ATLANTIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Nef médiévale

Nef médiévale
Crédits : British Library/ AKG

photographie

Grandes découvertes : Espagne et Portugal à la conquête du monde

Grandes découvertes : Espagne et Portugal à la conquête du monde
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Première traversée de Colomb

Première traversée de Colomb
Crédits : AKG

photographie

Planisphère de Domingos Teixeira, 1573

Planisphère de Domingos Teixeira, 1573
Crédits : Bibliothèque nationale de France (CPL GE SH ARCH-3)

photographie

Tous les médias


Le commerce de l'Atlantique aux XVIIe et XVIIIe siècles

C'est donc avec le bon vouloir de l'Angleterre, et sous sa haute surveillance, que s'est organisé le commerce à travers l'Atlantique. En temps de guerre – et ces guerres furent nombreuses, on l'a vu – la flotte britannique paralyse, et souvent même interdit, le commerce entre l'Amérique et l'Europe continentale. En temps de paix, ce commerce de métropole à colonie et retour est toléré, mais l'Angleterre y introduit le « coin » de la contrebande.

Océan Atlantique, fin du XVIIIe siècle

Océan Atlantique, fin du XVIIIe siècle

Dessin

Les routes commerciales dans l'océan Atlantique et la colonisation européenne du continent américain. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Le commerce des pays de l'Europe occidentale avec leurs colonies d'Amérique forme en effet des systèmes théoriquement fermés. Partout, le pacte colonial, l'« exclusif » sont en vigueur. Les colonies n'ont pas le droit de transformer sur place les matières premières qu'elles recueillent, la transformation doit avoir lieu dans la métropole. De même, les colonies ne peuvent acheter que des produits fabriqués par la métropole. Ainsi coexistent des Atlantiques portugais, espagnol, français, anglais, et même hollandais, où seule la contrebande britannique ouvre une brèche. La pêche elle-même est strictement réglementée et elle a, alors, une grande importance, non seulement parce que l'Europe consomme, en raison des jours maigres, beaucoup de poissons séchés ou salés, mais parce que la pêche en haute mer constitue, pour les flottes de guerre, une excellente pépinière de marins.

Au xvie siècle, les Portugais avaient importé du Brésil en Europe le bois brésil qui a donné son nom au pays et servait à fabriquer une teinture ; ils transportent aussi d'autres bois (le jacaranda, ou palissandre) et des produits tinctoriaux, notamment l'indigo qui détrône le pastel européen. Mais, bientôt, le sucre prend la première place dans le trafic portugais, passant de 180 000 arrobes (une arrobe pèse environ 12 kg) en 1570 à 1 200 000 en 1600. Au xviiie siècle, après la découverte de l'or dans le Minas Gerais (mines générales), les métaux précieux prennent la première place dans le co [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 21 pages


Écrit par :

  • : maître de conférences en histoire contemporaine à l'université de Nantes
  • : doyen de la faculté des lettres et sciences humaines de Toulouse

Classification


Autres références

«  ATLANTIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN  » est également traité dans :

ABOLITION INTERNATIONALE DE LA TRAITE ATLANTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean BOULEGUE
  •  • 191 mots
  •  • 1 média

La traite des Noirs par l'Atlantique a débuté au xv e  siècle, à destination de l'Europe, mais c'est après la découverte de l'Amérique qu'elle a pris son essor, pour fournir de la main-d'œuvre aux plantations. Les estimations sur le nombre de personnes déportées d'Afrique en Amérique varient, pour la plupart, entre dix et vingt millions. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abolition-internationale-de-la-traite-atlantique/#i_9356

AMÉRIQUE (Histoire) - Découverte

  • Écrit par 
  • Marianne MAHN-LOT
  •  • 4 812 mots
  •  • 6 médias

Étymologiquement le mot « Amérique » vient d'Amerigo, prénom de Vespucci . Il a été inventé par Martin Waldseemüller qui, dans sa Cosmographie (1507), proposa d'appeler Amérique la « quatrième partie du monde », prétendument découverte par le Florentin. La « découverte de l'Amérique » a été une œuvre collective. Qui peut savoir quel pêcheur anonyme est parvenu le premier sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-histoire-decouverte/#i_9356

