ATLANTIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Nef médiévale

Nef médiévale
Crédits : British Library/ AKG

photographie

Grandes découvertes : Espagne et Portugal à la conquête du monde

Grandes découvertes : Espagne et Portugal à la conquête du monde
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Première traversée de Colomb

Première traversée de Colomb
Crédits : AKG

photographie

Amerigo Vespucci

Amerigo Vespucci
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Tous les médias


Le déclin de l'hégémonie britannique sur l'Atlantique

Que les treize colonies anglaises de l'Amérique du Nord aient pu se rendre indépendantes est la preuve manifeste du déclin de l'hégémonie britannique sur l'océan Atlantique. L'Angleterre, en effet, fut incapable de rétablir son autorité dans ses colonies (1763-1781). Entre 1778 et 1780, les États-Unis, constitués depuis deux ans, sont déjà assez puissants pour s'assurer l'alliance de trois des cinq puissances maritimes de l'Atlantique : la France, l'Espagne, la Hollande. Pour la première fois depuis 1688, leurs flottes coalisées mettent en échec la Royal Navy et gênent l'Angleterre dans le transfert des renforts vers le Nouveau Monde. Sans doute, à la fin de la guerre, l'escadre française de l'amiral de Grasse fut-elle battue aux Saintes près de la Guadeloupe, le 8 mai 1782, mais la partie était déjà jouée dans la baie de Chesapeake, en 1781, prélude à la victoire décisive de Yorktown. Par les préliminaires de la paix de Paris, du 30 novembre 1782, l'Angleterre reconnaissait l'indépendance des États-Unis. Le traité de Paris (3 septembre 1783) consacrait la victoire des États-Unis, de la France et de leurs alliés. Pour la première fois, depuis près de deux cents ans, l'Angleterre avait perdu plus de bâtiments (2 200) qu'elle n'en avait capturés (1 100). D'autre part, le traité d'alliance de 1778 entre la France et les États-Unis avait été accompagné d'un traité de commerce : alors que les treize colonies n'avaient de relations économiques qu'avec l'Angleterre, les nouveaux États-Unis décidaient d'établir d'importants rapports commerciaux avec la France. Effectivement, les importations anglaises aux États-Unis, qui s'élevaient encore à 2 590 000 livres en 1774, tombèrent à moins de 33 900 livres en 1778, et les exportations françaises vers les États-Unis, qui étaient nulles, montèrent à 133 400 livres. Mais, dès 1779, et malgré la guerre, les anciens courants commerciaux reprenaient, les exportations britanniques a[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 21 pages




Écrit par :

  • : doyen de la faculté des lettres et sciences humaines de Toulouse
  • : maître de conférences en histoire contemporaine à l'université de Nantes

Classification


Autres références

«  ATLANTIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN  » est également traité dans :

ABOLITION INTERNATIONALE DE LA TRAITE ATLANTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean BOULEGUE
  •  • 191 mots
  •  • 1 média

La traite des Noirs par l'Atlantique a débuté au xve siècle, à destination de l'Europe, mais c'est après la découverte de l'Amérique qu'elle a pris son essor, pour fournir de la main-d'œuvre aux plantations. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abolition-internationale-de-la-traite-atlantique/#i_9356

AMÉRIQUE (Histoire) - Découverte

  • Écrit par 
  • Marianne MAHN-LOT
  •  • 4 815 mots
  •  • 6 médias

débutent au xve siècle. Néanmoins, on ne peut faire abstraction des « siècles obscurs » où les connaissances empiriques des Scandinaves, puis des marins du littoral atlantique, ont certainement permis une première atteinte du continent américain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-histoire-decouverte/#i_9356

AMÉRIQUE (Histoire) - Amérique espagnole

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BERTHE
  •  • 21 937 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « L'empire des mers et le commerce »  : […] Un double réseau de liaisons maritimes couvre l'Atlantique central. Les flottes de la Nouvelle-Espagne (flotas) et les armadas de Terre-Ferme (galeones de Tierra Firme), via l'escale des Canaries, reconnaissent d'abord l'arc des Petites Antilles, à partir duquel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-histoire-amerique-espagnole/#i_9356

BATAILLES NAVALES (âge de la voile) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Michèle BATTESTI
  •  • 1 046 mots

31 juillet-8 août 1588 La Armada Grande (l'Invincible Armada), forte de 130 vaisseaux (dont 60 galions et caraques de guerre) et 30 000 hommes, est envoyée en mai par Philippe II pour envahir l'Angleterre. Harcelée depuis Plymouth par les Anglais, désorganisée par des brûlots, elle livre bataille devant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/batailles-navales-age-de-la-voile-reperes-chronologiques/#i_9356

