IMPRIMERIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Sūtra du Diamant, IXe s.

Sūtra du Diamant, IXe s.
Crédits : British Library/ Science Photo Library/ AKG-Images

photographie

Regiomontanus : Calendarium

Regiomontanus : Calendarium
Crédits : Rosenwald Rare Book Collection/ Library of Congress, Washington, D.C.

photographie

Matrice de l'appareil typographique Garamond

Matrice de l'appareil typographique Garamond
Crédits : Connaissances des Arts/ St-Genès/ AKG

photographie


Le livre à la Renaissance

Le livre imprimé s'était lentement dégagé, au cours du xve siècle, de son modèle manuscrit. Cependant, cette évolution n'était pas entièrement accomplie en 1500. La typographie n'était pas encore normalisée et les caractères romains étaient rarement utilisés en dehors de l'Italie. De plus, la page de titre, en général, n'avait pas encore pris son aspect moderne.

La révolution typographique en Europe

Letriomphe de l'écriture romaine face aux écritures nationales dans toute une partie de l'Europe à partir des années 1530 s'explique d'abord par le prestige de son origine et par celui des lettres latines. Mais aussi par le fait que cette écriture était soutenue par une véritable idéologie. Si en effet la minuscule humanistique apparaît comme une construction bâtarde résultant de l'adaptation de l'écriture caroline par des lettrés de la fin du xive siècle et du début du xve siècle, artistes et calligraphes italiens, désireux d'atteindre une perfection qui ne pouvait être qu'unique, étudièrent avec passion les inscriptions antiques et s'efforcèrent, tel le fameux Luca Pacioli qui était proche de Léonard de Vinci, de déterminer mathématiquement les proportions idéales de la capitale romaine. Alde Manuce reste le principal initiateur de la révolution qui devait provoquer le triomphe de l'écriture ainsi conçue. On sait qu'il s'était associé au grand libraire Andrea Torresano di Asola qui avait repris le fonds de Nicolas Jenson. Il fit réaliser par un graveur de poinçons remarquable, Angelo Griffo, trois séries de caractères : des caractères grecs, des caractères romains et, enfin, les premières italiques connues qui servirent notamment à imprimer une série de textes classiques en format in-octavo, inaugurée par un Virgile en 1501.

Les caractères romains d'Alde apparurent pour la première fois dans le De aetna de Pietro Bembo (1495). Ils se caractérisent par un allégement des bas de casse, par une subtile répartition des pleins et des déliés et par la présence [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 22 pages


Écrit par :

  • : professeur émérite à l'École nationale des chartes, directeur d'études à la IVe section de l'École pratique des hautes études
  • : directeur d'études à l'École pratique des hautes études
  • : docteure en histoire culturelle, conservatrice en bibliothèque, responsable de formations et enseignante au Pôle Métiers du livre de l'université Paris-ouest-Nanterre-La Défense

Classification


Autres références

«  IMPRIMERIE  » est également traité dans :

IMPRIMERIE À CARACTÈRES MOBILES

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 197 mots

En Occident, au milieu du xve siècle, Johann Gensfleisch, dit Gutenberg (entre 1394 et 1400-1468), invente l'imprimerie à caractères mobiles en alliage métallique. L'originalité de sa démarche est de s'appuyer sur des techniques existantes, avec l'aide de collaborateurs qui amènent leurs compétences et le fin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imprimerie-a-caracteres-mobiles/#i_19293

AFFICHE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 815 mots
  •  • 12 médias

L'affiche devient un média privilégié à partir de la seconde moitié du xix e  siècle, dans les sociétés qui connaissent la révolution industrielle. Depuis son apparition en tant qu'imprimé, quatre cents ans auparavant, elle a peu évolué, ne bénéficiant pratiquement pas de recherches esthétiques autres que celles concernant l'emploi des caractères […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affiche/#i_19293

ART COLONIAL

  • Écrit par 
  • Véronique GERARD-POWELL, 
  • Alexis SORNIN
  •  • 8 402 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Imprimerie »  : […] L'imprimerie et la gravure sont importées en Inde par les missions religieuses et commerciales dès le xvi e  siècle, à Goa en 1556, à Bombay en 1674, au Bengale en 1778 et à Tranquebar en 1792. Elles ne connaissent cependant leur plein essor qu'au xix e  siècle avec les nouvelles technologies de r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-colonial/#i_19293

ARTISANAT

  • Écrit par 
  • Denis CHEVALLIER, 
  • Louis LERETAILLE
  • , Universalis
  •  • 7 093 mots

Dans le chapitre « Les maîtres d'art »  : […] Du staffeur-stucateur, indispensable pour restaurer certains monuments historiques, au fabricant de fleurs artificielles, en passant par le restaurateur d'automates ou l'imagier au pochoir, la nomenclature des métiers d'art comprend plus de deux cents spécialités, souvent difficiles à classer. La S.E.M.A., organisme qui a en charge la documentation sur ces métiers, donne dans sa nomenclature la dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/artisanat/#i_19293

BASKERVILLE JOHN (1706-1775)