AMÉRIQUE (Histoire) - Amérique espagnole

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BERTHE
  •  • 21 932 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « L'empire des mers et le commerce »  : […] C'est dire que l'économie coloniale américaine vit au rythme des flottes et des convois de galions. C'est une gigantesque entreprise que la Carrera de las Indias del mar Océano , et qui met en cause une multitude d'intérê […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-histoire-amerique-espagnole/#i_9356

BATAILLES NAVALES (âge de la voile) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Michèle BATTESTI
  •  • 1 045 mots

31 juillet-8 août 1588 La Armada Grande (l'Invincible Armada), forte de 130 vaisseaux (dont 60 galions et caraques de guerre) et 30 000 hommes, est envoyée en mai par Philippe II pour envahir l'Angleterre. Harcelée depuis Plymouth par les Anglais, désorganisée par des brûlots, elle livre bataille devant Gravelines le 8 août. La maniabilité des vais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/batailles-navales-age-de-la-voile-reperes-chronologiques/#i_9356

BÉTHENCOURT JEAN DE (1360 env.-1425)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 210 mots

Seigneur normand, chambellan de Charles VI, Jean de Béthencourt organisa en 1402 une expédition pour conquérir les îles Canaries ; il vendit ou hypothéqua ses biens pour la financer et en partagea la responsabilité avec Gadifer de La Salle. Cette première tentative fut un échec, et Béthencourt dut recourir à l'aide du roi de Castille Henri III, à qui il prêta hommage pour sa future conquête. Ayant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-bethencourt/#i_9356

CABOT LES

  • Écrit par 
  • Jean-Marcel CHAMPION
  •  • 595 mots

Navigateurs d'origine italienne. Jean Cabot (1450-1498), sur la vie duquel les renseignements précis et incontestables sont rares, a attaché son nom aux premières navigations anglaises dans l'Atlantique Nord en direction du continent américain. Peut-être né à Gênes, devenu citoyen de Venise, il se consacre au commerce maritime dans la mer Méditerranée avant de s'installer à Bristol, où il pouvait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-cabot/#i_9356

CADIX

  • Écrit par 
  • Charles LESELBAUM
  •  • 351 mots
  •  • 1 média

Située dans la région autonome d'Andalousie, capitale de la province qui porte son nom, Cadix (128 554 hab. en 2007) est bâtie sur un rocher relié au continent par une chaussée étroite et au bord d'une baie ouvrant sur l'océan Atlantique. Cité phénicienne du nom de Gadir, elle passe sous la domination carthaginoise et romaine et s'appelle alors Gades, puis Julia Augusta Gaditana. Elle sera très ra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cadix/#i_9356

CANADA - Histoire et politique

  • Écrit par 
  • Michel BRUNET, 
  • Alain NOËL
  •  • 19 332 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Premiers explorateurs »  : […] Des Irlandais seraient venus en Amérique du Nord entre 540 et 983. Des Vikings, partis de Norvège, s'étaient installés au Groenland en 982 à la suite d'Éric le Rouge. Un fils de celui-ci, Leif, fonda une colonie norvégienne en Amérique du Nord (1002). Il est encore impossible d'en fixer le lieu. L'archéologue Mallery soutient que les survivants de cette colonie se sont mêlés aux Iroquois. Les Euro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-histoire-et-politique/#i_9356

CAP-VERT (CABO VERDE)

  • Écrit par 
  • René PELISSIER
  • , Universalis
  •  • 3 973 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'histoire coloniale »  : […] La « découverte », soit par les navigateurs vénitien Alvise da Cá da Mosto et génois Antoniotto Usodimare en 1456, soit par le Portugais Diogo Gomes et le Génois Antonio de Noli en 1460, fait l'objet de débats, mais il est également possible que les îles aient été antérieurement visitées par des Africains. L' archipel désert est divisé en capitânias , concédées au Portugal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cap-vert/#i_9356

CARTIER JACQUES (1491-1557)

  • Écrit par 
  • André VACHON
  •  • 1 503 mots
  •  • 1 média

Le plus grand mérite de Jacques Cartier reste la découverte du Saint-Laurent . Voie extraordinaire de pénétration, ce fleuve, dont on ne soupçonnait même pas l'existence, ouvrait à la France le cœur d'un continent. C'était probablement la découverte la plus importante, en Amérique, depuis celle de Colomb. Elle rendait possible, en tout cas, la venue de Champlain et la fondation d'un royaume frança […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-cartier/#i_9356

