Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FOLK

Le folk à la conquête du monde

En Grande-Bretagne, la tendance celtique du folk est représentée par Fairport Convention, qui diffuse aussi le répertoire américain, par l'Écossais John Martyn (1948-2009) et par le groupe londonien Pentangle.

Après sa période au sein des Them, dans les années 1960, le chanteur irlandais Van Morrison (né en 1945) assume aussi ses racines celtes et enregistre en 1988 avec The Chieftains un album de chansons irlandaises traditionnelles, Irish Heartbeat.

Bien d'autres artistes ont puisé dans la veine folk. Contentons-nous de citer l'inclassable Californien Tim Buckley (1947-1975) – père de Jeff Buckley (1966-1997) –, qui a aussi flirté avec le jazz puis avec le funk, le groupe américain de pop psychédélique The Mamas And The Papas, ou encore le chanteur et guitariste américain de folk-blues Richie Havens (1941-2013), qui apparaît sur la scène du festival de Woodstock, en 1969. Le groupe britannique Yes appartenait également à cette mouvance folk avant de participer au courant progressif.

Alan Stivell - crédits : Frederic Reglain/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Alan Stivell

En France, cette vague folk entraînera un retour aux sources avec notamment Malicorne et la musique celte des Bretons Alan Stivell (né en 1944) et Dan Ar Braz (né en 1949).

Certains groupes des années punk ont récupéré des ingrédients du folk. Citons Dexys Midnight Runners et The Pogues, tous deux britanniques, et Violent Femmes, américain, influence majeure des Français de Louise Attaque.

À partir des années 1980, on retrouve chez les Britanniques de The Waterboys, chez l'Américaine Tracy Chapman (née en 1964) ou encore chez le Californien Ben Harper (né en 1969) une instrumentation acoustique minimaliste qui avait été un peu délaissée ainsi qu'une certaine couleur vocale.

— Eugène LLEDO

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : compositeur, auteur, musicologue et designer sonore

Classification

Pour citer cet article

Eugène LLEDO. FOLK [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 24/01/2023

Médias

Leonard Cohen au festival de l’île de Wight (Royaume-Uni) - crédits : Tony Russell/ Redferns/ Getty images

Leonard Cohen au festival de l’île de Wight (Royaume-Uni)

Alan Stivell - crédits : Frederic Reglain/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Alan Stivell

Autres références

  • BAEZ JOAN (1941- )

    • Écrit par
    • 816 mots

    Symbole d'une génération protestataire, ancienne compagne de Bob Dylan, ardente militante des droits civiques, engagée contre les guerres et conflits – du Vietnam à l'Irak –, auprès du syndicat Solidarité, en Pologne, d'Andreï Sakharov, des mères de disparus en Argentine et au Chili, la...

  • BELAFONTE HARRY (1927-2023)

    • Écrit par
    • 466 mots
    • 1 média

    L’Américain Harry Belafonte fut un chanteur, comédien et militant pour les droits civiques.

    Né le 1er mars 1927 à New York d'un père martiniquais et d'une mère jamaïcaine émigrés aux États-Unis, Harold George Belafonte, Jr. suit sa mère lorsque celle-ci retourne vivre en Jamaïque de 1935 à 1940....

  • BENNETT LOUISE (1919-2006)

    • Écrit par
    • 246 mots

    Folkloriste et poète, Louise Bennett fut considérée par beaucoup comme la «  mère de la culture jamaïcaine » en raison de ses efforts pour mieux faire connaître la langue créole et la vie des gens ordinaires de son île natale.

    Louise Bennett naît le 7 septembre 1919 à Kingston (Jamaïque)....

  • BLUEGRASS

    • Écrit par
    • 678 mots

    Au début des années 1940, le chanteur et mandoliniste américain Bill Monroe crée un quatuor acoustique – mandoline, fiddle, guitare et contrebasse – baptisé les Blue Grass Boys (en référence à une célèbre herbe bleue du Kentucky), qui mêle à la tradition des Appalaches les improvisations jazzy du...

  • Afficher les 38 références