  • Écrit par 
  • Michel MARION
  •  • 410 mots

Un des plus célèbres typographes anglais du xviii e siècle, John Baskerville ne s'adonna que tardivement à la typographie. Ni son éducation, ni ses débuts dans la vie active ne l'y prédisposaient. Après avoir fait plusieurs métiers, s'être donné une culture d'autodidacte et avoir acquis le goût de la calligraphie, il arrive à Birmingham en 1725. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-baskerville/#i_19293

BEST-SELLER

  • Écrit par 
  • Pierre NORA
  •  • 3 400 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le best-seller et l'édition »  : […] Dans le cas de cette nouvelle forme de « littérature populaire » qu'est le best-seller, l'intéressant est de suivre, à la faveur de l'indifférenciation sociale qui caractérise les sociétés démocratiques de masse et qui réunit des publics autrefois séparés, la métamorphose contemporaine de toutes les formes du magique autrefois présentes dans le roman-feuilleton ou la littérature de colportage, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/best-seller/#i_19293

BETTENCOURT PIERRE (1917-2006)

  • Écrit par 
  • Pierre VILAR
  •  • 968 mots

Né en 1917 à Saint-Maurice-d'Ételan (Seine-Maritime), Pierre Bettencourt avait su conserver pendant quatre-vingt-neuf ans une vive curiosité dont il concevait mal qu'elle pût être restreinte par tel ou tel choix d'application ou vocation spéciale. Entre le dessin, la poésie, l'imprimerie, la théologie, la bicyclette, la peinture, l'entomologie ou la correspondance, il n'avait pas trouvé de raison […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-bettencourt/#i_19293

BLANQUART-EVRARD LOUIS-DÉSIRÉ (1802-1872)

  • Écrit par 
  • Laure BOYER
  •  • 804 mots

Chimiste et négociant en drap, Louis-Désiré Blanquart-Evrard est l'un des personnages clés des débuts de la photographie. Il joua un rôle déterminant dans le développement du calotype en France et dans la diffusion des premiers albums photographiques. Louis-Désiré Blanquart-Evrard est né à Lille en 1802. Pratiquant lui-même la photographie, il améliore en 1847 le procédé inventé par Talbot – le ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-desire-blanquart-evrard/#i_19293

BODONI GIAMBATTISTA (1740-1813)

  • Écrit par 
  • Michel MARION
  •  • 416 mots

Petit-fils et fils d'imprimeurs piémontais, Bodoni quitte Saluces, sa ville natale, en 1758 pour Rome, où il espère trouver une situation digne de son talent, ainsi que la protection de son oncle l'abbé Bodoni. Celui-ci lui fait rencontrer le secrétaire du cardinal Spinelli, préfet de la Propagande. C'est ainsi que le jeune Giambattista entre à l'imprimerie de cette institution où il est chargé de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giambattista-bodoni/#i_19293

CAXTON WILLIAM (1422-1491)

  • Écrit par 
  • Michel MELOT
  •  • 262 mots

Premier imprimeur anglais ; c'est en 1474 ou 1475 que Caxton publia le premier livre imprimé en langue anglaise, traduit de l'œuvre de Raoul Lefèvre : The Recuyell of the Historyes of Troye . Il se trouvait alors à Bruges, où il séjourna une première fois en 1441 puis de 1462 à 1470 comme « gouverneur de la nation anglaise » (c'est-à-dire chargé de relations diplomatiques et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-caxton/#i_19293

CENSURE

  • Écrit par 
  • Julien DUVAL
  •  • 6 226 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les origines religieuses de la censure »  : […] Les réflexions sur la censure ont presque toujours pour point de référence des institutions apparues aux xvi e et xvii e  siècles. Le pouvoir religieux, puis le pouvoir royal, les mettent alors en place pour contrôler la vie culturelle et idéologique, et particulièrement la circulation des écri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/censure/#i_19293

COLPORTAGE LITTÉRATURE DE

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 2 022 mots

Dans le chapitre « Imagerie et colportage urbain »  : […] L'invention de l' imprimerie, à la fin du xv e  siècle, n'a concerné qu'un public très limité, celui des clercs, des lettrés et de la haute administration. Mais, avec les guerres de religion, le livre devient un champ de bataille. Alphabétiser les masses, donner à chacun la capacité de lire les textes sacrés dans sa langue et de les interpréter en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-de-colportage/#i_19293

CONSIDÉRATIONS POLITIQUES SUR LES COUPS D'ÉTAT, Gabriel Naudé - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 780 mots

Dans le chapitre « Le prince et le bibliothécaire »  : […] Il est ici question des secrets d'État, et de cette catégorie particulière du coup d'État où s'exercent « tant de fourbes, de tromperies, violences et autres semblables actions injustes ». Les lecteurs et le puissant cardinal romain se voient ainsi entraînés dans une entreprise complexe dont l'auteur montre, tout en s'en défendant, les effets potentiels : « Si je savais que le peu que j'en dirai p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/considerations-politiques-sur-les-coups-d-etat/#i_19293