CORSAIRES

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 1 142 mots

Le mot «  course », d'origine italienne ( correre , courir), apparaît dans la langue française au xvi e  siècle. Sa définition juridique ne satisfait guère l'historien. Les règles du droit international du xvii e  siècle appliquent le terme à l'activité de navires armés par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corsaires/#i_9356

DAKAR

  • Écrit par 
  • François BOST
  •  • 662 mots
  •  • 2 médias

Capitale politique et économique du Sénégal depuis l'indépendance du pays en 1960, Dakar ( Dacar ou Dahar , qui signifie « tamarinier » en wolof) a été fondée en 1857 par des colons français placés sous le commandement du général Louis Faidherbe sur le site d'un village de pêcheurs Lébou et Wolof. Dakar s'est rapidement affirmée comme une escale de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dakar/#i_9356

DÉCOUVERTE DE L'AMÉRIQUE PAR COLOMB

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 247 mots
  •  • 1 média

Cartographe et marin d'origine génoise, né en 1451, Christophe Colomb voue son existence à la recherche d'une voie maritime qui permettrait de gagner les Indes par l'ouest. Après avoir vainement tenté de vendre ses services au Portugal, il obtient les faveurs de la couronne espagnole et peut entreprendre, le 3 août 1492, une première expédition. Le 12 octobre, les trois caravelles (la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-de-l-amerique-par-colomb/#i_9356

DÉCOUVERTE DU GROENLAND

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 182 mots
  •  • 1 média

Vers 870, les Vikings norvégiens occupèrent l'Islande et, à partir de là, explorèrent les mers du Nord à la recherche d'huile de phoque, de fourrures d'ours blanc ou d'ivoire de morse. Une saga rapporte qu'un certain Erik le Rouge, venant de l'est, aurait alors découvert, en 982, le sud de la « terre verte » ou Groenland. Un établissement y fut créé en 986, à Brattahlidh, et le christianisme fut i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-du-groenland/#i_9356

DÉFAITE DE L'INVICIBLE ARMADA

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 224 mots
  •  • 1 média

Dans la seconde moitié du xvi e  siècle, les visées anglaises sur l'Amérique espagnole et le conflit religieux entre l'Espagne de Philippe II, champion du catholicisme, et l'Angleterre protestante d'Élisabeth I re , créent une tension entre les deux puissances qu'avive, à partir de 1572, la révolte antiespagnole aux Pays-B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/defaite-de-l-invicible-armada/#i_9356

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - De l'unité politique à la guerre civile

  • Écrit par 
  • Henri LAPEYRE
  •  • 14 270 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Une économie fondée sur l'agriculture et le commerce »  : […] Le pays est foncièrement rural. La géographie y détermine trois zones fondamentales. D'abord l'Espagne humide de la côte cantabrique avec ses prairies et ses vergers, considérée à l'époque comme pauvre. Puis l'Espagne méditerranéenne, au climat chaud et sec, où s'opposent le secano , collines où règne l'association classique blé-vigne-olivier, et le regadío […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-de-l-unite-politique-a-la-guerre-civile/#i_9356

EXPÉDITIONS PORTUGAISES EN AFRIQUE

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 224 mots
  •  • 1 média

Après un échec en 1433, Gil Eanes, un écuyer portugais de petite noblesse, franchit, en 1434, le cap Bojador (« cap de la Peur ») au large du Sahara. Au cours des années précédentes, les Portugais ont repéré et exploré les archipels atlantiques des Canaries, de Madère et des Açores. Le Portugal traverse alors une période de marasme économique et l'appât de l'or du Soudan pousse à d'importantes pri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expeditions-portugaises-en-afrique/#i_9356

EXPLORATIONS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 13 774 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le temps des grandes compagnies »  : […] La V.O.C. hollandaise était à peu près contemporaine de la première Compagnie anglaise des Indes orientales fondée en 1600. Leurs ambitions se recoupaient. Les Anglais, depuis la circumnavigation de Drake (1577-1580) et de Lancaster (1590-1594), s'étaient lancés avec les mêmes préoccupations mercantiles sur les mêmes chemins qui les conduisirent d'abord à se heurter aux Portugais, puis à entrer e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/explorations/#i_9356

