UTRECHT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ville des Pays-Bas et chef-lieu de la province homonyme, Utrecht est aussi une métropole religieuse, résidence du primat des Pays-Bas. Les fouilles ont révélé l'existence de fortifications romaines importantes : dès ~ 48, une forteresse existait sur le fleuve, appelée « Trajectum ad Rhenum » et qui faisait partie du système défensif édifié le long du Rhin. Lors des invasions germaniques, la ville devint un centre frison. En 695, Willebrord, missionnaire anglo-saxon, y créa, sous la protection des rois francs, un évêché qui devint un centre important de conversion. Aux xie et xiie siècles, la ville produisait le célèbre velours d'Utrecht et connut une brillante expansion économique ; mais elle dut bientôt subir la concurrence d'autres centres tels qu'Amsterdam. Ses évêques avaient constitué une principauté épiscopale très puissante qui dominait les provinces d'Utrecht, d'Overijssel, de Drenthe et de Groningue, mais qui fut plus tard englobée dans les dix-sept provinces. Lors des troubles religieux du xvie siècle, les sept provinces protestantes du nord des Pays-Bas signèrent, dans la ville, en 1579, l'union d'Utrecht qui posa les bases de la république des Provinces-Unies. 1636 vit la fondation d'une université calviniste, demeurée très importante. Occupée par les armées de Louis XIV à la fin du xviie siècle, c'est dans cette ville que fut signée la paix d'Utrecht, qui mettait fin à la guerre de la Succession d'Espagne en 1713. L'archevêché catholique fut rétabli en 1851. Avec 295 122 habitants en 2008, Utrecht est la quatrième ville du pays.

Pays-Bas : carte administrative

Pays-Bas : carte administrative

carte

Carte administrative des Pays-Bas. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

—  Josiane COEKELBERGHS-CUYPERS

Écrit par :

Classification


Autres références

«  UTRECHT  » est également traité dans :

PAYS-BAS

  • Écrit par 
  • Christophe DE VOOGD, 
  • Frédéric MAURO, 
  • Guido PEETERS, 
  • Christian VANDERMOTTEN
  • , Universalis
  •  • 35 581 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « L'émiettement du pouvoir (XIe-XIVe s.) »  : […] Le roi Henri I er l'Oiseleur, qui était parvenu, manu militari, à restaurer son autorité en Lotharingie (925), soucieux de garder réunis les différents territoires, partiellement autonomes, qui la constituaient, jeta les bases d'une politique à laquelle son fils Othon I er le Grand donnerait corps : le système des Églises impériales. Par l'intron […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-bas/#i_36232

Pour citer l’article

Josiane COEKELBERGHS-CUYPERS, « UTRECHT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/utrecht/