CORÉE - Littérature

  • Écrit par 
  • Ogg LI, 
  • Marc ORANGE, 
  • Martine PROST
  •  • 9 748 mots

Dans le chapitre « L'invention de l'alphabet coréen et la poésie »  : […] Au début de cette nouvelle dynastie, la mise en usage des caractères mobiles métalliques d' imprimerie et l'invention de l'alphabet coréen laissèrent prévoir un essor considérable de la littérature coréenne. Cependant, la première de ces deux découvertes ne joua qu'un rôle minime dans le développement de la littérature ; en effet, si les Coréens arrivèrent à perfectionner et à utiliser la techniqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coree-litterature/#i_19293

DICTIONNAIRE

  • Écrit par 
  • Bernard QUEMADA
  •  • 7 981 mots

Dans le chapitre « Dictionnaire et société »  : […] Toutes les langues n'ont pas été « dictionnarisées », toutes les communautés n'ont pas réalisé leur propre dictionnaire, mais plus une société se développe et se complexifie, plus ses connaissances sont étendues et diversifiées, plus les dictionnaires jouent un rôle important. Le caractère social du dictionnaire tient à ce qu'il est perçu comme la somme des connaissances partagées par une commun […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dictionnaire/#i_19293

DIDOT LES (XVIIIe-XIXe s.)

  • Écrit par 
  • Albert LABARRE
  •  • 700 mots

On doit aux Didot, célèbre famille d'imprimeurs, originaire de Lorraine, de nombreuses innovations dans la typographie et les industries qui s'y rattachent. Né et mort à Paris, François Didot (1689-1757) est, en 1698, apprenti chez le libraire-imprimeur André Pralard. Reçu libraire en 1713, il acquiert en 1754 l'imprimerie de la veuve Simon. Parmi ses éditions, on remarque l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/didot-les/#i_19293

DOLET ÉTIENNE (1509-1546)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 482 mots

Après avoir fait à Paris des humanités classiques très soignées, Étienne Dolet entreprend le traditionnel tour des universités européennes, notamment à Padoue, qui est l'un des centres les plus réputés de l'humanisme italien avec une forte coloration épicurienne. Après un passage à Toulouse (droit), où son éloquence fait des ravages dans les milieux estudiantins, il se fixe à Lyon auprès de l'un d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-dolet/#i_19293

DU PRÉ ou DUPRÉ JEAN (XVe s.)

  • Écrit par 
  • Michel MELOT
  •  • 150 mots

Parmi les premiers imprimeurs parisiens, à la fin du xv e siècle, Jean Du Pré est remarquable par l'originalité de ses illustrations. Alors que ses confrères réutilisaient inlassablement des gravures sur bois d'origine allemande, Du Pré prit quelque liberté avec ces modèles commerciaux et s'inspira de la tradition médiévale des manuscrits françai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/du-pre-dupre/#i_19293

ÉCRITURE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BALPE, 
  • Anne-Marie CHRISTIN
  •  • 10 415 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le geste et le regard »  : […] Parvenue en Occident doublement marquée par le Verbe, celui de la démocratie athénienne d'une part et celui d'un Dieu d'autorité de l'autre, l'écriture se trouvait donc dans une situation paradoxale : elle était devenue un système de signes d'une perfection admirable, qui analysait la langue avec la minutie d'un instrument de chirurgie, mais qui avait été inventé seulement pour l'oreille, c'est-à- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecriture/#i_19293

ÉDITION

  • Écrit par 
  • Robert ESCARPIT, 
  • Philippe SCHUWER
  •  • 11 162 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les cinq rôles clés de l'éditeur »  : […] Au sein de sa maison, et selon son importance, l'éditeur assume (ou délègue) cinq fonctions distinctes, qu'il coordonne. 1. L'éditeur choisit, perpétue ou diversifie un fonds d'édition qui relève d'une ou de plusieurs disciplines. Certains éditeurs se limitent à une spécialisation (littérature, droit, médecine, etc.). Beaucoup plus nombreux sont ceux qui associent plusieurs domaines complémentaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edition/#i_19293

ELZÉVIR LES

  • Écrit par 
  • Albert LABARRE
  •  • 587 mots

Né à Louvain vers 1540, Louis Elzévir (ou Elzevier) s'expatrie au moment des troubles religieux. Vers 1580, il s'installe à Leyde comme relieur, puis ajoute à cette activité celle de libraire. Il est sans doute l'un des premiers à organiser des ventes publiques de bibliothèques et à faire imprimer des catalogues à cet effet (bibliothèque de Marnix de Sainte-Aldegonde, 1599). Quand il meurt en 1617 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-elzevir/#i_19293

ENCRES

  • Écrit par 
  • Gérard MARTIN
  •  • 848 mots

Les encres sont des compositions liquides ou pâteuses, noires ou colorées, servant à écrire, à dessiner ou à imprimer. Elles ont été fabriquées pendant des siècles selon des recettes empiriques exploitant des substances naturelles. Elles sont, depuis une cinquantaine d'années, des produits très élaborés qui mettent à profit les ressources de la chimie organique. Les encres qui servent à écrire son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/encres/#i_19293