GREAT WESTERN

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 230 mots

En 1838, le Great Western , bateau à vapeur en bois de 1 340 tonneaux, relie Bristol à New York en quinze jours et demi. Il arrive quelques heures après le Sirius (mais ce dernier était parti quelques jours auparavant), premier bateau à traverser l'Atlantique en se servant exclusivement de la vapeur. Conçu par l'ingénieur Isambard Kingdom Brunel, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/great-western/#i_9356

HISTOIRE ATLANTIQUE

  • Écrit par 
  • Clément THIBAUD
  •  • 3 734 mots
  •  • 2 médias

La « nouvelle » histoire atlantique connaît une vogue ininterrompue depuis les années 1980 aux États-Unis et dans le monde anglophone en général. Elle a imposé une nouvelle manière d'appréhender l'histoire de l'océan, de ses échanges et des sociétés qui en bordent les rivages, depuis la découverte des nouvelles routes maritimes par les Portugais au xv e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-atlantique/#i_9356

JEAN II LE PARFAIT (1455-1495) roi de Portugal (1481-1495)

  • Écrit par 
  • Jean de PINS
  •  • 292 mots
  •  • 1 média

Dès 1474, dom Jo ao, le futur Jean II, avait manifesté son intuition en matière de progrès maritime par l'institution de la mare clausum , notion juridique destinée en l'occurrence à interdire aux non-Portugais l'accès aux territoires récemment découverts dans le golfe de Guinée. Tout au long de son règne, Jean II fut hanté par la nécessité de délimiter, aussi officiellement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-ii-le-parfait/#i_9356

LISBONNE

  • Écrit par 
  • Albert-Alain BOURDON, 
  • Michel DRAIN
  •  • 3 140 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La vie économique et sociale du Moyen Âge et des Temps modernes »  : […] La bourgeoisie marchande et artisanale de Lisbonne prit une grande expansion, quand elle prétendit exploiter les avantages du site et de la situation du port pour développer son activité économique. Dès la seconde moitié du xiii e  siècle, les navires italiens y faisaient escale, et le roi Denis fit appel, en 1317, à des marins génois pour agrandi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lisbonne/#i_9356

MAGELLAN FERNAND DE (1480 env.-1521)

  • Écrit par 
  • Mairin MITCHELL
  •  • 2 164 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Allégeance à l'Espagne »  : […] Magellan se rend alors en Espagne, et arrive à Séville le 20 octobre 1517. Il est rejoint par le cosmographe portugais Ruy Faleiro. Ensemble, ils se rendent à la cour de Valladolid. Renonçant à leur nationalité, les deux hommes offrent leurs services au roi Charles I er (le futur Charles Quint). Magalhães prend alors un nom espagnol : Fernando de Magallanes. En vertu de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernand-de-magellan/#i_9356

MALOUINES (GUERRE DES)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 1 018 mots
  •  • 3 médias

Conflit inédit depuis 1945, la guerre des Malouines a opposé deux États du camp occidental : un pays en développement de l'Amérique latine, l'Argentine, et une puissance atomique européenne, la Grande-Bretagne. La guerre s'explique en partie par le nationalisme argentin, intransigeant sur l'appartenance d'un territoire « usurpé » par l'Angleterre au xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malouines-guerre-des/#i_9356

MARINE MARCHANDE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Françoise ODIER, 
  • Yves POULIZAC, 
  • Martine RÉMOND-GOUILLOUD
  • , Universalis
  •  • 4 862 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le Moyen Âge »  : […] Le Moyen Âge est marqué par le développement de flottes de commerce dans la mer du Nord et la Baltique. Les commerçants de villes telles que Hambourg, Brême, Lubeck colportent dans ces régions laines et peaux de Russie, dentelles et draps d'Angleterre, huiles scandinaves : ils se groupent vers 1250 pour former la puissante Ligue hanséatique, syndicat professionnel chargé d'assurer la défense comm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-marine-marchande/#i_9356