BÉTHENCOURT JEAN DE (1360 env.-1425)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 210 mots

Seigneur normand, chambellan de Charles VI, Jean de Béthencourt organisa en 1402 une expédition pour conquérir les îles Canaries ; il vendit ou hypothéqua ses biens pour la financer et en partagea la responsabilité avec Gadifer de La Salle. Cette première tentative fut un échec, et Béthencourt dut recourir à l'aide du roi de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-bethencourt/#i_9356

CABOT LES

  • Écrit par 
  • Jean-Marcel CHAMPION
  •  • 595 mots

Navigateurs d'origine italienne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-cabot/#i_9356

CADIX

  • Écrit par 
  • Charles LESELBAUM
  •  • 351 mots
  •  • 1 média

Située dans la région autonome d'Andalousie, capitale de la province qui porte son nom, Cadix (128 554 hab. en 2007) est bâtie sur un rocher relié au continent par une chaussée étroite et au bord d'une baie ouvrant sur l'océan Atlantique. Cité phénicienne du nom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cadix/#i_9356

CANADA - Histoire et politique

  • Écrit par 
  • Michel BRUNET, 
  • Alain NOËL
  •  • 19 336 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Premiers explorateurs »  : […] Des Irlandais seraient venus en Amérique du Nord entre 540 et 983. Des Vikings, partis de Norvège, s'étaient installés au Groenland en 982 à la suite d'Éric le Rouge. Un fils de celui-ci, Leif, fonda une colonie norvégienne en Amérique du Nord (1002). Il est encore impossible d'en fixer le lieu. L' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-histoire-et-politique/#i_9356

CAP-VERT (CABO VERDE)

  • Écrit par 
  • René PELISSIER
  • , Universalis
  •  • 3 974 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'histoire coloniale »  : […] La « découverte », soit par les navigateurs vénitien Alvise da Cá da Mosto et génois Antoniotto Usodimare en 1456, soit par le Portugais Diogo Gomes et le Génois Antonio de Noli en 1460, fait l'objet de débats, mais il est également possible que les îles aient été antérieurement visitées par des Africains. L'archipel désert est divisé en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cap-vert/#i_9356

CARTIER JACQUES (1491-1557)

  • Écrit par 
  • André VACHON
  •  • 1 504 mots
  •  • 1 média

Le plus grand mérite de Jacques Cartier reste la découverte du Saint-Laurent. Voie extraordinaire de pénétration, ce fleuve, dont on ne soupçonnait même pas l'existence, ouvrait à la France le cœur d'un continent. C'était probablement la découverte la plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-cartier/#i_9356

CORSAIRES

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 1 142 mots

d'un gouvernement, pour combattre le commerce naval d'un État ennemi. Ces formes sont, en général, respectées dans l'espace atlantique du xviie siècle. D'autre part, cette expression désigne aussi un état de fait méditerranéen spécifique de la Renaissance. La distinction entre course et piraterie est donc nécessairement très arbitraire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corsaires/#i_9356

DAKAR

  • Écrit par 
  • François BOST
  •  • 663 mots
  •  • 3 médias

Dacar ou Dahar, qui signifie « tamarinier » en wolof) a été fondée en 1857 par des colons français placés sous le commandement du général Louis Faidherbe sur le site d'un village de pêcheurs Lébou et Wolof. Dakar s'est rapidement affirmée comme une escale de premier plan pour les navires européens à destination de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dakar/#i_9356

DÉCOUVERTE DE L'AMÉRIQUE PAR COLOMB

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 248 mots
  •  • 1 média

Cartographe et marin d'origine génoise, né en 1451, Christophe Colomb voue son existence à la recherche d'une voie maritime qui permettrait de gagner les Indes par l'ouest. Après avoir vainement tenté de vendre ses services au Portugal, il obtient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-de-l-amerique-par-colomb/#i_9356

DÉCOUVERTE DU GROENLAND

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 183 mots
  •  • 1 média

Vers 870, les Vikings norvégiens occupèrent l'Islande et, à partir de là, explorèrent les mers du Nord à la recherche d'huile de phoque, de fourrures d'ours blanc ou d'ivoire de morse. Une saga rapporte qu'un certain Erik […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-du-groenland/#i_9356

DÉFAITE DE L'INVICIBLE ARMADA

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 224 mots
  •  • 1 média

Dans la seconde moitié du xvie siècle, les visées anglaises sur l'Amérique espagnole et le conflit religieux entre l'Espagne de Philippe II, champion du catholicisme, et l'Angleterre protestante d'Élisabeth Ire, créent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/defaite-de-l-invicible-armada/#i_9356