ÉROTISME

  • Écrit par 
  • Frédérique DEVAUX, 
  • René MILHAU, 
  • Jean-Jacques PAUVERT, 
  • Mario PRAZ, 
  • Jean SÉMOLUÉ
  •  • 19 795 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Imprimerie et syphilis »  : […] À la fin du xv e  siècle deux événements de première importance vont modifier fondamentalement la vie sociale et la littérature européennes : l'apparition presque simultanée de la syphilis et de l'imprimerie, qui inaugureront toutes deux des façons nouvelles, fondamentales, de vivre l'érotisme. Passons sur la syphilis, dont on connaît l'apparition […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erotisme/#i_19293

ESTAMPE

  • Écrit par 
  • Michel MELOT
  •  • 744 mots

Il est fort difficile de définir le domaine de l'estampe. Le mot a une signification technique (comme l'anglais print ) et désigne une image obtenue par pression d'un support (en général du papier) contre une matrice. Sa forme la plus élémentaire est l'estampage, où l'impression se fait en moulant le support sur le relief ou en frottant une encre sur le support même pour fair […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/estampe/#i_19293

ESTIENNE ou ÉTIENNE LES

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 712 mots

Au xvi e siècle, les Estienne forment une famille d'imprimeurs et d'érudits. Célèbres en leur temps, ils le sont demeurés pour la qualité des travaux auxquels ils se sont attachés. Leur marque, un olivier, évoque Laure de Montolivet, mère d'Henri I er Estienne. Henri I er , collaborant avec Hopyl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/estienne-etienne/#i_19293

FEUILLETON

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 2 485 mots
  •  • 3 médias

Le xix e  siècle voit triompher l'imprimé et la galaxie Gutenberg traverser son ciel de part en part. À l'intérieur d'un marché en expansion galopante, livres, journaux, brochures et feuilles volantes se multiplient et connaissent des tirages de plus en plus élevés. Le chemin de fer favorise leur circulation et leur consommation. Soutenues par de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/feuilleton/#i_19293

FOURNIER PIERRE SIMON, dit FOURNIER LE JEUNE (1712-1768)

  • Écrit par 
  • Michel MARION
  •  • 386 mots

Célèbre graveur et fondeur de caractères, Pierre Simon Fournier naquit à Paris dans une famille qui touchait de près à l'art typographique, puisque son père Jean-Claude fut le dernier directeur de la fonderie de Guillaume Le Bé que son frère aîné racheta. C'est d'ailleurs chez ce dernier que Fournier le Jeune commença sa carrière. Il apprit le dessin chez le peintre Colson et s'orienta bientôt ver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-simon-fournier/#i_19293

FROBEN JOHANN (1460 env.-1527)

  • Écrit par 
  • Albert LABARRE
  •  • 601 mots

Né à Hammelburg (basse Franconie), Johann Froben aurait travaillé chez Anton Koberger à Nuremberg, puis chez Johann Amerbach à Bâle. Le 13 novembre 1490, il obtient le droit de bourgeoisie dans cette ville et y ouvre un atelier d'imprimerie l'année suivante. En 1494, il s'associe avec son compatriote Johann Petri et, en 1502, avec Johann Amerbach ; ceux-ci meurent respectivement en 1511 et en 1513 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-froben/#i_19293

LA GALAXIE GUTENBERG, Marshall McLuhan - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 158 mots

Dans le chapitre « La « loi des trois états » du médium »  : […] À grands renforts de références littéraires, l'ouvrage s'organise selon une suite de 320 paragraphes qui, rapprochant époques et thèmes éloignés les uns des autres, ont chacun pour ambition d'éclairer un aspect d'une « mosaïque » historique d'événements simultanés, sans impératif linéaire ou chronologique. Rendu ainsi difficilement résumable, l'ensemble est néanmoins sous-tendu par l'hypothèse sel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-galaxie-gutenberg/#i_19293

GARAMOND CLAUDE (1499-1561)

  • Écrit par 
  • Albert LABARRE
  •  • 253 mots
  •  • 1 média

Graveur parisien et fondeur de caractères, Claude Garamond (ou Garamont) est célèbre dans l'histoire de la typographie  ; mais sa carrière aussi bien que sa vie privée sont mal connues. D'abord apprenti chez l'imprimeur parisien Antoine Augereau (mort en 1534), qui aurait taillé des poinçons pour des caractères romains, il travaille ensuite chez Pierre Haultin et chez les Chevallon avant de s'inst […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-garamond/#i_19293

GID RAYMOND (1905-2000)

  • Écrit par 
  • Pascal FULACHER
  •  • 984 mots

L'affichiste Raymond Gid est né à Paris en 1905. Fils d'un ingénieur de l'École centrale, il suit d'abord une formation d'architecte à l'école des Beaux-Arts, mais il n'exercera jamais ce métier. Il préfère le dessin : croquis humoristiques et caricatures sont ses genres de prédilection. En 1930, Raymond Gid fait la connaissance de Guy Lévis-Mano (GLM), l'éditeur et le typographe de nombre de poè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-gid/#i_19293

GRAPHISME

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 7 442 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'avènement de l'Art nouveau »  : […] En Europe, au fil du xix e  siècle, le développement industriel et commercial, encouragé par la libéralisation politique et économique, conduit à un considérable essor de l'affichage, des imprimés administratifs et des travaux de ville – étiquettes, factures, têtes de lettres, etc. À partir des années 1870, grâce à la mise au point de la chromoli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graphisme/#i_19293

