BLUEGRASS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Au début des années 1940, le chanteur et mandoliniste américain Bill Monroe crée un quatuor acoustique – mandoline, fiddle, guitare et contrebasse – baptisé les Blue Grass Boys (en référence à une célèbre herbe bleue du Kentucky), qui mêle à la tradition des Appalaches les improvisations jazzy du western swing. Le succès de cette formule permet à Monroe de s'entourer des musiciens les plus novateurs : Earl Scruggs, Lester Flatt, Jimmy Martin, Carter et Ralph Stanley (les Stanley Brothers), Don Reno, Jim et Jesse McReynolds (Jim & Jesse)... Après un fructueux passage parmi les Blue Grass Boys, chacun de ces artistes fondera son propre orchestre de « bluegrass », signant ainsi la naissance d'un nouveau genre de la country music. Celui-ci se caractérise par sa virtuosité, son émotion, sa créativité, tout en conservant des éléments fondamentaux de la tradition appalachienne, comme l'usage exclusif d'instruments acoustiques.

Après un passage difficile au milieu des années 1950, lorsque le bluegrass semble ne pas pouvoir survivre face à la déferlante du rock'n'roll, le genre va être sauvé par l'émergence du folk boom nordiste des années 1960, qui fait un temps de toutes les musiques acoustiques le véhicule favori des campus universitaires. Les meilleurs orchestres de bluegrass se produisent ainsi sur les plus grandes scènes, au Carnegie Hall de New York comme au festival de Newport. Ce genre, qui était jusqu'alors limité à ses terres sudistes d'origine, voit s'ouvrir un énorme marché, américain puis international au fur et à mesure que le monde entier se passionne pour ce qui apparaît comme la résurgence du vieux folklore américain (en France, avec Hugues Aufray notamment). Certains nouveaux labels se tournent vers ce public et enregistrent à nouveau les grands fondateurs du bluegrass comme d'autres artistes moins connus qui végétaient dans le circuit des petits clubs.

Cette ouverture du marché se double évi [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  BLUEGRASS  » est également traité dans :

BANJO

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 056 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Modes de jeu »  : […] Les modes de jeu varient selon les styles et les époques. La technique reine, celle du bluegrass, consiste à jouer avec tous les doigts de la main droite. Jusque vers 1870 et l'apparition des frettes, le jeu est influencé par les sources africaines. Le côté rythmique de l'instrument est privilégié : les cordes sont frappées avec les ongles en guise de plectre et on utilise des onglets ; la cinqui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banjo/#i_33267

FLATT & SCRUGGS

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 528 mots

Flatt & Scruggs and the Foggy Mountain Boys demeure le plus célèbre des orchestres de bluegrass. Lester Flatt (né le 19 juin 1914 à Overton, Tennessee, mort le 11 mai 1979 à Nashville, Tennessee), guitariste rythmique original – il est renommé pour ses attaques spéciales sur l'accord de sol  – et chanteur à l'accent nasillard trahissant ses origines de paysan du Tennessee, c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/flatt-et-scruggs/#i_33267

MANDOLINE

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 696 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Histoire »  : […] Dans l'Europe de la fin du xiii e  siècle, la « guiterne » (ou « guisterne », « guiterre », « guitarre », « quitarre », « quitaire »...) coexiste avec le luth. Ces deux instruments sont probablement d'origine arabo-musulmane. De petite taille, la guiterne se joue avec une plume d'oiseau en guise de plectre et son chevalet est collé sur la table d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mandoline/#i_33267

MONROE BILL (1911-1996)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 973 mots

Véritable inventeur d'un genre musical, le bluegrass , légende vivante durant près de cinq décennies, Bill Monroe est sans conteste une des figures les plus importantes et les plus charismatiques de la musique populaire américaine. William Smith Monroe naît le 13 septembre 1911 à Rosine (Kentucky), dans une famille originaire d'Écosse qui cultive un petit lopin de terre. Bill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bill-monroe/#i_33267

STANLEY BROTHERS THE

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 354 mots

Après un court passage parmi les Blue Grass Boys de Bill Monroe, le guitariste Carter Glen Stanley (1925-1966) et son frère, le banjoïste Ralph Edmond Stanley (1927-2016), originaires de Stratton en Virginie, fondent un orchestre rival, les Clinch Mountain Boys. Cependant, leur musique, d'une sensibilité écorchée et aux sonorités sans aucune concession commerciale, se démarque beaucoup de celle de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-stanley-brothers/#i_33267

Pour citer l’article

Gérard HERZHAFT, « BLUEGRASS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bluegrass/