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - De l'unité politique à la guerre civile

  • Écrit par 
  • Henri LAPEYRE
  •  • 14 276 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Une économie fondée sur l'agriculture et le commerce »  : […] était devenue la plus active. Séville, depuis longtemps fréquentée par des navires de l'Europe méditerranéenne ou atlantique, bénéficiait du monopole du commerce avec l'Amérique, ou, comme on disait alors, les Indes. La Casa de contratación, fondée en 1503, était chargée du contrôle du trafic. Pour éviter les dangers de la piraterie, les navires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-de-l-unite-politique-a-la-guerre-civile/#i_9356

EXPÉDITIONS PORTUGAISES EN AFRIQUE

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 225 mots
  •  • 1 média

Après un échec en 1433, Gil Eanes, un écuyer portugais de petite noblesse, franchit, en 1434, le cap Bojador (« cap de la Peur ») au large du Sahara. Au cours des années précédentes, les Portugais ont repéré et exploré les archipels atlantiques des Canaries, de Madère et des Açores. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expeditions-portugaises-en-afrique/#i_9356

EXPLORATIONS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 13 774 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le temps des grandes compagnies »  : […] La recherche du passage septentrional pouvant mener de l'Atlantique au Pacifique et à l'Extrême-Orient, poursuivie avec obstination, procède de cette volonté de substituer une route anglaise du Nord à la route des Hollandais, si bien balisée par eux, de l'océan Indien. Les expéditions-explorations de Hudson (1610), de Baffin (1616) ne peuvent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/explorations/#i_9356

GREAT WESTERN

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 230 mots

En 1838, le Great Western, bateau à vapeur en bois de 1 340 tonneaux, relie Bristol à New York en quinze jours et demi. Il arrive quelques heures après le Sirius (mais ce dernier était parti quelques jours auparavant), premier bateau à traverser l'Atlantique en se servant exclusivement de la vapeur. Conçu par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/great-western/#i_9356

HISTOIRE ATLANTIQUE

  • Écrit par 
  • Clément THIBAUD
  •  • 3 735 mots
  •  • 2 médias

atlantique connaît une vogue ininterrompue depuis les années 1980 aux États-Unis et dans le monde anglophone en général. Elle a imposé une nouvelle manière d'appréhender l'histoire de l'océan, de ses échanges et des sociétés qui en bordent les rivages, depuis la découverte des nouvelles routes maritimes par les Portugais au xve siècle jusqu'à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-atlantique/#i_9356

JEAN II LE PARFAIT (1455-1495) roi de Portugal (1481-1495)

  • Écrit par 
  • Jean de PINS
  •  • 292 mots
  •  • 1 média

Dès 1474, dom Jo ao, le futur Jean II, avait manifesté son intuition en matière de progrès maritime par l'institution de la mare clausum, notion juridique destinée en l'occurrence à interdire aux non-Portugais l'accès aux territoires récemment découverts dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-ii-le-parfait/#i_9356

LISBONNE

  • Écrit par 
  • Albert-Alain BOURDON, 
  • Michel DRAIN
  •  • 3 142 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La vie économique et sociale du Moyen Âge et des Temps modernes »  : […] les bâtiments de la cour (Paço da Ribeira) et prit successivement divers noms (Casa da Guiné e da Mina en 1482, Casa da India en 1503). Lisbonne fut alors le centre de l'administration et du commerce d'outre-mer, exportant vers l'Afrique et vers l'Inde poudre, armes, sel, sucre, corail, métaux précieux, regroupant et distribuant les épices d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lisbonne/#i_9356

MAGELLAN FERNAND DE (1480 env.-1521)

  • Écrit par 
  • Mairin MITCHELL
  •  • 2 164 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Allégeance à l'Espagne »  : […] d'un personnage important de Séville, fait ses adieux à son épouse et à son fils Rodrigo. Ses navires appareillent de Sanlúcar de Barrameda le 20 septembre 1519, avec à leur bord près de 270 hommes d'origines diverses. La flotte atteint Tenerife le 26 septembre, et part pour le Brésil le 3 octobre. Encalminée au large de la côte guinéenne, elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernand-de-magellan/#i_9356

MALOUINES (GUERRE DES)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 1 019 mots
  •  • 3 médias

Conflit inédit depuis 1945, la guerre des Malouines a opposé deux États du camp occidental : un pays en développement de l'Amérique latine, l'Argentine, et une puissance atomique européenne, la Grande-Bretagne. La guerre s'explique en partie par le nationalisme argentin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malouines-guerre-des/#i_9356