GRAVEURS SUR BOIS ROMANTIQUES

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN
  •  • 959 mots
  •  • 1 média

La gravure sur bois de bout a été importée en France par un graveur anglais, Charles Thompson. Appelé par Ambroise Firmin Didot en 1817, il forma un atelier avec des compatriotes et, peu à peu, des disciples français, et suscita rapidement une émulation sur place avec des graveurs concurrents, comme Brevière à Rouen ou Durouchail à Paris. Tout au long de la période romantique, le rôle des graveurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graveurs-sur-bois-romantiques/#i_19293

GRAVURE

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT, 
  • Michel MELOT
  •  • 8 560 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La gravure en relief »  : […] Les premières gravures occidentales apparaissent dans les derniers siècles du Moyen Âge. Ce sont des gravures sur bois, matière première peu coûteuse, facile à trouver et à travailler. Le procédé repose sur l'impression d'un dessin en relief : le graveur en dégage les lignes à l'aide de gouges et de ciseaux. La planche est ensuite encrée, la presse utilisée étant analogue à la presse typographique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gravure/#i_19293

HÉLIOGRAVURE

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 224 mots

Cousin issu de germain de Nicéphore Niépce (1765-1833), l'inventeur de l'héliographie nommée par la suite photographie, Abel Niepce de Saint-Victor (1805-1870) propose en 1853 une technique d'impression sur papier des images photographiques. Par une lettre datée du 23 mai, il indique comment, après avoir repris les recherches de Nicéphore Niépce sur les propriétés du bitume de Judée soumis à l'ac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heliogravure/#i_19293

HINDĪ LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Nicole BALBIR, 
  • Charlotte VAUDEVILLE
  •  • 8 340 mots

Dans le chapitre « Développement et standardisation »  : […] Le hindī, terme persan, désigne à l'origine toutes les langues régionales apparentées de la plaine indo-gangétique. En tant qu'expression de la culture hindoue, les musulmans lui donnent aussi le nom de « hindoui » qui est attesté dès le xii e  siècle. Au xvii e  siècle, les voyageurs européens m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-et-litterature-hindi/#i_19293

ILLUSTRATION

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN, 
  • Constance MORÉTEAU
  •  • 9 160 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre «  Le siècle de l'illustration »  : […] Bien qu'elle soit issue de modèles anglais offerts par la presse et le livre , c'est en France que l'illustration a trouvé son plein essor au point de devenir momentanément un art majeur. Favorisé par la rencontre de l'écrivain et de l'artiste que suppose le cénacle romantique, cet essor remarquable découle aussi de l'importance accrue du monde des éditeurs : en effet, l'illustration est une lect […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/illustration/#i_19293

INVENTION DE LA LITHOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 197 mots
  •  • 1 média

La lithographie est le fruit d'une longue mise au point. Si l'on peut dater de 1795-1796 les premiers essais par l'Allemand Aloys Senefelder d'impression avec des planches de pierre, en relief et en creux, ce n'est qu'en 1797-1798 que celui-ci inventa le procédé de l'impression chimique qui fait l'originalité de la lithographie. Breveté par Senefelder à Munich en 1799, le procédé est connu assez r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/invention-de-la-lithographie/#i_19293

JAPON (Arts et culture) - Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 56 364 mots
  •  • 34 médias

Dans le chapitre « La xylographie au service du bouddhisme »  : […] Jusqu'à la fin du xvi e  siècle, toute l'activité xylographique se concentra dans les monastères. Mais, par rapport à la durée de cette période, elle fut peu abondante. C'est assez logique, puisqu'elle se cantonnait quasi exclusivement dans une fonction religieuse : elle se préoccupait surtout de diffuser les écritures bouddhiques et les commentai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-les-arts/#i_19293

LECTURE

  • Écrit par 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Martine POULAIN
  •  • 10 498 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un nouvel espace pour le livre »  : […] Il n'est pas question de disserter ici des raisons pour lesquelles, en Europe, l'imprimerie apparut dans les pays germaniques au milieu du xv e  siècle. Bornons-nous à constater que cette invention fut réalisée en un moment et dans une région où la demande en textes écrits connaissait un accroissement vertigineux. Il est de bon ton de souligner le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lecture/#i_19293

GUTENBERG JOHANNES GENSFLEISCH dit (entre 1394 et 1400-1468)

  • Écrit par 
  • Henri-Jean MARTIN
  •  • 909 mots
  •  • 1 média

Johannes Gensfleisch – dit Gutenberg du nom d'une maison que sa famille possédait, Zu guten Bergen , à la Bonne-Montagne – est né à Mayence. Son père, un patricien, était sans doute négociant en draps. On ne sait rien de sa jeunesse. Il lui fallut en tout cas quitter sa ville natale en 1428 à la suite d'une r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gutenberg/#i_19293

