevant normalement du budget de la commune. Le service départemental d'incendie et de secours n'avait alors qu'un rôle de coordination des moyens dans l [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages



Écrit par :

  • : lieutenant-colonel sapeur-pompier, titulaire d'un master 2 de droit de la sécurité civile, expert près la cour d'appel et juridictions administratives de Lyon
  • : gérant de C.N.P.P. Entreprise
  • : rédacteur technique

Classification


Autres références

«  INCENDIES  » est également traité dans :

ADAIR RED (1915-2004)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 212 mots

Spécialiste américain de l'extinction des incendies dans les installations pétrolières. Fils de forgeron, Paul « Red » Adair a exercé divers métiers avant d'être embauché par la Otis Pressure Control Company en 1938, pour s'occuper du contrôle de la pression des puits de pétrole. Remarqué par Myron Kinley, un autre Texan, pionner de la lutte contre les incendies pétroliers, il travaillera à ses c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/red-adair/#i_12671

ASSURANCE - Histoire et droit de l'assurance

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre AUDINOT, 
  • Jacques GARNIER
  • , Universalis
  •  • 7 480 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'assurance incendie aux XVIIe et XVIIIe siècles »  : […] L'assurance incendie est née au xvii e  siècle dans les pays de l'Europe du Nord où l'utilisation systématique du bois pour la construction des maisons et leur chauffage aggravait singulièrement les risques d'incendie, d'autant plus qu'à la même époque l'accroissement de la population amenait un développement rapide des agglomérations. Ainsi, en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assurance-histoire-et-droit-de-l-assurance/#i_12671

BÉTON

  • Écrit par 
  • Jean-Michel TORRENTI
  •  • 8 159 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Durabilité »  : […] La durabilité des structures en béton est maintenant devenue un point important, y compris dans l'approche normative des ouvrages, ne serait-ce que parce que les réparations ont un coût non négligeable. Ainsi, les Eurocodes (règles européennes de construction) définissent la notion de durée d'utilisation de projet, durée pour laquelle la structure doit être dimensionnée de sorte que sa détériorat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beton/#i_12671

BOIS

  • Écrit par 
  • Marie Elisabeth BORREDON, 
  • Édouard BOUREAU, 
  • Xavier DÉGLISE, 
  • Carlos VACA-GARCIA
  •  • 9 111 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Comportement du bois au feu »  : […] Le bois exposé à une source de chaleur (incendie) se pyrolyse (carbonise) jusqu'à 280  0 C environ, température à partir de laquelle se dégagent les gaz combustibles et où le bois s'enflamme. Le bois est donc combustible, mais il est plus résistant à l'incendie que d'autres matériaux de construction. Lorsque les armatures du béton armé se déforment et font basculer la str […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bois/#i_12671

TUNNEL DU MONT-BLANC CATASTROPHE DU

  • Écrit par 
  • Philippe SARDIN
  • , Universalis
  •  • 362 mots
  •  • 1 média

Le 24 mars 1999, à la suite d'une fuite de carburant et de l'échauffement du moteur, la cabine d'un semi-remorque frigorifique s'enflamme alors que le véhicule est au milieu du tunnel du Mont-Blanc (d'une longueur de 11,6 km). Vingt-six véhicules sont détruits dans cet incendie qui fait trente-neuf victimes dont trente-sept par asphyxie . Cette catastrophe est tout à fait unique dans l'histoire d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catastrophe-du-tunnel-du-mont-blanc/#i_12671

CATASTROPHES

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 7 339 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les failles : des risques aux catastrophes »  : […] Une mauvaise perception du risque, une prise de risque mal évaluée... de nombreux outils, des échelles de gravité, des structures, des réseaux de surveillance, etc., permettent de pallier les erreurs, que l'on peut catégoriser. À part les séismes, on l'a vu, la plupart des phénomènes naturels sont prévisibles. Par exemple, on connaît les conditions de formation d'un cyclone ; lorsqu'il est encor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catastrophes/#i_12671

CATASTROPHES INDUSTRIELLES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 484 mots

1794 Explosion, le 1 er  septembre, de la poudrerie de Grenelle à Paris, faisant près de 1 000 morts. La prise de conscience des risques technologiques entraînée par cette catastrophe passe pour être à l'origine de la réglementation française marquée par le décret impérial de 1810 sur les établissements dangereux, insalubres et incommodes. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catastrophes-industrielles-reperes-chronologiques/#i_12671

CYCLES BIOGÉOCHIMIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUPLESSY
  •  • 7 878 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La phase atmosphérique du cycle du soufre »  : […] Les processus biologiques sont responsables de la production d'une grande variété de composés gazeux. Les écosystèmes terrestres émettent H 2 S, CS 2 , COS (sulfure de carbonyle), CH 3 SH (méthyl mercaptan), CH 3 SCH 3 (DMS, sulfure de diméthyl), CH 3 SSCH 3 (disulfure de diméthyl). Le DMS est le principal responsable des émissions de sulfure en océan ouvert. Il s'oxyde essentiellement en très […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycles-biogeochimiques/#i_12671

EXTINCTION DE MARSUPIAUX EN AUSTRALIE AU QUATERNAIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HARTENBERGER
  •  • 702 mots
  •  • 1 média

Depuis le début du xxi e  siècle, une controverse agite les spécialistes du Quaternaire d'Australie : l'homme est-il le premier et seul responsable de la disparition des grands mammifères de cette île-continent ? N'est-ce pas plutôt les variations climatiques qui ont entraîné la disparition de nombreux végétaux et, par là, celle des herbivores q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/extinction-de-marsupiaux-en-australie-au-quaternaire/#i_12671