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Cristina CLIMACO, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 40 038 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « L'ouverture au monde : l'expansion maritime aux xve et xvie siècles »  : […] La conquête de Ceuta, menée en 1415, conduit le Portugal et, derrière lui, l’Europe, vers une nouvelle ère, celle de l’« économie-monde ». L’expansion vers le Maghreb répond à la nécessité pour Jean I er de consolider le royaume, de légitimer la dynastie d’Avis et de s’affirmer face à la Castille. Mais elle doit être également rapprochée de la dynamique générale d’expansi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/#i_9356

ROYAUME-UNI - L'empire britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 21 734 mots
  •  • 46 médias

Dans le chapitre « Explorations et découvertes »  : […] L'ère de l'expansion est relativement tardive. L'Angleterre a été devancée par les royaumes ibériques – Espagnols et Portugais visant même, à la fin du xv e  siècle, à un partage du monde après l'arbitrage pontifical de 1493. Les Tudors, pas plus que les Valois français, n'ont jamais souscrit à cette prétention. Mais la prétendue vocation maritim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-l-empire-britannique/#i_9356

SAINTE-HÉLÈNE

  • Écrit par 
  • Hélène WARGNIER
  •  • 462 mots

Île britannique (122 km 2 , 5 500 hab. en 2003) située dans l'océan Atlantique entre l'Afrique et l'Amérique du Sud. Les côtes les plus proches sont celles de l'Angola à 1 850 kilomètres, celles du Brésil, se trouvant à 3 500 kilomètres. Sainte-Hélène est une île volcanique très accidentée. Des falaises abruptes d'une hauteur de 300 mètres dominent l'Océan ; le pic le plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sainte-helene/#i_9356

TRAITE DES NOIRS

  • Écrit par 
  • Luiz Felipe de ALENCASTRO
  •  • 4 771 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La traversée atlantique »  : […] De toutes les étapes de la traite des Noirs, celle de la traversée atlantique est peut-être la mieux connue. Les achats et les ventes d'Africains outre-Atlantique donnèrent lieu, dans les États et les colonies impliqués dans ce type de commerce, à des registres fiscaux réguliers. Au total, plus du tiers des voyages négriers entrepris entre l'Afrique et l'Amérique furent dûment enregistrés dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-des-noirs/#i_9356

TORDESILLAS TRAITÉ DE (1494)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 219 mots
  •  • 2 médias

Le 7 juin 1494, la Castille et le Portugal signent le traité de Tordesillas, qui est destiné à fixer les limites de domination respective des deux puissances coloniales dans l'Atlantique . La ligne de démarcation est établie à trois cent soixante-dix lieues à l'ouest des îles du Cap-Vert (50 e  degré de longitude ouest). Ce qui se trouve à l'est de cette ligne revient au P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-de-tordesillas/#i_9356

VERRAZZANO ou VERRAZANO GIOVANNI DA (1485-1528)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 410 mots

Navigateur et explorateur italien, né en 1485 en Toscane, mort en 1528 dans les Petites Antilles. Après avoir reçu une éducation noble à Florence, Giovanni da Verrazzano s'installe à Dieppe. Il se met alors au service d'un armateur français pour lequel il fait plusieurs voyages au Levant. En 1523, il part à la tête de deux navires afin de tenter d'atteindre la Chine en naviguant vers l'Ouest pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/verrazzano-verrazano/#i_9356

VESPUCCI AMERIGO (1454-1512)

  • Écrit par 
  • Roberto ALMAGIA, 
  • Universalis
  •  • 646 mots

Navigateur italien né en 1454 à Florence, mort en 1512 à Séville. Après avoir reçu une éducation humaniste, Amerigo Vespucci entre au service de la banque de Laurent de Médicis. À la fin de l'année 1491, ce dernier l'envoie à Séville dans une de ses entreprises dirigée par un armateur du nom de Giannotto Berardi. Vespucci est probablement encore dans la ville lorsque Christophe Colomb rentre de s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerigo-vespucci/#i_9356

VIGO

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT
  •  • 188 mots
  •  • 2 médias

Un des plus beaux sites portuaires de l'Espagne, sur la rive sud de la plus méridionale des rías bajas de Galice. Par sa position dans un « Finisterre », Vigo a toujours été une des portes atlantiques de l'Espagne, commerçant avec les Indes-Occidentales aux xvi e et xvii e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vigo/#i_9356

Voir aussi

Pour citer l’article

Clément THIBAUD, Jacques GODECHOT, « ATLANTIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-l-atlantique/