LITTÉRATURE - Du texte à l'œuvre

  • Écrit par 
  • Alain VIALA
  •  • 6 930 mots

Dans le chapitre « La révolution de l'imprimé et ses effets »  : […] Advint ensuite le bouleversement majeur d'ordre technique que constitue l'apparition de l'imprimé à la fin du xv e  siècle. Cette Révolution du livre (Roger Chartier) a transformé toute l'économie culturelle. Elle a bouleversé le temps de fabrication et la disponibilité des textes : là où il fallait des mois pour réaliser […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-du-texte-a-l-oeuvre/#i_19293

LIVRE

  • Écrit par 
  • Jacques-Alexandre BRETON, 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Jean TOULET
  •  • 26 563 mots
  •  • 4 médias

C'est vers le milieu du xv e  siècle que la technique occidentale d'impression des textes au moyen de caractères mobiles fut mise au point, très vraisemblablement dans la région de Mayence. À partir de 1460, le nouvel art se répand très rapidement à travers l'Europe. Très rapidement également, on prend l'habitude d'illustrer les nouveaux livres a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre/#i_19293

LYONNAIS POÈTES

  • Écrit par 
  • Ian Dalrymple McFARLANE
  •  • 2 110 mots

La ville de Lyon a connu un remarquable essor au xvi e  siècle. La faveur royale avait donné une nouvelle impulsion au commerce ; et, du point de vue militaire, Lyon a joui d'une situation privilégiée pendant les guerres d'Italie. Des artisans venus de l'étranger profitaient à la région. L' imprimerie, surtout, était en pleine expansion : non seul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poetes-lyonnais/#i_19293

MANUCE LES (XVe-XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Albert LABARRE
  •  • 436 mots

Dynastie d'imprimeurs vénitiens. Alde Manuce (1449-1515) est né à Bassiano dans le Latium. Il reçoit une solide formation classique à Rome et à Ferrare. Précepteur de Pic de La Mirandole, puis chez le prince de Carpi, il constate l'insuffisance et l'incorrection des éditions de textes classiques, ce qui l'engage à créer un atelier typographique pour y remédier. Il gagne Venise dès 1489, mais n'ouv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuce-les/#i_19293

MANUSCRITS - Histoire

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER, 
  • Geneviève HASENOHR, 
  • Jean VEZIN
  •  • 7 355 mots
  •  • 9 médias

En Occident, l'invention de l'imprimerie se révèle comme un phénomène si important dans l'histoire du livre qu'on a pu considérer qu'il s'agissait là de son « apparition » malgré une histoire cinq fois millénaire. Et il est bien vrai qu'en permettant de multiplier par milliers des exemplaires identiques d'un même ouvrage Gutenberg et ses émules ont provoqué un véritable bouleversement dans le mod […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuscrits-histoire/#i_19293

MANUSCRITS - La critique génétique

  • Écrit par 
  • Pierre-Marc de BIASI
  •  • 13 193 mots

Dans le chapitre « Les épreuves corrigées »  : […] Le manuscrit du copiste sert de document de référence à l'imprimeur pour produire les épreuves soumises à la correction de l'auteur. Il peut y avoir plusieurs jeux successifs d'épreuves comportant à chaque fois des corrections notables : outre l'élimination des fautes introduites par les compositeurs typographiques, l'auteur a encore la possibilité de transformer son texte, dans des limites assez […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuscrits-la-critique-genetique/#i_19293

MAYENCE

  • Écrit par 
  • Antoine LAPORTE
  •  • 552 mots
  •  • 1 média

Située dans le centre-ouest de l’Allemagne, Mayence (Mainz en allemand) est la capitale du Land de Rhénanie-Palatinat . La ville comptait 215 000 habitants en 2017. Elle se trouve sur la rive gauche du Rhin, face à Wiesbaden (capitale du Land de Hesse) et à la confluence de la rivière Main, à 40 kilomètres de Francfort et environ 570 kilomètres de Berlin. Au début de l’ère chrétienne, ce site, pos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mayence/#i_19293

MÉDIAS - Sociologie des médias

  • Écrit par 
  • Jacques GERSTLÉ
  •  • 7 324 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Approches théoriques »  : […] Pour examiner ces quatre aspects intriqués que constituent les médias (technique, organisation, contenu et public), nombreuses ont été les approches théoriques à entrer en concurrence et à insister sur l'un d'entre eux. L'approche historique nous apprend que le terme « média » est utilisé pour la première fois en français en 1953, mais il est bien évident que l'étude du phénomène n'a pas attendu c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medias-sociologie-des-medias/#i_19293

MONDE LE

  • Écrit par 
  • Pierre Albin MARTEL
  • , Universalis
  •  • 1 548 mots

Seul journal quotidien français qui bénéficie d'une audience internationale, Le Monde est aussi un cas unique dans la presse nationale de l'immédiat après-guerre. Né en 1944, il n'est pas « issu de la Résistance », comme beaucoup d'autres, mais du vœu du général de Gaulle et de ministres (surtout démocrates-chrétiens) du Gouvernement provisoire de la République française, dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-monde/#i_19293

MORRIS WILLIAM (1834-1896)