MARINE MARCHANDE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Françoise ODIER, 
  • Yves POULIZAC, 
  • Martine RÉMOND-GOUILLOUD
  • , Universalis
  •  • 4 863 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le Moyen Âge »  : […] vont chercher le thé et les soieries jusqu'en Chine. Dans l'Atlantique, la France, l'Angleterre et la Hollande font le commerce du sucre, du rhum et du tabac avec leurs colonies américaines, mais c'est au départ des côtes de Guinée que s'opère le trafic le plus fructueux, la sinistre traite des esclaves noirs qui restera […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-marine-marchande/#i_9356

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Albert-Alain BOURDON, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • François GUICHARD, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 40 046 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « L'ouverture au monde : l'expansion maritime aux xve et xvie siècles »  : […] méridionale du monde connu. En 1443 est installé le premier comptoir sur l’île d’Arguim. L’intérêt commercial de l’expansion maritime devient perceptible, il s’articule autour du blé et du sucre des îles atlantiques, de l’or et des esclaves de la côte africaine et des produits traditionnels du sud du Maroc. La gestion de l’espace atlantique est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/#i_9356

ROYAUME-UNI - L'empire britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 21 748 mots
  •  • 46 médias

Dans le chapitre « Explorations et découvertes »  : […] Bristol, Hull, Southampton ou Plymouth, capitaines et marchands ne parcourent que les mers connues, de la Baltique à la Méditerranée. Les explorations sont rares : Sébastien Cabot, sous Édouard VI, reprend un service qu'il avait abandonné au bénéfice de l'Espagne, et parcourt à nouveau l'Atlantique du Nord-Est, toujours à la recherche de « Cathay […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-l-empire-britannique/#i_9356

SAINTE-HÉLÈNE

  • Écrit par 
  • Hélène WARGNIER
  •  • 462 mots

Île britannique (122 km2, 5 500 hab. en 2003) située dans l'océan Atlantique entre l'Afrique et l'Amérique du Sud. Les côtes les plus proches sont celles de l'Angola à 1 850 kilomètres, celles du Brésil, se trouvant à 3 500 kilomètres. Sainte-Hélène est une île volcanique très accidentée. Des falaises […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sainte-helene/#i_9356

TORDESILLAS TRAITÉ DE (1494)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 219 mots
  •  • 1 média

Le 7 juin 1494, la Castille et le Portugal signent le traité de Tordesillas, qui est destiné à fixer les limites de domination respective des deux puissances coloniales dans l'Atlantique. La ligne de démarcation est établie à trois cent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-de-tordesillas/#i_9356

TRAITE DES NOIRS

  • Écrit par 
  • Luiz Felipe de ALENCASTRO
  •  • 4 773 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La traversée atlantique »  : […] De toutes les étapes de la traite des Noirs, celle de la traversée atlantique est peut-être la mieux connue. Les achats et les ventes d'Africains outre-Atlantique donnèrent lieu, dans les États et les colonies impliqués dans ce type de commerce, à des registres fiscaux réguliers. Au total, plus du tiers des voyages négriers entrepris entre l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-des-noirs/#i_9356

VERRAZZANO ou VERRAZANO GIOVANNI DA (1485-1528)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 410 mots

la Chine en naviguant vers l'Ouest pour le compte de François Ier. En janvier 1524, il arrive avec l'un des vaisseaux, La Dauphine, dans le Nouveau Monde et atteint le cap Fear vers le début du mois de mars. Verrazzano fait alors route vers le nord, explorant la côte est de l'Amérique du Nord. Il fait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/verrazzano-verrazano/#i_9356

VESPUCCI AMERIGO (1454-1512)

  • Écrit par 
  • Roberto ALMAGIA, 
  • Universalis
  •  • 646 mots

sous le commandement d'Alonso de Ojeda. Vespucci, chargé d'un navire, quitte Ojeda après avoir touché les côtes de la Guyane. Faisant route vers le sud, il semble avoir découvert l'embouchure de l'Amazone. Sur le chemin du retour, il atteint Trinidad et aperçoit l'embouchure de l'Orénoque avant de se diriger vers Haïti. Vespucci pense alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerigo-vespucci/#i_9356

VIGO

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT
  •  • 188 mots
  •  • 2 médias

Un des plus beaux sites portuaires de l'Espagne, sur la rive sud de la plus méridionale des rías bajas de Galice. Par sa position dans un « Finisterre », Vigo a toujours été une des portes atlantiques de l'Espagne, commerçant avec les Indes- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vigo/#i_9356

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques GODECHOT, Clément THIBAUD, « ATLANTIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-l-atlantique/