HYDRAVIONS

  • Écrit par 
  • Bertrand DREYFUS
  •  • 406 mots
  •  • 1 média

Aéronefs conçus pour pouvoir décoller d'un plan d'eau et pour s'y poser . Le premier hydravion fut un simple planeur muni de flotteurs que Gabriel Voisin et Archdeacon firent décoller, en 1907, en le faisant remorquer sur la Seine par un canot automobile. Les premiers hydravions à moteur ne firent leur apparition que trois ans plus tard, grâce aux réalisations de Henri Fabre , en France, et de Gle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hydravions/#i_12671

LONDRES

  • Écrit par 
  • Roland MARX, 
  • Frédéric RICHARD
  •  • 9 604 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Le premier grand essor et les épreuves de la fin du XVIIe siècle »  : […] Aux xvi e et xvii e  siècles, la population de Londres décuple et la ville devient l'une des grandes métropoles occidentales ; malgré les épidémies, les incendies, les nombreux troubles politico-religieux et le lourd fardeau des taxes et des emprunts royaux lorsque l'Angleterre vient défier les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/londres/#i_12671

PARIS ACCIDENT DU MÉTRO DE (10 août 1903)

  • Écrit par 
  • Mathieu FLONNEAU
  •  • 585 mots

L' accident survenu le 10 août 1903, à la limite des XI e et XX e  arrondissements de Paris, à la station Couronnes de la ligne n o  2 du métropolitain (Dauphine-Nation), reste à ce jour le plus tragique de toute l'histoire de l'exploitation d'un réseau qui a transporté en un siècle d'existence plus de cent milliards de pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/accident-du-metro-de-paris/#i_12671

NAVIRES - Architecture navale

  • Écrit par 
  • Michel BENICOURT, 
  • Raymond SERVIÈRES
  •  • 5 289 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le compartimentage de sécurité »  : […] Le compartimentage de sécurité comprend le compartimentage d' étanchéité et le compartimentage contre l'incendie. La première ligne d'étanchéité étant constituée par le bordé de carène, le compartimentage d'étanchéité a pour but de limiter, en cas de brèche dans ce bordé, l'envahissement du navire par l'eau, de manière à sauvegarder d'une part son équilibre au double point de vue flottabilité et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/navires-architecture-navale/#i_12671

NUCLÉAIRE HIVER

  • Écrit par 
  • Adelin VILLEVIEILLE
  •  • 973 mots

Des études, menées au début des années 1980, ont montré qu'une guerre nucléaire totale entre les États-Unis et l'Union soviétique aurait eu d'importants effets climatiques. Selon ces études, un voile nuageux durable se serait formé, opaque au rayonnement solaire. Dans les estimations les plus pessimistes, l'obscurcissement et le refroidissement consécutifs auraient été tels que leurs auteurs ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hiver-nucleaire/#i_12671

PIPER ALPHA EXPLOSION DE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 738 mots

Le 6 juillet 1988, au large de l'Écosse, sur le champ pétrolier et gazier de Piper, la plate-forme Piper Alpha , de la multinationale Occidental Petroleum Corporation, sombrait sous le coup de plusieurs explosions et de violents incendies. Uniquement pétrolière à sa mise en service en 1976, la plate-forme servait principalement à la production de gaz depuis 1980. Ce matin du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/explosion-de-piper-alpha/#i_12671

SANDOZ ACCIDENT DE L'USINE DE BÂLE (31 octobre 1986)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 519 mots
  •  • 1 média

Dans la nuit du 31 octobre 1986, le feu se déclarait dans un hangar des établissements Sandoz, à Schweizer-Halle près de Bâle, en Suisse. Cet entrepôt contenait, entre autres, des produits chimiques et agrochimiques : insecticides, pesticides, mercure, etc. L'incendie provoqua dans un premier temps un épais nuage de gaz toxique qui conduisit les autorités bâloises à déclencher dans la nuit un pla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/accident-de-l-usine-de-bale-sandoz/#i_12671

TCHERNOBYL

  • Écrit par 
  • François-Xavier COGNÉ, 
  • Roland MASSE
  •  • 6 532 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'accident »  : […] Le 26 avril 1986, à 1 h 24, le réacteur n o  4 de la centrale de Tchernobyl explosait et prenait feu. Cette centrale était équipée de quatre réacteurs de type R.B.M.K. de 1 000 mégawatts électriques (MWe) en service, et de deux autres en construction. Ces réacteurs, construits uniquement dans l'ex-U.R.S.S. en raison de leur vocation à produire du plutonium militaire, util […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tchernobyl/#i_12671

TUNNEL SOUS LA MANCHE

  • Écrit par 
  • Laurent BONNAUD
  •  • 9 370 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Sécurité de l’ouvrage »  : […] Créé par le port de Douvres et la compagnie maritime Peninsular & Oriental Steam Navigation Company (P & O), en a fait son cheval de bataille dès la relance du projet. Mais, le 6 mars 1987, le Herald of Free Enterprise , navire le plus moderne de la compagnie Townsend Thoresen, qui assure les liaisons transmanche, chavire au large de Zeebruges (Belgique), faisant près de 200 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tunnel-sous-la-manche/#i_12671

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Luc CARTAULT, Benoit CLAIR, David KAPP, « INCENDIES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/incendies/