  • Écrit par 
  • Philip Prichard HENDERSON
  •  • 1 986 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'éditeur »  : […] Morris fonde Kelmscott Press en 1891, après avoir pris comme associé l'imprimeur et typographe Emery Walker. De sa création jusqu'à 1898, l'imprimerie produit 53 titres en 66 volumes. Là encore Morris reprend à nouveaux frais toute la question du livre, redessinant des alphabets et cherchant de nouveaux papiers. Il conçoit trois polices de caractères : la police Golden, dessinée d'après celle de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-morris/#i_19293

MOURLOT FERNAND (1895-1988)

  • Écrit par 
  • Philippe PIGUET
  •  • 973 mots

La grande discrétion qui entoura dans la presse la disparition de Fernand Mourlot illustre le caractère de celui qui fut le premier maître-lithographe du xx e  siècle. Mourlot était de ces hommes rares qui savent se tenir à l'écart des rumeurs et pour qui compte davantage l'idée d'une présence que celle d'une représentation. Toute sa vie, il est r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernand-mourlot/#i_19293

MOYROUD LOUIS (1914-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 273 mots

Ingénieur français, co-inventeur avec René Higonnet de la photocomposition. Né le 16 février 1914 à Moirans, en Isère, Louis Marius Moyroud obtient en 1936 un diplôme d'ingénieur à l'École nationale supérieure d'Arts et Métiers de Cluny. Après avoir effectué son service militaire durant la Seconde Guerre mondiale, il entre en 1941 dans une filiale d'I.T.T. (International Telephone and Telegraph) à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-moyroud/#i_19293

ORTHOGRAPHE

  • Écrit par 
  • Liselotte BIEDERMANN-PASQUES, 
  • Fabrice JEJCIC
  •  • 4 753 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Histoire de l'orthographe à travers les imprimés »  : […] Dans le prolongement de l'orthographe des manuscrits et des incunables, l'histoire de l'orthographe à travers les imprimés est dépendante de facteurs matériels, mais aussi de facteurs socioéconomiques, de l'évolution de la langue et des théories de l'écrit dans lesquelles se situent les auteurs et leurs œuvres. Alors que l'écrit bénéficie au xvi e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orthographe/#i_19293

PALÉOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Robert MARICHAL
  •  • 4 855 mots

Dans le chapitre « Sous l'Empire byzantin (IIIe-XVe s.) »  : […] La crise du iii e  siècle a eu des répercussions plus importantes dans les écritures documentaires. Sous l'impulsion de la chancellerie impériale, désormais fixée à Constantinople (330), se manifeste une nouvelle cursive, la cursive byzantine , qui subit l'influence de la cursive latine contemporaine, ce qu'explique assez bie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleographie/#i_19293

PAPIER

  • Écrit par 
  • Gérard COSTE
  •  • 4 545 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des origines à la mécanisation »  : […] Depuis son apparition en Chine sans doute à la fin du iii e  siècle avant J.-C. (l'archéologie a prouvé qu'au siècle suivant sa fabrication était bien maîtrisée), le papier a toujours accompagné l'activité et le développement humains comme vecteur essentiel de la culture et de la technologie. Il faut cependant attendre quelques siècles pour que le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/papier/#i_19293

PLAGIAT

  • Écrit par 
  • Hélène MAUREL-INDART
  •  • 5 722 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une notion à géométrie variable »  : […] Étymologiquement, le terme plagiat vient du grec plagios , « oblique », « rusé ». Cependant, le plagiaire ( plagiarius ), dans la Rome antique, désignait un voleur non pas de mots mais d’esclaves ou d’enfants destinés à l’esclavage. Le plagiaire était condamné au fouet par la loi Fabia de plagiariis . On a cru à tort qu’il existait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plagiat/#i_19293

PRESSE - Naissance et développement de la presse écrite

  • Écrit par 
  • Pierre ALBERT
  •  • 5 781 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les ancêtres de la presse périodique »  : […] La communication sociale est un des besoins essentiels de toute société organisée. On peut donc trouver des formes équivalentes au journalisme dans les sociétés les plus anciennes. Avec l'invention de l'écriture a été conservée la trace d'écrits d'actualité : correspondances administratives, inscriptions lapidaires célébrant les grands événements, récits de voyageurs, annales... À la fin du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/presse-naissance-et-developpement-de-la-presse-ecrite/#i_19293

PRESSE QUOTIDIENNE GRATUITE

  • Écrit par 
  • Dominique AUGEY, 
  • Marie-Christine LIPANI VAISSADE, 
  • Denis RUELLAN, 
  • Jean-Michel UTARD
  •  • 2 690 mots
  •  • 1 média

À peine lancée à Paris, en février et mars 2002, la presse quotidienne gratuite rejoignait les caniveaux, sa destination naturelle à écouter alors un grand nombre de voix dans les médias. Tôt le matin, Metro , puis 20 Minutes , n'étaient pas encore distribués par des colporteurs ou installés dans des présentoirs à la sortie des transports en commun que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/presse-quotidienne-gratuite/#i_19293

PROPRIÉTÉ LITTÉRAIRE ET ARTISTIQUE

  • Écrit par 
  • Philippe SCHUWER, 
  • Jean-Claude ZYLBERSTEIN
  •  • 4 663 mots

