RUSSELL GEORGE (1923-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le grand public l'a ignoré mais les professionnels de tout style ont reconnu en lui, à l'égal de Duke Ellington, l'un des créateurs les plus importants de l'histoire de la musique américaine : George Russell a en effet porté à un point d'achèvement rare une improbable synthèse totalisante mêlant le blues, le jazz primitif, une écriture classique nourrie de Bartók et de Messiaen, l'improvisation free, l'avant-garde européenne, le rock et les sons électroniques. Avec des pages dont la forme modale s'évade du système des tonalités majeures et mineures, il a construit une œuvre qui, en dépit de périlleuses audaces, suscite une obsédante sensation tonale et a durablement fasciné les plus grands interprètes de son temps. « George Russell [...] était un passeur. Un musicien pour musiciens. [...] Il fut le trait d'union entre Duke Ellington et ce que Miles Davis et John Coltrane feront plus tard. C'était un arrangeur très important dans le sens du passage du be-bop vers le free-jazz. En fait, il était plutôt batteur, mais c'était un musicien moyen. C'est son écriture qui compte. » Jean-Marie Hacquier (Jazz Hot).

Allan George Russell naît le 23 juin 1923, à Cincinnati (Ohio). Il accompagne souvent sa mère sur les riverboats, où il découvre, entre autres formations, celle de Fate Marable. Dans le voisinage du domicile familial résonne parfois le piano d'un certain Art Tatum. Enfant, il chante à l'église et dans la chorale de son école ; il est aussi tambour dans une fanfare de boy-scouts et un organiste local lui donne quelques leçons de piano. À douze ans, il débute l'étude de la batterie et se produit rapidement dans les clubs de sa ville natale. C'est à cette époque qu'il découvre l'univers de Debussy et de Stravinski. L'arrangeur Jimmy M [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  RUSSELL GEORGE (1923-2009)  » est également traité dans :

JAZZ MODAL

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 403 mots

À partir de la fin des années 1950, des jazzmen adoptent une démarche dans laquelle la modalité prévaut sur la tonalité. Tous les courants du jazz vont peu à peu être concernés par cette approche. Le jazz modal ne peut pas vraiment être considéré comme un courant à part entière ; il s'agit plutôt d'une approche dans l'improvisation promue dans les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jazz-modal/#i_25869

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « RUSSELL GEORGE - (1923-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-russell/