Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BENNETT LOUISE (1919-2006)

  • Article mis en ligne le
  • Écrit par

Folkloriste et poète, Louise Bennett fut considérée par beaucoup comme la «  mère de la culture jamaïcaine » en raison de ses efforts pour mieux faire connaître la langue créole et la vie des gens ordinaires de son île natale.

Louise Bennett naît le 7 septembre 1919 à Kingston (Jamaïque). Elle écrit et récite des poèmes en créole à partir des années 1930 et, en 1942, publie son premier recueil, Dialect Verses. Après avoir obtenu son diplôme à la Royal Academy of Dramatic Art de Londres, elle anime à la B.B.C. les programmes radiophoniques « Caribbean Carnival » et « West Indian Night ». Louise Bennett enseigne ensuite les traditions populaires et le théâtre à l'University of the West Indies et dirige de 1959 à 1963 la Commission d'aide sociale jamaïcaine. Le recueil de traditions populaires et de poésies Jamaica Labrish (1966) est parmi ses ouvrages les plus connus. Parmi les nombreux albums que Louise Bennett enregistre, signalons Jamaican Folk Songs (1954) et Children's Jamaican Songs and Games (1957). Elle diffuse à la radio des monologues extrêmement populaires, baptisés « Miss Lou's Views », de 1966 à 1982. Élevée au rang de membre de l'ordre de l'Empire britannique en 1960, Louise Bennett reçoit l'ordre de la Jamaïque en 1974 et l'ordre du mérite jamaïcain en 2001. Elle s'éteint le 26 juillet 2006 à Toronto, en Ontario.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Encyclopædia Universalis. BENNETT LOUISE (1919-2006) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le

Autres références

  • CARAÏBES - Littératures

    • Écrit par , , et
    • 15 575 mots
    • 4 médias
    Un pan important de l'écriture antillaise s'inspire de l'oralité et des traditions populaires. Dès les années 1930, Louise Bennett (1919-2006), l'auteur de JamaicaLabrish (1966), publie ses « vers en dialecte » qui, à partir de 1943 paraissent régulièrement dans le journal The Daily ...