Protéger le droit d' auteur et les intérêts pécuniaires des écrivains ou des artistes ne fut jamais pris en compte pendant plus de deux millénaires. Si avec l'apparition de l' imprimerie tous les pouvoirs décidèrent d'instaurer une haute surveillance sur le risque séditieux des œuvres de l'esprit en imposant aux imprimeurs-libraires, mais à leur seul bénéfice, des «  privilèges d'imprimer », ce fu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/propriete-litteraire-et-artistique/#i_19293

RÉFORME

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 8 459 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Naissance et diffusion du mouvement »  : […] C'est dans l'Empire allemand que le mouvement spirituel qui aboutit à la Réforme est apparu sous l'impulsion d'un moine augustin saxon, Martin Luther (1483-1546). Depuis son entrée au couvent, Luther poursuivait un combat douloureux pour acquérir la certitude de son salut. Il trouva entre 1513 et 1518, au terme d'une laborieuse pérégrination, la solution dans un passage de l'Épître de Paul aux Ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reforme/#i_19293

RELIURE

  • Écrit par 
  • Pascal FULACHER, 
  • Jacques GUIGNARD
  •  • 8 857 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Après l'invention de l'imprimerie »  : […] Vers 1460-1470, l'imprimerie s'est répandue dans les grandes villes d'Europe. Au manuscrit se substitue le livre imprimé sur papier, plus maniable et moins coûteux. En même temps, le livre cesse d'être la propriété d'une communauté pour devenir celle d'un individu. Dans les bibliothèques des couvents et des collèges, les livres sont encore pourvus d'ais de bois, aux coins munis de cornières de mét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reliure/#i_19293

ROUMANIE

  • Écrit par 
  • Mihai BERZA, 
  • Catherine DURANDIN, 
  • Alain GUILLERMOU, 
  • Gustav INEICHEN, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Philippe LOUBIÈRE, 
  • Robert PHILIPPOT, 
  • Valentin VIVIER
  •  • 34 946 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « De Byzance à la latinité »  : […] Le texte qui, dans la littérature roumaine, correspond aux « serments de Strasbourg » est la lettre que le boyard Neacşu, de Cîmpulung, envoya en 1521 au maire de Braşov. Auparavant, c'est-à-dire du départ des Romains de la Dacie trajane en 271 en ce début du xvi e  siècle, aucune trace d'aucune sorte n'a été conservée de la langue, issue du latin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roumanie/#i_19293

SENEFELDER ALOYS (1771-1834)

  • Écrit par 
  • Michel MELOT
  •  • 418 mots

Au cours de la seconde moitié du xviii e  siècle, la nécessité de reproduire les images plus commodément que par la gravure, seul procédé connu jusqu'alors, se fit de plus en plus impérieuse. Depuis 1750, de nombreux perfectionnements qui permettaient de colorier les gravures avaient été apportés (aquatinte, pointillé, etc.), mais ils ne remettaie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aloys-senefelder/#i_19293

TAILLE-DOUCE

  • Écrit par 
  • Michel MELOT
  •  • 661 mots

Ensemble de procédés de gravure à la main et d'impression qui se caractérisent par le fait que le dessin à reproduire est gravé en creux sur la plaque matrice. La taille-douce s'oppose ainsi à la taille « d'épargne », généralement sur bois, où le dessin est épargné par la gouge et demeure en relief, les blancs étant évidés une fois la plaque terminée. La taille d'épargne est le procédé le plus anc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taille-douce/#i_19293

TECHNIQUES HISTOIRE DES

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 7 215 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  Les techniques hors d'Europe »  : […] Les grands empires antiques s'effondrant, les Arabes poursuivent et font fructifier, pendant plusieurs siècles, cette culture scientifique et technique en sommeil. Ils perfectionnent, jusqu'au Moyen Âge, les techniques de mesure du temps et d'irrigation, mettent en chantier des constructions et des machines imposantes tout en réalisant de grands progrès scientifiques, dans les mathématiques et la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-des-techniques/#i_19293

TYPOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 589 mots
  •  • 1 média

« Celui qui grave ou taille les caractères est un graveur, celui qui les fond est un fondeur, et celui qui les imprime est un imprimeur ; mais il n'y a que celui qui réunit la science des trois parties que l'on puisse appeler un typographe », écrivait le dessinateur de caractères et imprimeur Pierre-Simon Fournier le Jeune (1712-1768) dans son Manuel typographique en 1764-17 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/typographie/#i_19293

VOX SAMUEL THÉODORE MONOD dit MAXIMILIEN (1894-1974)

  • Écrit par 
  • Michel MARION
  •  • 575 mots

Éditeur et typographe français né à Condé-sur-Noireau (Calvados). Théodore Monod, dit Maximilien Vox, fut tout jeune attiré par les arts graphiques et se consacra d'abord à la gravure. À peine âgé de vingt ans, il expose au Salon des humoristes, à Paris. Après la Première Guerre mondiale, il continue sa carrière artistique, expose en divers salons, dont le Salon d'automne, ses peintures et ses gra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vox-samuel-theodore-monod-dit-maximilien/#i_19293

Voir aussi

Pour citer l’article

Henri-Jean MARTIN, Jean-Pierre DRÈGE, Isabelle ANTONUTTI, « IMPRIMERIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/imprimerie/